• NEUVAINE DE JEÛNE POUR LES NON-CROYANTS (DU 12 AU 20 NOVEMBRE 2013)

    Du 12 au 20 novembre 2013 (à l'occasion de la Présentation de la Vierge qui aura lieu le 21 novembre), le site "Chère Gospa" vous propose de faire une neuvaine de jeûne au pain et à l'eau pour les personnes qui n'ont pas encore connu l'amour de Dieu. Que ceux qui ne peuvent pas jeûner pendant 9 jours participent à cette neuvaine comme ils le souhaitent...
        
    Note :
    Les événements qui ont stimulé notre prière (avant ou pendant la neuvaine) :
    1)-Il y a eu des attaques très dures contre Medjugorje. Certains opposants aux apparitions ont notamment essayé de faire croire que la lettre que Mgr Vigano avait envoyée aux évêques américains le 21 octobre 2013 était une condamnation de Medjugorje.
    2)-Par ailleurs, beaucoup d'opposants à Medjugorje ont diffusé sur Internet une mauvaise interprétation de ces paroles que le Pape François a prononcées le 14 novembre: "Marie n'est pas une postière qui délivre un message tous les jours". Contrairement à ce qu'ils ont dit très souvent, ces paroles n'étaient pas dirigées contre Medjugorje.

        
    Le 20 novembre
    DERNIER JOUR DE LA NEUVAINE
    Chère Gospa , à Medjugorje tu nous as dit :
    "Si vous jeûnez et priez, vous obtiendrez tout ce que vous demandez" (octobre 1983).
    Aujourd’hui, le cœur rempli de joie et d’espérance, nous voudrions te remercier pour cette neuvaine de jeûne au pain et à l’eau que nous venons de faire. Merci de nous avoir accompagnés et soutenus pendant ces 9 jours. Merci de nous avoir aidés une fois encore à remporter la victoire sur nous-mêmes.
    Chère Gospa, nous voudrions terminer en t'offrant cette victoire, afin qu’elle te serve à aider ceux qui n’ont pas encore connu l’amour de Dieu à remporter la victoire sur l’incroyance.
    Oui, en ces temps où il y a tellement d’attaques contre la foi et contre Medjugorje, fais que la vérité triomphe dans le cœur de chaque homme, aussi bien dans l’Eglise que dans le monde.
    >Je vous salue Marie...
        

    Le 19 novembre
    HUITIEME JOUR DE LA NEUVAINE
    Chère Gospa, à Medjugorje tu nous as dit : "Regardez autour de vous, mes enfants, et regardez où va le monde qui pense tout faire sans le Père et qui erre dans les ténèbres de la tentation" (02/06/11).
    Aujourd’hui, Vierge Marie, nous voudrions te confier notre monde et, d'une manière particulière, nous voudrions te présenter tous les problèmes qu’il rencontre parce qu’il ne veut pas s’ouvrir à Dieu : la violence, les tensions, les divisions, les crimes, les guerres, les dérives quelles qu’elles soient...
    Très Sainte Mère de Dieu, fais que les croyants soient comme des signes sur la route, des signes qui indiquent à tous les hommes que le véritable bonheur vient de Dieu et qu’il n’y a de salut que par Lui, et qu’ainsi la lumière de l’Esprit Saint jaillisse enfin dans tous les cœurs.
    >Je vous salue Marie...
        

    Le 18 novembre
    SEPTIEME JOUR DE LA NEUVAINE
    Chère Gospa, à Medjugorje tu nous as dit : "Mes enfants, je désire vous apprendre à aimer. Je prie pour cela. Je prie pour que vous reconnaissiez mon Fils en chacun de vos prochains. Le chemin vers mon Fils, qui est la paix et l’amour véritables, passe à travers l’amour envers le prochain" (18/03/05).
    Vierge Marie, aujourd’hui nous voudrions te demander la grâce de grandir dans l’amour du prochain, et notamment dans l’amour de ceux qui n’ont pas encore connu l’amour de Dieu.
    Aide-nous à voir tout ce qu’il y a de bon, en eux. Aide-nous également à prendre conscience qu’ils sont eux aussi, à leur manière, des instruments dont Dieu se sert.
    En effet, en bousculant nos idées, ils nous obligent à approfondir sans cesse notre propre foi et nous rappellent ainsi que chaque homme a des progrès à faire.
    >Je vous salue Marie...
        

    Le 17 novembre
    SIXIEME JOUR DE LA NEUVAINE
    Chère Gospa, à Medjugorje tu nous as dit : "Imitez les vies des saints afin qu’ils soient pour vous une incitation et des enseignants sur le chemin de la sainteté" (25/11/04).
    Lorsque nous lisons la vie de Saint François-Xavier, qui a évangélisé l’Inde et l’Extrême-Orient au 16e siècle, nous découvrons qu’il faisait répéter les paroles suivantes aux foules qui n’avaient pas encore connu l’amour de Dieu : "Mon Dieu, faites que je croie". Et beaucoup de gens se convertissaient en l’écoutant.
    Vierge Marie, en cette période où tant d’hommes vivent loin de la foi, nous te supplions pour que le feu intense qui brûlait dans le cœur des grands missionnaires brûle également dans le nôtre.
    Et lorsque nous parlons avec des non-croyants, aide-nous à trouver nous aussi les mots qui les toucheront et éveilleront en eux le désir d’aimer Dieu.
    >Je vous salue Marie...
        

    Le 16 novembre
    CINQUIEME JOUR DE LA NEUVAINE
    Chère Gospa, à Medjugorje tu nous as dit : "Vos cœurs sont tournés vers des choses terrestres et elles absorbent toute votre attention. Tournez vos cœurs vers la prière et recherchez l'effusion du Saint Esprit sur vous" (09/05/85).
    Vierge Marie, quand nous parlons avec des non-croyants, nous nous apercevons que beaucoup d’entre eux ont un grand respect pour Saint François d’Assise.
    Cela vient sûrement du fait que les non-croyants ont souvent un petit côté "contestataire", "opposé à l’ordre établi" et que, pour cette raison, l’exemple de ce riche italien devenu pauvre les touche particulièrement.
    Chère Gospa, en ce temps où tant d’hommes recherchent uniquement les biens matériels, nous te supplions pour que les chrétiens aient toujours en eux la simplicité et la modestie de Saint François, et qu’ainsi ils donnent à tous les hommes l’envie de croire.
    >Je vous salue Marie...
        

    Le 15 novembre
    QUATRIEME JOUR DE LA NEUVAINE
    Chère Gospa, à Medjugorje tu nous as dit : "Depuis toujours, je transmets au monde le message de Dieu. C’est bien dommage de ne pas y croire. La foi est un élément vital, mais on ne peut contraindre personne à croire. La foi est la base d’où tout découle" (31/12/81).
    Très Sainte Mère de Dieu, depuis plus de 32 ans, nous sentons d’une manière particulière qu’un grand combat se déroule à Medjugorje. C’est le combat entre le bien et le mal, entre la lumière et les ténèbres, entre la foi et l’incroyance.
    En ces temps difficiles où notre Mère l’Eglise enquête encore sur tes apparitions, nous te supplions pour que l’Esprit Saint illumine nos bergers, de telle sorte que, très prochainement, l’Eglise puisse dire à tous ses enfants, et ce de manière claire, où est la vérité.
    >Je vous salue Marie...
        

    Le 14 novembre
    TROISIEME JOUR DE LA NEUVAINE
    Chère Gospa, à Medjugorje tu nous as dit : "Priez, petits enfants, d’une manière particulière pour tous ceux qui n’ont pas connu l’amour de Dieu. Priez pour que leurs coeurs s’ouvrent et se rapprochent de mon coeur et du coeur de mon Fils Jésus" (25/01/04).
    Vierge Marie, lorsque nous parlons de Dieu avec des non-croyants, nous constatons souvent que notre parole est inefficace. Même en discutant pendant des heures entières, les cœurs ne s’ouvrent pas facilement à la foi. Parfois même, plus on parle et plus ils se ferment à l’évidence; un peu comme le coeur de Pharaon qui s’endurcissait devant les prodiges que Dieu accomplissaient au temps de Moïse.
    Chère Gospa, aujourd’hui nous te prions pour que la prière soit toujours notre principale arme de combat et pour qu’à travers elle des miracles s’opèrent dans les coeurs.
    >Je vous salue Marie...
        
    Le 13 novembre
    DEUXIEME JOUR DE LA NEUVAINE
    Chère Gospa, à Medjugorje tu nous as dit : "Prions, petits enfants, pour tous ceux qui ne désirent pas connaître l'amour de Dieu, même s'ils sont dans l'Eglise. Prions pour qu'ils se convertissent afin que l'Eglise ressuscite dans l'amour" (25/03/99).
    Ces paroles nous touchent profondément, Vierge Marie. Oui, très profondément, et ce parce que tu ne nous dis pas "priez" (comme c’est le cas dans la plupart des messages que tu nous donnes à Medjugorje) mais "prions".
    En effet, comment pourrions-nous ne pas sentir, en entendant ce "prions", ton cœur de Mère qui bat pour l’Eglise ?
    Vierge Marie, aujourd’hui, remplis de joie et de confiance, nous te supplions pour que tous les catholiques se rassemblent autour de toi, pour qu’ils mettent enfin tes recommandations en pratique et, ainsi, grandissent tous ensemble dans la foi et dans l’amour.
    >Je vous salue Marie...
        

    Le 12 novembre

    PREMIER JOUR DE LA NEUVAINE
    Chère Gospa, à Medjugorje tu nous as dit : "Je suis venue dire au monde : Dieu est vérité. Il existe. En Lui est le vrai bonheur et la plénitude de vie" (16/06/83).
    En ce jour où nous commençons notre neuvaine pour ceux qui n’ont pas encore connu l’amour de Dieu, nous voudrions te remercier pour ces paroles car elles rappellent à tous les êtres humains que Dieu n’est pas une invention humaine. Dieu est bien réel, il est quelqu’un, il est vivant, il nous aime et il veut le bonheur de chacun de ses enfants.
    Vierge Marie, dans ce grand jardin qu’est le monde, nous te supplions pour que le cœur des hommes ne s’enferme pas dans le doute ou l’incroyance mais, au contraire, s'ouvre à la réalité de Dieu comme les fleurs s’ouvrent au soleil.
    >Je vous salue Marie...