• "LE DICO DU BLOG" (ARCHIVES 2)

    ABSTENTIONNISME ELECTORAL (28/03/14)
    A lire avec un brin d'humour :
    D'une certaine manière, les abstentionnistes sont à la démocratie ce que les croyants non-pratiquants sont à la religion. En effet, les premiers boudent les scrutins électoraux et les isoloirs, tandis que les seconds
    boudent les Messes dominicales et les confessionnaux.
    En regardant les choses sous cet angle, on pourrait dire que les abstentionnistes sont en quelque sorte des électeurs non pratiquants ! 
        
    ACTIVISTE RELIGIEUX (14/08/12)

    L'activiste religieux est quelqu'un qui est toujours surchargé de travail : réunions, responsabilités paroissiales, temps de formation...

    L'activiste religieux est aussi quelqu'un qui se pose toujours beaucoup de questions : pourquoi n'y a-t-il pas plus de gens pour l'aider, pourquoi les gens ne sont-ils pas plus nombreux à rejoindre le christianisme, pourquoi les gens n'ont-ils pas plus envie de travailler pour Jésus et pour son Eglise...

    La réponse à toutes ces questions devrait lui sauter aux yeux : 

    L'activiste religieux croit semer la Bonne Nouvelle autour de lui, mais, étant toujours pressé et n'étant jamais entièrement disponible pour personne, il ne fait en réalité que semer le stress et la déception.
        
    AIMER JESUS (14/11/12)

    Aimer Jésus, ce n'est pas l'aimer uniquement au moment où l'on reçoit un sacrement qu'il a institué. C'est l'aimer toujours et partout. A la Cène comme à la ville, à la ville comme à la Cène.
        

    AME (21/08/12)

    Voici une petite pensée qui m'est venue en regardant la foule des participants au Mladifest 2012 :

    La météo extérieure (celle du ciel) est la même pour tous, mais la météo intérieure (celle de l'âme) n'est pas la même chez tous.
    Les âmes sont des "morceaux de ciel" dans lesquels le soleil ne brille pas forcément au même moment, et pas forcément avec la même intensité.
       
    BENEDICTION SPECIALE ET MATERNELLE DE LA SAINTE VIERGE (09/06/14)
    A lire avec un brin d'humour.
    La bénédiction spéciale et maternelle de la Sainte Vierge est une bénédiction que l'on ne peut pas donner à plusieurs personnes en même temps... à moins d'avoir le don de bilocation.
        
    CANONISATION (BULLE DE) (20/12/13)
    Une Bulle de canonisation, ce n'est rien d'autre qu'un faire-part de naissance. C'est quand le Pape annonce officiellement à l'Eglise et au monde qu'un être humain est né au Ciel.
        

    CANONISATION (15/11/13)
    Une canonisation est l'aboutissement d'un long "accouchement" - d'une longue enquête - que l'Eglise a commencée après qu'un Saint soit né au Ciel.

        

    CROYANT NON-PRATIQUANT (27/10/12)

    Un croyant non-pratiquant est une personne qui a accueilli mes convictions de croyant mais qui ne veut pas être comme moi.
    C'est une personne qui me fait prendre conscience des imperfections qui sont en moi : l'arrogance, l'orgueil, le manque d'amour...

    Aujourd'hui, dans l'Eglise, il est de bon ton de "se moquer" gentiment de ceux qui croient sans pratiquer.
    Il me semble que nous ferions mieux, nous les chrétiens, de nous demander si nous donnons vraiment aux autres l'envie de pratiquer et d'être comme nous.
    En effet, il y a des moments où je me demande si les croyants non-pratiquants ne seraient pas les "enfants" des croyants pratiquants qui oublient de vivre l'Evangile.
       
    DAMNES (21/10/14)
    Dans sa Lettre aux Philippiens, l'apôtre saint Paul nous dit : "Nous sommes citoyens des cieux" (Ph 17, 20).
    Le ciel, c'est donc notre pays. D'une certaine manière, ces paroles nous aident à mieux comprendre qui sont les damnés. En fait, on pourrait dire que ce sont des personnes qui ont été déchues de leur nationalité.

        

    DIEU (26/08/13)
    Dieu est un grand amateur de puzzles ! Nous sommes toujours admiratifs devant la patience tout à fait incroyable des amateurs de puzzles qui, sans compter leurs heures et sans jamais se décourager, recherchent chaque pièce sans relâche - et ce parmi des milliers d'autres - pour la placer à l'endroit exact où elle doit aller. Quelle persévérance ! Quelle persévérance !!
    D'une certaine manière, cela nous rappelle un peu le travail de Dieu : rechercher les brebis égarées, révéler à chacun la vocation qui est la sienne et faire en sorte que tout le monde soit à sa place dans ce corps du Christ qu'est l'Eglise.
    Et dans ce cas, la patience et l'amour de Dieu nous impressionne d'autant plus que nous savons qu'il a 6 milliards de pièces devant Lui... et que toutes ces pièces ne se laissent pas toujours manipuler facilement !!!
        

    ESPERANCE (24/02/13)

    Même lorsque la nuit est profonde et que l'on n'y voit plus rien, il arrive toujours que de petits rayons de soleil apparaissent à l'horizon de notre âme.
    Ces rayons sont parfois si brefs et si faibles qu'ils ne parviennent pas, à eux seuls, à chasser les ténèbres. 

    Mais lorsque l'Espérance est présente dans cet "écrin de chair" qu'est le cœur humain, alors, telle une "pierre précieuse", Elle capte la lumière du plus petit rayon et, grâce à Ses multiples facettes, Elle renvoie cette lumière partout au-dedans de nous, si bien que notre cœur brille de mille feux et ne peut s'empêcher de danser.
    Et c'est ainsi qu'à l'intérieur de l'homme, grâce à l'Espérance, les crépuscules se changent en aurores.

       

    ESPERANCE (23/09/12)

    L'espérance est une vertu qui habille le temps. Elle transforme la vie en Avent.
        
    FÊTES CHRETIENNES (03/11/13)
    Les fêtes chrétiennes sont des vêtements aux couleurs de l'éternité dont Dieu se sert pour habiller le temps terrestre. Enlever les fêtes chrétiennes, le temps est alors nu, vide. Les journées ne s'ouvrent plus sur Dieu mais sur le néant. Et c'est ainsi que la foi, l'espérance et la charité disparaissent du coeur des gens.
        

    FOI (31/01/14)
    Un jour, c'était aux alentours du 25 décembre, je m'occupais de la caisse d'une communauté Emmaüs de ma région.

    A un moment donné, un client arrive pour payer ses tickets et, là, il me tend un billet de 500 euros.
    Avoir un billet de 500 euros entre les mains, ça fait une impression très bizarre. C'est un peu comme un "vertige" qui vous saisit intérieurement car on se dit immédiatement : "Et si ce billet était un faux ?"
    Mais, à un moment donné, si l'on ne veut pas rester "paralysé" et bloquer ainsi toute la file d'attente, il faut impérativement faire un acte de foi pour avancer, acte qui peut ressembler à un grand saut dans le vide, un grand saut dans la confiance.
    Et cela n'est pas facile. En effet, après que le client soit parti et que le "rush" se soit calmé, j'ai montré ce billet à plusieurs compagnons et bénévoles qui m'ont tous demandé la même chose : "Es-tu bien certain que ce n'est pas un faux billet ?"
    Cette petite expérience amusante m'a inspiré la définition suivante de la foi : "La foi est un grand saut dans la confiance, un saut dont la hauteur est directement proportionnelle à la grandeur du doute que peut soulever en nous une chose importante ou étonnante en laquelle on nous demande de croire".
    Pour la petite histoire, je précise que le billet n'était pas faux !
        

    FRANCOIS HOLLANDE (26/01/13)

    Dans notre pays, la mobilisation contre le projet de loi sur le "mariage pour tous" est très forte. L'Eglise montre un visage que l'on n'avait pas vu depuis longtemps : manifestations, débats, prières, redécouverte du chapelet et du jeûne alimentaire...

    A sa façon (je dis bien : à sa façon), François Hollande est l'un des "instruments" dont Dieu se sert pour nous réveiller, nous les chrétiens de France !

        
    HUMILITE (28/03/13)

    Examinons-nous de manière honnête et objective : comment ne pas voir ces abîmes d'imperfections qui sont en nous ?
    Et là, devant le gouffre tellement évident de nos infirmités, comment ne pas devenir immédiatement humble ?
    L'humilité - qui nous paraît parfois si difficile à atteindre - n'est en réalité que le fruit du réalisme !

         
    JEÛNE, PRIERE, LOGEMENT (18/02/14)
    Notre vraie demeure n’est pas ici-bas. Elle est au ciel. Oui, le ciel est le lieu où se trouve notre véritable maison. Celle que rien ne pourra détruire. Celle d'où personne ne pourra jamais nous chasser. Celle où chaque être humain pourra habiter dans la paix, et ce pour l’éternité.
    Quand nous contemplons le ciel, c’est donc un peu comme si nous nous trouvions devant la vitrine d'une grande agence immobilière !
    A Medjugorje, la Vierge Marie ne cesse de rappeler à nos cœurs endurcis ce que nous devons faire pour aller au Ciel. Elle ne nous parle pas de prix au mètre carré. Elle ne nous parle pas non plus de taux d’intérêt ou de délais de paiement. Non.
    Elle nous dit simplement : "Que le jeûne et la prière soient l'étoile qui vous guide" (le 02/03/07).
    Ces paroles sont extraordinaires. Absolument incroyables. En effet, en ces temps de crise économique où un très grand nombre de personnes ont du mal à trouver un logement ou à payer leur loyer, les mots de la Mère de Dieu viennent réveiller en nous l’espérance, et ce en nous rappelant ce que sont vraiment le jeûne et la prière : des moyens offerts à tous pour accéder gratuitement à la propriété !
         
    JOIE (24/11/12)

    La joie, c'est une flamme qui s'allume en nous en priant le Rosaire et que nous devons protéger avec notre main, après la récitation, pour que le vent ne l'éteigne pas.

        

    LAICITE (14/12/12)

    Laïcité : principe qui prône la séparation de la religion et de l'état et auquel certains politiciens sont tellement attachés qu'ils en font une religion.

        
    MIGRATION DE BLOGS (10/07/13)
    Qu'est-ce qu'une migration de blog ? Quand un webmaster migre son site Internet vers un nouvel hébergeur, c'est un peu comme quand un animateur de télévision change de chaîne. Ni plus ni moins. Le décors est un peu différent... mais c'est toujours le même style !
        
    NEUVAINES DE JEÛNE (2) (15/01/14)
    Un sentiment permanent que notre ventre n'est pas aussi rempli que les autres jours, un goût de pain qui reste constamment dans notre bouche, un couvert en moins aux repas, la pile de vaisselle qui est moins haute que d'habitude...
    Quand nous jeûnons, il y a toujours un détail (en nous ou autour de nous) qui nous rappelle que nous nous abstenons de nourriture. A aucun moment on ne peut oublier cela. Le fait que nous ne mangions pas est quelque chose qui revient à notre mémoire à chaque instant, et de manière incessante.
    Le Père Slavko Barbaric disait que le jeûne était la prière du corps. L'expérience des neuvaines de jeûne peut nous donner envie de préciser : le jeûne est la prière continuelle du corps.
        
    NEUVAINE DE JEÛNE (1) (09/09/13)
    Les 9 jours d'une neuvaine sont aux 9 mois d'une grossesse ce qu'un simple Rosaire est à une année liturgique entière : un "condensé", un temps très court pour renaître et pour avancer rapidement dans la foi.
         

    OBEISSANCE (05/11/12)

    L'obéissance, c'est la compagne quotidienne la plus sûre pour nous aider à être fidèles à nos engagements, surtout quand cela nous coûte.
    Prenons l'exemple de Medjugorje : si l'on met en pratique les recommandations de la Vierge en pensant que Dieu va solutionner tous nos problèmes ou bien en pensant qu'il va nous arriver uniquement des choses agréables, alors on ne pourra pas tenir très longtemps dans nos efforts.
    En effet, Medjugorje ne fait pas disparaître toutes les difficultés comme "par enchantement".
    Par ailleurs, il y a tellement d'opposition et d'indifférence vis à vis de ce sanctuaire que se mettre au service de la Gospa peut être parfois source de souffrance.

    On pourra réfléchir pendant des nuits entières, on en arrivera toujours à la même conclusion : le meilleur moyen de tenir jusqu'au bout dans la mise en pratique des recommandations de la Vierge, c'est de faire ce qu'Elle nous demande uniquement par obéissance.
    Faire les choses par obéissance, en effet, c'est agir sans rechercher le moindre petit intérêt personnel.
    C'est faire ce qui nous est demandé simplement parce que nous croyons que la personne qui nous le demande est digne de confiance et qu'elle ne nous le demanderait jamais si ce n'était pas là quelque chose de très important. On ne pose donc pas de questions.
    L'obéissance est l'expression suprême du désintéressement.
    Sans doute est-ce en partie pour cette raison que l'Eglise attache autant d'importance à l'obéissance : obéir, c'est le moyen le plus sûr de ne jamais s'éloigner de Dieu car, d'une certaine manière, c'est "devenir" comme Lui en répondant gratuitement à son amour qui, lui-même, est gratuit.
        
    PATERNITE, MATERNITE (13/08/13)
    La paternité et la maternité sont des dons merveilleux que Dieu a fait à l'homme et à la femme afin qu'en regardant leurs enfants ils puissent apprendre à se voir eux-mêmes comme Dieu Lui-même (Lui qui est le Père de tous) les voit.
        

    PELERINAGE (12/08/12)

    Un croyant qui ne fait pas de pèlerinage, c'est un croyant qui s'habitue progressivement à vivre dans un monde où les gens sont heureux sans Dieu.
    Il y a alors un risque que l'incroyance et le relativisme ambiants le poussent peu à peu à mettre sa foi en perspective : "La Messe, la Confession, le Rosaire, la Bible, le Jeûne, Medjugorje... tout cela est-il bien utile puisque certains vivent sans cela ?"

    Un croyant qui fait des pèlerinages, c'est un croyant qui va se ressourcer dans des lieux où les gens ne peuvent pas être heureux sans Dieu.
    Et c'est alors que la foi et la ferveur ambiantes le poussent peu à peu à mettre le monde en perspective : "La Messe, la Confession, le Rosaire, la Bible, le Jeûne, Medjugorje... mais comment le monde fait-il pour vivre sans cela ?"
       

    PESSIMISME (09/03/15)
    Le pessimisme est une maladie spirituelle que l'homme attrape lorsqu'il pense aux événements du monde plus souvent qu'aux mystères du Rosaire, lorsque ses yeux se tournent vers la télévision plus souvent que vers le Saint Sacrement... Bref, lorsque l'homme fait rentrer le monde en lui alors qu'il devrait s'efforcer de faire rentrer Dieu.
        
    PHARISIEN (05/10/13)
    Dans l'Evangile, Jésus a souvent reproché aux Pharisiens de n'être des croyants qu'en apparence et de ne pas avoir en eux le véritable Esprit de Dieu.
    Il est vrai que les Pharisiens attiraient beaucoup les regards... mais, en même temps, ils repoussaient les gens parce qu'ils les détournaient de la vraie foi.
    Cela me rappelle une petite anecdote :
    Il y a quelques mois, pas très loin de chez moi, la ville a fait construire un grand terrain de football avec une pelouse synthétique.
    Quand on la regarde, cette pelouse paraît très belle. Elle semble propre, nette, égale... et elle enchante vraiment le regard.
    Seuls quelques panneaux signalétiques particuliers comme "Ne pas jeter de mégots" ou bien "Ne pas jeter de chewing gum" pourraient éventuellement faire comprendre aux observateurs les plus perspicaces qu'il ne s'agit pas d'une vraie.
    Par contre, le problème, c'est que dès que le vent se lève, une odeur de plastique extrêmement forte envahit tout le quartier où la pelouse se trouve.
    Et là, il n'y a plus aucun doute possible : c'est bel et bien du gazon synthétique.
    En constatant cela, la définition suivante m'est venue à l'esprit : un Pharisien, c'est une personne qui attire les regards mais qui repousse les âmes parce qu'elle n'a pas en elle la bonne odeur de l'Esprit Saint.
    En effet, il ne faut pas oublier que parmi les différents symboles de l'Esprit Saint il y a l'onction. Or, une onction est d'abord et avant tout quelque chose... qui se sent !
        
    PRIERE (31/03/13)
    En ce monde où l'on a l'impression que chacun doit marcher sur les autres pour être vu et parler plus fort qu'eux pour être entendu, la prière a ceci d'extraordinaire : elle permet à chacun des six milliards d'êtres humains qui sont sur terre (ce n'est quand même pas rien !) de s'asseoir à côté du Père de tous les hommes et, en tous lieux et à tous moments, de discuter tranquillement avec Lui.
       

    PROCHAIN ? (05/08/14)
    Mon prochain, ce n'est pas celui que j'aimerais aider un jour, ni celui que j'imagine aider un jour, dans mes rêves.
    Mon prochain, c'est surtout celui qui a besoin de moi ici et maintenant. C'est celui qui m'oblige à sortir de mes rêves et à enraciner mon amour dans la réalité et dans l'instant présent.
        

    RACISME (12/10/12)

    Le racisme est une maladie du regard.
        

    RICHE ET PAUVRE (3) (16/10/12) 

    Très souvent, les puissants ne parviennent pas à résoudre les problèmes de leurs pays.
    Les pauvres, par contre, peuvent obtenir des grâces extraordinaires par leurs prières. Cela m'a inspiré la petite définition suivante : 

    Un "puissant", c'est quelqu'un dont la faiblesse est connue de tout le monde.
    Un "faible", c'est quelqu'un dont la puissance n'est connue de personne.
        
    ROSAIRE (24/08/13)
    Quand les hommes ont un problème ou bien quand ils cherchent un sens à leur vie, ils ne pensent pas au Rosaire pour les aider à trouver une solution.
    Beaucoup mettent tous leurs espoirs dans la science, ou bien dans les richesses matérielles, ou encore dans la notoriété ou les réseaux de relations...
    Et même dans l'Eglise, on en voit très souvent qui s'engouffrent dans des voies qui ne peuvent les conduire qu'à la déception.
    Le Rosaire ? "Trop long", "Trop difficile", "Trop répétitif", "Trop monotnone", "Ca n'attirera personne", "Ca n'intéressera pas les jeunes", "C'est dépassé", "Ce n'est pas en répétant toujours la même chose que l'on fera avancer les choses", "C'est une erreur de prier Marie plutôt que Jésus"...
    A partir de là, la petite définition suivante m'est venue à l'esprit :
    Qu'est-ce que le Rosaire ? Le Rosaire, à mon avis, c'est cette "porte étroite" par laquelle Jésus nous demande d'entrer, dans l'Evangile : "Entrez par la porte étroite. Large est la porte et spacieux le chemin qui mène à la perdition, et nombreux ceux qui s'y engagent; combien étroite est la porte et resserré le chemin qui mène à la vie, et peu nombreux ceux qui le trouvent" (Matthieu 7,13).