• NEUVAINE POUR LA PAIX DANS LE MONDE

    Du samedi 22 au dimanche 30 juillet 2006, le groupe "Marie Reine de la Paix" vous propose une neuvaine pour la paix dans le monde.
        
    Le 30 juillet : Action de grâce finale.
    Jésus, en ce dimanche où nous pensons d'une manière toute spéciale à ta résurrection, nous voudrions te remercier pour tous les signes de paix (même très petits) que nous avons vus au cours des jours passés.
    Nous te remercions notamment pour toutes les associations humanitaires, pour tous les médecins, les bénévoles… qui se portent au secours de ceux qui vivent des situations difficiles.
    Oui, merci infiniment pour tous ces gens qui passent leur vie à tisser des réseaux de fraternité et d'entraide entre les peuples.
    Sans eux, la terre serait réduite à un champ de bataille.
    Merci également pour ces neuf jours que nous avons passés ensemble, sur ce blog, pour prier pour la paix. De cette manière, nous avons pu unir nos voix à celles des millions de personnes qui, à travers le monde, oeuvrent pour qu'une société plus juste voit le jour.
    Et maintenant, Jésus, daigne accueillir favorablement les demandes que, tous ensemble, nous faisons monter vers toi.
    Fais que le Proche Orient retrouve enfin la paix et que les enfants du Liban et d'Israël puissent grandir sans peur et sans crainte.
    Certains que tu nous écoutes et que tu nous exauces déjà, nous demandons à ta Sainte Mère de prier avec nous et nous lui disons :
    >Je vous salue Marie
        
    Le 29 juillet : La paix dans les pays qui sont agressés.
    Jésus, en ce samedi où, traditionnellement, l'Eglise fait mémoire de la Vierge Marie, nous pensons tout particulièrement à ceux qui souffrent à cause de la guerre, à travers le monde.
    Et d'une manière spéciale, nous te demandons de leur accorder la grâce de souffrir en union avec ta sainte Mère; c'est-à-dire avec courage, avec patience, et, surtout, sans jamais abandonner la prière.
    Oui, Jésus, fais que tous les gens qui souffrent de l'injustice, ici-bas, prennent ta Mère pour modèle, sur le chemin du Golgotha, et qu'ils résistent à la tentation de répondre œil pour œil et dent pour dent (surtout quand les combats leur arrachent des êtres chers).
    Donne-leur notamment la grâce de pouvoir pardonner à ceux qui leur causent du tort, et de remettre tous leurs maux entre tes mains avec une infinie confiance.
    De cette manière, la violence sera enrayée, à travers le monde, et elle ne se répandra plus comme un feu dévastateur.
    Jésus, nous t'en supplions, accorde à chacun d'entre nous la grâce d'être miséricordieux.
    Et donne-nous également de bien comprendre qu'en nous engageant sur le chemin du pardon, nous avons Dieu Lui-même pour compagnon de route (c'est à dire Celui qui, en un rien de temps, peut complètement transformer nos vies).
    >Je vous salue Marie
        
    Le 28 juillet : La paix dans les pays qui agressent.
    Jésus, en ce vendredi qui est le jour du chemin de Croix, nous pensons d'une manière toute particulière à tous ceux qui, par leurs comportements violents, te font souffrir.
    Et notamment, nous pensons aux chefs d'états et de gouvernements qui ne veulent pas la paix et entraînent les nations sur un chemin qui n'est pas le bon.
    Fais, Jésus, que ces dirigeants soient touchés par ton Esprit Saint et qu'ils parviennent à ressentir au plus profond d'eux-mêmes toute l'horreur de la guerre; notamment en voyant certaines images à la télévision.
    Jésus, nous savons qu'à Medjugorje de très nombreuses personnes ont été miraculeusement guéries de l'alcoolisme ainsi que de divers désordres.
    Nous te demandons instamment de faire que ceux qui ont le pouvoir soient tous guéris de l'envie de faire la guerre. Oui, fais qu'ils éprouvent un dégoût profond pour la violence et que leur cœur se mette enfin à brûler d'amour pour leur prochain.
    Seulement ainsi la miséricorde pourra-t-elle "lever" à travers le monde, un peu comme des épis dans un champ de blé.
    >Je vous salue Marie
        
    Le 27 juillet : La paix pour ceux qui prient.
    Jésus, quand on voit à la télévision les images des grands dirigeants de ce monde qui se réunissent pour examiner le cas des pays en guerre, on constate que beaucoup de chefs d'états et de gouvernements ne semblent pas très pressés que la paix règne sur la terre.
    Ils disent comprendre ceux qui prennent les armes pour se faire entendre, ils les soutiennent plus ou moins officiellement, ils n'appellent pas à des cessez-le-feu immédiats, ils semblent se satisfaire de la situation telle qu'elle est…
    Jésus, ces images, aussi pénibles soient-elles à regarder, ont au moins le mérite de nous rappeler que la paix ne vient pas des chefs d'états (cela fait longtemps que nous le saurions !) mais bel et bien de la prière.
    Jésus, aujourd'hui, un très grand nombre d'hommes te prient pour qu'arrive la paix au Liban. Ils font monter vers toi un espoir, un peu comme un encens qui s'élève au-dessus de la poussière de ce monde.
    Nous te remercions pour tous ces gens et nous te demandons instamment de faire qu'ils ne se découragent jamais, car s'ils en venaient à baisser les bras, il n'y aurait plus personne pour tenir le monde.
    Ecoute leurs supplications, Jésus, et daigne y répondre favorablement, de telle sorte que le feu de paix et d'amour que tu as allumé sur la terre ne s'éteigne pas.
    >Je vous salue Marie
        
    Le 26 juillet  : La paix dans les pays en guerre.
    Jésus, nous voudrions aujourd'hui te confier d'une manière toute spéciale tous les endroits du monde où il y a actuellement de vives tensions.
    Nous pensons notamment au Liban, à la Palestine, à l'Irak, à l'Iran, à Israël… ainsi qu'à beaucoup d'autres pays.
    Fais, nous t'en prions, que les gouvernants de tous les états en guerre comprennent à quel point la violence Te blesse personnellement.
    Fais qu'ils comprennent qu'à travers chaque enfant défiguré par les armes, c'est Toi qui es défiguré.
    Oui, fais, Jésus, que cette conscience s'éveille en eux, de telle sorte que les hommes du monde entier commencent à haïr la guerre (et non pas à se haïr les uns les autres).
    Jésus, nos mots sont bien pauvres par rapport à la violence qui sévit ici-bas.
    Parfois, nous nous sentons un peu comme David face à Goliath. Néanmoins, nous restons très confiants.
    En effet, nous savons que, dans l'Ancien Testament, c'est David qui l'a emporté contre Goliath. Oui, c'est le plus faible qui a eu le dessus sur le plus fort.
    Certains que ce miracle peut se reproduire à chaque fois que les hommes se tournent vers Toi avec confiance, nous t'implorons pour que la haine désarme, notamment au Proche Orient.
    >Je vous salue Marie + 1 sacrifice pour les pays en guerre
        
    Le 25 juillet : La paix dans les pays.
    Jésus, tu as profondément aimé ton pays, Israël.
    Cela se sent d'une manière toute particulière dans ce passage de l'Evangile : "Quand il fut proche, à la vue de la ville (Jérusalem), il pleura sur elle, en disant : "Ah ! Si en ce jour, tu avais compris, toi aussi le message de la paix ! Mais non, il est demeuré caché à tes yeux. Oui, des jours viendront où tes ennemis t'environneront de retranchements, t'investiront de toutes parts. Ils t'écraseront sur le sol, toi et tes enfants au milieu de toi, et ils ne laisseront pas en toi pierre sur pierre, parce que tu n'as pas reconnu le temps où tu as été visitée" (Lc 19, 41-44).
    Jésus, nous te demandons de faire que chaque pays, sur cette terre, t'accueille et accomplisse la mission particulière que Dieu lui a confiée, de telle sorte que le monde entier soit bien uni dans la paix et participe à la venue d'un temps nouveau.
    Oui, Jésus, fais que la paix dans les cœurs, dans les familles et dans l'Eglise puisse avoir des répercussions sur la paix dans les pays.
    Seulement ainsi les hommes pourront-ils vivre d'une manière fraternelle, heureux de savoir qu'ils sont les enfants d'un même Père.
    >Je vous salue Marie + 1 sacrifice pour notre pays
        
    Le 24 juillet : La paix dans l'Eglise.
    Jésus, l'Eglise a un rôle de premier plan à jouer dans l'histoire du monde.
    En effet, elle est la Mère qui rappelle aux hommes de toutes les nations où est le bon chemin et ce qu'il faut faire pour avancer vers Dieu.
    En ce sens, on peut dire que le témoignage des chrétiens est extrêmement important.
    D'ailleurs, au début de l'Eglise, c'est parce que les baptisés avaient des rapports basés sur l'amour (et non pas sur la relation maître-esclave) que le christianisme a pu se diffuser dans l'Empire romain. Sans cela, personne n'aurait été séduit par la foi.
    Jésus, nous te demandons de faire que les chrétiens soient aujourd'hui encore des exemples pour les autres, de telle sorte que le monde entier ait envie de les imiter (spécialement les chefs de gouvernements).
    Et d'une manière particulière, nous te demandons de faire de nous des instruments de paix dans nos paroisses, car c'est bien là que tout commence.
    Aide-nous notamment, au cours de cette journée, à prendre quelques minutes pour voir les qualités des baptisés avec lesquels nous nous entendons le moins.
    Cela nous permettra de changer un peu notre regard.
    >Je vous salue Marie
        
    Le 23 juillet : La paix dans les familles.
    Jésus, ta Mère nous parle très souvent de la famille à Medjugorje. C'est là quelque chose de vraiment très important, pour elle.
    Il est vrai que la famille est le lieu où nous faisons notre apprentissage de la vie en groupe.
    Il est donc fondamental que nous y prenions de bonnes habitudes.
    De cette manière, nous pouvons reproduire le bon exemple, par la suite.
    Très souvent, la guerre vient de ce que les hommes n'ont pas appris à aimer la paix dans leur enfance.
    Jésus, nous te demandons de faire de nous des instruments de paix au cœur de nos familles.
    Si toutes les familles étaient en paix, alors la guerre n'aurait pas de prise sur le monde. Les gens n'auraient pas envie de rentrer en conflit les uns avec les autres.
    Jésus, aide-nous à faire des efforts particuliers, aujourd'hui, pour que la paix règne dans nos familles.
    Et d'une manière toute spéciale, nous te demandons la grâce de redécouvrir les bienfaits du silence dans nos maisons.
    >Je vous salue Marie
        
    Le 22 juillet : La paix dans les coeurs.
    Jésus, en janvier 1991, ta Mère nous a laissé le message suivant à Medjugorje : "Quand la guerre survient, c'est parce qu'il y a déjà la guerre dans les cœurs. Et cette guerre dans vos cœurs ne fait que sortir à l'extérieur. Mais, si vous faites la paix, alors la guerre extérieure s'arrêtera aussi".
    Jésus, nous te demandons instamment de nous aider à faire la paix en nous-mêmes.
    Oui, fais que nous parvenions à déraciner tout germe de violence, dans nos cœurs, de telle sorte que la haine ne conduise pas nos pensées, nos paroles et nos actes.
    Seulement ainsi la paix pourra-t-elle fleurir dans le monde, et notamment dans les pays où il y a actuellement de graves conflits (en Irak, en Palestine, au Liban…).
    Jésus, aujourd'hui, aide-nous à offrir pour la paix un petit sacrifice.
    Aide-nous, par exemple, à renoncer à une parole désobligeante à l'égard d'une personne avec laquelle nous avons du mal à nous entendre.
    >Je vous salue Marie