• L'INCROYABLE HISTOIRE D'IVO JURICIC

    Voici un article de June Klins intitulé "Le signe vivant" qui est paru sur le site américain "Spirit of Medjugorje" en 2013 (traduit par mes soins à partir de la version anglaise).
        
    Note sur

    Ivo Juricic >>
         
    Part 1
    INTRODUCTION

    Le 15 juin 2012, à Medjugorje, mon groupe de pèlerins s’est rendu chez Ivo Juricic pour écouter son puissant témoignage.
    J’avais déjà entendu l’histoire d’Ivo des années auparavant, et le fait de me retrouver en la présence de ce saint homme dont le visage irradie la joie – à l'instar de la voyante Vicka, sa belle-soeur – était comme un rêve devenu réalité.
    Etant donné qu’Ivo semblait ne connaître que quelques mots d'anglais seulement, Ana Sego, notre guide, a assuré la traduction.
        
    Part 2
    L'AMPUTATION DE LA JAMBE
    Ivo commença : "J'aimerais partager avec vous ce qui m'est arrivé dans la vie. Il y a eu beaucoup de choses, des mauvaises et des bonnes".
    Il nota qu'il en allait de même avec chacune de nos vies. Puis il ajouta : "Mais quand Dieu est avec nous, il est plus facile de porter la croix".
    Ivo a dit qu'à l'âge de 19 ans, il était fort en basket et que son rêve était de devenir joueur de basket professionnel.
    Mais un matin, il a senti une grosse douleur dans sa jambe gauche, en-dessous du genou.
    Son docteur, qui exerçait à Mostar, l'a envoyé à l'hôpital de Zagreb qui est situé à 6 heures de route.
    Là-bas, les docteurs ont dit qu'il fallait faire une biopsie pour voir s'il ne s'agissait pas d'un cancer des os et que, si tel était le cas, il faudrait procéder à une amputation.
    Ivo a dit : "Après quelques heures, je me suis réveillé. J'ai cherché ma jambe mais ma jambe n'était plus là. Le monde s'est alors arrêté et effondré : plus de vie normale, plus de basket".
        
    Part 3
    LE DIFFICILE RETOUR A LA REALITE
    Six mois plus tard, Ivo a reçu une prothèse et il est retourné chez lui. Mais la vie était difficile.
    Ses anciens amis jouaient au basket, ce qu'il ne pouvait plus faire, et il a commencé à avoir de mauvaises fréquentations : ils buvaient et faisaient des paris de manière excessive.
    Sa mère pleurait à cause de la vie qu'il menait, mais elle n'a jamais cessé de prier pour lui.
    Six mois plus tard, il a laissé tomber ses mauvaises fréquentations.
        
    Part 4
    LES APPARITIONS DE MEDJUGORJE
    Entre temps, la Sainte Vierge avait commencé à apparaître à Medjugorje.
    La mère d'Ivo n'arrêtait pas de lui dire de se rendre à Medjugorje, qui n'était situé qu'à 5 km, et de parler avec Vicka.
    Ivo a dit : "Il ne m'était plus possible de continuer à voir ma mère pleurer. Je suis vite allé chez Vicka".
    Ce soir-là, Vicka l'a invité à rester pour l'apparition. Ivo a accepté l'invitation, mais uniquement par politesse. Dans sa tête, il était encore avec ses amis.
    Il n'a rien vu ni ressenti pendant l'apparition, mais après, il a proposé à Vicka de l'emmener à l'église en voiture pour la Messe. A cette époque, il était l'une des rares personnes à posséder une voiture.
    C'est à partir de ce soir-là qu'il a commencé à emmener les voyants à l'église pour la Messe.

        
    Part 5
    LES METASTASES

    Un an après son intervention, Ivo a subi des examens post-opératoires.
    Le docteur l’a appelé au téléphone et il lui a dit qu’il devait revenir immédiatement à l’hôpital : le cancer s’était propagé dans tout le corps et il y avait des métastases jusque dans les poumons.
    Les docteurs ne lui ont pas donné beaucoup d’espoir, même en suivant une chimiothérapie.
    Etant donné que les docteurs lui avaient dit qu’il ne lui restait plus qu’un an à vivre, Ivo est allé trouver Vicka et il lui a demandé de demander à la Sainte Vierge ce qu’il devait faire.
    Il attendait une réponse précise mais, après l’apparition, Vicka lui a dit : "La Sainte Vierge a dit que tu étais libre d’aller à l’hôpital ou non".
    Ivo a dit qu’il était très en colère, très triste et très déçu parce que la Sainte Vierge ne lui avait pas donné de réponse précise. Il n’en a pas dormi de la nuit.
    Le lendemain matin, les parents d’Ivo allaient l’emmener à l’hôpital lorsqu’il a dit : "Je n’irai nulle part. Pourquoi y aller ? La chimiothérapie, ce serait une torture".
    Sa mère a alors commencé à pleurer et elle lui a dit d’aller voir Vicka. Ivo a répondu : "Mais maman, pourquoi irais-je voir Vicka ? La Sainte Vierge ne m’a donné aucune réponse !"
    Ensuite, Ivo a dit qu’il avait eu un combat intérieur à mener. Il est sorti la maison et a tourné pendant deux heures avec sa voiture.
        
    Part 6
    UN MESSAGE DE LA VIERGE
    Il s’est rapidement retrouvé devant la maison de Vicka. Là, il n’a pas pu partir parce que Vicka et ses amis l’ont vu. Il est donc resté pour l’apparition.
    Il a demandé à la Sainte Vierge : "Chère Gospa, pourquoi ne m’aides-tu pas ? Dis quelque chose à Vicka. Donne-moi un message par l’intermédiaire de Vicka. Aide-moi, Vierge Marie".
    Après l’apparition, Vicka s'est retournée vers lui : "Ivo, attends. J’ai un message pour toi".
    Quand tous les gens furent partis, Vicka lui dit : "Ivo, la Sainte Vierge a dit que tu avais pris la bonne décision".
    Ivo a alors pensé : "Vierge Marie, merci. Mais pourquoi ne m’as-tu pas dit cela hier soir ?"
    Ivo a réfléchi à cela : "C’est la Sainte Vierge qui décide, et non pas moi. Dieu, la Sainte Vierge, nous donnent la liberté".
    Ivo est retourné chez lui très heureux et il n'a pas pu dormir de toute la nuit parce qu’il était vraiment très excité.
    Sa mère lui a dit : "Tu vois, je t’avais bien dit d’aller à Medjugorje !"

         
    Part 7
    UN SIGNE VIVANT SUR LA TERRE
    Très vite, Ivo est retourné voir Vicka.
    Après son apparition, Vicka lui a dit que la Sainte Vierge avait dit : "Ivo, mon fils bien-aimé. Il sera complètement guéri et il sera mon signe vivant sur la terre".
    Après l’apparition suivante, Vicka lui a dit : "Ivo, je t’ai vu avec la Sainte Vierge dans une vision. Elle te tenait dans ses bras comme un bébé".
    Vicka les a vus dans une couleur bleue, une couleur bleue sortait d’eux
    [note de June Klins : Ana, notre guide, ajouta ici : "Un jour, j’écoutais un prêtre italien. Il parlait des couleurs et il disait que le bleu était la couleur de la grâce"].
    Vicka a vu Ivo avec la Sainte Vierge une autre fois encore. Il se tenait à gauche de la Sainte Vierge, c'était le côté de sa prothèse.
    Vicka a vu la Sainte Vierge enlever la prothèse d’Ivo et elle a alors vu une jambe bien réelle.
    La Sainte Vierge a dit qu’après qu'elle aurait laissé le signe sur la colline des apparitions, Ivo aurait une jambe bien réelle. La Sainte Vierge a dit : "Rien n’est impossible à Dieu".

        

    Part 8
    IVO A CONFIANCE EN LA VIERGE
    Au cours des deux mois qui ont suivi, Ivo a commencé à recevoir des messages de la Sainte Vierge par l’intermédiaire de Vicka.
    Il a dit que ces messages n’étaient pas vraiment différents les uns des autres et qu’ils concernaient principalement la prière et le jeûne.
    Au bout de deux ans, il n’a plus eu besoin de voir de docteur parce que la Sainte Vierge avait dit qu’il serait complètement guéri.
    Ivo a dit : "J’étais guéri aussi intérieurement. Je suis devenu une nouvelle personne, et ce parce que la Sainte Vierge est entrée dans ma vie. La Sainte Vierge m’a montré comment porter ma croix".
    Ivo a continué : "Une guérison physique ne m’intéressait pas et, dès lors, la Sainte Vierge m’a appris à prier. Et la prière est devenue ma vie. A travers la prière, j’ai vu la direction que je devais suivre. Tout ce que je demandais à la Sainte Vierge se réalisait".
         
    Part 9
    IVO PRIE POUR TROUVER UN TRAVAIL
    La première chose pour laquelle Ivo a prié, c’est pour trouver un emploi. Il a prié ainsi : "Vierge Marie, aide-moi à trouver un travail. Je ne peux pas toujours compter sur l’aide des autres, sur mes parents, et tu sais mieux que quiconque ce que je suis capable de faire".
    Ivo a dit qu’à cette époque, le régime communiste était en vigueur et que si vous alliez à la Messe il ne vous était pas possible de trouver un emploi.
    On a promis à Ivo un travail à la banque. Un communiste avait entendu parler de lui. Ils l’ont alors appelé à leur bureau et lui ont dit qu’il pourrait travailler à la banque aussi longtemps qu’il n’irait pas à l’église et qu’il n’y conduirait pas les voyants en voiture.
    Ivo a répondu : "J’ai un autre chemin : c’est Medjugorje, la Sainte Vierge, la Sainte Messe".
    Ivo est alors rentré chez lui en priant sans cesse.
    Un mois plus tard, un ami de Belgique lui a apporté un sac de perles pour fabriquer des Rosaires.
    Ce dernier lui a dit : "Ivo, tu pourrais faire des Rosaires. Cela pourrait devenir ton travail".
    Ivo a alors appris à fabriquer des Rosaires et, au cours des 29 dernières années, il a vécu de cela.
    Ivo a dit avec humour : "Qu’est-ce que l’on fait tandis que l'on fabrique des Rosaires ? On prie !"
         
    Part 10
    IVO PRIE POUR RENCONTRER UNE EPOUSE
    Maintenant qu’il avait un travail, Ivo a commencé à prier pour rencontrer une épouse : "Chère Gospa, s’il te plaît trouve-moi une épouse qui me comprendra, m’accompagnera dans la vie et m’aidera à porter ma croix".
    Ivo a dit qu’il n’avait pas eu à prier très longtemps pour cette intention : "Elle m’a emmené à la maison de Vicka. Toutes mes prières allaient vers la maison de Vicka. Là, j’ai fait la connaissance de Zdenka, sa sœur aînée. Nous sommes tombés amoureux et nous nous sommes mariés".
    Ivo a continué avec un grand sourire : "Mais je n’ai pas demandé à la Sainte Vierge de me donner la sœur de Vicka. Merci pour ce don, mais j’avais seulement demandé une épouse... et elle m’a donné la meilleure !"
    Ivo a dit qu’un an plus tard, lui et Zdenka avaient eu une fille. Et, bien sûr, ils l’ont appelée Marija.
    Elle a aujourd'hui 28 ans. Elle est mariée et a deux enfants : une fille et un garçon !
    Ivo a dit : "Lorsque j’ai eu les métastases, je n’aurais jamais imaginé qu’un jour je serais grand-père ! Tout est possible à Dieu. Nous devons ouvrir nos cœurs, prendre le Rosaire et prier. Et c’est alors que Dieu et l’amour entrent dans nos vies à travers la prière – seulement à travers la prière".
        
    Part 11
    IL FAUT METTRE DIEU A LA PREMIERE PLACE
    Ivo a dit : "J’ai été béni parce que ma mère a prié pour moi et sa prière a touché le cœur de la Sainte Vierge. Vous pouvez voir la foi de ma mère. C’est là une demande de la Sainte Vierge : avoir une foi forte. Elle croyait que la Sainte Vierge allait m’aider.
    Après, tout dépend de moi, de jusqu’où je vais ouvrir mon cœur. Après avoir ouvert mon cœur, Dieu est entré dans ma vie. J’ai alors remercié Dieu pour ma croix, parce que sans cette croix je n’aurais pas connu l’amour de Dieu".
    [Ana a ajouté : "Qui sait ce qu’il serait advenu de lui avec sa carrière de basketteur. Il se serait peut-être perdu"].
    Ivo a dit ensuite : "Quand nous mettons Dieu à la première place, alors toutes les autres choses n'ont pas d'importance. Mettez Dieu à la première place, puis prenez le Rosaire et, à travers Dieu, vous trouverez le chemin parce que Dieu nous guidera. Là où il y a Dieu, il y a la joie".

        
    Part 12
    IVO A PU TOUCHER LA SAINTE VIERGE
    Ana a dit qu’il y avait un épisode dont Ivo n’avait pas parlé parce qu’il était humble.
    Elle a dit qu’un jour, Ivo avait pu toucher la Sainte Vierge.
    Ivo a accepté de raconter l'histoire : "A l'époque où la Sainte Vierge a dit que je serai complètement guéri - c'est à dire à l'époque où je recevais des messages de la part de la Sainte Vierge -, pendant une apparition, Vicka s'est retournée et elle m'a demandé : "Aimerais-tu toucher la Sainte Vierge ?"
    J'étais effrayé. Qui suis-je pour toucher la Sainte Vierge ? Un peu avant, des gens avant touché la Sainte Vierge - elle le leur avait permis - et cela avait laissé des taches noires sur sa robe : c'était les péchés.
    La Sainte Vierge a dit alors : "Allez vous confesser chaque mois".
    Je me suis demandé ce qu'il allait advenir de moi une fois que j'aurais touché la Sainte Vierge.
    Vicka a pris ma main et elle a dit : "Voici la main de la Sainte Vierge, voici son bras".
    Vicka ne m'a pas dit que j'avais laissé des taches, mais ça a été le moment où j'ai été guéri intérieurement".
    Après coup, Ivo a dit : "En touchant la Sainte Vierge j'ai ressenti de l'électricité".
        
    Part 13
    LE GROUPE DE PRIERE DU VOYANT IVAN
    Pendant la série de questions-réponses qui a suivie son témoignage, Ivo nous a dit que Zdenka et lui faisaient partie du groupe de prière du voyant Ivan.
    Ivo a dit que lorsque le groupe de prière priait sur la colline des apparitions, il priait au même moment sur son balcon; et lorsque le groupe se réunissait dans la chapelle privée d'Ivan, alors il pouvait se joindre à eux.
    Il a dit que la Sainte Vierge avait demandé au groupe de prière d'Ivan de prier pour trois catégories de personnes qui sont attaquées par Satan : les prêtres, les familles et les jeunes.
    Quelqu'un a demandé si leur fille Marija faisait elle aussi partie du groupe de prière.
    Ivo a répondu que Zdenka et lui faisaient partie du groupe depuis qu'ils étaient mariés et que, de ce fait, Marija en faisait également partie depuis avant sa naissance !
    Il a dit que Marija vivait aujourd'hui à Zagreb et qu'elle ne pouvait donc pas se joindre au groupe physiquement, mais qu'elle priait en même temps que le groupe.
        
    Part 14
    CONCLUSION
    Après le témoignage d'Ivo, nous avons pu acheter des Rosaires qu'il avait fabriqués. J'ai acheté un très beau Rosaire et j'ai senti que c'était vraiment une bénédiction de posséder un Rosaire fait par celui qui serait le "signe vivant" de Medjugorje.
    Le lendemain, nous avons eu l'occasion d'écouter le témoignage du voyant Ivan. A la fin, Ivan a dit qu'en vivant les messages de la Sainte Vierge, nous pouvions devenir un "signe vivant". Vous imaginez ça !