• NEUVAINE DE JEÛNE POUR LA PAIX DANS LES COEURS ET DANS LE MONDE (DU 22 AU 30 SEPTEMBRE 2013)

    Du 22 au 30 septembre 2013 (à l'occasion de la fête de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus qui aura lieu le 1er octobre), le site "Chère Gospa" vous propose de faire une neuvaine de jeûne au pain et à l'eau pour la paix, la paix dans les coeurs et dans le monde. Que ceux qui ne peuvent pas jeûner pendant 9 jours participent à cette neuvaine comme ils le souhaitent...
        
    Note :
    Les événements qui ont stimulé notre prière (avant ou pendant la neuvaine) :
    1)-Le 23 septembre, une statue de Notre Dame de Lourdes située dans la maison natale de Vicka (à Bijakovici) s'est mise à briller dans le noir, comme si elle était devenue soudainement phosphorescente. Pendant 7 jours, des milliers de gens sont venus la voir. Puis, le 29 septembre au soir, elle a été emportée au presbytère afin d'être analysée. Cette statue aura donc fait parler d'elle du 23 au 29 septembre. Notez qu'elle nous aura permis ainsi de sentir la présence de la Vierge d'une manière toute particulière, au coeur même de notre neuvaine (du 22 au 30 septembre) !

        
    Le 30 septembre
    DERNIER JOUR DE LA NEUVAINE
    Chère Gospa, à Medjugorje tu nous as dit : "Parlez de la paix et portez la paix dans vos cœurs. Prenez-en soin comme d’une fleur qui a besoin d’eau, de tendresse et de lumière. Soyez ceux qui portent la paix aux autres" (le 25 février 2003).
    Notre neuvaine s'achève aujourd'hui, Vierge Marie. En la faisant, nous avons voulu t’aider à réaliser tes plans de paix, dans le monde.

    Merci de nous avoir soutenus pendant ces neuf jours et de nous avoir donné à nouveau la victoire sur nous-mêmes.
    Vierge Marie, fais que le Dieu de l’impossible nous entraîne chaque jour plus loin dans l’amour de la paix.
    Et afin que nous ne relâchions jamais nos efforts, appelles-nous sans cesse à offrir des neuvaines de jeûne.
    Nous te disons à très bientôt ! A toujours, Chère Gospa !
    >Je vous salue Marie...
        
    Le 29 septembre

    HUITIEME JOUR DE LA NEUVAINE
    Chère Gospa, à Medjugorje tu as dit un jour à un groupe qui faisait un jeûne de plusieurs jours au pain et à l’eau : "Très chers, oh ! Comme il me serait facile d'arrêter la guerre, si d'avantage de gens priaient comme vous priez maintenant !" (le 10 décembre 1991).
    Vierge Marie, même si les neuvaines de jeûnes n’attirent pas encore beaucoup les gens, nous savons qu’elles constituent une arme infiniment plus puissante que la dissuasion nucléaire pour défendre la paix.
    C’est pourquoi nous te supplions pour que ces neuvaines se popularisent, progressivement, et pour que beaucoup de gens se sentent appelés à les découvrir et à les faire connaître.
    Ainsi la paix aura vraiment de beaux jours devant elle, sur la terre, cette paix qui est si importante et pour laquelle nous te prions encore maintenant.
    >Je vous salue Marie...
       
    Le 28 septembre
    SEPTIEME JOUR DE LA NEUVAINE
    Chère Gospa, à Medjugorje tu nous as dit : "Vivez mes messages et mettez dans votre vie chaque parole que je vous donne. Qu'ils soient précieux pour vous, car ils viennent du ciel" (le 25 juin 2002).
    Notre neuvaine de jeûne n’est pas encore terminée, Vierge Marie, mais comment pourrions-nous contenir notre joie plus longtemps et ne pas te remercier pour toutes les grâces que nous recevons déjà ?

    Merci pour la force, pour la paix, pour toutes les guérisons intérieures que le jeûne nous permet d’obtenir.
    Très Sainte Mère de Dieu, que ces grâces restent à jamais gravées dans nos coeurs et nous incitent à toujours demeurer fermement attachés à tes cinq "pierres", un peu comme le Psalmiste était attaché aux "pierres" de Jérusalem lorsqu’il disait : "Que vos cœurs s’éprennent de ses murs" (Psaume 47).
    >Je vous salue Marie...

          
    Le 27 septembre
    SIXIEME JOUR DE LA NEUVAINE
    Chère Gospa, à Medjugorje tu nous as dit : "Satan désire détruire tout ce qui est saint en vous et autour de vous" (le 25 septembre 1992).
    Vierge Marie, aujourd’hui, avec un grand amour et avec une infinie confiance, nous voudrions te présenter toutes les personnes qui ont formé le projet de tuer la vie, que ce soit la leur ou bien celle de leur prochain.
    Très Sainte Mère de Dieu, toi qui écrases la tête du serpent, nous t’en supplions du plus profond de nous-mêmes : fais taire le tonnerre qui gronde dans les cœurs, brise les éclairs qui déchirent le ciel des âmes, retiens la foudre qui veut frapper partout pour tout détruire... et fais que le ciel intérieur de tous tes enfants soit toujours bleu, d’un bleu aussi pur que celui de tes yeux.

    >Je vous salue Marie...
          
    Le 26 septembre
    CINQUIEME JOUR DE LA NEUVAINE
    Chère Gospa, à Medjugorje tu nous as dit : "Priez, vous ne le regretterez pas ! Dieu vous donnera des dons pour lesquels vous le glorifierez jusqu'à la fin de votre vie terrestre" (le 2 juin 1984).
    Aujourd’hui, nous voudrions te remercier du fond de notre cœur pour ce don que tu nous fais de pouvoir jeûner pendant 9 jours au pain et à l’eau.
    Nous le savons, ce n’est pas un don que les gens recherchent avec empressement. Ce n’est pas un don dont on parle beaucoup. Mais il est tellement important ! Tellement de grâces extraordinaires peuvent être obtenues par lui !
    Reine de la paix, que la joie immense de tous ceux qui ont reçu de toi quelque chose de précieux donne envie aux hommes du monde entier de te prendre pour Mère !
    >Je vous salue Marie...
        
    Le 25 septembre
    QUATRIEME JOUR DE LA NEUVAINE
    Chère Gospa, à Medjugorje tu nous as dit :
    "Quand la guerre survient, c'est parce qu'il y a déjà la guerre dans les cœurs. Et cette guerre dans les cœurs ne fait que sortir à l'extérieur. Mais si vous faites la paix dans vos cœurs, la guerre extérieure s'arrêtera aussi" (novembre 1991).
    Vierge Marie, aujourd’hui nous voudrions te présenter tous les foyers de violence qui existent sur la terre, où qu’ils soient, et plus particulièrement ceux qui sont présents à l’intérieur de nous : dans nos pensées, dans nos paroles, dans nos actes...
    Très Sainte Mère de Dieu, nous te demandons la grâce que toutes les privations que nous nous imposons en ces jours puissent nous aider à faire taire nos tempêtes intérieures, un peu comme quand nous fermons une fenêtre pour arrêter un violent courant d’air.
    >Je vous salue Marie...
        

    Le 24 septembre
    TROISIEME JOUR DE LA NEUVAINE
    Chère Gospa, à Medjugorje tu nous as dit : "Petits enfants, n’oubliez pas que vous êtes tous importants dans ce grand projet que Dieu conduit à travers Medjugorje" (le 25 juin 2007).
    En lisant ces paroles, nous comprenons à quel point ce sanctuaire est important dans tes plans de paix, et à quel point tu comptes sur nous pour le faire connaître.

    Vierge Marie, aujourd’hui nous voudrions te demander pardon pour tous les moments où nous avons mal défendu Medjugorje, pour toutes les fois où nous avons été orgueilleux ou arrogants, ce qui a pu détourner les autres de tes messages.
    Maintenant, certains que Dieu peut faire jaillir d’un mal un plus grand bien, nous te demandons de nous aider à toujours trouver en Jésus la force de nous pardonner à nous-mêmes et de devenir de vrais apôtres de la paix.
    >Je vous salue Marie...
          
    Le 23 septembre

    DEUXIEME JOUR DE LA NEUVAINE
    Chère Gospa, à Medjugorje tu nous as dit : "Je vous appelle à commencer à jeûner avec le cœur. Il y a un certain nombre de gens qui jeûnent, mais ils le font parce que tout le monde le fait. C'est devenu une habitude que personne ne veut rompre" (le 20 septembre 1984).
    Vierge Marie, en ce jour où nous en sommes encore au début de notre neuvaine, nous voudrions te demander, et ce avec insistance, la grâce de savoir jeûner avec le cœur.
    Oui, fais que notre jeûne ne soit pas juste une habitude. Fais au contraire qu’il devienne chaque jour plus profond, plus vrai, plus sérieux... de telle sorte que la récolte promise ne soit pas perdue un jour parce que nos "plantations" n’auront pas été faites correctement.
    Chère Gospa, montre-nous aujourd’hui comment jeûner selon ton cœur.
    >Je vous salue Marie...
        

    Le 22 septembre
    PREMIER JOUR DE LA NEUVAINE
    Chère Gospa, à Medjugorje tu nous as dit : "Par le jeûne et les prières, on peut arrêter les guerres, on peut suspendre les lois de la nature" (le 21 juillet 1982).
    Aujourd’hui, alors que nous avançons progressivement vers le mois du Rosaire qui débutera avec la fête de sainte Thérèse de l’Enfant Jésus (le 1er octobre), nous voudrions t’offrir une neuvaine de jeûne pour la paix, la paix dans nos cœurs et la paix dans le monde.
    Vierge Marie, en ces temps troublés où le monde a besoin d'un puissant secours pour pouvoir sortir de la nuit dans laquelle le péché l’a plongé, nous te prions pour que cette neuvaine nous aide à chasser les nuages qui obscurcissent nos cœurs, de telle sorte que le soleil de Dieu puisse briller un jour sur toute la terre.
    >Je vous salue Marie....