• "QU'EST-CE QUE DIEU ATTEND DE MOI ?" (ARCHIVES 1)

    Marcel Van
    Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus dit au vénérable Marcel Van ce qui est le plus parfait (28/04/15)
    Marcel Van avait un très grand désir de devenir prêtre. Un jour, sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus lui a révélé intérieurement que Dieu avait un autre plan sur lui et cela a rendu Van très triste. Voici un extrait de leur conversation. Sainte Thérèse parle en premier et Van lui répond (source: "L'amour ne peut mourir", du Père Marie-Michel) :
    -Van, attends un peu avant de pleurer. Je n'ai pas tout dit, petit frère... Si Dieu veut que ton apostolat s'exerce dans une autre sphère, qu'en penses-tu ? Moi-même, autrefois, n'ai-je pas désiré devenir prêtre ? Mais Dieu ne l'a pas voulu.
    -Pour moi, c'est différent : tu es une fille, tandis que moi, je suis un garçon !
    Thérèse se mit à rire et reprit :
    -C'est vrai, être un garçon est la première condition pour recevoir le sacerdoce... Mais ce qui demeure le plus parfait, c'est de faire la volonté de notre Père du Ciel.
        
     
    Réflexion
    La vocation du Pape Jean-Paul II : don et mystère (17/12/14)
    En 1996, à l'occasion du 50ème anniversaire de son ordination sacerdotale, le Pape Jean-Paul II a écrit un livre intitulé : "Ma vocation : don et mystère".
    Je trouve que le titre est fabuleux.
    En effet, il nous montre bien que le Pape lui-même n'avait pas tout compris de ce qui lui était arrivé et que, de ce fait, ce n'était pas lui qui avait construit ou fabriqué sa vie par sa volonté propre.

    Dans le monde, il y a des gens qui occupent des places très importantes (dans le milieu de la politique, des affaires, de la finance...) et qui savent très bien, eux, comment ils ont fait pour arriver là où ils sont : ils ont écrasé des concurrents, ils ont exercé des pressions sur certaines personnes, ils les ont menacées, ils ont menti, ils ont triché...
    Mais avec le Pape, nous sommes très très très loin de tout cela ! C'est Dieu qui a conduit sa vie !
    O beauté extraordinaire de l'homme qui sait s'oublier lui-même et qui, en s'abandonnant complètement à son Créateur et en s'envolant vers les plus hauts sommets, nous fait sentir de manière tangible la force du vent qui le porte !!
        
     
    Medjugorje
    Le Père Svetozar dit qu'il n'a jamais été appelé au sacerdoce (12/08/14)
    Voici un extrait d'une conférence de soeur Emmanuel sur la prière. Il y est question du Père Svetozar (qui a remplacé le Père Slavko au "Village de la Mère" de 2000 à 2013, avant de partir pour la Croatie). Soeur Emmanuel nous explique que l'appel au sacerdoce ne passe pas forcément par des signes extraordinaires mais qu'il se fait à travers des choix souvent très simples.
    Il y a un prêtre, à Medjugorje, qui est un saint prêtre, et qui est prêtre depuis 30 ans, le Père Svetozar. Il est anglophone. Beaucoup ne le connaissent pas chez les francophones.
    On lui demandait l'autre jour : "Quelle est la manière dont le Seigneur vous a appelé au sacerdoce ?" Et après 30 ans de sacerdoce, il a dit : "Mais je n'ai jamais été appelé au sacerdoce". On lui a alors demandé : "Mais comment avez-vous senti ?" Il a dit : "Je n'ai jamais rien senti. J'ai fait mon choix. Je voulais être mécanicien, et au moment de faire mon choix - c'était le temps du communisme et il ne s'agissait pas de prendre une voie pour bifurquer sur une autre - j'ai pensé : "Pourquoi ne pas être prêtre ?" Après tout, quand on est prêtre on sert Dieu et quand on est mécanicien on sert les hommes. Alors, autant servir Dieu. Je n'ai qu'une vie sur la terre. J'ai choisi d'être prêtre et je suis tout de suite entré au séminaire. Mais je n'ai jamais reçu l'appel".
    Lien : la conférence de soeur Emmanuel >>
        

    Vie des Saints
    Comment Satan peut s'y prendre pour faire douter une personne qui a la vocation à la vie religieuse (04/08/14)
    Voici un extrait du livre "Histoire d'une âme", de sainte Thérèse de l'Enfant Jésus" (sainte Thérèse parle de son entrée au Carmel) :
    Enfin le beau jour de mes noces arriva, il fut sans nuages, mais la veille il s'éleva dans mon âme une tempête comme jamais je n'en avais vue... Pas un seul doute sur ma vocation ne m'étais encore venu à la pensée, il fallait que je connaisse cette épreuve.
    Le soir en faisant mon chemin de la Croix après matines, ma vocation m'apparut comme un rêve, une chimère... je trouvais la vie du Carmel très belle, mais le démon m'inspirait l'assurance qu'elle n'était pas faite pour moi, que je trompais les supérieures en avançant dans une voie où je n'étais pas appelée... Mes ténèbres étaient si grandes que je ne voyais ni ne comprenais qu'une chose: je n'avais pas la vocation !...
    Ah ! Comment dépeindre l'angoisse de mon âme ?... Il me semblait (chose absurde qui montre que cette tentation était du démon) que si je disais mes craintes à ma maîtresse elle allait m'empêcher de prononcer mes Saints Voeux, cependant je voulais faire la volonté du bon Dieu et retourner dans le monde plutôt que de rester au Carmel en faisant la mienne, je fis donc sortir ma maîtresse et remplie de confusion je lui dis l'état de mon âme... Heureusement elle vit plus clair que moi et me rassura complètement, d'ailleurs l'acte d'humilité que j'avais fait venait de mettre en fuite le démon qui pensais peut-être que je n'allais pas avouer ma tentation; aussitôt que j'eux fini de parler mes doutes s'en allèrent, cependant pour rendre plus complet mon acte d'humilité, je voulus encore confier mon étrange tentation à notre Mère qui se contenta de rire de moi.

        
    Citation
    Ceux que Dieu appelle (05/01/14)
    Voici une petite citation du Père René-Luc : Dieu n'appelle pas les meilleurs, mais il rend meilleur ceux qu'il appelle.
        
     
    Réflexion
    Vocations, amour et mathématiques (04/12/13)
    Une petite réflexion de votre serviteur :
    Une personne qui a la vocation au mariage, c'est une personne qui sent que l'amour qui est au fond d'elle va se multiplier si elle se marie.
    Une personne qui a la vocation au célibat (prêtre, religieux...), c'est une personne qui sent que l'amour qui est au fond d'elle va se diviser si elle se marie.

       

    Interview
    Soeur Dolores Heart parle de la vocation religieuse (18/10/13)
    Soeur Dolores Heart est une soeur bénédictine américaine.
    Ancienne actrice de cinéma (elle a notamment été la partenaire d'Elvis Presley dans "King Creole" et "Loving you"), elle vient d'écrire un livre intitulé : "The ear of the heart : from Hollywood to Holy Vows" ("L'oreille du coeur : de Hollywood aux voeux religieux").
    A cette occasion, elle a participé à l'émission "The Gist" ("L'essentiel"), sur Catholic TV.
    J'ai noté cette phrase qu'elle a dite au sujet de la vocation religieuse : "Vous ne venez pas ici (ndlr : au couvent) pour tout laisser au portail et honorer uniquement Dieu. Vous apportez tout avec vous et vous apprenez à être vous-mêmes en présence de votre communauté. Dieu est dans la relation".
    L'intégralité de l'interview à découvrir ici
     >>
        
    Citations
    Saint François de Sales et Saint François d'Assise nous parlent de la vocation et de la liberté 
    (29/08/13)
    Voici une très belle citation de Saint François de Sales :
    Tous les chemins sont bons à ceux que Dieu tient de sa main.
    Cette citation nous remet en mémoire cette phrase de Saint François d'Assise à frère Léon :
    Quelle que soit la manière qu'il te semble la meilleure de plaire au Seigneur et de suivre sa trace et sa pauvreté, fais-le avec la bénédiction du Seigneur et ma permission. Que le Seigneur te bénisse, qu'il te découvre sa face et te prenne en pitié, qu'il tourne vers toi son visage et te donne sa paix.
        
    Réflexion
    Comment Medjugorje peut nous aider à grandir dans l'amour du prochain (27/08/13)
    Une réflexion de votre serviteur. A découvrir ici >>

        
    Réflexion
    Dieu est un grand amateur de puzzles !
    (26/08/13)
    Nous sommes toujours admiratifs devant la patience tout à fait incroyable des amateurs de puzzles qui, sans compter leurs heures et sans jamais se décourager, recherchent chaque pièce sans relâche - et ce parmi des milliers d'autres - pour la placer à l'endroit exact où elle doit aller. Quelle persévérance ! Quelle persévérance !!
    D'une certaine manière, cela nous rappelle un peu le travail de Dieu : rechercher les brebis égarées, révéler à chacun la vocation qui est la sienne et faire en sorte que tout le monde soit à sa place dans ce corps du Christ qu'est l'Eglise.
    Et dans ce cas, la patience et l'amour de Dieu nous impressionne d'autant plus que nous savons qu'il a 6 milliards de pièces devant Lui... et que toutes ces pièces ne se laissent pas toujours manipuler facilement !!!
        

    Témoignage
    Le témoignage du Père Mario Ostojic sur l'appel au sacerdoce
     (19/08/13)
    Voici un petit extrait du témoignage que le Père Mario Ostojic (qui est originaire de Medjugorje) a donné au Festival des Jeunes 2013 (traduit par mes soins à partir de la version anglaise) :
    Au lycée, j'ai ressenti que je devais devenir Franciscain. Cet appel à devenir Franciscain n'a pas été immédiat.
    Vous entendez Dieu parler ainsi : "Ce travail a besoin d'être fait par quelqu'un". Il ne dit pas : "Ce doit être toi, Mario", mais : "Cela a besoin d'être fait par quelqu'un. Si tu le souhaites, je te donne l'occasion de le faire, de l'accomplir".
    Et c'est alors que cela commence à vous travailler à l'intérieur, créant une petite déstabilisation (ndlr : discomfort) : Puis-je le faire ? Est-ce que je veux répondre à l'appel ?
    Mais j'ai néanmoins décidé d'être du côté de Dieu. Il n'y a pas de meilleur côté que le côté de Dieu, il n'y a pas de meilleur chemin que le chemin de Dieu, et je me suis décidé pour lui.

        

    Citation
    Ce qui nous empêche de nous perfectionner dans notre vocation
    (16/08/13)
    Voici une citation de Saint François de Sales :
    Il n'y a rien tant qui nous empêche de nous perfectionner dans notre vocation que d'aspirer à une autre. Au lieu de travailler dans le champ où nous sommes, nous envoyons nos boeufs avec la charrue ailleurs, dans le champ du voisin où, cependant, nous ne pouvons pas moissonner cette année.
        
     
    Citation

    Une astuce pour résoudre nos problèmes et trancher nos cas de conscience (31/03/13)

    Voici une citation du Cardinal Lustiger :

    Vous voulez savoir comment résoudre vos problèmes et trancher vos cas de conscience ? Puisque nous sommes dans une période d'urgence, si quelque chose ne va pas, jetez-le ! Exactement comme on jette par-dessus bord, en cas de péril, ce qui encombre.

        

    Revue de presse

    L'exercice de la charge suprême selon Jean-Paul II et selon Benoît XVI (25/02/13)

    Voici un extrait d'une interview que le Père Laurent Villemin (théologien) a accordée à "Pèlerin magazine" le 21 février 2013 (au sujet de la renonciation du Pape Benoît XVI) :

    En fait, la charge suprême s'exerce avec ce qu'est l'homme et selon sa théologie (...). Jean-Paull II l'a exprimé ainsi : "Si Dieu pense que je ne peux plus assumer ma charge, qu'il me le manifeste". Autrement dit, qu'il me rappelle à lui ! Dans la théologie de Benoît XVI, la raison devient le lieu d'intervention de l'Esprit Saint. Selon lui, quand se dessine une certitude intérieure, elle n'est pas étrangère à la volonté de Dieu. Ces deux théologies sont présentes dans l'histoire de l'Eglise.

        

    Citation

    Trois citations du Cardinal Lustiger sur le don de soi et sur la vocation (18/02/13)

    1)-La seule chose que nous puissions donner qui ait la valeur de notre vie, c'est notre vie. Et avoir la foi, c'est croire que ce n'est pas un suicide.

    2)-Nous ne prions pas pour les vocations comme nous supplions pour le pain en temps de famine. Prier pour les vocations, c'est dire chacun et tous : "Seigneur, voici, je viens faire ta volonté, pour répondre à l'appel de sainteté que tu m'adresses, à moi, que tu nous adresses à nous tous".

    3)-Une Eglise qui croit ne manque pas de vocations, elle les suscite. Nous n'avons donc pas à gérer la pénurie, statistiquement prévisible, par des innovations théologiques et pastorales de circonstances, mais à demander à Dieu, par la prière, la foi pour notre Eglise. Les prêtres nous seront donnés par surcroît, comme tout le reste.

       

    Citation

    Frédéric Ozanam nous dit qu'il ne faut pas chercher à connaître le plan de Dieu sur nous dans son intégralité (25/11/12)

    Si nous savons ce que Dieu veut faire de nous demain, (...) qu'avons-nous besoin de nous soucier de ce qu'il nous commandera dans dix ans, puisque d'ici-là, il peut nous appeler au repos.

        

    Citation

    Trois réflexions du Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine sur l'accueil réservé aux candidats au sacerdoce (13/11/12)

    Voici trois extraits du dernier livre du Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine "Au diable la tiédeur" (2012) :

    1)-On fait la fine bouche devant les garçons qui se présentent pour devenir prêtres, on les jauge, on les mesure, on les analyse, on les triture, on les suspecte, on les inspecte, et pendant ce travail on crache sur Dieu qui les envoie.

    2)-Si nous avions sous nos yeux les têtes des apôtres, leur parcours, leur culture, leur allure, sans nul doute nous conviendrions ensemble que la majorité d'entre eux ne devrait pas être admise au séminaire.

    3)-Les prêtres polytechniciens, centraliens, normaliens sont aussi nécessaires - la parité, s'il vous plaît ! - que les prêtres électriciens, maçons, tourneurs, et charpentiers, ces derniers ayant de qui tenir. Dans le champ du Christ, tout le monde est utile, à commencer par ceux qui pensent être indignes de l'être. N'en déplaise à certains juges, ceux qui n'ont pas le niveau sont donc à la hauteur.

        

    Citation

    Frédéric Ozanam nous parle de l'incertitude et de la vocation (09/11/12)

    Ces jours rapides passés sur la terre doivent être bien remplis. Ils ne le seront que par l'accomplissement fidèle de la vocation à laquelle on est destiné (...). Souvent, j'en ai fait l'expérience, Dieu nous laisse à cet égard dans une longue incertitude; mais il ne refuse jamais ses lumières au moment du besoin.

        

    Témoignage
    Le chemin vers le sacerdoce peut parfois nous faire penser à une zone de turbulences (26/10/12)
    Quand on est candidat au sacerdoce, on peut parfois avoir l'impression que l'on entre dans une zone de turbulences où soufflent des vents violents et contraires.
    Cet été, à Medjugorje, un jeune homme a donné un très beau témoignage à ce sujet. En voici un petit résumé :
    Il y a environ un an, ce jeune homme a reçu l'appel au sacerdoce et c'est avec une grande joie que son évêque a accueilli sa vocation. Mais, peu de temps après, ce même évêque s'est montré plus "sceptique" et il a préféré attendre avant de lui proposer d'entrer au séminaire.
    Ne sachant plus ce qu'il fallait penser de ces signaux "contradictoires", ce jeune homme s'est rendu à Medjugorje. Pendant son pèlerinage, il a confié toutes ses difficultés à la Vierge.
    A deux reprises, tandis qu'il priait d'une manière particulière pour que Dieu l'éclaire sur sa vocation, une religieuse qu'il ne connaissait pas est venue prier à ses côtés, en silence. Elle ne lui a jamais dit un seul mot. Il l'a vue une première fois vers la Croix en bois (qui est située dans le sanctuaire même, à droite de l'église Saint Jacques) et une deuxième fois en montant le Krizevac.
    Cette religieuse, nous a-t-il dit, lui a immédiatement fait penser à la Vierge. En effet, elle avait une ceinture bleue autour de la taille (comme Marie à Lourdes).
    Il nous a dit également qu'il était certain d'avoir vu dans cette présence "mystérieuse" un signe envoyé par la Vierge elle-même. Pour lui, c'est comme si la Mère de Dieu avait voulu lui dire : "Fais-moi confiance. Je suis là à tes côtés. Ne crains rien".
    Ce témoignage est extrêmement fort. En effet, il nous montre que contrairement à ce que nous faisons souvent, il ne faut pas trop chercher à comprendre pourquoi les choses se passent parfois de telle manière et non pas autrement. Bien souvent, quand on réfléchit trop, on s'y perd. Il faut donc s'efforcer de toujours faire confiance. Si la Vierge veut quelque chose et si nous lui faisons confiance, alors le chemin finira par s'ouvrir malgré les "turbulences".
        
    Réflexion 

    Une petite intention de prière personnelle concernant le choix des candidats au sacerdoce (07/09/12)

    Quand on fait des pèlerinages à Lourdes, à Fatima, à Medjugorje... on entend souvent des pèlerins se plaindre parce que, d'après eux, les diocèses refusent le sacerdoce à de nombreux jeunes sous prétexte que ces derniers sont "trop" portés sur la prière et sur la spiritualité mariale (Rosaire, jeûne, adoration du Saint Sacrement...).

    Pendant les vacances, j'ai eu l'occasion de parler de cette question avec un ami. Il s'agit d'un retraité qui est très impliqué dans sa paroisse et qui, depuis très longtemps, s'intéresse à la question des vocations. Il m'a dit ceci : "Il est vrai qu'aujourd'hui, les diocèses sont plus "sélectifs" qu'ils ne l'étaient avant. Ils recherchent surtout des jeunes qui, plus tard, seront capables de gérer des paroisses (et ceci en raison de la baisse du nombre de prêtres). Ils veulent donc des jeunes hyper-balèzes, hyper-solides, hyper-costauds, et qui sachent s'imposer. C'est là quelque chose qui tend à se généraliser. On ne recherche pas d'abord et avant tout des gens qui mettent en pratique les 5 pierres de la Gospa ! Cela est devenu secondaire".

    En repensant à ces mots (on recherche des gens "hyper-balèzes", les 5 pierres de la Gospa passent au second plan...), je ressens le besoin de formuler la petite intention de prière suivante concernant le choix des candidats au sacerdoce : prions pour que la perte du sens de la prière ne conduise jamais les chrétiens à préférer les "Goliath" aux "David" !

          

    Discours du Pape

    Le Pape Benoît XVI parle de sa vocation à un commandant, pendant son service militaire (05/09/12)

    Voici un petit extrait d'une lettre que le Pape Benoït XVI a adressée aux séminaristes le 18 octobre 2010 :

    En décembre 1944, lorsque je fus appelé au service militaire, le commandant de la compagnie demanda à chacun de nous quelle profession il envisageait pour son avenir. Je répondis que je voulais devenir prêtre catholique. Le sous-lieutenant me répondit : "Alors vous devrez chercher quelque chose d'autre. Dans la nouvelle Allemagne, il n'y a plus besoin de prêtres". De diverses façons, beaucoup aujourd'hui aussi pensent que le sacerdoce catholique n'est pas une "profession" d'avenir, mais qu'elle appartient plutôt au passé.

          

    Citation

    Mère Teresa nous parle de ce que nous pouvons tous faire (19/08/12)

    Voici une phrase de Mère Teresa qui a été citée par Magnus McFarlane Barrow au Mladifest 2012 de Medjugorje :

    Nous ne pouvons pas tous faire de grandes choses, mais nous pouvons faire de petites choses avec un grand amour.

        

    Citation

    L'Abbé Pierre nous parle de l'importance des oeuvres (05/07/12)

    Une citation de l'Abbé Pierre :

    On doit être fier de ce qu'on fait et pas de ce qu'on est. On n'est pas meilleur que les autres, mais ce qu'on fait est meilleur que nous.

        

    Témoignage

    Un monde qui prend de moins en moins en compte la vocation des gens (01/07/12)

    Voici un petit témoignage très intéressant qui m'a été donné récemment par un ami chrétien qui est assistant social :

    Avant, quand on accompagnait une personne dans sa recherche d'emploi, on faisait très attention à ses désirs, à ses attentes, à ce qu'elle se sentait appelée à faire... et on s'efforçait de l'aider à réaliser sa vocation propre.

    Aujourd'hui, malheureusement, on regarde surtout l'état du marché; c'est à dire que l'on essaye de "caser" les gens là où il y a des offres d'emploi, peu importe si les postes proposés intéressent les gens où pas. C'est le marché qui, de plus en plus, tend à décider ce que vont faire ceux qui sont à la recherche d'un travail.

    A partir de là, il ne faut pas s'étonner qu'il y ait autant de dépressions chez les actifs... et parfois même des suicides. Cela vient du fait que de très nombreuses personnes ne sont pas à leur place.

        
    Réflexion
    Une astuce très efficace pour approfondir notre vocation (15/06/12)
    Nous savons que la Vierge Marie a confié des intentions de prière particulières à chacun des six voyants de Medjugorje (Vicka : les malades / Mirjana : les non-croyants / Marija : les âmes du Purgatoire et les religieuses / Ivan : les jeunes et les prêtres / Ivanka : les familles / Jakov : les malades).
    Pour approfondir notre vocation (c'est à dire pour entrer plus profondément dans ce que Dieu attend de nous), il y a une petite question très simple que chacun de nous peut (et peut-être même "doit") se poser : la Vierge a-t-elle une intention de prière particulière à me confier à moi personnellement ? Y a-t-il une (des) intention(s) pour laquelle (lesquelles) elle voudrait que je prie plus particulièrement, chaque jour ?
    Si nous posons cette question à la Vierge, alors nous pouvons être absolument certains qu'elle nous répondra. Et c'est alors qu'une découverte tout à fait extraordinaire remplira notre coeur de joie : la Mère de Dieu compte sur nous autant qu'elle compte sur les voyants de Medjugorje, et elle nous aime autant qu'elle les aime.
      
    Témoignage
    Comment l'actrice américaine Dolores Hart a reçu sa vocation de religieuse (01/06/12)
    Voici un extrait d'un article qui est paru sur le site "Infocatho.be" :
    Née en 1938 à Chicago, Mother Dolores (ou plutôt Dolores Hart) fut l'une des grandes actrices hollywoodiennes dans les années 1960. Belle et talentueuse, ses partenaires à l’écran étaient Gary Cooper, Anthony Queen, George Hamilton… sans oublier le King, Elvis Presley !
    Sa vie changea du tout au tout lors d’un tournage à Rome, où elle incarnait Sainte Claire dans le film de Michael Curtiz : "François d’Assise". Elle fut à cette occasion présentée au Pape Jean XXIII :
    -Je suis Dolores Hart, l’actrice qui incarne Claire.
    -Non, lui a répondu le Pape. Vous êtes Claire !
    Bouleversée et touchée par ces propos, Dolores plaqua Hollywood, fiancé et paillettes pour entrer dans l’abbaye de Regina Laudis en 1963.
    Ce n’est qu’en 2006 qu’elle revint à ses premières amours avec un documentaire sur son abbaye.
        
    Réflexion
    Peut-on forcer n'importe qui à faire n'importe quoi simplement pour faire baisser les chiffres du chômage ? (11/01/12)

    Nous vivons actuellement une période qui est très difficile au niveau de l'emploi. Le nombre de chômeurs ne cesse d'augmenter.

    Face à cette situation, il y a beaucoup de gens qui se disent : "Il y a du travail, mais les chômeurs n'acceptent pas les métiers difficiles. Voilà pourquoi ils ne trouvent pas d'emploi. Moi, si j'étais à leur place, même avec un bac+5, j'accepterais n'importe quelle offre pour sortir du chômage ! Je ferais n'importe quoi : balayer les rues, laver les voitures, faire des ménages... Je ne resterais jamais sans rien faire !"

    Il se trouve que j'ai un ami qui a un Bac+5 et qui, depuis 3 ans, ne parvient pas à trouver de travail.

    Sous la pression très forte d'une conseillère de "Pôle-emploi" qui l'a incité à élargir sa recherche au maximum (elle était elle-même sous la pression très forte de ses supérieurs), mon ami (qui est titulaire d'un DEA d'Histoire) a accepté avec une certaine tristesse de postuler à une offre d'emballeur à temps partiel dans un atelier de fabrication de luminaires.

    Il a donc envoyé une lettre de motivation et un CV à l'employeur, par Internet.

    Quelques jours plus tard, l'employeur lui répondait par mail, lui disant la chose suivante : "Cher Monsieur, il est tout à fait inutile que je vous convoque pour un entretien. Vu votre CV, vous n'êtes pas fait pour ce job !"

    Cette réponse m'a beaucoup fait réfléchir. En effet, je trouve qu'elle attire notre attention sur le fait qu'il ne suffit pas de "vouloir faire n'importe quel travail" pour obtenir un emploi. Encore faut-il que l'employeur vous "sente" au poste qu'il propose.

    Et dans cette société devenue aveugle et déshumanisée au point de croire que l'on peut forcer n'importe qui à faire n'importe quoi simplement pour faire baisser les chiffres du chômage, je trouve qu'il est plutôt rassurant qu'un employeur ait toujours le dernier mot à dire lors d'une embauche et que, comme un rempart contre l'explosion du nombre de dépressions nerveuses et de suicides chez les demandeurs d'emploi, il ait encore le pouvoir de faire entendre des paroles pleines de bon sens, de sagesse et de discernement, des paroles qui rappellent que nous ne sommes pas "interchangeables" mais que nous avons tous une vocation propre qu'il faut respecter : "Je suis désolé, monsieur, mais vu votre CV, vous n'êtes pas fait pour ce job !"
        
    Medjugorje

    La Vierge nous dit comment connaître notre vocation (03/11/11)

    En novembre 1991, un pèlerin a demandé à Vicka de demander à la Vierge comment on pouvait connaître notre vocation. Voici la réponse de la Gospa :

    C'est dans la prière quotidienne que vous commencerez, de jour en jour, à écouter Dieu qui parle à vos coeurs. Il vous faut apprendre à entendre la voix de Dieu dans vos coeurs. Dieu veut toujours vous parler, la prière est une conversation avec lui. Il désire toujours vous montrer ce qu'il attend de vous, et vous faire connaître sa volonté. Pour cela, priez chaque jour avec le coeur. Si vous ne priez pas, vous ne pouvez connaître votre vocation.

          

    Medjugorje

    Ivan nous indique l'unique moyen d'obtenir des vocations dans l'Eglise (02/09/11)

    Voici une phrase que le voyant Ivan a prononcée à Medjugorje le 16 août 2011 :

    C'est seulement en priant en famille qu'il y aura des vocations.

        

    Citation

    Le Padre Pio nous invite à la patience et à la confiance dans la vocation (09/07/11)

    Seul un général sait quand et comment se servir de ses soldats : attends donc, ton tour viendra aussi (AdFP, 555).

        

    Citation

    Un évêque nous dit que ce n'est pas de prêtres dont l'Eglise a d'abord besoin (13/05/11)

    Voici une phrase très intéressante qu'a dite Mgr Pierre Joatton (l'ancien évêque de Saint Etienne) : "L'Eglise n'a pas d'abord besoin de prêtres, mais de chrétiens".

    En ces temps où les églises sont désertées, on peut effectivement se dire qu'il existe sûrement un lien étroit entre le nombre de prêtres... et le nombre de fidèles !

          

    Vie religieuse

    Soeur Marie de la Trinité nous dit comment il faut regarder les autres (04/05/11)

    Soeur Marie de la Trinité (1901-1942) est une religieuse clarisse qui a reçu des locutions intérieures de Jésus. Elle est morte en odeur de sainteté et un article lui a été consacré dans la revue franciscaine "Holy Land" en juin 1998.

    Jésus lui a notamment dit cette très belle phrase : "Il faut voir dans les autres ce qu'ils sont capables de devenir avec ma grâce et ne pas les fixer à ce qu'ils sont momentanément".

        

    Témoignage

    Sœur Emmanuel parle de sa vocation (23/03/11)

    Voici un extrait du bulletin de liaison des EDM n°95 (printemps 2011) :

    En avril 1976, je me trouvais devant le Saint Sacrement lorsque le Seigneur Jésus m'a appelée à me consacrer totalement à Lui. Je m'en souviens comme si c'était hier.

    Plusieurs choses m'avaient alors frappée, dans ce temps particulier et très court qui a séparé son appel - que je devienne son épouse - et ma réponse, qui se devait d'être claire : ou bien Oui, ou bien Non.

    En fait, il me connaissait bien et il a su comment me toucher ! Liberté, innocence, amour, voilà ce qu'il a manifesté, comme je le comprends avec du recul.

    -Jésus me laissait complètement libre. Aucune pression, aucun "chantage sentimental", aucune insistance même ! Je pouvais lui dire oui ou non avec la même facilité.

    -Jésus me parlait comme un pauvre, et non comme un riche qui aurait tenté de me séduire par de belles promesses.

    -Jésus me manifestait un tel amour que je comprenais que personne ne pourrait m'aimer comme Lui m'aimait.

    Donc, au bout d'une minute, j'ai craqué pour Lui et je Lui ai donné mon Oui. Et ma vie a basculé.

    Lorsque je repense à cette minute de silence durant laquelle Jésus attendait ma réponse, et avec quelle facilité j'aurais pu lui dire non, je rends grâce d'avoir choisi le oui !

    Et si j'avais dit non ?! Je n'avais aucune idée alors du plan qu'il avait sur ma vie, je ne savais qu'une chose : que j'allais passer ma vie avec Lui et pour Lui. Et cela seul me comblait de joie.

    Aujourd'hui, après tant d'années, alors que son plan sur ma vie se révèle un peu plus chaque jour, je vois que c'est surtout Lui qui a dit Oui ce jour-là, puisqu'il est resté fidèle au-delà de toute imagination.

    Mon petit Oui, si fragile et si souvent mélangé, il le prend comme il est pour le transformer, pour le rendre comme le sien et le présenter au Père.

        

    Medjugorje

    Qu'est-ce que Dieu attend des prêtres ? (02/01/11)

    En 1984-1985 (la date exacte n'est pas spécifiée dans le livre de Cyrille Auboyneau "Chers enfants"), la Vierge a donné un message très intéressant par l'intermédiaire de Mirjana.

    A des prêtres qui étaient venus pour demander ce qu'ils devaient faire, la Gospa a répondu : "Accomplissez votre devoir et faites ce que l'Eglise vous demande de faire".

        

    Ecrits des saints

    La vocation n'est pas une "programmation" mais un mélange de devoirs et de liberté (28/11/10)

    On perçoit souvent la vocation comme une "programmation" (un peu comme si Dieu nous considérait comme des ordinateurs ou des robots conçus pour accomplir telle ou telle tâche).

    L'enseignement de la Vierge de Medjugorje nous invite à penser que la vocation est un mélange de devoirs (la sainteté, l'évangélisation) et de liberté (la vocation professionnelle ou religieuse).

    Pour en savoir plus sur cette question, nous pourrons nous reporter au message suivant >>

    L'idée de liberté est vraiment très importante car elle fait voler en éclats le trouble que peut éventuellement causer, chez certaines personnes, le sentiment que nous avons été "programmés" comme des appareils informatiques.

    Cette idée de liberté est également très bien exprimée par Saint François d'Assise (1181-1226) dans une lettre adressée à frère Léon. En voici un extrait :

    Quelle que soit la manière qu'il te semble la meilleure de plaire au Seigneur et de suivre sa trace et sa pauvreté, fais-le avec la bénédiction du Seigneur et ma permission.

    Que le Seigneur te bénisse, qu'il te découvre sa face et te prenne en pitié, qu'il tourne vers toi son visage et te donne la paix.

        

    Citation

    Stendhal nous parle de la vocation (28/11/10)

    La vocation, c'est d'avoir pour métier sa passion (Stendhal).