• LA VIERGE EST ENVOYEE PAR DIEU ET ELLE NOUS CONDUIT A LUI (ou Medjugorje relu à la lumière des écrits de Saint Louis-Marie Grignion de Montfort)

    INTRODUCTION
        
    Dans les divers ouvrages qu'il a écrit ("Le traité de vraie dévotion à la Sainte Vierge", "Le secret de Marie", "Le secret admirable du Très Saint Rosaire"…) Louis-Marie Grignion de Montfort (1673-1716) explique souvent qu'il y a au moins deux bonnes raisons d'aimer Marie.
    La première, dit-il, c'est que la Vierge est envoyée par Dieu (l'aimer, c'est donc aimer la volonté du Père).
    La seconde, ajoute-t-il, c'est que Marie conduit à Dieu (s'en remettre à elle, c'est donc choisir un chemin sûr pour nous lier très fortement au Christ).
        
    En réfléchissant à ces deux points importants, j'ai essayé de voir si l'on pouvait en retrouver la trace dans les messages que la Vierge nous a laissés à Medjugorje.
    Voici le résultat de mes recherches…
        
    1-MARIE EST ENVOYEE PAR DIEU
        
    L'idée que Marie ne travaille pas "à son compte" (si l'on peut dire), mais qu'elle est toujours en lien très étroit avec Dieu, revient assez souvent dans les messages de la Gospa.
    En effet, à plusieurs reprises, la Vierge nous dit (ou, parfois, nous laisse fortement entendre) que les apparitions sont d'abord et avant tout une volonté du Créateur et non pas un choix qui vient d'elle-même.
    Cela apparaît assez clairement dans les extraits suivants : "Je me réjouis de ce que le Très Haut m'ait fait le don d'être avec vous" (le 25 octobre 94) / "Mon Fils Jésus veut vous donner, par moi, des grâces toutes spéciales" (le 20 septembre 84) / "Vous n'êtes pas conscients du message que Dieu vous envoie à travers moi" (le 8 novembre 84) / "Sans vos prières, je ne peux pas vous aider à ce que se réalisent les messages que le Seigneur m'a donnés pour que je vous les transmette" (le 16 octobre 86).
        
    Nous voyons donc bien, en lisant ces extraits, que Marie ne se manifeste pas pour "faire de l'ombre à Dieu" (comme certaines personnes très mal averties voudraient parfois nous le faire croire) ou bien pour se poser en "rivale" ou en "concurrente". Non, pas du tout ! Tout ce qu'elle dit et tout ce qu'elle fait n'est en réalité rien d'autre que la volonté de Dieu lui-même.
    En ce sens, nous pouvons affirmer que ceux qui n'attachent pas (ou pas suffisamment) d'importance à ses messages ne font pas vraiment la volonté de Dieu.
    Ecouter la Vierge, en effet, c'est exaucer Celui qui nous l'envoie !
        
    2-MARIE NOUS CONDUIT A DIEU
        
    En ce qui concerne le fait que Marie nous guide vers Dieu (et non pas vers elle-même), il faut savoir qu'il y a un grand nombre de messages, à Medjugorje, dans lesquelles la Gospa nous dit que c'est là son seul et unique but.
    Voici à nouveau quelques extraits : "Je ne veux rien pour moi, mais tout pour le salut de vos âmes" (le 25 octobre 88) / "(…) mon invitation à vivre les messages est un appel de tous les jours. C'est surtout, petits enfants, que je veux vous rapprocher du cœur de Jésus" (le 25 octobre 88) / "A nouveau, je vous dis : ouvrez-moi vos cœurs et laissez-moi vous guider. Mon chemin mène à Dieu" (le 18 mars 94) / "Je vous demande de vous offrir à moi, afin que je puisse vous offrir à Dieu, purs et sans péchés" (le 1er août 85).
    Parfois, cette idée est exprimée de manière un peu plus "indirecte" : "Merci d'adorer mon Fils dans l'hostie, cela me touche beaucoup" (le 27 janvier 84) / "Si ce soir je suis triste, c'est que beaucoup ne se sont pas préparés à Pâques. Ils ne permettent pas à Jésus de s'unir à leur âme" (le 14 avril 84) / "Je suis votre Mère et je veux que vous soyez toujours plus proches du Père et qu'il donne à vos cœurs de riches cadeaux" (le 31 janvier 85) / "je vous demande de me montrer votre amour en venant à la messe" (le 28 octobre 85).
        
    Là aussi, nous voyons bien que nous avons tort quand nous pensons que la Sainte Vierge empêche les gens de se tourner vers Jésus et de le mettre au centre de leur foi.
    Marie, bien au contraire, n'a pas d'autre désir que celui de nous jeter dans les bras de son Fils !
        
    CONCLUSION
        
    Pour essayer de synthétiser au mieux les deux points précédents, nous pourrions dire que la Vierge ne fait pas plus de l'ombre à Jésus qu'un professeur de musique ne fait de l'ombre à l'instrument qu'il enseigne. Simplement, de la même façon que nous avons besoin d'un intermédiaire entre Dieu et les hommes (et cet intermédiaire-là, c'est Jésus), nous avons également besoin d'intermédiaires entre Jésus et nous.
        
    D'ailleurs, à ce sujet, nous pouvons tous facilement reconnaître que tout ce que nous savons sur le Christ ne nous a pas été révélé "directement d'en haut". Et non !
    Tous, nous avons eu des parents, des parrains et marraines, des catéchistes, des prêtres, des témoins… qui nous ont conduit sur le chemin de l'évangile et nous ont transmis les vérités qu'enseigne l'Eglise (et sans qui notre foi serait aujourd'hui inexistante).
    Personne, ici-bas, n'entretient un lien avec Dieu qui serait si fort que tout (absolument tout) lui serait pour ainsi dire "dicté" du haut du Ciel. Nous avons tous besoin des autres pour avancer.
        
    Or, si nous sommes suffisamment sages pour écouter celles et ceux qui nous entourent (et qui, tout comme nous, ne sont  en fait que de pauvres pécheurs ayant une connaissance très imparfaite des mystère divins), alors combien plus devons-nous également prêter attention à la voix de la Vierge (elle qui est immaculée et qui, de là où elle se trouve, voit absolument tout dans la pleine lumière).
    Ecouter tout le monde sauf elle, en effet, ne serait pas très logique de notre part !
        
    De plus, qui peut dire qu'il est suffisamment fort dans la foi pour pouvoir se passer d'un intermédiaire aussi précieux que Celle-là même que Dieu nous envoie et qui le connaît mieux que quiconque ?
        
    Pour terminer ce petit article qui, je l'espère, vous aura intéressé, je vous laisse une petite chanson que j'ai écrite sur la Sainte Vierge.
        

    MARIE, FILLE DU PERE
    (2000)
        
    Refrain
    Marie, fille du Père,
    Marie, Mère du Fils,
    Marie, Marie,
    Marie épouse de l'Esprit.
        
    Couplet 1
    Nous sommes enfants d'un même Père
    De qui nous viennent tous les dons.
    Tu es la Mère dont il se sert
    Pour nous redire son pardon.
        
    Refrain
        
    Couplet 2
    Jésus est l'unique Sauveur,
    Sans lui il n'y a pas de bonheur.
    Sa présence est un grand mystère,
    Et tes messages nous éclairent.
        
    Refrain
        
    Couplet 3
    Tant de voix parlent dans nos cœurs,
    Il y a le pire et le meilleur.
    Nos vies s'emmêlent, au fond de nous.
    Ce sont tes doigts qui les dénouent.
        
    Refrain