• France

    La presse française et Medjugorje (19/01/11)

    Ces temps-ci, dans diverses rubriques de ce blog, j'ai envoyé plusieurs messages pour "dénoncer" le silence de la presse française sur Medjugorje. Il est vrai que, sur ce point, nous avons énormément de retard par rapport à des pays comme l'Italie, l'Irlande ou les Etats-Unis.

    Mais, si vous me le permettez, j'aimerais rajouter un dernier mot.

    Si Medjugorje était un "petit" sanctuaire très peu fréquenté (le mot "petit" n'a pas un sens péjoratif, dans ma phrase), alors, compte tenu du fait qu'il n'a pas encore été officiellement reconnu par l'Eglise, on pourrait parfaitement concevoir que la presse française décide de ne pas en parler pour l'instant.

    Mais à partir du moment où Medjugorje est devenu le troisième sanctuaire marial en Europe (c'est énorme !), et à partir du moment où le Pape Benoît XVI a décidé de ne pas entériner la position négative de l'évêque du lieu mais de former une commission d'enquête, alors, dans ce cas, ne pas en parler revient à faire de la désinformation.

    Voyez-vous, ces dernières années, il est souvent arrivé que des journaux catholiques français fassent des reportages sur les sanctuaires mariaux les plus visités dans le monde (notamment au moment du 15 août). Et bien à aucun moment il n'a été question de Medjugorje. Je suis désolé, mais cela n'est pas normal (quoi que l'on pense de Medjugorje).

    En effet, vu l'ampleur de ce phénomène qu'est Medjugorje (succès mondial, guérisons et conversions innombrables...) et vu la bienveillance dont les Papes font preuves à l'égard de ce sanctuaire (et on pourrait aussi parler de l'attitude très positive de gens comme le cardinal Schönborn), le fait de ne pas en parler n'est pas de la prudence ou de la sagesse. Au contraire, cela éveille le sentiment que l'on cherche délibérément à cacher une information au public. Et cela n'est vraiment pas une bonne chose.

    Mais bon, ne nous décourageons pas... Qui sait s'il n'y aura pas un changement à l'occasion du trentième anniversaire des apparitions...

       

    France

    championne des réseaux de résistance ! (03/11/09)

    Au moment même où la Vierge de Medjugorje demande de mettre Dieu à la première place, la France s'acharne à vouloir faire du seul jour que Dieu s'est réservé (le dimanche) un jour consacré à gagner de l'argent.

    Au moment même où la Vierge de Medjugorje demande de mettre la famille à la deuxième place, la France se présente au monde entier comme un pays où le divorce a toute sa place.

    Au moment même où la Vierge de Medjugorje demande de mettre les plus fragiles à la troisième place, la France fait peser des fardeaux très lourds (franchises médicales, non remboursements de médicaments...) sur les épaules de ses malades.

    La France est un pays qui vit à l'envers de Medjugorje.

    Toutefois, un "réseau de résistance" très fort est en place. En effet, de partout dans le pays il y a des gens totalement inconnus (des groupes, des associations, des organismes de pèlerinages...) qui font tout ce qu'ils peuvent pour conduire les autres vers la Mère de Dieu. Cela permet à des milliers de cœurs de se convertir et, de retour à la maison, de réinjecter "du sang neuf" dans les veines d'un corps bien malade.

    A l'époque de la révolution française, l'Eglise de France a été sauvée grâce à des réseaux de résistance. Pendant la deuxième guerre mondiale, le pays s'en est sorti de la même façon. Gageons qu'il en ira de même pour l'époque très difficile que nous traversons actuellement. Un jour viendra où les efforts des uns et des autres permettront à la France de se relever et de reconquérir son titre de "Fille aînée de l'Eglise" !

        
    Egypte

    Le pays où la Sainte Famille s'est réfugiée (28/10/09)

    Dans le bulletin de liaison des "Enfants de Medjugorje" n°87 (hiver 2008-2009), sœur Emmanuel a parlé d'une mission d'évangélisation qu'elle venait d'effectuer en Egypte. Elle a dit ceci :
    "La trop brève visite de la Haute Egypte fut particulièrement bénie, chez un peuple très simple habitué à vivre en communion avec la Sainte Famille qui s'était réfugiée chez eux. Dans la grande grotte d'Assiout par exemple (près du Monastère de Dronka, vallée du Nil), la Vierge est apparue plusieurs fois ces dernières décennies et cela devant des assemblées en prière. J'aurais volontiers planté ma tente là-bas pour quelques temps... Le Patriarche du Caire, Mgr Antonios Naguib, avait prévenu Mgr Kirillos, l'évêque d'Assiout, de notre arrivée, et quel accueil nous avons reçu !"

    Un peuple qui n'a pas oublié que la Sainte Famille s'était réfugiée chez lui... La Vierge qui n'a pas oublié - elle non plus - son ancien pays d'accueil et l'a gratifié d'apparitions mariales...  Tout cela m'aide en partie à répondre à une question que je me pose depuis quelques jours : Pourquoi l'Egypte est-elle le pays africain qui, chaque jour, envoie le plus d'internautes sur "Chère Gospa" ?


  • Marija
    MARIJA PARLE DES APPARITIONS DE LA VIERGE A L'EPOQUE DU COMMUNISME (08/08/15)
    Voici un extrait du témoignage que la voyante Marija a donné le 2 août 2015, à Medjugorje, pendant le Festival des Jeunes (source : Cathy Nolan / traduit par mes soins à partir de la version anglaise) :
    Pendant une apparition, Notre Dame est venue et elle nous a dit qu'elle apparaîtrait encore à 22h30. Nous étions surpris que Notre Dame apparaisse deux fois dans la même journée. Nous lui avons demandé : "Où ?"
    C'était l'époque du communisme. Ils nous interdisaient d'aller sur la colline des apparitions. Nous devions avoir les apparitions chez nous. Nous avons demandé à Notre Dame : "Où ?" Elle nous a répondu : "Trouvez un endroit et priez. Là où vous prierez, je viendrai".
    Et c'est ce qui s'est passé.

    Nous nous sommes préparés en priant un Rosaire complet. Nous avons prié les mystères joyeux, douloureux et glorieux. Nous avons attendu Notre Dame et elle est venue. Elle est arrivée joyeuse. Et nous étions encore plus joyeux parce qu'elle était avec nous.
    Je me souviens qu'en ce temps, chaque jour était un cadeau. Nous pensions que nous pourrions nous retrouver en prison ou mourir d'un moment à l'autre. Donc, chaque jour était précieux.
    Le communisme était fort et ils nous menaçaient de toutes les manières, disant qu'ils allaient nous envoyer en prison ou dans un hôpital psychiatrique...
    Mais Notre Dame est venue chaque jour.
    Nous avons dit à Notre Dame que nous avions peur de la police, de la prison et de toutes les autres choses... mais elle était joyeuse comme si elle ne s'en souciait pas. C'était comme si elle ne faisait pas attention à ce que nous lui disions. Elle priait. Elle se réjouissait d'être avec nous. C'est ce qui s'est passé cette nuit-là.

    Elle est venue joyeuse, joyeuse ! Très belle ! Radieuse ! Rayonnante ! Comme une très belle fleur et plus qu'une fleur. Notre Dame est venue.

    Aujourd'hui encore, je ne sais pas comment décrire sa beauté. Quand nous voyons une image, nous disons : "Oh, comme cette image est laide". Notre Dame est tellement belle.
    Avant chaque apparition, je prie devant une statue. Je ferme les yeux et je ne vois donc pas cette statue ou cette image et, à ce moment-là, je pense au ciel, qui est toujours présent, parce que sa présence c'est le ciel sur la terre.

        
     
    Mirjana
    MIRJANA NOUS DIT CE QU'EST LE CIEL (07/08/15)
    Voici un extrait du témoignage que la voyante Mirjana a donné le 5 août 2015, à Medjugorje (source : Mary-TV / traduit par mes soins à partir de la version anglaise) :
    En tant que Mère, je donnerais ma vie pour mes enfants. Mais quand je suis avec Notre Dame, je ne me souviens plus d'eux. Je ne me souviens plus du tout que j'ai des enfants. Je veux simplement être avec elle. Elle me regarde et je la regarde. Je pense que c'est ça le Ciel.

         
     


        
    Marija
    MARIJA PARLE DES ANGES (04/08/15)
    A découvrir ici >>

        
    Jelena
    JELENA VASILJ PARLE DE LA PRIERE EN FAMILLE (02/05/15)
    A découvrir ici >>

        
    Marija
    MARIJA PARLE DU MONDE ACTUEL (01/03/15)
    Le 25 février 2015, la voyante Marija Pavlovic-Lunetti a transmis et commenté le message mensuel de la Vierge sur Radio Maria, avec le Père Livio Fanzaga.
    Marija a dit notamment ceci (source : Medjugorje Today / traduit par mes soins à partir de la version anglaise) : Dans le monde et à la télévision, il n'y a que des choses pour s'amuser, il n'y a que notre "moi" et pas de place pour Dieu. Cette mentalité nous pollue.

        
      
    Vicka
    VICKA NOUS PARLE DE L'ACTION DE GRÂCE (15/01/15)
    Voici un petit extrait de la lettre mensuelle de soeur Emmanuel du 15 janvier 2015 :
    Lors d’une rencontre privée le 2 janvier, Vicka a livré une belle clé pour notre vie de prière : "De toutes nos prières, a-t-elle dit, les remerciements arrivent les premiers au Ciel !"
        
     
    Mirjana
    MIRJANA PARLE AUX JEUNES DE LA PRIERE ET DE LA SAINTETE (11/08/14)
    Voici un petit extrait du témoignage qu'a donné la voyante Mirjana, à Medjugorje, le 5 août 2014, lors du Mladifest (info : Medjugorje Today / traduit par mes soins à partir de la version anglaise) :
    Ne perdez pas de temps à juger votre prière. Laissez Dieu juger cela. Il est important que nous priions. Il est important que nous ayons un contact avec notre Père Céleste. Il n'y a aucun homme sur la terre qui puisse dire: "Je prie comme je le devrais. Je suis exactement comme Dieu le veut". J'ai peur de ces gens. Nous sommes tous sur le chemin de la sainteté, nous essayons tous d'être agréables au Père Céleste et nous essayons de suivre notre Mère. Elle nous guidera et Jésus jugera ce que nous avons fait.

        
    Marija
    UN PETIT CADEAU QUE NOUS ENVOIE LA VOYANTE MARIJA LE JOUR DE L'ANNIVERSAIRE DE  LA VIERGE
    (05/08/14)
    Aujourd'hui (5 août), à l'occasion de l'anniversaire de la Vierge Marie, la voyante Marija Pavlovic-Lunetti a adressé un petit message aux internautes. Marija s'est exprimée en anglais, depuis sa maison à Medjugorje, et le message a été diffusé en direct sur le site Mary-TV (traduit par mes soins).
    Aujourd'hui est un jour spécial. Aujourd'hui, c'est la fête de l'anniversaire de Notre Dame.
    Notre Dame vient toujours avec une robe de couleur or, parce que c'est une fête.
    Nous sommes en train de préparer beaucoup de fleurs, de roses... nous prions une neuvaine.
    Nous offrirons ce soir à Notre Dame, à la même heure, tous nos petits sacrifices, toutes nos fleurs, nos jeûnes, nos prières, notre neuvaine...
    Et c'est très spécial, aujourd'hui, quand Notre Dame arrive. Elle est toujours très joyeuse.
    Elle demande à chacun d'entre nous d'être des mains étendues vers ceux qui ne croient pas et qui ne prient pas.
    D'une manière spéciale, j'aimerais vous appeler à être en communion avec nous dans la prière.
    Je vais prier pour vous tous, pour toutes vos intentions, pour tout ce qui est dans vos coeurs, spécialement pour les toutes les personnes malades, les non-croyants, les gens âgés qui n'ont pas la possibilité de venir à Medjugorje...
    Vous êtes donc dans mes prières, et je vous appelle tous à être en communion avec nous, et avec Notre Dame, ce soir.
    Que Dieu vous bénisse tous.
         

    Ivan
    IVAN PARLE AUX PELERINS LE 8 JUILLET 2014 (12/07/14)
    Voici un tout petit extrait du témoignage qu'a donné le voyant Ivan Dragicevic, à Medjugorje, le 8 juillet 2014 (info : Caritas / traduit par mes soins à partir de la version anglaise) :
    Je sais que pour beaucoup d'entre vous, vous êtes venus ici avec vos besoins, avec vos désirs, avec vos problèmes. Vous êtes venus ici afin de vous jeter dans les bras de la Mère et afin d'être dans son étreinte, sur ses genoux, pour trouver la sécurité et la protection.
    Beaucoup d'entre vous sont venus ici fatigués, alourdis, affamés de paix, d'amour et de vérité, assoiffés de prière. Vous êtes venus ici pour vous reposer comme Jésus nous y appelle dans l'Evangile : "Venez à moi vous tous qui pliez sous le poids du fardeau et je vous donnerai le repos. Je vous donnerai la force".
    Nous venons à notre Mère afin de trouver auprès d'elle du réconfort et une force nouvelle. Nous venons à elle pour lui dire : "Mère, prie et intercède auprès de ton Fils pour nous tous". Et en effet, c'est ce que fait la Mère. Elle prie pour nous. Elle nous porte dans son coeur et elle intercède pour nous auprès de son Fils. C'est pourquoi nous ne sommes jamais seuls, elle est toujours avec nous.

        
    Jakov
    LA VIERGE DE MEDJUGORJE N'A JAMAIS DIT AU VOYANT JAKOV : "CHER JAKOV" (26/06/14)
    Le 23 juin 2014, le voyant Jakov Colo a donné son témoignage depuis l'autel extérieur, à Medjugorje.
    Il a dit notamment qu'il y avait toujours beaucoup de gens qui lui demandaient de dire telle ou telle chose à la Vierge, pendant une apparition.
    Jakov a insisté sur le fait que la Vierge écoutait chacun d'entre nous, et pas seulement les voyants. Par exemple, il a expliqué que la Vierge ne lui avait jamais dit : "Cher Jakov" mais toujours : "Chers enfants".
    Nous devons donc tous ouvrir nos coeurs à la Sainte Vierge (note : la vidéo de la conférence a été postée sur le site Mary-TV).

        
     
    Mirjana
    MIRJANA PARLE DE SON APPARITION DU 18 MARS 2014 AINSI QUE DES SECRETS DE MEDJUGORJE (07/05/14)
    Voici un extrait de ce qu'a dit la voyante Mirjana lors de la "Totally Yours Conference" (la "Conférence Tout à Toi") organisée par Mary-TV le 29 mars 2014 (info : Cathy Nolan / traduit par mes soins à partir de la version anglaise) :
    On m'a dit qu'avant que nous commencions à parler, vous lisiez le message du 18 mars. Je dois vous dire quelque chose à propos de ce message.
    C'était la première fois que, pendant un message, alors que Notre Dame disait quelque chose concernant les ténèbres, je voyais une chose ressemblant à du brouillard et à l'hiver. Mais tandis qu'elle continuait à parler, tout est redevenu normal.
    A travers cela, je pense qu'elle a voulu nous dire que si nous ne choisissions pas Dieu, si nous ne choisissions pas Jésus, nous finirions mal. Mais avec Dieu, le soleil est toujours en face de nous. Dieu nous montrera toujours le chemin que nous devons prendre.
    Vous savez que j'ai une apparition chaque 18 mars, et Notre Dame m'a dit que j'aurai cette apparition toute ma vie. Il y a des gens qui pensent que j'ai cette apparition le 18 mars parce que c'est le jour de mon anniversaire. Mais cela n'est pas exact. Je dois vous dire que ce 18 mars, Notre Dame ne m'a pas dit : "Bon anniversaire", parce que mon anniversaire est comme vos anniversaires à vous. Elle a choisi le 18 mars comme chaque 2 du mois, parce que ces dates signifient quelque chose.
    Et quand les choses qui doivent arriver commenceront à arriver, alors vous comprendrez pourquoi ces jours-là, pourquoi le 18 mars et pourquoi chaque 2 du mois.
          
     
    Mirjana
    MIRJANA NOUS EXPLIQUE POURQUOI ELLE N'A JAMAIS RESSENTI LE BESOIN DE TOUCHER LA SAINTE VIERGE (15/03/14)
    Voici un très bel extrait du témoignage que la voyante Mirjana Dragicevic-Soldo a donné le 5 mars 2014 à Medjugorje, devant les participants à la 21ème rencontre internationale des guides (source : FML / traduit par mes soins à partir de la version anglaise) :
    Les gens me demandent si j'ai déjà touché Notre Dame ou si elle m'a déjà touchée. Jamais (...). Mais pour être honnête avec vous, je n'ai jamais ressenti le besoin de la toucher. Parce que lorsque Notre Dame vous regarde, vous avez l'impression qu'elle vous étreint, vous touche, vous aime, vous embrasse (ndlr : Mirjana est très émue en disant ces mots). Pardonnez-moi d'être un peu émotive, mais je ne me suis pas encore complètement remise de l'apparition que j'ai eue il y a quelques jours.
      

         
    Mirjana
    MIRJANA PARLE DES CROIX, DES CATASTROPHES, DES GUERRES... (en 2013, lors de rencontres avec des pèlerins / info : MEDJUGORJE TODAY)
    Voici quelques paroles que la voyante Mirjana a dites lors de rencontres avec des pèlerins en 2013 (traduit par mes soins à partir de la version anglaise).
    1)-A travers les apparitions, j'ai réalisé que si vous voulez travailler pour le Seigneur, et si vous voulez lui consacrer le reste de votre vie, vous ne trouverez rien d'autre que la Croix. Seulement la Croix. Parce que, pour le Seigneur, "travailler pour lui" signifie "être prêt à porter la Croix avec lui".
    2)-La paix, c'est aussi la Croix. Si le Seigneur a la première place dans votre coeur, vous portez dans la paix toutes les Croix que vous recevez dans votre vie.
    3)-(au sujet du fait de savoir où est Dieu quand il y a une catastrophe) Cela n'est pas une question, pour moi. En ce qui me concerne, quand j'entends dire qu'il y a eu un tremblement de terre ou un avion qui s'est écrasé, je prends le Rosaire et je prie pour les gens qui sont impliqués afin que le Seigneur leur apporte le réconfort, de même qu'aux âmes de ceux qui sont morts, et qu'il donne à ceux qui restent la force de porter la Croix qu'ils ont reçue. Je n'ai jamais demandé : pourquoi ceci ou pourquoi cela ?
    Peut-être est-ce notre manière de penser qui est un peu différente de la votre. Immédiatement après la guerre (ndlr : la guerre de Bosnie, 1992-95), l'église était remplie de femmes en peine parce qu'elles avaient perdu leur mari et leurs fils. Mais il n'est venu à l'esprit de personne de dire : "Seigneur, pourquoi as-tu permis cela ?" Dieu est amour, c'est un fait. Et le mal ne vient pas de lui. Si Dieu permet la Croix, c'est peut-être parce que nous devrions l'accepter avec amour.
          

    Vicka
    VICKA NOUS DIT CE QUE CELA FAIT DE VOIR LA VIERGE
    (en 1986, dans le documentaire "The Madonna of Medjugorje" / info : BBC)
    En 1986, la BBC a réalisé un excellent documentaire sur Medjugorje : "The Madonna of Medjugorje" (vous pouvez le trouver sur Youtube).
    Au cours du reportage, la voyante Vicka a dit ceci (traduit par mes soins à partir de la version anglaise) :
    Quand nous voyons Notre Dame, quand nous sommes avec Notre Dame, c'est comme flotter dans l'air. Vous n'êtes plus du tout sur terre.
        
     
    Marija
    MARIJA PARLE DES ETATS-UNIS
    (le 2 juillet 2013, à la communauté Caritas de Birmingham / info : ALL ALABAMA)
    Le 2 juillet 2013, la voyante Marija Pavlovic-Lunetti a parlé devant environ un millier de personnes à la communauté Caritas de Birmingham, aux Etats-Unis. Elle s'est exprimée en italien et c'est son mari, Paolo, qui a fait la traduction en anglais.
    Marija a dit notamment ceci, au sujet des Etats-Unis (traduit par mes soins à partir de la version anglaise) : Nous prions pour que cette nation revienne à Dieu. Ce n'est pas : que Dieu bénisse l'Amérique, mais : que l'Amérique soit une bénédiction pour le monde.
        
     
    Marija
    MARIJA PARLE DU PAPE FRANCOIS (le 25 mai 2013, sur Radio Maria / info : MEDJUGORJE TODAY)
    Voici ce que la voyante Marija Pavlovic-Lunetti a dit au Père Livio Fanzaga le 25 mai 2013 sur Radio Maria (traduit par mes soins à partir de la version anglaise) :
    Tant de fois nous parlons du jeûne, mais nous ne jeûnons pas. Non ! Nous devons donner l'exemple par nos vies. Même si c'est difficile, et s'il est donc plus simple de prêcher. Il n'y a pas de mot qui soit aussi efficace que la vie, ainsi que nous l'avons vu avec tant de prêtres et avec beaucoup de gens qui sont allés au Ciel avant nous. Le Pape François répond avec sa vie à 100%. Avec sa vie et avec des messages petits et simples, il donne un exemple fort de simplicité, d'humilité, de dévotion et d'amour. C'est ce que nous devrions tous faire.
        
    Vicka
    VICKA PARLE DU DON DE "BILOCATION" ("Vicka, her story", de Finbar O'Leary / info : MEDJUGORJE TODAY)
    Il y a de nombreuses personnes qui affirment avoir rencontré Vicka alors qu'il est certain que la voyante se trouvait ailleurs à ce moment-là. Dans son livre "Vicka, her story" ("Vicka, son histoire"), l'auteur irlandais Finbar O'Leary a interrogé la voyante sur cette question. Voici sa réponse (traduit par mes soins à partir de la version anglaise) :
    Je ne sais pas. Je prie à ce sujet. Je ne peux ni confirmer ni infirmer tout cela. La plupart sont des gens qui ont des maladies comme le cancer et peut-être n'ont-ils pas la possibilité de se déplacer. Quand ils se rendent à Medjugorje, ils me disent qu'ils ont fait l'expérience de ma présence chez eux, que j'étais là-bas. Mais je n'ai aucune conscience de cela.
           
    Mirjana
    MIRJANA PARLE DU PAPE FRANCOIS ET DU PAPE BENOIT (mars 2013, sur la chaîne italienne TG1 / info : MEDJUGORJE TODAY)
    Voici quelques paroles que Mirjana a dites lors d'une rencontre qui a été diffusée sur la chaîne italienne TG1 le 25 mars 2013 (traduit par mes soins à partir de la version anglaise publiée sur le site Medjugorje Today).
    Au sujet du Pape François : "Notre Pape François, qui est immédiatement entré dans le coeur de chacun d'entre nous, est un Pape dont nous avons besoin pour le temps présent. Nous devons beaucoup prier pour lui, l'aider par nos prières, parce que son chemin sera très difficile. Il y aura trop de choses à faire et si nous ne prions pas pour lui, qui l'aidera ?"
    Au sujet du Pape Benoît : "C'est un grand homme qui nous a donné à tous une leçon. Etant donné qu'il est maintenant âgé et malade, il ne peut pas tout donner à l'Eglise. Il a renoncé, comme un grand homme".
        
    Vicka
    VICKA PARLE DES HABITANTS DE MEDJUGORJE (février 2013, au site Medjugorje-info / info : MEDJUGORJE TODAY)
    Voici une phrase que la voyante Vicka a dite récemment au site croate Medjugorje-info (traduit par mes soins à partir de la version anglaise publiée sur le site Medjugorje Today). Cette phrase concerne les habitants de Medjugorje :
    On ne peut pas dire que nous n'ayons pas répondu, mais sûrement pas autant que Notre Dame nous le demande. Notre Dame dit que si nous savions à quel point elle nous aimait, nous pleurerions de joie - mais nous sommes encore loin de cette joie-là.
        
    Marija
    L'INTEGRALITE DE L'INTERVIEW DE MARIJA PAVLOVIC-LUNETTI PAR LE PERE LIVIO FANZAGA LE 25 DECEMBRE 2012 (le 25 décembre 2012, sur Radio Maria / info : MARY TV)
    Voici l'intégralité de l'interview que la voyante Marija a accordée au Père Livio Fanzaga, sur "Radio Maria", le 25 décembre 2012 (traduit par mes soins à partir de la version anglaise). A découvrir ici >>
        
    Marija
     
      
    MARIJA PARLE DU PAPE BENOIT XVI (le 15 novembre 2012, à l'Université Notre Dame de South Bend, USA / info : MEDJUGORJE TODAY)
    Voici un petit extrait de ce qu'a dit la voyante Marija Pavlovic-Lunetti le 15 novembre 2012, à l'université Notre Dame de South Bend, aux Etats-Unis (traduit par mes soins à partir de la version anglaise) :
    Le Pape Benoît XVI nous demande une année de la foi. Il aimerait nous aider en ce sens, afin que notre propre foi grandisse. Le Pape Benoît XVI, c'est vraiment la providence divine pour nous aujourd'hui, parce que nous avons besoin d'être forts. Et il est comme un général. Il est si solide. Nous prions pour lui parce qu'il nous a nourris à travers sa catéchèse qui est vraiment très belle et profonde.
        
    Marija
    MARIJA PARLE DE L'AU-DELA AVEC LE PERE LIVIO FANZAGA (le 25 septembre 2012, sur Radio Maria / info : RADIO MARIA)
    Voici un petit extrait de l'interview que la voyante Marija a accordée au Père Livio Fanzaga le 25 septembre 2012, sur Radio Maria (traduit par mes soins à partir de la version anglaise) :
    PERE LIVIO : Marija, je pense à une chose : tu as vu le Paradis, mais quand tu as été avec Elle (ndlr : avec la Vierge) pendant cinq minutes, tu as été au Paradis à nouveau. Notre Dame, c'est le Paradis qui vient sur terre. Après que tu aies vu Notre Dame, qu'est-ce que cela te fait de revenir ici ?
    MARIJA : C'est comme si j'étais au Purgatoire, Père Livio. Rien de moins. Parce que comme vous l'avez dit, nous avons la nostalgie du Paradis. Nous espérons même atteindre le Paradis ici et maintenant. Mais nous en sommes éloignés. Nous aussi (ndlr : nous, les voyants) avons besoin de conversion.
        
    Marija
    MARIJA PARLE DES SICILIENS (les 10 et 11 mars 2012 à Beyrouth, au Liban / info : CROWN OF STARS)
    Quand j'étais en Sicile, les gens ont voulu se consacrer à Notre Dame pendant l'apparition. Ils l'ont fait. Pendant l'apparition, je regardais Notre Dame qui regardait les gens et Elle a dit qu'ils ne le regretteraient pas, ni eux, ni leurs enfants, ni leurs petits-enfants. Notre Dame a béni leur terre et la pluie qu'ils ont reçue a été une bénédiction.
        
    Père Slavko
    LE PERE SLAVKO PARLE DE "L'ECHO DE MEDJUGORJE" (extrait d'une lettre adressée au Père Angelo Mutti, fondateur de l'Echo, le 22 octobre 1999 / info : ECHO)
    Je t'écris pour te redire toute mon affection; je sais que l'œuvre "Echo de Marie", que tu as créée avec tant d'amour, est grandiose. Je sais qu'actuellement tu édites 900 000 copies, en 17 langues. Le travail que tu as fait est vraiment une grande œuvre de la Sainte Vierge qui se sert de nous, serviteurs inutiles.
        
    Marija
    MARIJA NOUS PARLE DES RUSSES (tiré d'un témoignage donné fin 90 / info : PERE RENE LAURENTIN)
    En octobre 1990, la voyante Marija Pavlovic s'est rendue en Union Soviétique. Voici ce qu'elle a dit à son retour (traduit par mes soins à partir de la version anglaise)
    Les Russes ont un amour extraordinaire pour la Sainte Vierge. Pendant l'apparition, beaucoup pleuraient. Contrairement aux pèlerins de Medjugorje, ils ne demandent aucune guérison physique, mais seulement des guérisons intérieures et spirituelles. C'est dommage que tant de gens viennent ici en touristes curieux. En URSS je n'ai pas rencontré de gens curieux, mais les gens se rassemblaient pour Dieu et pour Marie, attendant avec impatience la rencontre et le message. Il est nécessaire de prier pour ceux qui ne reconnaissent pas cette grâce. J'ai rencontré beaucoup de gens qui avaient entendu parler de Medjugorje sans avoir eu la possibilité de s'y rendre.
        
    Père Jozo
    LE PERE JOZO ZOVKO NOUS DIT QUE LA FRANCE A PERDU SON CHEMIN (tiré d'un témoignage donné par le Père Jozo Zovko dans les années 90 / info : LES APOTRES DE L'AMOUR)
    La France a perdu son chemin, sa direction ; elle a perdu, semble-t-il, son Prophète. Elle a perdu son orientation, et nous ressentons cela, tous. Je voudrais vous en parler comme un ami, un frère, car je sais que la Sainte Vierge le veut, car je pense qu'Elle est là pour guérir et qu'Elle est un "signe" pour votre Eglise.
        
    Marija
    MARIJA NOUS DIT COMMENT JESUS PEUT DEVENIR NOTRE MEILLEUR AMI (le 24 mars 2004 à Manchester / info : FML)
    Je me rappelle que Notre Dame nous a dit une fois, à nous les membres du groupe de prière, que nous devions prier trois heures par jour. Nous avons protesté en demandant si ce n'était pas un peu trop - parce que nous étions jeunes et qu'il y avait tellement de pèlerins qui venaient jusqu'à nos maisons. Pratiquement tous les jours, nous parlions de Notre Dame et de Dieu du matin au soir.
    Notre Dame a fait un beau sourire et elle nous a dit : "Quand l'un de vos meilleurs amis vient vous voir, vous ne comptez pas le temps que vous passez avec lui, et vous vous réjouissez de ce qu'il puisse rester avec vous aussi longtemps que possible. De même, Jésus doit devenir votre meilleur ami".
        
    Vicka
    VICKA PARLE DE LA CHIRURGIE ESTHETIQUE (2004 / info : ECHO DE MEDJUGORJE) 
    Si nous prions avec un cœur sincère pour que le Seigneur nous donne la joie, celle-ci ne nous manquera pas.
    En 94, j’ai eu un petit accident : pour sauver du feu ma grand-mère et un petit-neveu, je me suis brûlée. C’était vraiment une sale affaire : les flammes m’avaient atteint les bras, le buste, le visage, la tête...
    A l’hôpital de Mostar on m’a dit tout de suite qu’il fallait une opération de chirurgie esthétique.
    Pendant le parcours de l’ambulance j’ai dit à ma mère et à ma sœur : "Chantez un peu !" Elles étaient stupéfaites : "Mais comment peut-on chanter à pareil moment; tu vois bien que tu es défigurée !"
    Et je leur ai répondu : "Mais réjouissez-vous, rendons grâce à Dieu !"
    Quand je suis arrivée à l’hôpital, on m’a dit qu’ils ne toucheraient à rien... Une amie, en me voyant, a dit : "Te voilà vraiment laide, comment vas-tu rester ainsi ?"
    Mais j’ai répondu sereinement : "Si Dieu veut que je reste ainsi, je l’accepterai en paix. Si au contraire, il veut une guérison complète, cela veut dire que cet épisode a été un don pour me faire sauver la grand-mère et le bébé. Cela veut dire aussi que je suis au début de ma mission où je ne dois servir que Dieu".
    Crois-moi : au bout d’un mois, il ne restait plus rien, juste une petite cicatrice !
    J’étais vraiment très heureuse. Tous me disaient : "Au moins tu t’es regardée au miroir ?"
    J’ai répondu : "Non, et je ne le ferai pas... Je me regarde à l’intérieur : c’est là, je le sais, que se trouve mon miroir !"
    Si l’homme prie avec le coeur et avec amour, la joie ne lui manquera jamais. Mais aujourd’hui on est toujours plus préoccupé par des choses sans importance et on fuit ce qui donne joie et bonheur.
    Si les familles mettent au premier plan les choses matérielles, elles ne pourront jamais espérer connaître la joie, parce que la matière la leur soustrait; mais si elles veulent que Dieu soit la lumière, le centre et le roi de la famille, elles n’ont rien à craindre : la joie y sera.
    La Vierge hélas est triste parce que Jésus est aujourd’hui au dernier rang, dans les familles où même il n’y est pas du tout.
        
    Ivan
    LE VOYANT IVAN NOUS PARLE DES HOMMES POLITIQUES (2011 / info : KRESIMIR SEGO)
    Voici un extrait de l'interview que le voyant Ivan a accordée à Kresimir Sego dans son livre : "A conversation with the visionaries" (traduit par mes soins à partir de la version anglaise) :
    La Gospa nous aime et nous invite à devenir des lumières vives dans notre monde fatigué. Ne nous laissons pas tromper. La Gospa nous dit aussi d'oublier les Présidents des pays et les gouvernements. Elle dit que Dieu seul peut nous donner la paix. Dieu a donné le pouvoir de promouvoir la paix à tous les Présidents du monde, à tous les gouvernements, aux Congrès, aux Sénats, aux Parlements. Il leur a donné le pouvoir de travailler au nom de la paix, pour l'homme et pour l'humanité.
    Tout gouvernement qui est sans Dieu est un gouvernement sans ordre et, de ce fait, il n'accepte pas les principes de Dieu et ne peut pas offrir la paix.
    Nous serons vite déçus par la paix que ce monde nous offre. Les gens voient la véritable paix dans les messages de la Gospa.
        
    Ivan
    IVAN NOUS EXPLIQUE COMMENT IL A REUSSI A VAINCRE SA TIMIDITE (2011 / info : KRESIMIR SEGO)
    Voici un extrait de l'interview qu'Ivan a accordée à Kresimir Sego dans son livre : "A conversation with the visionaries" (traduit par mes soins à partir de la version anglaise) :
    J'étais timide de nature, ne m'ouvrant qu'à mes parents et à mes frères. Croyez-moi, jusqu'en 1988, je ne m'étais jamais tenu devant des pèlerins pour leur parler. Quand j'étais un garçon, je me cachais sous mon lit quand les pèlerins commençaient à visiter ma maison. Je disais à ma mère que je ne voulais pas aller dehors à leur rencontre.
    J'ai fait mon service militaire en 1986-87, et, un an plus tard, j'ai obtenu un passeport yougoslave pour la première fois car, auparavant, on ne m'en avait pas accordé un.
    J'ai visité l'Amérique pour la toute première fois. Je suis allé à Chicago pour voir mon oncle, après 36 ans. Beaucoup de gens, à Chicago, avaient entendu parler de Medjugorje. Beaucoup de groupes de prière et de Centres de Paix avaient été créés.
    C'est là que je me suis ouvert et que j'ai commencé à témoigner devant des foules. Je parlais aux gens pendant des Messes et des Conférences sur la prière - c'est ainsi que j'ai commencé.
    J'ai commencé à participer à des rencontres de prière à travers le monde et à parler devant des milliers de croyants au cours de chacune d'entre elles. La Gospa m'a donné du courage. Elle m'a dit de m'ouvrir plus et de donner plus quand je parlais devant des gens qui avaient des difficultés, qui étaient blessés et malades. Ces personnes avaient besoin de consolation. Elle m'a guidé comme elle a guidé les six voyants. Elle m'a dit d'encourager les gens et de leur donner plus. 
    C'est ainsi que je me suis ouvert et que j'ai commencé à donner mon témoignage ouvertement.
        
    Mirjana
    MIRJANA NOUS DIT CE QU'IL FAUT FAIRE QUAND UN JEUNE NE SUIT PAS LE CHEMIN DE LA FOI (2011 / info : KRESIMIR SEGO)
    Voici un extrait de l'interview que Mirjana a accordée à Kresimir Sego dans son livre : "A conversation with the visionaries" (traduit par mes soins à partir de la version anglaise) :
    Quand les enfants grandissent et vont dans le monde mais ne vivent pas une vie de foi, que pouvons-nous faire ? Nous devons dire : "Marie, ma Mère (ndlr : Mother Mary), je te les donne. Je les remets entre tes mains, je vais prier pour eux, et toi, s'il te plaît, fais le reste".
    Et vous pouvez être certain qu'elle le fera. Pas aujourd'hui, pas demain, pas quand vous souhaitez que cela arrive, mais quand Dieu jugera que c'est le bon moment. N'abandonnez jamais, parce que qui a la foi a de l'espoir.
        
    Mirjana
    MIRJANA NOUS DIT QU'ELLE RECOIT SOUVENT DES MESSAGES DESTINES A DES PERSONNES PRIVEES (intervention non-datée / info : MLE)
    Voici des paroles de la voyante Mirjana qui sont citées dans le livre de Ljubica Benovic : "Medjugorje, a little encyclopaedia" (traduit par mes soins à partir de la version anglaise) :
    Notre Dame voit tout le monde. Je reçois souvent d'Elle un message à transmettre à une personne que je n'ai jamais rencontrée avant, dans ma vie, et dont je ne sais pas où elle habite, mais quand je me suis adressée à cette personne, il ou elle a compris immédiatement le message. Pour Elle, nous sommes tous égaux, il n'y a pas de plus grands et de plus petits.
        
    Vicka
    VICKA PARLE DE TENNIS (août 2011 / info : MEDJUGORJE TODAY))
    Medjugorje a donné naissance à deux grands joueurs de tennis internationaux : Marin Cilic (26ème mondial) et Ivan Dodig (41ème mondial). Le 12 août dernier, à Montréal, Ivan Dodig a battu Rafael Nadal. Suite à cette victoire, la voyante Vicka a déclaré : "Je suis heureuse que ces jeunes gens aient autant de succès. Dieu les bénit, ils ont du talent au tennis et doivent l'exploiter. Ils sont un autre message de Medjugorje pour le monde".
        
    Marija
    MARIJA NOUS DIT COMMENT JESUS PEUT DEVENIR NOTRE MEILLEUR AMI (le 30 juin 2011 à Medjugorje / info : MARY-TV)
    Voici un message de la Vierge cité par la voyante Marija Pavlovic-Lunetti le 30 juin 2011 :
    Si vous voulez que Jésus devienne votre meilleur ami, vous devez lui donner du temps.
        
    Vicka
    VICKA NOUS DIT QUE NOUS SOMMES EN DECA DE CE QUE LA GOSPA ESPERAIT REALISER (intervention non-datée / info : EDM)
    Voici un petit extrait de la lettre de sœur Emmanuel du 15 juin 2011 :
    Vicka dit que nous sommes bien en deçà de ce qu’elle (ndlr : la Vierge) espérait réaliser par ses venues. Beaucoup de ses enfants n’ont pas encore été rejoints par ses messages, et parmi ceux qui les ont reçus, une partie a décidé de les vivre, mais une autre n’a pas gardé le cap.
        
    Mirjana
    MIRJANA PLAISANTE GENTIMENT SUR LES "DONS DE GUERISON" DE JAKOV (intervention non-datée / info : RADIO MARIA)
    Voici ce qu'a dit Mirjana récemment lors d'une rencontre avec des pèlerins italiens (vidéo postée sur Radio Maria le 12 avril 2011) :
    Jakov prie pour les malades. Un jour, une femme italienne lui a demandé de prier pour l'un des membres de sa famille qui était malade.
    Quelques jours plus tard, la femme revient trouver Jakov et elle le remercie pour ses prières. Jakov lui demande si la personne malade va mieux. C'est alors que la femme lui répond : "Non. Elle est morte".
        
    Mirjana
    MIRJANA NOUS PARLE DES SIGNES ANNONCIATEURS DU TRIOMPHE DU CŒUR IMMACULE DE MARIE (2011 / info : KRESIMIR SEGO)
    Dans son livre "Conversation avec les voyants" (2011), l'auteur Kresimir Sego demande à la voyante Mirjana si elle voit des signes annonciateurs du triomphe du Cœur Immaculé de Marie, dans le monde (comme cela a été annoncé à Fatima).
    Voici la réponse de Mirjana (traduit par mes soins à partir de la version anglaise) : "Je vois de petits signes, ils sont déjà là; lentement, les choses commencent à bouger. Les femmes me comprendront mieux avec l'exemple suivant : quand nous voulons faire notre ménage de printemps, nous commençons par mettre nos maisons sens dessus dessous. On déplace les canapés, les placards, les tables, les chaises... rien ne reste à sa place. Pour quelqu'un, cela peut ressembler à du désordre, mais quand nous remettons tout à sa place, tout est propre et net. C'est pourquoi, si nous voulons mettre de l'ordre, nous devons d'abord mettre beaucoup de désordre. Je peux voir les signes de cela".
        
    Jakov
    JAKOV NOUS DIT A QUOI RESSEMBLE LA VIE D'UN VOYANT (rapporté par un guide en décembre 2010 / info : FML)
    Un jour, une personne a demandé à Jakov à quoi ressemblait la vie d'un voyant. Il lui a répondu ceci : "Imaginez que les gens vous réveillent à 2h du matin en chantant des "Je vous salue Marie" sous la fenêtre de votre chambre !"
        
    Ivan
    IVAN PARLE DE LA RETRANSMISSION DES APPARITIONS SUR INTERNET (été 2010 / info : MARY-TV) 
    Du 30 juillet au 5 août 2010, Mary-TV a retransmis les apparitions quotidiennes du voyant Ivan sur Internet. Suite à cela, Ivan a dit que les prières et les bénédictions de la Vierge destinées aux personnes présentes pendant l'apparition s'étendaient également aux internautes connectés pendant la retransmission. Ivan a précisé également que lorsqu'Elle bénissait les objets apportés par les personnes présentes au moment de l'apparition, la Vierge bénissait également les objets apportés par les internautes présents devant leur ordinateur.


  • France
    Une jeune française atteinte de trisomie 21 voit la Sainte Vierge à Medjugorje (17/08/17)
    Voici une histoire que l'on peut lire sur le site du "Marian Movement" (Israël) ainsi que sur le site "Medjugorje et la Gospa" :
    Le 15 août 1995, Florence Majurel (une française de 16 ans qui habite à Montpellier et qui est atteinte de trisomie 21) était présente à l'apparition d'Ivan, à Medjugorje.
    Quand la Sainte Vierge est apparue, Florence a demandé à sa mère : "Qu'est-ce que, maman ?" (elle ne pouvait pas dire : "Qui est-ce ?"). Puis, elle a joint ses mains (chose qu'elle n'était jamais arrivé à faire avant) et a envoyé trois baisers à Marie juste avant la fin de l'apparition.
    Le lendemain, pour la première fois de sa vie, elle a commencé à prier des "Je vous salue Marie".
    Comme elle ne savait pas nommer les couleurs, sa mère a mis devant elle des feuilles de papier de couleurs différentes pour savoir quelle était la couleur de la robe de la Sainte Vierge. Florence a alors mis son doigt sur le papier de couleur or.
    Il faut savoir que le 15 août, Marie porte toujours des vêtements de cette couleur-là, à Medjugorje.

        

        
    Maria Simma
    Maria Simma raconte l'histoire de Vicka et du sac qui contenait une forte somme d'argent (28/02/17)
    Voici un extrait du livre : "Dernier témoignage de Maria Simma". Nicky Eltz demande à Maria Simma si les âmes du Purgatoire peuvent retrouver les objets perdus.
    Oui, cela aussi, et j’en ai un bon exemple. Il y a deux ans, une sœur a fait une tournée de conférences avec Vicka, une des visionnaires de Medjugorje. Les déplacements étaient naturellement rapides et très bousculés, et la sœur transportait un sac d’avion contenant une forte somme d’argent qui devait servir à payer les chambres d’hôtels.
        
    Elles partageaient souvent la même chambre et un matin, se préparant en hâte à partir pour la réunion suivante, elles ne retrouvèrent plus le sac. La sœur se rappelait exactement où elle l’avait déposé la veille, mais elles ont dû naturellement partir et interrompre leur recherche pour ne pas faire attendre les milliers de personnes qui voulaient voir et entendre Vicka.

        
    Avant de partir, elles ont cependant demandé à la propriétaire de fouiller la chambre et, si nécessaire, partout dans la maison pour retrouver ce sac qui contenait beaucoup d’argent destiné à payer des factures déjà existantes. Le sac n’a pas été retrouvé dans la maison et le voyage a continué.
        
    Vicka a poursuivi sa route vers l’Allemagne et la sœur est retournée à Medjugorje, toujours très affectée par cette perte. Elle se sentait naturellement très responsable. En arrivant à Medjugorje, elle a fait appel aux Pauvres Ames: "Retrouvez-nous ce sac, et je vous promets une neuvaine de messes !"
        
    Trois jours plus tard, une lettre est arrivée à Medjugorje. C’était de la propriétaire de la maison où elles avaient logé en France. La lettre disait : "Nous venons de retrouver le sac et tout l’argent qu’il contenait. Rien ne manque. Il était à l’endroit exact où vous nous aviez dit que vous l’aviez vu pour la dernière fois avant de partir !"
    Cela ne m’étonne pas du tout.
        
    Une neuvaine de messes fait certainement entrer bien des âmes au Ciel. Je n’ai appris cette histoire que lorsque la sœur est venue me voir pour poser la question à une Pauvre-Ame : "Est-ce qu’une-Pauvre Ame a retourné le sac perdu avec l’argent pendant le voyage de Vicka en France ?" J’ai reçu la réponse un mois plus tard : "Oui".
         
    Kibeho
    Medjugorje et les voyants de Kibeho, au Rwanda (15/02/17)
    Les apparitions de la Vierge Marie à Kibeho, au Rwanda, ont été officiellement reconnues par l'Eglise le 29 juin 2001. Ces apparitions ont eu lieu du 28 novembre 1981 au 28 novembre 1989.
    Suite à une question posée par une internaute, j'ai demandé à Sean Bloomfield (qui a tourné un documentaire sur Kibeho en 2011, avec Immaculée Ilibagiza) s'il était bien exact que des voyants de Kibeho s'étaient rendus à Medjugorje.
    Selon Sean, la voyante Alphonsine s'y est rendue ainsi que la voyante Valentine. Valentine y est même allée plusieurs fois, et ce en compagnie d'Immaculée Ilibagiza.
        
    Santé
    Un miracle du coeur (15/02/17)
    Bernard Gallagher (du site irlandais "Crown of Stars") vient de raconter une très belle histoire le concernant sur le forum de Sean Bloomfield.
    Bernard souffre d'une insuffisance cardiaque et on lui a posé un pacemaker en 2014. Malgré cela, son cœur reste très faible. En juin 2016, des tests ont révélé qu'il ne fonctionnait qu'à 19% et qu'il allait falloir faire deux nouvelles interventions, avec le risque que Bernard ne supporte pas l'anesthésie.
    Hier (mardi 14 février 2017), contre toute attente et à la grande surprise des médecins, de nouveaux tests ont dit que le cœur fonctionnait maintenant à 59% et que, de ce fait, les deux interventions pourraient peut-être être évitées.

        
    Vocation
    Un signe reçu il y a trente ans à Medjugorje (13/02/17)
    Voici une histoire qui a été rapportée par le "Medjugorje Council of Ireland" en février 2017 :
    Le 7 septembre 1987, à Medjugorje, des pèlerins italiens se sont fait prendre en photo devant la Croix du Krizevac. Il était 19h. Le soleil était juste en face d'eux.
    Tout à coup, l'un des pèlerins s'est écrié : "Regardez le soleil !" Et là, beaucoup de membres du groupe ont vu des signes dans le soleil, notamment le chiffre "7".

    De retour à la pension, un séminariste qui appartenait au groupe a dit qu'il avait vu une sorte de crosse d'évêque dans le soleil. Sur le moment, il n'a pas compris ce que cela signifiait.
    Exactement quatre ans plus tard (le 7 septembre 1991), ce séminariste a été ordonné prêtre. Et le 1er février 2017, il a été ordonné évêque pour le diocèse de Patti, en Italie. Il s'agit de Mgr Guglielmo Giombanco.
        
    Caritas
    La Vierge de Medjugorje et la télévision (25/01/17)
    Voici un petit résumé d'un article qui est paru sur le site de Caritas le 25 janvier 2017 :
    La voyante Marija est restée à la Communauté Caritas de Birmingham (aux Etats-Unis) du 18 novembre 1988 au 26 janvier 1989.
    L'apparition du 24 janvier 1989 a été un peu particulière. Ce jour-là, en effet, Terry Colafrancesco avait autorisé une équipe de télévision locale à filmer l'apparition de Marija. Or, ce 24 janvier, Terry, son épouse et Marija avaient été absents toute la journée.
    Chose surprenante, la Sainte Vierge n'a pas attendu qu'ils soient rentrés à la maison pour apparaître (ce qu'elle faisait pourtant toujours, dans des cas pareils). Non, la Mère de Dieu est apparue à Marija... dans la voiture qui les ramenait à la Communauté !

    Un peu plus tard, en voyant qu'une équipe de télévision était là avec tout son matériel, Marija a dit : "Voilà la raison pour laquelle Notre Dame n'a pas attendu que je sois rentrée pour l'apparition".
    Depuis ce jour-là, Terry et Anette Colafrancesco, ainsi que la Communauté Caritas, ont décidé de vivre sans télévision.
        
    Medjugorje
    Le prêtre qui parlait espagnol (24/11/16)
    Voici une histoire étonnante qui est arrivée en 2002, à Medjugorje. Elle a été racontée par June Klins (du site américain : "Spirit of Medjugorje") dans sa Newsletter du mois de novembre 2016 (traduit par mes soins à partir de la version anglaise) :
    Quand j'étais à Medjugorje, en juin, notre guide, Ana, nous a raconté des histoires très intéressantes.
    L'une d'entre elles concerne une mexicaine qui a rencontré un prêtre en montant sur le Krizevac.
    Le prêtre lui a parlé dans sa langue natale, qui était l'espagnol, et il lui a dit qu'elle menait une vie immorale. Il l'a invitée à aller se confesser le lendemain à 17h.
    Le lendemain, elle s'est rendue aux confessionnaux comme on le lui avait demandé, mais il n'y avait aucun prêtre parlant l'espagnol. Elle est donc allée au presbytère où ils lui ont dit que personne ne parlait l'espagnol.
    La femme était un peu en colère et, en quittant le presbytère, elle a vu une grande photo du Père Slavko Barbaric sur le mur. Elle a reconnu le prêtre qui lui avait parlé sur la montagne et elle a dit : "Ce prêtre parle l'espagnol. Où est-il ?"
    Le responsable lui a répondu que le Père Slavko était décédé deux ans auparavant, le 24 novembre 2000 !
    Inutile de dire que cette femme s'est convertie grâce à cette expérience.

        
    Caritas
    L'histoire du crucifix qui est dans la chambre de Terry et Annette Colafrancesco (18/11/16)
    Voici le résumé d'un long article qui a été posté sur le site Internet de Caritas :
    Le crucifix qui est au-dessus du lit de Terry et Annette Colafrancesco (à la communauté Caritas de Birmingham, aux Etats-Unis) est celui qui se trouvait dans la pièce de la sacristie où les voyants avaient leurs apparitions (à Medjugorje), au cours des premières années.
    Comment se fait-il que ce crucifix soit maintenant à Birmingham ? Voici l'histoire...

        
    En octobre 1988, Terry Colafrancesco se trouvait à Medjugorje. Tandis qu'il passait devant la sacristie, il a vu que le Père Slavko emballait beaucoup de choses dans des cartons et il lui a proposé de l'aider.
    A un moment donné, le Père Slavko a décroché le crucifix du mur où il se trouvait et il a demandé à Terry Colafrancesco de l'accepter comme un cadeau.
    Avant de quitter Medjugorje, Terry Colafrancesco l'a apporté à la voyante Marija pour qu'elle fasse une prière afin que la Sainte Vierge se serve de ce crucifix, d'une certaine façon, pour la conversion des Etats-Unis.
    Marija a alors pris le crucifix dans ses mains et elle a fait une profonde prière. Puis elle s'est inclinée et l'a embrassé.

    De retour aux Etats-Unis, Terry et Annette ont commencé à prier pour savoir où il fallait le mettre. Annette, qui avait été élevée dans la religion protestante et s'était convertie au catholicisme seulement quelques années auparavant, ne voulait pas que ce crucifix soit placé au-dessus de leur lit.
    Mais au cours de la nuit du 18 novembre (et alors que son mari était retourné à Medjugorje pour aller chercher Marija et son frère Andrija), Annette a fait trois fois le même rêve. Elle a rêvé qu'elle plaçait elle-même le crucifix au-dessus du lit.
    Dès l'aube, elle a réveillé ses enfants, elle est allée chercher un marteau et un clou, et ils ont accroché le crucifix au-dessus du lit.

    Le soir même, Terry Colafrancesco, Marija, Andrija ainsi que deux proches amis sont arrivés de Medjugorje.
        

    La Sainte Vierge est apparue pour la première fois à la communauté Caritas de Birmingham le 19 novembre 1988. C'est la voyante Marija Pavlovic-Lunetti elle-même qui, en entrant dans la chambre de Terry et Annette Colafrancesco, a dit : "Les apparitions auront lieu ici". Depuis, plus de 100 000 personnes ont visité ce lieu.
        
    Disney
    David Pacheco à Medjugorje (28/10/16)
    Fin octobre 2016, David Pacheco, le directeur artistique de Disney, était à Medjugorje avec le pèlerinage de Sean Bloomfield. David Pacheco a dessiné notamment la petite sirène (Ariel). Le dessin animé est sorti en 1989.
    Cimela Kidonakis a posté ce commentaire sur sa page FaceBook : "Ca a été quelque chose d'incroyable de faire le voyage avec le directeur artistique de Disney et de le voir faire l'expérience de la joie de Medjugorje ! Ca l'a fait rire d'avoir traversé l'océan Atlantique pour s'éloigner un moment de Mickey Mouse... et de découvrir en arrivant que notre guide s'appelait Miki Musa. On ne peut pas échapper à Mickey".

        
    Père Jozo
    Pourquoi la présidente croate a fait bénir son bureau par le Père Jozo Zovko (14/08/16)
    Dans une interview qu'elle a accordée à Mary-TV en août 2016, la présidente croate Kolinda Grabar-Kitarovic a expliqué pourquoi elle avait fait bénir son bureau par le Père Jozo Zovko au début de son mandat (traduit par mes soins à partir de la version anglaise) :
    Il a été un énorme soutien durant la campagne. Vous avez toujours besoin d'une direction spirituelle pour vous aider dans les périodes difficiles, dans les moments ou vous commencez à douter et quand le moral est bas. Il a donc été un véritable ami, tout d'abord, et un grand guide. Et quand j'ai pensé que nous devions faire cela au bureau, que nous devions commencer avec la Parole de Dieu et avec les valeurs que nous chérissons, j'ai pensé à lui et je l'ai invité à venir au bureau.

        
    Marija
    La mort du petit Sébastien le 19 juillet 2008 (19/07/16)
    Le 19 juillet 2008, la voyante Marija Pavlovic-Lunetti a reçu son apparition à la communauté Caritas de Birmingham, aux Etats-Unis. Voici ce qu'a dit Marija juste après l'apparition (source : Caritas / traduit par mes soins à partir de la version anglaise) :
    Au moment de l'apparition, quand Notre Dame est arrivée, j'ai recommandé à Notre Dame toutes nos intentions. D'une manière spéciale, j'ai demandé à Notre Dame de bénir toutes les personnes présentes ici et dans le champ. J'ai également confié à Notre Dame l'âme du petit Sébastien (ndlr : un petit garçon qui était mort tôt ce matin-là) et je lui ai demandé qu'elle aide sa mère et son père. J'ai demandé à Notre Dame de donner à Sébastien la paix et de le porter dans son Cœur. Elle a immédiatement commencé à prier. J'ai aussi demandé à Notre Dame de bénir toutes les bougies et les roses envoyées par des gens de partout, aux Etats-Unis. Et Notre Dame, elle est restée avec ses mains étendues et elle a prié sur nous tous. Elle a prié également sur toutes ces personnes (ndlr : celles qui avaient fait parvenir les bougies et les roses). Et ensuite, elle a donné la bénédiction. Puis, elle est partie. Et demain : "Même heure, même lieu".
        
    Jakov
    Le pouvoir d'une seule prière (02/02/16)
    Voici un extrait d'un article qui est paru dans la Newsletter du site américain "Spirit of Medjugorje" (de June Klins) au mois de février 2016 (traduit par mes soins à partir de la version anglaise) :
    J'aime raconter cette histoire concernant Jakov.
    Le voyant Jakov aime jouer au football avec ses amis. Alors qu'il était encore un enfant, Notre Dame lui a dit de ne jamais arrêter de prier et d'offrir à Dieu de courtes paroles venant du coeur en allant à l'école ou bien en jouant avec ses amis.

    Le jour suivant, Jakov organisait un match avec ses amis. Avant qu'il commence à jouer, il s'est rappelé ce que Notre Dame lui avait dit le soir précédent, mais il n'avait pas envie de prier. Il était si impatient de commencer à jouer ! Pour faire un petit compromis, Jakov a récité un "Je vous salue Marie" très rapide afin que Notre Dame ne soit pas triste.
    Ce jour-là, quand elle lui est apparue, elle lui a montré un homme qui se trouvait en Chine et qui était en train de mourir. C'était un homme très méchant. Il avait le cœur très dur et il allait aller droit en Enfer.
    Mais Notre Dame a dit à Jakov qu'elle était reconnaissante pour la prière qu'il avait offerte avant le match - bien qu'elle ait été très rapide -, parce que grâce à elle, elle avait pu obtenir une grâce pour cet homme; il avait changé son cœur juste avant sa mort et il avait été sauvé grâce au petit Jakov.
        
    Apparitions
    Le moment où la Sainte Vierge est la plus heureuse (29/12/15)
    Voici une info qui est parue sur le site de Caritas en décembre 2015 (traduit par mes soins à partir de l'anglais) :
    En 2013, lors d'une rencontre avec Mirjana, un pèlerin a posé la question suivante à la voyante : "A quel moment Notre Dame est-elle la plus heureuse ?"
    Mirjana a répondu ceci : "Quand elle voit Jésus dans le cœur de ses enfants".
        
    Politique
    La lettre que la voyante Marija a écrite au président Ronald Reagan en 1987 (15/12/15)
    Dans le cadre de l'émission "Fruit of Medjugorje" (N°195), le site Mary-TV a diffusé un témoignage donné par Alfred Kingon en 1992 lors de la Grande Conférence Medjugorje, aux USA.
    Alfred Kingon était ambassadeur à l'époque du président américain Ronald Reagan. Dans son témoignage, il explique dans quelles circonstances la voyante Marija a écrit une lettre au président Reagan, en 1987.
    En fait, Alfred Kingon se trouvait alors chez Marija car il s'intéressait beaucoup aux apparitions mariales. Marija lui a proposé de rester pour le souper et les personnes présentes ont beaucoup parlé de la question du désarmement. A un moment donné, Marija s'est absentée et elle est revenue avec une lettre à remettre au Président Reagan.
    Alfred Kingon dit que le président a été très très touché par cette lettre et qu'il a demandé qu'on lui donne l'adresse de Marija pour qu'il lui réponde.
    1)-Le témoignage d'Alfred Kingon (en anglais) >>
    2)-La lettre de Marija (voir l'article du 30/09/11) >>

        

    Père Slavko
    Le Père Slavko Barbaric dormait-il la nuit ? (04/11/15)
    Voici une petite anecdote qui a été racontée par le guide Miki Musa en 2003, lors de la conférence Medjugorje de l'université Notre Dame (à South Bend, dans l'Indiana, aux Etats-Unis). Cette anecdote est parue dans la Newsletter de June Klins de novembre 2015 (traduit et résumé par mes soins) :
    Un jour, un homme a dit au Père Slavko Barbaric qu'il était très impressionné par tout ce qu'il faisait chaque jour : temps de prière sur la colline des apparitions tous les matins à 5h, Messes quotidiennes (parfois en plusieurs langues quand des pèlerins étrangers n'avaient pas de prêtre), trois conférences par jour, confessions, programme du soir...
    A un moment donné, cet homme a dit au Père Slavko :
    -Donc, vous allez vous coucher aux alentours de minuit ?
    -Oui, a répondu le Père Slavko.
    -Et vous vous réveillez à 4h30 du matin ?
    -Oui.
    -Bon. Disons qu'un être humain peut tenir le coup avec seulement 4h30 de sommeil. Mais, Père Slavko, quand on entre dans la boutique des Franciscains et que l'on voit autant de livres - dont la moitié ont été écrits par le Père Slavko et ont été traduits en 20 langues -, quand les écrivez-vous, Père Slavko ?
    Le Père Slavko a répondu :
    -Mon cher ami, de minuit à 4h30 du matin, vous avez encore 4h30 pour travailler.
        
    Mladifest
    Le représentant du Royaume-Uni au Mladifest 2015 (02/09/15)
    Voici un extrait d'un article écrit par Ana Shawl (la responsable de l'IIPG "Queen of Peace" et l'organisatrice des rencontres avec Ivan aux Etats-Unis) qui est paru dans la Newsletter de June Klins du mois de septembre 2015 (traduit par mes soins à partir de la version anglaise) :
    Depuis 4 ans, je participe à l'organisation des cérémonies d'ouverture du Festival des Jeunes. C'est beaucoup de travail, mais c'est un travail extraordinaire.
    Nous annonçons que nous avons besoin de jeunes pour venir représenter leurs pays en tenant des panneaux et un drapeau, et ensuite l'un des jeunes de ce pays doit dire quelques mots quand ils viennent à l'autel.
    Généralement, je m'occupe des pèlerins des différents pays anglophones.
    Cette fois-ci, j'ai reçu un coup de fil de Rosie Zubac, à Mary's Meals, et elle m'a dit qu'un homme prénommé Ernest, qui avait emmené ses deux enfants au Festival des Jeunes cette année, pourrait peut-être représenter le Royaume-Uni avec d'autres jeunes.
    Ce qui a été particulier, pour moi, c'est qu'Ernest est celui qui, il y a 26 ans, a été à l'origine du  Festival des Jeunes de Medjugorje, et ce après qu'il ait senti et su dans son cœur qu'il devait emmener les jeunes à Medjugorje !

        
    Vatican
    Le confesseur du Pape François s'est éteint en priant la Reine de la Paix (18/08/15)
    Voici une info qui a été postée sur la page FaceBook du site "Medjugorje et la Gospa" :
    Le samedi 15 août 2015, à 23h30, le Père Berislav Ostojic est décédé après 45 ans de sacerdoce.
    Originaire de Croatie, il est entré chez les Franciscains en 1946 et a exercé son ministère en Argentine où il était le confesseur du Cardinal Bergoglio, le futur Pape François.
    Quelques instants avant sa mort, il a demandé qu'on lui apporte une image de la Reine de la Paix. Il a alors murmuré en langue croate : "Sainte Vierge, aide-moi !"
    , puis il s'est éteint (cette info est parue dans le journal croate Vecernji List).
        
    Jean-Paul II
    Le Pape Jean-Paul II et Medjugorje (18/08/15)
    Voici des paroles de la voyante Mirjana qui ont été rapportées par soeur Emmanuel dans sa lettre mensuelle du 18 août 2015 :

    Un prêtre m'a dit que, dès le début, le Pape avait une grande affection pour Medjugorje parce que deux mois avant que ne commencent les apparitions à Medjugorje, il priait la Vierge, lui demandant de revenir sur terre.
    Il lui disait : "Je ne peux pas y arriver tout seul, parce que la Yougoslavie, la Tchécoslovaquie, la Pologne... tous ces pays sont communistes. Je ne peux faire cela tout seul. J'ai besoin de vous".
    Et plus tard, il a su qu'en Yougoslavie, pays communiste, la Vierge apparaissait dans le petit village de Medjugorje, et il a dit : "Voilà, c'est la réponse à mes prières" (séance de questions-réponses d'octobre 2009 à Medjugorje).

        
    Statue
    Le liquide qui coule de la statue du Christ Ressuscité, à Medjugorje (02/06/15)
    Voici un extrait d'un article de June Klins qui est paru dans la Newsletter du site "Spirit of Medjugorje" du mois de juin 2015 (traduit par mes soins à partir de la version anglaise) :
    Quand je me trouvais à Medjugorje, en 2006, notre guide, qui était le cousin de Vicka, nous a dit que le liquide coulant de la statue de Jésus Ressuscité avait été analysé dans un laboratoire en Allemagne, et qu'ils avaient trouvé que c'était des larmes humaines. Plus tard, j'ai appris qu'un laboratoire américain avait lui aussi analysé le liquide et que le résultat avait été le même.
    Ceux qui ont goûté le liquide - et notamment un docteur qui a participé à mon dernier pèlerinage - disent qu'il a le goût du sel, comme des larmes.
    Des gens ont demandé de qui étaient les larmes. Certains disent que ce sont les larmes de Jésus. D'autres disent que ce sont les larmes de Notre Dame, puisqu'elles viennent des genoux et que la tête de Notre Dame a pu atteindre les genoux de Jésus sur la Croix. Nous ne savons vraiment pas.

        
    Autriche
    Le vice-Chancelier autrichien possède un Rosaire venant de Medjugorje (15/05/15)
    Voici une info qui est parue hier sur le site "Medjugorje Today" :
    Dans une interview qu'il a accordée récemment au journal autrichien Krone, Reinhold Mitterlehner (qui est le vice-Chancelier d'Autriche et le leader du parti autrichien OVP) a dit qu'il avait un Rosaire venant de Medjugorje dans son bureau : "Quelqu'un me l'a ramené de Medjugorje. Cela m'a touché", a-t-il déclaré.

        
    Statue
    La couronne de la statue de la Vierge de Lourdes qui est située dans l'église Saint-Jacques à Medjugorje (24/04/15)
    Voici un article qui a été publié sur le site "Coeur Immaculé de Marie" en avril 2015 >>
    La couronne de douze étoiles de la statue de la Vierge de Lourdes qui est située dans l’église paroissiale de Medjugorje est un don de familles et de pèlerins espagnols. Angel Maria Garcia Alvarez en est le concepteur. Il est de Madrid.

        
    Le 25 juin 2005, après la messe solennelle du soir (la Messe du 24ème anniversaire des apparitions de la Vierge à Medjugorje), le Père Branko Rados (qui était le responsable de la paroisse) a béni la couronne et a couronné solennellement la statue en présence de deux évêques : un évêque du Kerala (en Inde) et un évêque du Congo.
        
    Le concepteur raconte : "La première fois que j’ai eu l’idée de faire une nouvelle couronne fut lors d’un commentaire que fit le Père franciscain Svetozar Kraljevic le 4 octobre 2003 en la fête de Saint François. J’étais devant la statue . Nous avions amené un groupe de pèlerins espagnols. J’avais compris que le curé de la paroisse désirait une belle couronne pour le 24ème anniversaire des apparitions, année où l’on célébrait aussi le 150ème anniversaire du dogme de l’Immaculée Conception proclamé par le Pape Pie IX en 1854.
    Sur chaque étoile de la couronne se trouve un topaze bleu. Ce don est le signe de l’amour des espagnols envers l’Immaculée. Ils désirent sa protection maternelle. Cependant Medjugorje semble trop peu connu en Espagne, bien moins que dans d’autres pays européens. Cela me chagrine beaucoup car en Espagne les valeurs chrétiennes et catholiques sont majoritairement ignorées ou attaquées dans la société civile et nous avons besoin de personnes transformées par les messages de Medjugorje. Nous avons besoin d’un renouvellement de la foi en Espagne".
        
    Etats-Unis
    Le Cardinal Francis George et la première apparition retransmise en direct sur le site Mary-TV (18/04/15)
    Le vendredi 17 avril 2015, le Cardinal américain Francis George est décédé. Il était l'Archevêque de Chicago. Il avait été également le Président de la Conférence Episcopale des évêques américains de 2007 à 2010.
    Le Cardinal George était très ouvert à Medjugorje. Quand on lui a proposé d'accueillir le voyant Ivan dans sa Cathédrale, le 8 mars 2010, il a tout de suite accepté en disant : "Je n'ai aucun problème avec cela. Toutefois, il est mieux de ne pas faire de publicité à l'avance, pour l'apparition. Si Notre Dame vient, elle viendra !"
    A l'occasion de la venue d'Ivan, le Cardinal George a également accueilli l'équipe de Mary-TV qui, pour la toute première fois, a retransmis l'apparition en direct sur Internet.
    Denis Nolan explique que le Père Ljubicic a alors confié à un ami qu'il était vraiment excité car c'était la première fois qu'il allait pouvoir voir un voyant de face pendant une apparition ! (source : la Newsletter de Denis Nolan du 18 avril 2015)
        
    Satan
    Satan a proposé à Dieu de lui rendre le reste du monde en échange de Medjugorje (19/03/15)
    Voici un extrait de la Newsletter de Denis Nolan du 18 mars 2015. Cet extrait concerne la panne qui est survenue au cours de la retransmission de l'apparition de Mirjana du 18 mars 2015, sur Mary-TV (traduit par mes soins à partir de la version anglaise) :
    Il y a de cela des années, Mgr Frane Franic - l'Archevêque aujourd'hui décédé - m'a dit qu'il pensait que la guerre des Balkans "était une tentative de Satan de faire taire les apparitions de la Sainte Vierge à Medjugorje, afin que personne ne puisse l'entendre".
    Nous savons qu'en 1987, la Sainte Vierge a dit à Jelena que Satan avait proposé à Dieu de lui rendre le reste du monde en échange de Medjugorje.
    Je ne doute pas que Satan soit terrifié, aujourd'hui, à l'idée qu'Internet soit mis au service de la Vierge de Medjugorje afin que, par exemple, ses enfants à travers le monde puissent être présents durant son apparition.
        
    Marija
    La voyante Marija et l'incroyable histoire du kilo de sucre (05/03/15)
    Voici un extrait de la Newsletter de Cathy Nolan du 4 mars 2015. Cathy Nolan parle du témoignage de la voyante Marija Pavlovic-Lunetti à la 22ème rencontre internationale des guides (qui s'est déroulée début mars 2015, à Medjugorje) :
    Marija Pavlovic-Lunetti nous a parlé. Elle nous a encouragés par des histoires qui parlaient de l'importance de la providence divine dans sa vie, au cours des premiers jours (ndlr : des apparitions).
    Elle nous a dit qu'alors qu'elle était encore une jeune fille, Mgr Frane Franic, l'Archevêque de Split, est venu lui rendre visite chez elle. Elle s'est aperçue qu'ils (ndlr : ses parents) étaient partis acheter du sucre pour boire leur thé, et elle s'inquiétait de devoir lui offrir un thé sans sucre. Mais juste au moment où le thé était prêt, une main est passée à travers la fenêtre avec un kilo de sucre! Elle a dit que cela se produisait toujours, parce que Notre Dame leur apprenait à avoir confiance. C'est là une belle leçon pour nous tous !
        
    Note (17/10/15) : Cathy Nolan a précisé par la suite que c'était une personne humaine et donc bien réelle (un ami, un voisin... nous ne savons pas) qui avait fait passer le kilo de sucre à Marija par la fenêtre. Il ne s'agit pas ici d'un phénomène surnaturel.
        
    Apparition
    Le jour où le voyant Ivan a vu le Pape Jean-Paul II aux côtés de la Vierge Marie (23/10/14)
    Voici une info qui est parue sur le site Medjugorje Today (traduit par mes soins à partir de la version anglaise) :
    Selon le témoignage d'Ivan, la Vierge Marie était avec le Pape Jean-Paul II quand elle lui est apparue le soir du 2 avril 2005 (juste après la mort du Pape) :
    Quand Notre Dame m'est apparue, je l'ai vu à ses côtés. Le Pape souriait, il paraissait jeune et il était vraiment heureux. Il était habillé de blanc avec un manteau de couleur or. La Vierge Marie s'est tournée vers lui et, se regardant l'un l'autre, ils ont tous les deux souri avec un sourire extraordinaire, merveilleux.
    Jean-Paul II était en extase tandis qu'il la regardait et Notre Dame m'a dit : "Mon cher fils est ici avec moi".
    Elle n'a rien ajouté de plus mais son visage était radieux comme celui du Pape qui se tenait à côté d'elle et contemplait son visage.

        
    Anniversaire
    Le 5 août : le véritable jour de l'anniversaire de la Sainte Vierge (09/09/14)
    Un extrait du livre de Jan Connell "Visions of the children".
    A découvrir ici >>

       

    Apparition
    L'apparition de Marija du 5 août 2014 (07/08/14)
    Le 5 août 2014, le jour de l'anniversaire de la Vierge Marie, les pèlerins ont commencé à se réunir à 16h30 dans la "chapelle des deux coeurs" (la chapelle privée de la voyante Marija Pavlovic-Lunetti).
    Il y a eu un gros orage avec du tonnerre et des éclairs, mais pas de pluie. L'orage a duré une heure entière et il a laissé place à un magnifique arc-en-ciel.
    Comme c'est la tradition à chaque fois qu'il y a un orage, à Medjugorje, les cloches de l'église Saint-Jacques ont sonné pour appeler les gens à prier et à demander à Dieu la protection pendant l'orage.
    L'apparition de Marija a duré 4mn54. A la fin, et juste avant que Marija ne dise quelques mots aux personnes présentes, tous les gens ont chanté à la Vierge : "Joyeux anniversaire", de tout leur coeur.
    Puis, Marija a dit ceci (traduit par mes soins à partir de la version anglaise) :
    Au moment de l'apparition, quand Notre Dame arrive, je vous recommande tous à Notre Dame, ainsi que toutes vos intentions.
    Notre Dame était si douce, ce soir. Elle est venue vêtue d'une robe de couleur or. Elle a prié sur nous et je nous ai tous recommandés, toutes nos intentions, tout ce que nous avons dans nos coeurs, ainsi que tous ces gens qui nous sont recommandés dans nos prières.
    Puis, Notre Dame nous a bénis, elle a prié une nouvelle fois sur nous. Elle a dit : Allez en paix, chers enfants". Elle a fait le signe de la bénédiction, et elle est partie.
        
    Apparition
    L'ange de Notre Dame : une apparition tout à fait étonnante de la voyante Marija (29/07/14)
    Voici un article qui est paru sur le site "Crown of Stars" le 28 juillet 2014 (traduit par mes soins à partir de la version anglaise) :
    Lors d'une conversation avec le Père Livio Fanzaga sur Radio Maria, le week-end dernier, la voyante de Medjugorje Marija Pavlovic-Lunetti a raconté que durant une récente apparition dans un séminaire de Vérone, Notre Dame était apparue en face d'elle et que, étonnamment, elle était passée devant elle et s'était approchée d'une enfant malade qui se trouvait au premier rang, parmi les prêtres, les séminaristes et les familles.
    Marija a dit qu'elle avait été choquée quand Notre Dame était passée ainsi devant elle.
    Elle s'est levée de son agenouilloir et s'est retournée pour voir où l'apparition allait.
    Marija a dit qu'elle avait vu Notre Dame caresser et bénir la petite fille et qu'elle avait entendue très nettement l'enfant dire : "Je vous salue Marie ! Viens chez moi ! Viens dans mon coeur ! Je vous salue Marie, pleine de grâce !"
    Marija a ajouté : "Je ne sais pas si l'enfant a vu la Vierge ou pas. Elle pleurait, comme les autres, quand cela est arrivé. Depuis, l'enfant a été emmenée à Medjugorje. On l'appelle : L'ange de Notre Dame".
    La voyante Marija parlait avec le Père Livio du passage où il est fait mention des anges, dans le dernier message de Notre Dame.
        
    Maranatha
    L'apparition de Vicka à Bethléem en août 2013 (01/05/14)
    Voici un extrait de la newsletter Maranatha du 1er mai 2014. Sabrina Covic revient sur l'apparition de Vicka à Bethléem lors du pèlerinage Maranatha en Terre Sainte, en août 2013 :
    A Bethléem nous nous sommes réunis dans la grande salle de sport de l’école Terra Sancta, tenue par les franciscains de la Custode de Terre Sainte. Cinq mille chaises avaient été installées, mais je pense qu’au moins 2000 personnes supplémentaires étaient debout dans les allées et dans la cour… Il faisait une chaleur étouffante, mais personne ne semblait s’en soucier.
        

    Chaque participant avait dans la main un chapelet.
    A un moment, une femme est montée sur le podium. Je ne savais pas qui elle était. J’écoutais la traduction dans mon oreillette et j’ai compris que c’était madame le maire de Bethléem. Une loi dit que le maire de Bethléem sera toujours choisi parmi les chrétiens.
    Mme Véra Ghattas Baboun s’est approchée du micro et elle a dit en substance : "La première fois les habitants de Bethléem n’ont pas su accueillir la Vierge Marie. Ils lui ont fermé leurs portes. Une nouvelle occasion nous est offerte et nous n’allons pas la laisser passer. Cette fois-ci nous l’accueillons de tout notre cœur, cette fois-ci nous l’accueillons chez nous !"
        
    A cet instant, elle a levé sa main droite dans laquelle elle tenait son chapelet et d’une voix forte a commencé à prier "Je vous salue Marie…" Et les 7000 participants se sont levés, le chapelet dans leurs mains levées et de toute leur force, de tout leur cœur, ont continué avec elle: "… pleine de grâce, le Seigneur est avec vous…" J’ai cru que mon cœur allait cesser de battre d’émotion !
        

    A la fin de la Messe, Mgr Fouad Twal, le Patriache Latin de Jérusalem, a fait la consécration de Bethléem et de la Palestine au Cœur Immaculé de Marie. Je me trouvais à moins de deux mètres de lui, je pouvais donc voir son visage de près : entièrement mouillé, il ruisselait de larmes ! Il avait du mal à lire le texte de consécration tellement l’émotion le submergeait ! Je le regardais et je regardais Mgr Léonard qui se trouvait tout près de lui et je me disais combien nous avions de la chance d’avoir des évêques aussi extraordinaires, aussi courageux !
        

    Le Seigneur et la Vierge Marie sont toujours présents en Terre Sainte, c’est normal, c’est leur pays natal. Certains l’ont peut-être oublié. Un jour je raconterai à mes petits enfants que j’étais présente la semaine où les habitants de Terre Sainte ont de nouveau accueilli la Vierge Marie chez eux !
         
     

    Miracle
    La celèbre histoire de la vache pendant la guerre de Bosnie
    (16/07/13)
    Tout le monde connaît l'histoire de cet habitant de Medjugorje qui avait tué une vache, pendant la guerre de Bosnie, et qui avait nourri un très grand nombre de gens en leur donnant de la viande. Il en donnait à tout le monde... et les morceaux était toujours aussi nombreux dans son réfrigérateur !
    Récemment, sur Mary-TV, Denis Nolan est revenu sur cette histoire. Il a dit qu'il avait rencontré cet homme. A l'intention des personnes qui se demandent parfois comment la viande a pu être conservée étant donné qu'il n'y avait pas d'électricité pendant la guerre, il a dit que cet homme avait un groupe électrogène.
        

    Caritas
    Le crucifix de la chambre de Terry et Annette Colafrancesco
    (03/07/13)
    Terry Colanfrancesco est le fondateur de la communauté "Caritas of Birmingham", aux Etats-Unis.
    Il y a des années, le père Slavko Barbaric lui a offert le crucifix de la pièce des apparitions de Medjugorje. Ce crucifix se trouve aujourd'hui dans la maison de Terry et Annette Colafrancesco, dans leur chambre.
    Chaque fois que la voyante Marija se rend à la communauté "Caritas", la Vierge lui apparaît dans cette chambre, devant le crucifix.
    La Communauté Caritas vient de mettre en ligne des photos de la chambre. A découvrir ici >>
       

    Prophéties
    Soeur Briege McKenna et les deux clochers de l'église Saint Jacques à Medjugorje
    (15/06/13)
    Cette petite anecdote racontée par Louise Lotze vient d'être publiée sur le site du Père Sousa (résumé et traduit par mes soins à partir de la version anglaise) :

    En mai 1981 (soit un mois avant le début des apparitions de la Vierge à Medjugorje), soeur Briege McKenna participait à une conférence internationale pour les prêtres, à Rome. Les prêtres étaient regroupés par pays et elle se trouvait avec ceux de l'ancienne Yougoslavie.
    A un moment donné, un frère Franciscain lui a demandé de prier avec lui pour que l'on puisse trouver des solutions pour ramener les jeunes vers l'Eglise car les communistes en attiraient énormément à leur idéologie.
    C'est alors que deux images sont venues à l'esprit de soeur Briege.
    Elle a vu ce prêtre présidant une Eucharistie dans une église pleine de jeunes. Derrière l'autel, il y avait des rivières qui coulaient et les jeunes venaient s'abreuver, après quoi ils portaient l'eau aux autres.
    Soeur Briege a dit à ce prêtre qu'il ne fallait pas qu'il s'inquiète et que beaucoup de jeunes viendraient dans son église.
    Ensuite, elle a vu également une église avec deux grands clochers... ce qui n'est pas sans nous rappeler l'église Saint Jacques, vous ne trouvez pas ?
    C'est lors de cette même rencontre de prêtres que le Père Emiliano Tardif a donné à ce frère Franciscain la parole de connaissance suivante : "Vous savez, Père, Notre Dame va visiter votre église". Et d'après ce que l'on dit, ce frère Franciscain n'était autre que le Père Jozo Zovko.

          

    Jean-Paul II
    Le Pape Jean-Paul II bénissait Medjugorje chaque fois que son avion survolait le sanctuaire (13/02/13)
    Le 19 octobre 2012, le Père Adamus Slawek (un prêtre polonais) a donné un témoignage très intéressant au groupe de prière italien "Per Maria, Medjugorje e Diakonia".
    Le Père Slawek rapporte ces paroles que le Pape Jean-Paul II lui a dites au cours d'un repas privé au Vatican (traduit par mes soins à partir de la version anglaise publiée sur le site "Medjugorje Today") :
    -Je me rends aussi à Medjugorje, mais savez-vous comment j'y vais ? Quand je me rends dans les pays de l'Est en avion, je demande toujours que l'avion survole Medjugorje. Je vois la Vierge, d'en haut, et je bénis Medjugorje.
    Le Père Slawek affirme également qu'au cours de ce même repas, le Pape l'a fortement incité à se rendre à Medjugorje :
    -Et bien, allez-y ! Parce que moi, je ne peux pas. Il est vrai qu'en tant que Pape, je le pourrais, mais c'est simplement que l'Eglise doit être prudente. Quand j'étais évêque et que le Padre Pio était en vie, je suis allé le voir bien que l'Eglise ne s'était pas prononcée. J'y suis allé parce que j'étais plus libre. Maintenant, je suis sur un piédestal et tout le monde me regarde. C'est pourquoi je dois être plus prudent.
        
    Architecture
    Le Honduras va avoir son "Krizevac" (15/01/13)
    Voici une info qui est parue récemment dans le journal hondurien "El Heraldo" :
    Du 7 au 9 février 2013, sur une montagne de Danli (au Honduras), une réplique de la Croix du Krizevac de Medjugorje sera érigée (avec les stations du Chemin de Croix avant d'arriver au sommet). Ce n'est pas une première car une Croix du même type existe déjà au Malawi.
    La Croix du Honduras sera toutefois plus haute que celle de Medjugorje (20 mètres au lieu d'environ 9 mètres). Le projet est parti de l'Eglise du Honduras et le financement a été apporté par l'université Notre Dame de la Paix, à Danli.
        
    Politique
    Le Président vénézuélien Hugo Chavez embrasse un crucifix de Medjugorje (11/12/12)
    Lorsqu'il a annoncé sa prochaine opération à Cuba (l'annonce a été faite le samedi 8 décembre 2012), le Président vénézuélien Hugo Chavez a embrassé un crucifix sur lequel figurait le visage de la Vierge de Tihaljina (ce petit village situé à 35 kilomètres de Medjugorje où le Père Jozo Zovko a exercé son ministère au milieu des années 80). La photo et son agrandissement peuvent être vus sur le site "Medjugorje Today" >>
     
        
    Vatican
    Medjugorje, le Pape Jean-Paul II et Don Stephan (26/11/12)
    Le 18 novembre 2012, à Sacramento (aux Etats-Unis), la voyante Marija Pavlovic-Lunetti a raconté une anecdote très intéressante. Cette dernière a été rapportée par le site "Medjugorje Today". En voici un petit résumé :
    Don Stephan est un prêtre qui travaille au Vatican. Marija le connaît bien car il a reçu sa vocation à Medjugorje. Très souvent, Don Stephan est venu à Medjugorje avec des chapelets que le Pape Jean-Paul II avait bénis spécialement pour les voyants.

    Marija a dit notamment qu'à Rome, lorsque des personnes sceptiques faisaient part de leurs doutes au sujet des apparitions de Medjugorje, le Pape Jean-Paul II demandait souvent à Don Stephan de leur raconter l'origine de sa vocation, insistant sur le fait que c'était là un fruit de Medjugorje.

        
    Message
    Le message de la Vierge de Medjugorje aux Libanais (12/09/12)
    Le 11 mars 2012, la voyante Marija a participé à une grande rencontre de témoignage et de prière au Liban (avec plus de 50 000 personnes).
    Marija a dit que, parmi toutes les rencontres auxquelles elle avait participé, cette rencontre avait été la plus proche de l'esprit de Medjugorje.
    Lors de l'apparition quotidienne, la Vierge a donné le message suivant (à l'intention des Libanais) : N'oubliez pas que je suis votre mère et que je vous aime.
        
    A noter que la Vierge a déjà donné ce même message (avec les mêmes mots), aux Etats-Unis, le 8 décembre 1999, lors d'une apparition de Marija qui a eu lieu dans le champ situé devant la résidence de Terry Colafrancesco, le fondateur de "Caritas of Birmingham". 4000 personnes ont alors assisté à l'apparition.
    Juste après, Marija a dit plusieurs fois que la simplicité des messages cachait une infinie profondeur spirituelle qu'elle ressentait au moment de l'apparition mais qu'il était difficile de faire passer. Elle a dit : "C'est d'abord que la Vierge Marie prononce ces messages avec un amour infini que nous ne pouvons imaginer !"
        
    Témoignage 
    Les cigales de la Croix Bleue (08/08/12)
    L'histoire suivante, qui s'est passée à la Croix Bleue le 1er août 2012, est l'une des plus "amusantes" qui me soit arrivée à Medjugorje :
        
    Le 1er août au matin, je me suis rendu à la Croix Bleue (la première Croix Bleue, c'est à dire celle qui est située le plus à gauche) pour prier.
    Les années précédentes, j'avais été choqué de constater que certains groupes de pèlerins n'hésitaient pas à prier avec des haut-parleurs. Parfois même, ils improvisaient des "concerts" de chants religieux.
        
    Cette année, j'avais donc pris mes précautions : j'avais emmené avec moi une boîte de boules Quiès.
    Et j'avais bien fait ! En arrivant sur le lieu, en effet, je me suis aperçu qu'une chorale était en train de chanter des chants de Taizé. C'était très beau, vraiment très beau... mais on ne pouvait pas prier. On était obligé de les écouter.
        
    J'ai eu un petit moment d'hésitation avant de mettre les boules Quiès dans mes oreilles car il y avait également beaucoup de cigales (ou des grillons, je ne sais pas) qui chantaient autour de la Croix Bleue (j'étais assis juste devant la Croix). Leur chant était merveilleux. 
    Je me disais : "Si tu mets les boules dans tes oreilles, alors tu ne pourras pas entendre le chant des cigales non plus". Cela me causait beaucoup de peine car, étant de sensibilité franciscaine, j'aime la nature et les animaux.
    Mais sachant que je ne pourrais pas prier du tout à cause de la chorale, j'ai quand même mis les boules Quiès dans mes oreilles.
        
    Le son de la chorale a complètement disparu et là... chose tout à fait étonnante... j'ai pu continuer d'entendre parfaitement le chant des cigales, comme si ces dernières se trouvaient à quelques centimètres seulement de mes oreilles. C'était absolument incroyable : les boules Quiès ne "filtraient" pas le chant des cigales ! J'en était bouleversé.
        
    A un moment donné, un groupe de pèlerins est arrivé en priant avec un haut-parleur. Le son était si fort que j'entendais le haut-parleur malgré les boules Quiès.
    J'ai alors mis mes doigts dans mes oreilles, par dessus les boules, en appuyant très fortement pour faire disparaître totalement le bruit (ce que je suis parvenu à faire)... et le chant des cigales est resté aussi claire et aussi limpide ! Extraordinaire !
        
    Au bout de deux heures, j'ai commencé à avoir chaud à cause du soleil qui montait dans le ciel. Je suis allé me mettre à l'ombre sous un arbre, un peu en contrebas. Je voulais réciter un chapelet avant de partir.
    Sous l'arbre, je n'entendais absolument rien : ni bruit, ni haut-parleur, ni chant de cigales...
        
    A la fin de mon chapelet, j'ai ôté les boules Quiès. Quelle ne fut pas ma surprise de découvrir que l'arbre sous lequel je me trouvais était plein de cigales ! Il y en avait de partout, et elles faisaient un bruit assourdissant qui m'aurait vraiment gêné si je l'avais entendu !
    Mais j'ai pu dire mon chapelet très tranquillement car je n'ai perçu aucun son pendant tout le temps de la récitation.
    Ô merveille de la tendresse de Dieu qui s'occupe de ses enfants comme une Mère !  

        

    Vie des Saints

    Le Padre Pio aurait-il annoncé les apparitions de Medjugorje ? (01/07/12)

    Voici une info intéressante qui est parue sur le site du Père Sousa "In God's Company 2".

    Dans son livre intitulé "A Spark from Heaven" ("Une étincelle venue du Ciel"), Mary Craig, qui est journaliste à la BBC, rapporte un fait qui mérite d'être connu :

    Un jour, un groupe de pèlerins du diocèse de Mostar (le diocèse auquel la paroisse de Medjugorje est rattachée) s'est rendu à San Giovanni Rotondo (en Italie) pour voir le Padre Pio (1887-1968).

    Lors de la rencontre, le Padre Pio leur a dit la chose suivante : "La Sainte Vierge Marie va bientôt visiter votre patrie".

        

    Histoire

    Medjugorje était un lieu connu des Bosniens bien avant les apparitions (Source : Lettre mensuelle de sœur Emmanuel d'avril 2012)

    Les Turcs on régi le pays durant plus de quatre siècles (de 1463 à 1873). Or à cette époque, les chrétiens subissaient une terrible persécution et étaient forcés de se convertir à l’Islam. Selon l’émissaire du pape, Peter Masarecchi, près de 40 ou 50.000 catholiques croates de Bosnie Centrale furent forcés de se convertir à l’Islam en 1624 (d’où la présence de musulmans dans le pays, qui sont en fait des "ex-chrétiens" de par leurs racines).
    Le gouvernement d’alors ne permettait pas aux Catholiques de célébrer la messe. Il se forma alors une sorte de vie chrétienne secrète, similaire à la vie chrétienne des catacombes de Rome dans les premiers siècles du christianisme, que l’on trouve aujourd’hui encore dans certains pays comme la Chine.
    Toutefois, grâce à Dieu, il y avait une exception à la règle. Les chrétiens reçurent l’autorisation de célébrer une messe par an, une seule, et cela dans un lieu bien déterminé, éloigné de tout et perdu dans la campagne.

    La date de cette messe était elle aussi déterminée, il s’agissait du premier dimanche après Pâques, donc le jour que Jésus choisira plus tard comme la Fête de la Divine Miséricorde, selon les révélations de Ste Faustine Kowalska.

    Les chrétiens, si fervents à cette époque, n’hésitaient pas à se rendre à pieds par milliers et milliers vers ce lieu-dit, marchant durant des jours et des nuits par tous les temps (avril est la saison des pluies), affrontant les dangers des grands chemins, pour pouvoir vivre cette messe et "voir Jésus" présent dans l’hostie au moins une fois dans l’année.

    Ce pèlerinage était pour eux la source de leur force, leur espérance, leur joie et leur lumière dans la nuit de la persécution.
    Ce lieu béni, où ces milliers de chrétiens en souffrance célébraient leur messe annuelle, n’était autre que les champs pierreux de Medjugorje, nus à l’époque, précisément là où se trouve maintenant le cimetière de Kovacica (celui où repose le père Slavko), à quelques mètres de l’église actuelle où des milliers de pèlerins se rassemblent à nouveau aujourd’hui !
    Comment s’étonner que des torrents de grâces coulent sur ce village ?! Le Dieu que nous avons n’est-il pas vraiment magnifique ?

        
    Jean-Paul II
    Mgr Mario Rizzi nous dit ce que le Pape Jean-Paul II pensait de Medjugorje (Source : Lettre de soeur Emmanuel parue dans la revue "Maria" de novembre-décembre 1997)
    Lors du dernier Congrès Eucharistique à Bologne (Italie), l'ex Nonce Apostolique de Bulgarie, Mgr Mario Rizzi, raconta qu'il y a un an, il se trouvait à la messe privée du Pape en compagnie de Mgr Roberto Cavallero, Archevêque de Chiavari (Italie).
    Ce dernier revenait tout juste de Medjugorje et en parla au Saint Père. Le Saint Père lui demanda alors : "Medjugorje, vous y croyez ?!" L'évêque lui répondit : "Oui, j'y crois !" Puis, courageusement, il lui renvoya la question : "Et vous-mêmes, très Saint Père, y croyez-vous ?"
    Le Saint Père marqua un silence durant lequel un lourd suspens se fit sentir. Puis, articulant bien chaque mot, il déclara : "Ci credo, ci credo, ci credo !" (J'y crois, j'y crois, j'y crois !).
        
    Marija
    Le message mensuel du 25 octobre 1990 (Source : Père René Laurentin)
    En octobre 1990, la voyante Marija Pavlovic s'est rendue en Union Soviétique avec le Père Léonard Orec. Elle a reçu le message du 25 octobre alors qu'elle se trouvait dans l'avion. Quelle merveille !!
    En pensant à cet épisode, je me dis la chose suivante : peut-être y avait-il, ce jour là (en fin d'après-midi), une personne triste qui, sur terre, regardait vers le ciel à la recherche d'un secours, et qui a vu passer cet avion. Ah, Seigneur ! Si seulement cette personne avait su que la Sainte Vierge était dans l'avion !! Elle se serait mise à genoux et aurait prié de tout son coeur en regardant passer l'avion !!!
    A noter que le mot "Paix" revient 5 fois dans le message.
        
    Messages
    La Vierge de Medjugorje parle des vêtements (Source : L'Echo de septembre 2001)
    Voici un petit extrait de la chronique de Jelena Vasilj (Jelena fait allusion aux années pendant lesquelles elle a animé un groupe de prière, à Medjugorje, avec Marijana) :
    Je dois reconnaître que la Vierge était très exigeante : elle nous dictait des conditions précises pour favoriser notre croissance communautaire.
    Saint Augustin dit : "Donnez-moi un homme qui aime et lui me comprendra"... Et nous, nous aimions vraiment beaucoup la Sainte Vierge. C'est pourquoi nous avions confiance en elle, même si elle demandait vraiment tout : de ne pas perdre de temps devant la télévision, de renoncer à certains vices...
    Je me rappelle le jour où elle nous a même demandé : Ne vous préoccupez pas de vos vêtements; tout cela vous sera donné.
        
    Art

    La tableau de Vlado Falak (Source : Medjugorje today)

    Vlado Falak est un artiste-peintre qui habite Medjugorje. Il peint des œuvres de style naïf.

    Voici un tableau qu'il a réalisé en 1974 (soit 7 ans avant le début des apparitions).

    Etonnant, non ? >>
        
    Gospa
    L'histoire des deux chapelets trouvés par le frère de Vicka (Source: Kresimir Sego) 
    Voici une histoire que Kresimir Sego raconte dans son livre "A conversation with the visionaries", 2011 (traduit par mes soins à partir de la version anglaise) :
    Quelques semaines avant que la première apparition n'arrive, quelque chose d'étrange s'est produit, au Podbrdo, que personne n'a pu expliquer.
    Un matin, alors qu'il allait chercher du bois à Medovice, Franjo, le frère de Vicka qui était âgé de 10 ans, a trouvé deux chapelets dans le coin d'une remorque qui était attachée à un véhicule à moteur qu'ils étaient censés utiliser ce jour-là pour aller ramasser du bois.
    L'un des chapelets était quelque peu plus large, avec des grains en bois et une croix en bois où il y avait les stations du Chemin de Croix imprimées au dos. L'autre chapelet était fait à partir de graines de caroube que l'on trouve facilement dans ces régions.
    Surpris, Franjo a ramené les deux chapelets à la maison. On a demandé aux voisins et aux gens du village si quelqu'un les avait oubliés et les avait laissés là-bas. Mais les réponses ont toutes été négatives. Personne ne savait rien au sujet de ces chapelets.
    Quand les apparitions ont commencé, la grand-mère de Vicka lui a dit de demander à la Gospa d'où venaient ces deux chapelets.
    La Gospa a répondu : "Ces chapelets sont mon cadeau spécial à ta famille".

         

    Apparitions

    Pourquoi les anglais et les américains quittent-ils si vite la Croix Bleue après l'apparition du "2" de Mirjana ? (Source : FML) 

    Si vous allez à Medjugorje et que vous avez la possibilité d'assister à une apparition de Mirjana le "2" du mois, vous serez peut-être surpris de constater que beaucoup d'anglais et d'américains sont très pressés de quitter la Croix Bleue juste après l'apparition (la Croix Bleue est le lieu où Mirjana reçoit habituellement ses apparitions mensuelles).

    Pourquoi en est-il ainsi ? Le restaurant "Le Colombo" offrirait-il un café gratuit après l'apparition ?
    Non. En fait, les anglais et les américains se dépêchent de rejoindre l'église Saint Jacques pour assister à la messe en anglais qui débute à 10h.

        

    Apparitions

    Que dit la Gospa quand elle parle dans sa langue maternelle pendant les apparitions ? (Source : EDM n° 95, printemps 2011)

    Parfois (...), parlant en privé aux voyants, la Gospa s'exprime dans sa langue maternelle.

    Un jour où Marija partageait avec la petite assistance qui l'entourait, comment la Vierge nous avait tous bénis, Marija a ajouté :

    "Puis elle a prié dans une langue que je ne connais pas, je crois que c'est sa langue maternelle !"

    Un prêtre qui se tenait présent s'avérait être un spécialiste en langues sémitiques. Il demanda à Marija si elle se souvenait d'une des paroles prononcées par la Vierge au cours de cette prière.

    Marija répondit oui, et elle rapporta quelques uns des mots entendus durant cette mystérieuse prière. Le prêtre put aussitôt les traduire !

    Il s'agissait d'une prière que Marie adressait à Dieu, disant : "Seigneur, je te remercie de les avoir créés !"

        

    Krizevac

    La Croix du Krizevac et l'étrange rêve du Pape Pie XI

    (Les infos suivantes - que j'ai lues sur le forum "Docteur Angélique" - ont été recueillies par Alban, un pèlerin français, après un travail de plusieurs années effectué auprès de guides touristiques, d'habitants de Medjugorje, ainsi qu'après avoir pu échanger avec un guide français ayant vécu à Medjugorje sur le contenu de la salle des archives qui se trouve sous le magasin des Franciscains).
        

    Le Pape Pie XI (de son vrai nom Achille Ratti) est né près de Milan, à Desio (Italie), en 1857. Il a été Pape de 1922 à 1939.
    Une nuit de février 1932, il était endormi dans sa chambre, au Vatican, et rêva qu'il était en train d'escalader une montagne qu'il n'avait jamais vue auparavant.

    Il savait qu'il n'était pas en Italie car il avait escaladé presque tous les pics des Alpes.
    Quand il atteignit le sommet, une belle dame, qu'il identifia instantanément comme la Sainte Vierge, l'attendait au sommet.
    Elle portait, selon son témoignage, une robe gris clair avec une long voile blanc.

    -"Achille, lui dit-elle, je veux que vous construisiez une croix là où je me tiens. Ce lieu va devenir très important".
    Le regard plein de perplexité, il murmura :

    -"Où suis-je?"

    -"Yougoslavie".
    Et, souriant doucement, elle a ajouté :

    -"Rappelez-vous cette montagne, Achille".
    Le Pape s'est alors soudainement réveillé.

    Quelques mois plus tard, il recevait une requête de l'archevêque de Mostar en Yougoslavie (aujourd'hui la Bosnie-Herzégovine).
    Le diocèse souhaitait ériger une croix en béton sur le mont Sipovac (l'ancien nom du mont Krizevac) commémorant l'anniversaire des 1900 ans de la crucifixion de Jésus-Christ.

    Quand le Pape vit une photo du site proposé, il souffla à voix haute : "J'ai été là-bas". C'était la montagne qu'il avait vue dans son rêve.
    Il a alors signé l'ordre des travaux et ces derniers ont commencé immédiatement.
    Le curé de la paroisse, le père Bernardin Smoljan, fut informé que le Pape Pie XI avait rêvé d'une croix sur la colline la plus élevée en Herzégovine. Il partagea la révélation avec ses paroissiens lors d'une homélie.
         

    Apparitions

    Hollywood filme l'apparition de Mirjana du 2 octobre (Source : Sean Bloomfield)

    Lorsqu'il a filmé l'apparition de Mirjana le 2 octobre 2010, Sean Bloomfield (le créateur du forum "Medjugorje on line") a été aidé par Steve McEveety, l'un des producteurs du film de Mel Gibson : "La Passion du Christ". Cela se sent dès les premières secondes de la vidéo. 

         

    Eglise

    Le clin d'œil de la Gospa au Cardinal Schönborn à son retour de Medjugorje (Source : Mary-TV / traduit par mes soins à partir de la version anglaise)

    Cette histoire a été racontée par le Cardinal Schönborn le 23 septembre 2010, lors de la venue de Marija et de Ivan à la cathédrale de Vienne, en Autriche.

    Après mon séjour à Medjugorje (ndlr : fin 2009-début 2010), j'ai pris le train. J'ai senti que Notre Dame me faisait un petit clin d'œil.

    Je me suis assis, dans le train. Je voulais être pieux et prier le bréviaire.

    Une femme très forte s'est assise à côté de moi. Elle était vraiment forte. J'ai dû me pousser sur le côté car elle ne me laissait que peu de place de libre.

    Je dois admettre que cela m'a gêné un peu. Je n'ai pas été vertueux. Puis elle a commencé à me parler. Je n'ai pas du tout aimé cela. Elle m'a demandé : "Père, êtes-vous un curé de paroisse ?"

    J'ai réagit à la manière de quelqu'un qui se sentait dérangé. Elle était de Burgland. J'ai fait celui qui était gêné, et j'ai dit : "Je voudrais lire".

    Puis, elle m'a demandé une nouvelle fois : "Père, où se trouve votre paroisse ?"

    Me sentant à nouveau dérangé j'ai répondu : "Je suis l'évêque de Vienne".

    Elle a dit alors : "Oh, je suis désolé. Je ne voulais pas vous importuner". Je lui suis devenu ainsi un peu plus amical.

    Puis, tout d'un coup, elle a commencé à me dire : "Mon mari est allé à Medjugorje, récemment". Je n'avais rien dit sur Medjugorje. C'est elle qui a dit : "Mon mari est allé à Medjugorje, récemment. Il a gravi une colline au sommet de laquelle il y avait une grande Croix. Puis il est redescendu. Et depuis son retour à la maison, il est si doux et si gentil avec moi; bien plus qu'il ne l'a été au cours de toute notre vie ensemble" (ndlr : dans la cathédrale, l'assemblée se met à rire et à applaudir).

    Puis, elle a dit qu'elle voulait maintenant se rendre à Medjugorje à son tour.

          

    Renouveau

    Le Père Emiliano Tardif avait "annoncé" les apparitions de Medjugorje (Source : un prêtre des Béatitudes rencontré à Medjugorje)

    En mai 1981 (soit un mois avant le début des apparitions de Medjugorje), il y a eu à Rome une grande rencontre internationale des leaders de groupes charismatiques.

    Pendant cette rencontre, un croate s'est plaint des difficultés rencontrées dans son pays. Le Père Emiliano Tardif a alors eu la parole de connaissance suivante, venant de Jésus : "Ne craignez pas, je vous envoie ma Mère".

        

    Confession

    Le prêtre aux yeux bleus (Source : Chère Gospa)

    Cette histoire m'a été racontée par une personne que j'ai rencontrée à Medjugorje en été 2010 :

    "Lors de mon premier pèlerinage à Medjugorje, j'ai eu la chance de me confesser auprès d'un prêtre tout à fait extraordinaire. Il m'a tout de suite mise en confiance et je lui ai raconté tout ce que j'avais fait de mal pendant ma vie. Cela faisait des années que je ne m'étais pas confessée ! Pendant que je lui parlais, j'étais fascinée par ses beaux yeux bleus. J'adore Maria Valtorta et, dans ses écrits ("L'Evangile tel qu'il m'a été révélé"), Jésus a les yeux bleus. J'avais donc l'impression que c'était Jésus lui-même qui me regardait. Je n'arrêtais pas de penser au fond de moi : Mon Dieu, comme ce prêtre a de beaux yeux bleus !

    Après ma confession, je me suis sentie extraordinairement bien. Tellement bien que je suis allée voir une amie qui était venue avec moi à Medjugorje. Je lui ai tout raconté (le prêtre, les yeux bleus, la joie immense qui a suivi la confession...), et je lui ai conseillé d'aller se confesser elle aussi auprès de ce prêtre.

    De retour dans le sanctuaire, nous l'avons tout de suite retrouvé, dans l'un des confessionnaux. Mon amie est donc allée le trouver pour se confesser. Au bout de quelques minutes, elle est ressortie avec un beau sourire. Elle m'a dit : C'est vrai que ce prêtre est vraiment extraordinaire. Il a su me mettre parfaitement à l'aise moi aussi. Simplement, je l'ai bien regardé... et je peux t'assurer que ses yeux sont marrons".

      

    Voyants

    Le taureau et le voyage de noce de Marija en France (Source : une guide des "Trois blancheurs")

    La voyante Marija a fait son voyage de noce en France. Un jour, elle et son mari roulaient en voiture sur une route de notre beau pays. Voilà que l'heure de l'apparition approche : 18h40. Comme il n'y avait pas d'église en vue, Marija et son mari sont allés s'agenouiller dans un champ. Ils ont enjambé les barbelés et ont attendu, dans l'herbe, la venue de Marie.

    Soudain, le mari de Marija s'est aperçu qu'il y avait un taureau, dans le champ où ils se trouvaient, et que ce dernier les regardait d'un air menaçant. Il était presque 18h40, aussi était-il totalement impossible d'aller ailleurs.

    Marija a alors dit à son mari effrayé : "De toute façon, même s'il charge, ce n'est pas grave pour moi. Comme je serai en extase, je ne sentirai rien !" Finalement, le taureau est resté très calme.

       

    Guerre de Bosnie

    Des bombes ont bel et bien été larguées sur Medjugorje pendant la guerre de Bosnie (Source : un militaire français)

    Nous connaissons tous cette célèbre histoire du pilote serbe qui avait reçu pour mission de larguer une bombe sur Medjugorje pendant la guerre de Bosnie. Une fois arrivé au-dessus du village, ce dernier a disparu à ses yeux et il n'a pas pu lâcher sa bombe.

    Il ne faudrait surtout pas en conclure que Medjugorje a été totalement épargné par les bombes. En effet, en été 2010, pendant le festival des jeunes, j'ai fait la connaissance d'un militaire français à la retraite qui était justement en garnison à Medjugorje pendant la guerre. Il m'a dit que de nombreux obus avaient été lâchés sur Medjugorje. Simplement, aucun d'entre eux n'a explosé. Il en a personnellement désamorcés de nombreux.

    Ce militaire m'a aussi raconté une histoire absolument extraordinaire : un jour, alors qu'il se promenait dans Medjugorje avec d'autres militaires, il a vu un groupe d'enfants qui jouaient au football sur un terrain de sport du village. Il s'est dit alors : "J'espère pour eux qu'il n'y a pas de mines !" A la fin du match, lui et les autres militaires sont allés jeter un coup d'œil au terrain : il était infesté de mines... et aucun enfant n'a été blessé. C'est un véritable miracle !

       

    Sport

    La Gospa et le match France-Croatie du 8 juillet 1998 (Source : un guide des "Trois blancheurs")

    Voici ce que m'a raconté un guide des "Trois blancheurs" (cette histoire lui a été rapportée par des amis du voyant Ivan) :

    Le 8 juillet 1998, l'équipe de France de football a battu la Croatie en demi-finale de la Coupe du monde. Ainsi, les bleus ont pu accéder à la finale contre le Brésil et devenir champions du monde.

    Le jour de France-Croatie, le voyant Ivan devait recevoir une apparition de la Sainte Vierge dans le cadre de son groupe de prière. Peu de temps avant le match, Ivan (qui aime bien le foot) a dit à la Gospa qu'il souhaiterait regarder France-Croatie à la télévision. La Vierge lui a alors répondu qu'en raison de cette retransmission sportive, elle lui apparaîtrait un autre jour.


  • Internet

    Nedjo Brecic : le fondateur du "IIPG-Queen of Peace" (15/09/11)

    Nedjeljico Brecic (dit "Nedjo") est mort le 4 juillet 1999, à 46 ans, laissant une femme et trois enfants. Il était marié avec une sœur de Vicka. Sa disparition a suscité une très forte émotion à Bijakovici. Il était le guitariste qui animait le groupe de prière d'Ivan.

    Né le 26 septembre 1952 à Metkovic (en Croatie), sa famille était l'une des plus pauvres de sa ville. Etant enfant, il n'osait pas inviter ses camarades de classe chez lui.

    Après avoir connu une période très difficile suite au décès de plusieurs membres de sa famille (dont son père), il a retrouvé la foi grâce à Medjugorje. Sur le Podbrdo, dès le 27 juin 1981, il a ressenti très fortement la présence de la Vierge et cela a complètement changé sa vie.

    Nedjo Brecic est aussi le créateur du "IIPG-Queen of Peace" (International Internet Prayer Group "Queen of Peace").

    Aujourd'hui, ce groupe de prière 'Internet" (qui est né officiellement le 4 juin 1999, soit un mois avant la mort de Nedjo) rassemble plus de 3 500 membres. Ana Shawl (l'organisatrice des conférences d'Ivan aux USA) en fait partie et elle envoie régulièrement des nouvelles des voyants aux membres, par e-mail.

    Pour vous connecter (et, éventuellement, pour devenir membre), cliquez ici >>

        

    Association

    Sœur Emmanuel : la fondatrice des "Enfants de Medjugorje" (29/08/11)

    A Medjugorje, sœur Emmanuel est l'une des rares personnes à donner un témoignage qui ne porte pas sur ses œuvres ou sur son parcours personnel mais sur les messages de la Gospa. En ce sens, on peut dire qu'elle rejoint les voyants.

    A chaque rencontre, elle sélectionne quelques points parmi ceux que la Vierge nous a donnés (la Messe, la Confession, le Rosaire, la Bible, le Jeûne...), elle raconte des histoires très intéressantes (et qui font beaucoup réfléchir) en lien avec ces points, puis elle invite les gens à prier ensemble.

    Ce qu'il y a d'original, dans sa méthode, c'est que sœur Emmanuel fait tout cela dans "l'esprit d'enfance" qui était si cher à Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus. Par exemple, elle aime bien demander aux gens de lever la main s'ils connaissent la réponse à telle ou telle question qu'elle pose ("Quels sont les 10 commandements ?", "Que dit Saint Paul dans telle ou telle lettre ?"...).

    Si j'avais à résumer l'action de sœur Emmanuel en une seule phrase, je dirais volontiers qu'elle est "l'institutrice de la Gospa".

    Je l'ai rencontrée deux fois : en 2000 et en 2011. La deuxième fois, je l'ai trouvée toujours aussi décidée, aussi convaincue, aussi claire, aussi nette, aussi drôle... comme si le temps n'avait pas de prise sur elle. A l'instar des voyants, elle ne se lasse pas de répéter les mêmes choses. Un personnage extrêmement attachant et qui, en plus, a un très très beau regard.

        

    Sculpture

    Andrej Ajdic : le sculpteur de la statue du Christ Ressuscité (30/04/11) 

    La statue du Christ Ressuscité est un symbole de Medjugorje. Elle a été réalisée par le sculpteur slovène Andrej Ajdic. Depuis 2002, le genou droit de Jésus suinte une eau qui permet d'obtenir des guérisons miraculeuses. En 1996, les autorités religieuses slovènes en ont offert une copie en argent au Pape Jean-Paul II lors de son voyage en slovénie.

         

    Politique

    Salvatore Piscitelli : il emmène les députés européens en pèlerinage à Medjugorje ! (27/03/11))

    Le sénateur italien Salvatore Piscitelli (PDL) est un défenseur de Medjugorje.

    En novembre 2010, il a proposé à des membres du Parlement italien de se rendre à Medjugorje avec lui... et plusieurs ont accepté.

    Depuis, ces élus italiens se réunissent chaque semaine pour prier le Rosaire à la basilique Santa Maria in Via, à Rome. Ils retourneront à Medjugorje le 18 mars prochain pour l'apparition annuelle de Mirjana.

    En septembre 2011, un nouveau voyage à Medjugorje est prévu... avec des membres du Parlement Européen. L'apostolat de Salvatore Pisciletti semble donc prendre de l'ampleur !

    Pour la réussite de ce que fait Salvatore Pisciletti et pour que son action s'étende à tous les pays (et notamment à la France !) : "Je vous salue Marie..."   

        

    Sculpture

    Carmelo Puzzolo : l'artisan du chemin de Croix du Krizevac (21/12/10)

    À l'origine, quatorze simples croix en bois avaient été placées au bord du chemin menant au sommet du Krizevac.

    En 1988, des reliefs en bronze sculptés par l'artiste italien Carmelo Puzzolo ont été placés dans les rochers, à côté de chaque croix, et une quinzième station a été rajoutée sous la croix du Krizevac, montrant la Résurrection.

    Ces stations pèsent au moins 150 kg chacune et ont été acheminées sur la colline puis placées telles qu'on les connaît maintenant par les jeunes de Medjugorje.

        

    Sport

    Marin Cilic : le tennisman de la Gospa (13/06/10)

    Voici un article sur le célèbre tennisman Marin Cilic qui est paru dans le journal anglais "The Independent" le 13 juin 2010 (traduit par mes soins):

    Quand Wimbledon sera terminé, Cilic aura la chance de savourer son retour - ce qui est rare - dans sa maison familiale de Medjugorje, en Bosnie Herzégovine.

    Cette petite ville pourrait un jour devenir célèbre pour avoir donné naissance à un champion du Grand Chelem, mais, pour l'instant, elle est surtout connue comme lieu de pèlerinage.

    Medjugorje a attiré des visiteurs - jusqu'à un million par an - depuis que six croates de la ville ont dit avoir des apparitions de la Vierge Marie, en 1981.

    Cilic, qui a été élevé dans une famille pratiquante, a rencontré certains de ceux qui ont été les témoins d'apparitions, et il croit à ce qu'ils disent.

    "Les visiteurs se rendent toujours dans leurs maisons pour leur demander ceci ou cela, et ils ne renvoient jamais personne", a-t-il dit. "Quand vous les écoutez parler, vous pouvez sentir qu'il y a quelque chose, en eux, qui les conduit".

    Pour Cilic, Medjugorje est un endroit qui a des pouvoirs fortifiants. "Toute ma famille vit à Medjugorje et quand j'ai besoin de me reposer et de tout quitter, je vais là-bas", a-t-il dit. "Je ne m'y rends pas très souvent, mais j'essaye d'y aller tous les trois ou quatre mois. C'est un endroit calme et vous y trouvez la paix. C'est loin du monde du tennis et, de ce fait, c'est un bon endroit pour recharger vos batteries".

           

    Presse

    Don Angelo : le fondateur de "L'Echo de Marie Reine de la Paix"  (12/06/10)

    Il était un prêtre habitué aux renonciations et au sacrifice. Il avait un grand contrôle de lui-même. Bon, généreux et humble, il avait la charge de la paroisse de Villanova Maiardina (Italie). Il passait de longues heures devant le Saint Sacrement. Il a fait son premier pèlerinage à Medjugorje en 1984. Les gens lui ont demandé de commenter les messages de la Vierge. C'est ainsi que, peu à peu, est né "L'Echo".

    Le 22 octobre 1999, le père Slavko Barbaric a écrit ceci à Don Angelo : "Je t'écris pour te redire toute mon affection; je sais que l'œuvre "Echo de Marie", que tu as créée avec tant d'amour, est grandiose. Je sais qu'actuellement tu édites 900 000 copies, en 17 langues. Le travail que tu as fait est vraiment une grande œuvre de la Sainte Vierge qui se sert de nous, serviteurs inutiles" (source : Echo de décembre 1999 et avril 2010).

    Le Père Angelo est mort le 3 mars 2000.

        

    Prière

    Georgette Faniel : offrir ses souffrances pour la reconnaissance de Medjugorje (19/04/10)

    Née en 1915, Georgette Faniel est morte le 2 juillet 2002, à Montréal.

    En 1950, elle reçoit les plaies de Jésus et vit la Passion.

    En 1985, le jour du Vendredi Saint, Jésus lui demande : "Acceptes-tu d'offrir ta vie, tes souffrances et tes prières pour que l'authenticité des apparitions de Medjugorje soit reconnue ?"

    Dès lors, elle n'aura de cesse de prier et de se sacrifier pour les voyants, les franciscains, l'évêque du lieu, les paroissiens, les pèlerins... Les voyants l'aimaient beaucoup.

    En ces temps où le Pape Benoît XVI vient de nommer une commission internationale sur Medjugorje, n'oublions jamais tous ces inconnus qui, du fond de leur chambre, obtiennent du cœur de Dieu les plus précieuses victoires (d'après un article paru dans EDM n°63, en été 2002).

        

    Musique

    Johannes Mikl : L'auteur de la chanson "Gospa majka moja" (15/11/09)
    "Gospa majka moja" est une chanson que l'on chante très souvent, à Medjugorje. Son auteur, le docteur Johannes Mikl (un cardiologue autrichien), se rend chaque année à Medjugorje. Quand on lui demande comment il a écrit la chanson, il répond modestement que c'est un fruit des messages de la Vierge et un don que Marie lui a fait, ainsi qu'à la paroisse et au monde (voir l'histoire complète dans "Les petites fleurs de la Gospa", Archives 1).
         

    Sculpture

    Une famille coréenne à l'origine de la statue de la colline des apparitions (15/11/09)

    Un professeur d'université de Corée s'est converti à Medjugorje et il a été baptisé. Toute sa famille, qui était bouddhiste, est devenue catholique. Son fils a même été guéri d'une maladie incurable. Ils ont demandé la permission d'ériger la statue de la colline des apparitions (Podbrdo) qu'ils ont fait faire en Italie (2001).
    Au moins un membre de la famille vient au minimum une fois par mois pour rendre grâce.

      
    Musique

    Melinda Dumitrescu : La violoniste de la Gospa (10/11/09)
    Melinda accompagne au violon les heures d'adoration à Medjugorje. La musique est alors à l'image de la Vierge : à la fois simple et merveilleuse. La maman de Melinda, qui était sa seule famille, est décédée en 2008 dans un accident de voiture en Italie.
                
    Traduction

    Nancy Latta : la traductrice du message mensuel en anglais (03/11/09)

    Le message mensuel de Marija (qui est donné le "25" de chaque mois) est traduit du croate en anglais par Nancy Latta. Canadienne d'origine croate - et, donc, parfaitement bilingue - Nancy est également la traductrice du père Jozo Zovko.

          

    Traduction

    Miki Musa : un proche de Mirjana (03/11/09)

    Miki Musa est un croate qui parle très bien l'anglais. Généralement, c'est lui qui est le traducteur pour les groupes de pèlerins anglophones quand un voyant donne son témoignage. Il est aussi un proche de Mirjana. Chaque "2" du mois, il est la première personne à qui Mirjana dicte le message en croate qu'elle vient de recevoir de la Vierge (le départ de la Vierge est si douloureux que Mirjana n'a pas la force d'écrire elle-même). Miki Musa traduit ensuite ce message en anglais. C'est là ce qui explique que les sites Internet anglophones soient toujours les premiers à diffuser le message du "2" de Mirjana.


  • Messages

    LE MESSAGE MENSUEL DU 25 JANVIER 2011 A UN "PETIT GOÛT" DE FIN DES APPARITIONS (03/02/11)

    Les pensées de Dieu sont au-dessus des notres, comme il nous est dit dans la Bible, et il est tout à fait inutile de chercher à spéculer sur le moment où les apparitions de Medjugorje prendront fin.

    Toutefois, on peut constater que le message mensuel du 25 janvier 2011 a un "petit goût" de fin des apparitions.

    En effet, la Vierge ne demande rien, dans ce message. Elle ne parle pas de la Messe. Elle ne parle pas de la Confession. Elle ne parle pas de la Bible. Elle ne parle pas du Rosaire. Elle ne parle pas du jeûne alimentaire.

    Simplement, un peu comme un agriculteur qui, de loin, regarde son champ après y avoir travailler pendant des jours et des jours, la Vierge semble prendre du recul par rapport à nous pour mieux voir tout ce que Dieu a accompli en nous à travers Elle.

    Et parfois, en lisant ce message, on peut avoir l'impression que ce "recul" augure un prochain "départ"...

    "Chers enfants, aujourd’hui encore je suis avec vous et je vous regarde et je vous bénis et je ne perds pas l’espoir que ce monde changera en bien et que la paix règnera dans le coeur des hommes. La joie règnera dans le monde car vous vous êtes ouverts à mon appel et à l’amour de Dieu. L’Esprit Saint change la multitude de ceux qui ont dit oui. C’est pourquoi je désire vous dire : merci d’avoir répondu à mon appel".

        

    Messages

    LES FAUX PROPHETES (25/01/11)

    Le 15 septembre 1983, la Vierge de Medjugorje a donné la locution intérieure suivante à Jelena, au sujet des prédictions catastrophiques :

    Cela vient de faux prophètes. Ils disent : tel jour, à telle date, il y aura une catastrophe. j'ai toujours dit que le malheur viendra, si le monde ne se convertit pas. Appelez le monde à la conversion. Tout dépend de votre conversion.

        

    Messages

    LE LIEN ENTRE LES SECRETS ET FATIMA (25/01/11)

    Voici un petit extrait du message mensuel du 25 août 1991 :

    Je vous invite au renoncement durant neuf jours, de telle sorte qu'avec votre aide, tout ce que je voulais réaliser à travers les secrets que j'ai commencés à Fatima, puisse être accompli. Je vous invite, chers enfants, à bien saisir l'importance de ma venue et la gravité de la situation. Je veux sauver toutes les âmes et les offrir à Dieu. C'est pourquoi prions pour que tout ce que j'ai commencé puisse être pleinement réalisé.

        

    Medjugorje

    LE GRAND SIGNE ET LA GUERISON DE LA JAMBE AMPUTEE D'IVO JURICIC (11/12/10)

    A la fin des apparitions de Medjugorje, la Vierge a dit qu'un grand signe serait donné. Ce signe sera permanent et tout le monde pourra le voir sur la colline des apparitions (le mont Podbrdo).

    Chose intéressante, la Vierge a dit également (et ce vers le milieu de l'année 1982) qu'après l'arrivée du signe, elle guérirait Ivo Juricic, un garçon qui avait été amputé d'une jambe (aujourd'hui, Ivo est devenu le beau-frère de Vicka. Il a épousé sa sœur Zdenka).

    Mais lisons plutôt ce que Vicka a dit au Père Yanko Bubalo, à ce sujet, en 1983 (source : "Je vois la Vierge") :

    PERE YANKO : Une fois, tu m'as raconté que Notre Dame avait promis la guérison d'un garçon sans aucune condition préalable.

    VICKA : C'était qui ? Je ne me souviens plus.

    PERE YANKO : Un garçon dont la jambe gauche fut amputée au-dessus du genou. Et Notre Dame avait annoncé qu'elle le guérirait sans aucune condition, après que le signe promis soit manifesté.

    VICKA : Ah oui. Et bien, la Sainte Vierge avait promis de nombreuses guérisons à ce moment. Qui plus est, elle a eu un comportement tout particulier à l'égard de ce jeune homme. Il venait presque tous les jours aux apparitions. Notre Dame avait une prédilection pour lui.

    PERE YANKO : Comment le sais-tu ?

    VICKA : Eh bien, une fois, à l'époque de Noël 1981, elle nous a montré sa jambe malade. Elle avait enlevé la prothèse synthétique et en dessous apparaissait la jambe guérie.

    PERE YANKO : Pourquoi cela ?

    VICKA : Mais je n'en sais rien. Peut-être voulait-elle dire qu'il serait guéri.

    PERE YANKO : A-t-il ressenti quelque chose ?

    VICKA : Comme si on lui touchait la tête, nous a-t-il dit.

    PERE YANKO : Mais alors Notre Dame n'a pas dit qu'il allait être guéri.

    VICKA : Attends ! Deux ou trois jours après, un groupe de jeunes est arrivé. On chantait et dansait. Le jeune homme était là aussi. Ce jour-là, Notre Dame nous est apparue un peu plus tôt. Elle nous a montré ce garçon, à côté d'elle, et il était enveloppé de lumière. Il ne le savait pas, mais tout de suite après, il nous a dit : "Pendant l'apparition, une espèce de courant m'a parcouru la jambe".

    Vers le milieu de 1982, Notre Dame nous a dit : "Après ce signe, il sera complètement guéri".

    PERE YANKO : Elle l'a dit à vous ou à lui ?

    VICKA : A nous, et nous le lui avons dit.

    PERE YANKO : Il vous a crus ?

    VICKA : Bien sûr. Il vient tous les soirs à la messe. Il communie, il est devenu croyant.

        

    Medjugorje

    LE PERE JOZO ZOVKO PENSE QUE LES APPARITIONS DE MEDJUGORJE POURRAIENT NE PAS DURER PLUS DE 30 ANS (03/12/10)

    En juillet 2008, le Père Jozo Zovko a surpris tout le monde en disant à un groupe d'américains qu'à son avis, les apparitions quotidiennes de la Vierge à Medjugorje pourraient ne pas tarder à prendre fin.

    Voici ses paroles exactes : "La Vierge est restée 30 ans avec Jésus, et maintenant nous en sommes déjà à 27 ans d'apparitions".

    Existe-t-il un lien entre les 30 ans de Nazareth et les venues de Marie à Medjugorje ? Eh bien, nous le saurons très vite car 2011 marque justement le trentième anniversaire des apparitions (message écrit à partir d'un article paru dans la lettre d'information des EDM N°85, en automne 2008).

        

    Ecrits des saints

    POURQUOI IL EST INUTILE DE CHERCHER A SAVOIR QUAND LES SECRETS SE REALISERONT (16/11/10)

    Le plus important, ce n'est pas de savoir quand les secrets de Medjugorje se réaliseront et ce qu'ils seront. Le plus important, c'est d'essayer de vivre en enfant de Dieu. Le reste est secondaire.

    Un sermon de Saint Augustin sur l'Apocalypse nous aide à mieux comprendre cela (bien que les secrets de Medjugorje n'aient rien à voir avec l'Apocalypse, comme l'a dit Ivan. Mais on peut faire une sorte de rapprochement) :

    Celui qui est libre de tout souci attend avec sécurité la venue de son Seigneur. Car est-ce qu'on aime le Seigneur, lorsqu'on redoute sa venue ? Mes frères, est-ce que nous n'avons pas honte ? Nous aimons, et nous redoutons sa venue ! Aimons-nous vraiment, ou est-ce que nous n'aimons pas davantage nos péchés ? Nous haïrons nos péchés eux-mêmes, et nous aimerons celui qui va venir pour punir les péchés. Il viendra, que nous le voulions ou pas. Il viendra, et tu ne sais pas quand. Et s'il te trouve prêt, cela n'a pas d'inconvénient pour toi que tu ne le saches pas.

        

    Medjugorje

    LES SECRETS DE MEDJUGORJE N'ONT RIEN A VOIR AVEC LA FIN DU MONDE ET LE RETOUR DU CHRIST (16/11/10)

    Chaque fois qu'elle apparaît quelque part dans le monde (Lourdes, Fatima...), la Vierge donne des secrets aux voyants auxquels elle s'adresse. Beaucoup de gens pensent (à tort) que les secrets de Medjugorje concernent la fin du monde et le retour du Christ.

    Dans une interview accordée au journal australien "Catholic weekly" en février 2003, Ivan réfute cette idée.

    Catholic weekly : Sommes-nous arrivés à la fin du monde ?

    Ivan : Non. Nous ne parlons pas de la fin du monde ou du second avènement du Christ. Notre Dame n'est pas venue pour nous faire peur. Elle ne vient pas nous parler des ténèbres. Elle vient comme une Mère de l'espérance. Elle veut mettre une lumière dans le monde. Elle veut nous faire sortir de ces ténèbres, et elle veut nous conduire vers une vie lumineuse et nouvelle. Elle veut relever ce monde fatigué, les familles fatiguées, les jeunes fatigués, l'Eglise fatiguée. Elle désire nous relever et nous raffermir. Elle dit : "Chers enfants, si vous êtes forts, l'Eglise sera forte. Si vous êtes faibles, l'Eglise sera faible. Vous êtes l'Eglise vivante. Chers enfants, ce monde, cette humanité, a un espoir et un futur. Mais vous devez commencer à changer. Vous devez revenir à Dieu". 

          

    Révélation

    LES SECRETS SERONT ANNONCES AVANT LEUR REALISATION (08/08/10)

    C'est avec une très grande joie que j'ai pu écouter le témoignage de la voyante Mirjana, à Medjugorje, le 4 août 2010. Mirjana a dit une chose très importante sur la manière précise dont les choses vont se passer en ce qui concerne les secrets :

    a)-10 jours avant la réalisation d'un secret, Mirjana dira au prêtre qu'elle a choisi ce qu'est le secret en question.

    b)-3 jours avant la réalisation de ce secret, ce prêtre le révélera au monde. Ainsi, chacun pourra connaître le secret avant qu'il n'arrive.

        

    Message

    LA VIERGE NOUS PARLE DES GUERRES ET DES PUNITIONS (29/06/10)

    Locution reçue par Jelena en août 1984 :

    Les chrétiens font une erreur en considérant l'avenir s'ils pensent aux guerres et au mal. Pour un chrétien il n'y a qu'une attitude à avoir envers le futur. C'est l'espoir du salut.

    Votre responsabilité est d'accepter la paix divine, de la vivre, de la répandre, pas par des mots mais par votre vie.

    La seule attitude d'un chrétien envers le futur c'est l'espoir du salut. Ceux qui pensent seulement aux guerres, aux maux, à la punition, ne font rien de bien.

    Si vous pensez au mal, au châtiment, aux guerres, vous êtes sur la route qui y mène. Votre responsabilité est d'accepter la paix qui vient de Dieu et de la répandre.

        

    Réflexion

    CELUI QUI PRIE N'A PAS PEUR DE L'AVENIR (08/05/10)

    Dans son message mensuel du 25 juin 2000, la Vierge de Medjugorje nous dit ceci : "Celui qui prie n’a pas peur de l’avenir".

    Si vous le voulez bien, je voudrais vous donner mon interprétation personnelle de cette phrase :

    La prière donne un sens à notre vie. Elle lui donne aussi une "consistance". Je veux dire par là que nos journées ne sont plus "vides", avec la prière. Elles sont remplies par quelque chose : des rendez-vous personnels, des rendez-vous familiaux et des rendez-vous communautaires avec Dieu.

    Celui qui prie a donc conscience que, chaque jour de sa vie, il sera forcément "quelque part". Il ne sera pas "dans le néant".

    Il sera soit à genoux devant une croix (pour louer Dieu, Le remercier, Lui faire des demandes...), soit assis avec les membres de sa famille pour réciter le Rosaire, soit avec les chrétiens de sa paroisse pour participer à la messe, soit dans un confessionnal pour avouer ses péchés, soit en train de lire la Bible, soit en train de jeûner...

    Oui, la vie de celui qui prie est tout entière jalonnée de temps de rencontre avec Dieu et, de ce fait, il a la certitude d'être toujours quelque part (je dirais même : dans un lieu essentiel) et non pas "dans le néant".

    Je pense que c'est de là que vient sa confiance en l'avenir : il ne se pose pas la question de savoir ce qu'il fera demain ou bien où il sera. Cela, il le sait déjà : il sera à l'un de ces rendez-vous avec Dieu.

    Quels que soient les secrets de Medjugorje, quel que soit l'avenir du monde (ou l'avenir de chacun de nous en particulier), quels que soient les éventuels "changements" qui surviendront à tel ou tel moment de l'histoire... celui qui prie ne craint pas l'avenir car l'avenir n'est pas "vide", pour lui. L'avenir a déjà un sens. Celui qui prie a plein de rendez-vous. Son "agenda spirituel" est déjà rempli ! 

    Et il sait aussi que rien ne lui fera manquer l'un de ces rendez-vous. Le monde entier pourrait bien s'écrouler, cela n'y changerait rien. Dieu resterait toujours le plus important pour lui.

    Voilà, je pense, d'où vient la confiance en l'avenir de celui qui prie : il n'a pas peur parce qu'il sait qu'il est lié à quelque chose qui ne changera jamais, quelque chose d'éternel.

    Que ferons-nous après la réalisation des secrets de Medjugorje ? Nous ferons exactement ce que nous faisions avant : nous prierons. Nous prierons peut-être avec encore plus de ferveur, nous serons peut-être plus nombreux à prier... mais nous prierons (et, bien sûr, nous continuerons de nous convertir pour grandir toujours plus dans la joie et dans la paix).

    Ce qui fait l'essentiel de notre vie ne sera donc pas changé. De là, je pense, vient la confiance.

       

    Message

    LA VIERGE NOUS PARLE DE LA CONSEQUENCE DES SECRETS SUR LE POUVOIR DE SATAN ET SUR L'EGLISE (21/04/10)

    En 1982, la voyante Mirjana dit qu'elle a vu satan et qu'il lui a demandé de renoncer à la Vierge et de le suivre. Cela lui permettrait d'être heureuse en amour et dans sa vie car la Vierge, elle, ne la conduirait que vers la souffrance. Mirjana a immédiatement repoussé satan.

    La Vierge lui est alors apparue et elle lui a donné le message suivant :

    Excuse-moi pour ceci, mais tu dois savoir que Satan existe. Un jour il s'est présenté devant le trône de Dieu et a demandé la permission d'éprouver l'Eglise durant une période. Dieu lui a permis de l'éprouver durant un siècle. Ce siècle est sous le pouvoir du démon.

    Mais quand seront réalisé les secrets qui vous ont été confiés, son pouvoir sera détruit. Déjà maintenant il commence à perdre son pouvoir et il est devenu agressif : il détruit les mariages, soulève des divisions entre les prêtres, suscite des obsessions, des meurtres.

    Vous devez vous en protéger par le jeûne et la prière : surtout la prière communautaire.

    Portez avec vous des objets bénis. Mettez-en dans vos maisons, revenez à l'usage de l'eau bénite (source : "Chers enfants", de Cyrille Auboyneau).

        

    Réflexion

    UNE BOUCLE EST EN PASSE D'ÊTRE BOUCLEE (19/04/10)

    La Vierge est apparue à Fatima (1917) parce que l'humanité était plongée dans le cahot. Or, il ne faut pas oublier que l'événement qui a déclanché la première guerre mondiale s'est produit à Sarajevo, en Bosnie Herzégovine (à quelques kilomètres de Medjugorje), le 28 juin 1914 : L'assassinat de l'archiduc héritier François Ferdinand d'Autriche.

    Ce qui est intéressant à noter, c'est que la Vierge nous donne les solutions à la haine et à la violence (ses messages, les secrets...) à l'endroit même où la haine et la violence ont commencé.

    En 1914, on appelait la Bosnie la "poudrière de l'Europe" (parce que le pays avait été à l'origine du premier grand conflit mondial). Aujourd'hui, on pourrait continuer d'appeler la Bosnie ainsi... mais parce qu'une explosion d'amour et de miséricorde s'y produit, une explosion qui se propage partout ! 

      

    Réflexion

    LE PAPE BENOÎT XVI ET LES SECRETS DE MEDJUGORJE (19/04/10)

    Nous savons que Medjugorje est la continuation de Fatima. Cela, la Vierge l'a dit dans l'un de ses messages. Elle désire achever à Medjugorje ce qu'elle a commencé à Fatima.

    A l'époque de Fatima (1917), le Pape était Benoît XV (1914-1922).

    Peu de temps avant le début des apparitions de Fatima, il a adressé un message aux catholiques du monde entier, leur demandant de prier la Sainte Vierge pour qu'elle obtienne pour le monde le don de la paix. C'est seulement après que les apparitions de Fatima ont commencé.

    Sachant que Medjugorje est la continuation de Fatima, je me dis qu'il ne serait pas illogique que ce qui a commencé avec Benoît XV s'achève avec Benoît XVI...

    Mais ce n'est là qu'une pensée personnelle...
        
    Réflexion
    L'ERUPTION VOLCANIQUE EN ISLANDE (18/04/10)
    La récente éruption volcanique qui s'est produite en Islande m'a fait penser aux secrets de Medjugorje. Je me dis que ce genre d'événement aurait pu faire partie des 10 secrets de la Gospa : un gigantesque nuage de poussière recouvrant le monde pendant plusieurs jours (un peu comme si Dieu voulait nous dire : "Rappelle-toi que tu es poussière et que tu retourneras en poussière")... Mais bon, ce n'est pas le cas. Ce n'était pas l'un des secrets.
    Toujours est-il que ce genre de phénomène nous ramène à ce que nous sommes vraiment : des créatures fragiles devant la puissance de la nature !


  • Message

    La Vierge de Medjugorje nous parle de l'amour de ceux que nous aimons le moins (Source : COS / traduit par mes soins à partir de la version anglaise)

    Voici une histoire racontée par la voyante Marija lors d'une rencontre (cette histoire a été aussi rapportée par le père Slavko) :

    Notre Dame nous a également dit que lorsque nous parlions d'une troisième personne, nous insistions souvent sur le côté négatif de cette personne. Elle a ajouté : "Avez-vous jamais trouvé quelque chose, dans la nature, qui ne parle pas de Dieu ? Dieu peut être trouvé dans chacune de Ses créatures ainsi que dans les personnes qui sont les moins parfaites".

    Ensuite, Marie nous a invités à monter sur le Krizevac par groupes de deux, avec la personne que nous aimions le moins. Une fois arrivés au sommet, nous avons pris conscience que nous nous étions faits un nouvel ami !

          

    Anges 

    Marija nous parle du comportement des anges pendant les apparitions de la Vierge (Source : FML / traduit par mes soins à partir de la version anglaise)

    Le 13 mars 2010, après avoir reçu son apparition quotidienne à Bologne (en Italie), la voyante Marija a dit : "Quand la Vierge est accompagnée par des anges, quand la Vierge vient en étant heureuse, les anges paraissent très heureux eux aussi et ils battent même des ailes très fort, très fort ! Mais quand Notre Dame vient en étant triste, les anges battent des ailes lentement".

        

    Krizevac
    La Croix du Krizevac a été construite en 52 jours
    (Source : SOM)

    Entre le moment où la décision de construire une Croix sur le Krizevac et le jour où cette Croix a été construite, il s'est écoulé seulement 52 jours.

    La Croix a été achevée le 16 mars 1934. C'est Simun Boras, un ingénieur de Mostar, qui en a fait le plan. Les travaux de construction, quant à eux, ont été supervisés par Ante Dugandzic Redzo.

        

    Message
    La Gospa nous parle de la Médaille Miraculeuse de la rue du Bac
    (Source : "Crown of Stars" / traduit par mes soins à partir de la version anglaise)

    Voici un message très peu connu que la Vierge de Medjugorje a donné le 27 novembre 1989 lors de la rencontre du groupe de prière d'Ivan. Etant absent, Ivan était alors remplacé par Marija, à la Croix Bleue.    

    En ces jours, je veux que vous priiez d'une manière particulière pour le salut des âmes. Aujourd'hui est le jour de la fête de la médaille miraculeuse, et je veux que vous priiez d'une manière spéciale pour le salut des gens qui portent cette médaille miraculeuse. Je veux que vous répandiez la dévotion et le port de cette médaille, de telle sorte que plus d'âmes soient sauvées, et que vous priiez d'une manière spéciale.

           
    Projet

    La Vierge parle du projet "Mary-TV" de Denis Nolan (Source : extrait d'un article paru sur le site "Mary-TV")

    Il y a dix ans, pendant une apparition à Medjugorje, Notre Dame a dit à Vicka que notre projet de construire une station de télévision était bon, que nous devions être patients, nous préparer progressivement - petit à petit -, Elle-même nous dirait quand commencer !
    Le moment est peut être proche.  Vicka m'a dit récemment qu'elle priait tous les jours pour que le projet "Mary-TV" se réalise.
    (...)
    Alors qu'il était étendu sur son lit de mort, le cardinal Jaime Sin offrait ses prières et des sacrifices pour le succès du projet de télévision "Mary-TV" à Medjugorje. 
    Un cardinal proche du Saint Père écrit qu'il prie tous les jours Jean-Paul II pour que par son intercession nous obtenions l'argent pour terminer la construction, et quand le bâtiment sera terminé, le cardinal primat d'Amérique a dit qu'il se rendrait à Medjugorje pour le consacrer à Notre Dame !
    Regardez le bâtiment de "Mary-TV", plus bas, surplombant le Festival des Jeunes 2009. Les voyants n'ont pas eu le droit de parler sur les propriétés de l'Eglise - ils auraient pu s'adresser au Festival depuis notre bâtiment !
    La construction pourrait être achevée en six mois, si nous obtenons les fonds pour continuer !
    Nous avons besoin d'être prêts quand Notre Dame nous dira de commencer !
       
    Chanson
    L'origine de la chanson "Gospa majka moja"
    (Source : le livre de Mirjana Stanislava-Zuccarini : "Our Lady's Call from Medjugorje")

    La chanson "Gospa majka moja" est l'hymne de Medjugorje.

    Au début des apparitions, cinq jeunes étudiants autrichiens se sont rendus à Medjugorje.
    Ils ont logé chez Miljenko et sont devenus amis avec ses cinq enfants ainsi qu'avec leurs voisines : Jelena et Marijana Vasilj (les deux voyantes du cœur).

    L'un de ces étudiants, Johannes Mikl, était étudiant en médecine. D'origine slovène, il parvenait à parler avec les gens de Medjugorje.

    Au cours du sixième jour de leur pèlerinage, trois de ces cinq jeunes gens sont allés au Krizevak avec Jelena et Marijana Vasilj (les deux autres sont allés à Mostar).

    Au bas du Krizevak, la police les a arrêtés et leur a demandé de montrer leur reçu pour l'hébergement (cela se faisait souvent à l'époque communiste).

    Ils ont répondu qu'ils n'avaient pas de reçu, et comme ils refusaient de dire qui les hébergeait, la police les a emmenés au poste de Citluk.

    Le poste de police était très en désordre et il y avait beaucoup de bruit : la télé était à fond, plusieurs téléphones sonnaient en même temps... De plus, la pièce était enfumée à cause des cigarettes.

    Johannes n'a pas avoué aux policiers qu'il était d'origine slovène et qu'il comprenait parfaitement ce qu'ils disaient.

    Les policiers leur ont ordonné de quitter la Yougoslavie dans les 24 heures, avec interdiction d'y revenir pendant trois ans.

    Pendant tout le temps où ils étaient à Citluk, Jelena et Marijana Vasilj priaient pour eux.
    Quand Johannes est revenu à Vienne, en Autriche, il a dit qu'il avait fait l'expérience d'un renouvellement complet de sa foi, à Medjugorje, à travers le Rosaire et le jeûne.

    Il était triste de ne pas pouvoir retourner là-bas à cause de l'interdiction de séjour de trois ans.
    C'est ainsi qu'il a écrit la chanson "Gospa majka moja" ("Marie, ma Mère, Reine de la Paix...").

    Aujourd'hui, cette chanson est vraiment l'hymne de Medjugorje.

    Gospa, Majka moja, Kraljica mira
    Gospa, Majka moja, Kraljica mira
    Gospa, Majka moja, Gospa, Majka moja, Ti
    Gospa, Majka moja, Gospa, Majka moja, Ti

         
    Pape

    Les chaussures du Pape Jean Paul II sont chez Mirjana ! (Source : site "Spirit of Medjugorje")
    A Medjugorje, chez la voyante Mirjana, sur un petit présentoir, sont exposées les chaussures du Pape Jean-Paul II (tout le monde peut les voir).

    Ces chaussures ont été apportées par une personne qui connaissait bien le Pape et qui les a déposées devant la voyante, juste avant une apparition qui a eu lieu sur le mont Podbrdo (les pèlerins déposent toujours beaucoup d'objets devant les voyants avant les apparitions : photos, médailles, prières...).

    Cette personne a dit à Mirjana : "“Depuis longtemps, le Pape avait le désir de venir à Medjugorje. Je lui ai dit : Si vous n'y allez pas, j'emporterai vos chaussures. Et c'est ainsi que j'ai amené ses chaussures, afin qu'elles soient présentes pendant l'apparition".

    La personne a permis à Mirjana de les garder chez elle.

       

    Message
    Le message de la Gospa aux irlandais
    (Source : FML)

    En 1985, juste avant d'effectuer un voyage en Irlande, le père Slavko Barbaric a demandé à Ivan si la Vierge Marie avait un message particulier pour les irlandais.

    La Vierge a alors dit ceci (traduit par mes soins à partir de la version anglaise) : "Puissent-ils être les messagers de mes messages de Prière, de Jeûne, de Conversion, de Repentance, de Paix, et puissent-ils ne jamais oublier que leur Mère les aime et qu'elle prie pour eux".

        
    Pape

    Le Père Slavko et le Cardinal Ratzinger parlent de Medjugorje (Source : EDM n°84)

    Peu avant sa mort, le père Slavko Barbaric rencontra le Cardinal Ratzinger et rapporta une partie de sa conversation à Sœur Emmanuel. Le Cardinal était ouvert à Medjugorje et le père Slavko sortit content de cette rencontre.

    Toutefois, le Cardinal lui demanda :

    -"Une chose me gêne un peu à Medjugorje, c'est le fait que Marie apparaisse tous les jours depuis si longtemps..."

    Et le père Slavko de répondre par une autre question à cet éminent théologien qui devait devenir Pape :

    -"Votre Eminence, existe-t-il une doctrine dans l'Eglise qui empêcherait une mère de venir voir ses enfants tous les jours ?"

    -"Euh... Non !"
          
    Saint

    La Gospa visite une maison de Mère Teresa (Source : EDM n° 82)

    Mark Miravalle est un diacre permanent américain. Un jour qu'il se trouvait à Calcutta en compagnie de Mère Teresa, il s'est aperçu qu'il y avait une image de la Vierge de Medjugorje sur un calendrier affiché sur le mur d'une maison des Missionnaires de la Charité.

    Mark désigna le calendrier et demanda à Mère Teresa :

    -"Mère, est-ce que vous croyez à Medjugorje ?"

    Elle répondit en mettant son doigt sur les lèvres, comme pour signifier : "Chuuuut ! Parlons en confidence !" Puis elle dit à Mark :

    -"J'ai demandé à Notre Dame de Medjugorje de venir dans notre première maison pour les mourants à Calcutta, et elle l'a fait !"

    Mark n'eut pas le courage de creuser davantage la question avec elle, et pourtant il brûlait de lui demander : "Comment est-elle venue ? A travers une apparition ? Une guérison ?..."

    Il choisit la discrétion et Mère Teresa lui adressa un sourire très paisible.

         
    Miracle

    Récit d’une guérison miraculeuse obtenue au pied de la statue du Christ Ressuscité, à Medjugorje (Source : témoignage envoyé par une internaute de "Chère Gospa" en mai 2009)

    Je suis allée en Croatie en voyage organisé en septembre 2006 avec des amies, et partie malgré l'avis contraire du médecin.
    En effet, une huitaine de jours avant mon départ, je suis tombée dans un bois sur une grosse souche d'arbre.
    Beaucoup de mal à me relever ; une espèce de grosse endive est apparue sur mon tibia : glaçons, pommades, etc... allongée.... J'ai fini par voir le médecin trois jours plus tard qui m'a déconseillé de prendre l'avion car il m'a dit que j'en avais "bien pour 2/3 mois" ; ma jambe était noire.
    Tout mon entourage s'inquiétait de me voir prendre l'avion, finalement j'y suis allée avec, pour me protéger, des bas de contention.
    J'ai souffert le martyre en avion et me suis "traînée" les 2 jours suivants.
    Le 3ème jour, on s'arrête à Medjugorge. Je ne connaissais pas l'histoire.
    Incapable de suivre mes amies dans l'église, je me suis assise sur un banc à l'endroit où se trouve un Christ et un chemin de croix. Une amie m'a laissée sur le banc tellement ma douleur était grande.
    Je voyais tout le monde défiler pour passer un mouchoir sur le Christ. Ayant tellement mal, j'ai suivi la dizaine de personnes et pris le mouchoir en papier que j'avais dans la poche et l'ai passé sur le Christ.
    Je suis retournée m'asseoir et, toujours de plus en plus mal, je me suis dit :
    -"Après tout qu'est ce que je risque?"
    J'ai passé ce mouchoir en papier sur mon tibia plusieurs fois.
    Quand mon amie est revenue, je lui ai raconté... Les autres étaient partis voir l'église ; bien sûr je n'ai pu rentrer dans cette église.
    Au retour, dans le car, j'ai commencé à avoir moins mal, j'ai regardé et c'était beaucoup moins noir.
    La nuit s'est passée sans souffrir et le lendemain matin ma jambe était presque blanche !!!!!
    Je n'ai rien signalé nulle part, même pas vu mon médecin pour lui montrer (j'étais tellement soulagée et allergique aux médecins...).
    J'ai deux amies qui dormaient dans la même chambre et qui étaient présentes et qui sont comme moi : elles n'oublieront jamais...
     

         
    Miracle

    Saint Joseph et la multiplication du fuel à Medjugorje (Source : EDM n° 76)

    A Medjugorje, voici ce qui est arrivé à une sœur des Béatitudes cet hiver [ndlr : hiver 2005-2006].

    Responsable des finances, elle avait la charge de commander le fuel pour le chauffage de la maison. Fin octobre, voyant l'énorme augmentation du prix du fuel (66%), elle s'effraya et décida de ne commander que 500 litres pour début novembre au lieu des 1000 litres habituels, sachant que même 1000 litres ne suffisent pas à fournir le chauffage jusqu'en mars.

    Avec 500 litres, elle tiendrait à peine un mois en faisant très attention à la consommation. En fait, elle espérait que le prix du fuel baisserait au cours de l'hiver.

    Fin novembre, elle s'attendait d'un jour à l'autre à voir le chauffage s'arrêter faute de fuel. Voyant qu'il continuait à fonctionner, elle regarda le niveau de la cuve : il n'avait pas baisser d'un centimètre depuis la livraison des 500 litres !!

    Elle se souvint alors d'une simple prière qu'elle avait faite durant les Laudes un matin d'octobre : "Saint Joseph, tu as remarqué le prix du fuel, tu vois que l'on ne pourra pas suivre, STP fais quelque chose ! Par exemple, multiplie le fuel dans la cuve !"

    Et il avait répondu !! Le 19 mars, après avoir passé tout l'hiver au chaud, elle examine la cuve : le niveau n'avait toujours pas bougé ! Les 500 litres étaient intacts ! Bel échantillon de la sollicitude de Saint Joseph !

    Merci Saint Joseph, qui ne voudrait pas devenir ton ami ?

               

    Humour

    Le père Slavko et le père Petar se taquinaient sans cesse (Source : EDM n° 67)
    Pour sourire, voici ce que nous rapporte la famille d'Elfriede, hôte du père Slavko en Autriche :

    Nous savions que le père Slavko et le père Petar (Pierre, en croate) se taquinaient constamment. C'était un spectacle merveilleux de pouvoir vivre ces moments-là.

    Un jour, je parlais au père Slavko des qualités du père Petar.

    -"Ah, dit-il pour soutenir mon enthousiasme, Petar n'a rien d'autre qu'un grand cœur !"

    Quelque temps plus tard, nous rencontrâmes le père Slavko près du presbytère. Il semblait fatigué ce jour-là, ce qu'il ne voulait jamais avouer.

    Cette fois, il nous dit :

    -"Ah, je trouve que mes efforts pour les gens sont assez inutiles. Petar, lui, n'a qu'à sourire et les gens se convertissent; moi j'écris des livres et personne ne change".

    Avant une visite à Medjugorje nous demandâmes au père Petar :

    -"Que pourrions-nous apporter comme petit cadeau au père Slavko ?" espérant qu'il saurait nous renseigner mieux que quiconque.

    -"Apportez-lui quelques tablettes de chocolat !" nous dit-il très sérieusement.

    Nous achetâmes donc différentes sortes de chocolat, ravis d'avoir trouvé le cadeau "ad hoc".

    Lorsque je revis le père Slavko dans son bureau, je lui remis toute joyeuse le paquet avec les chocolats.

    -"Qu'est ce que c'est ?"

    -"Du chocolat pour toi; c'est le père Petar qui nous a conseillés !"

    -"Ah, Ah ! dit-il, étonné; et il se mit à rire. Petar sait parfaitement que je n'aime pas le chocolat !"

    Puis, voyant mon air déçu :

    -"Mais je peux en faire cadeau !"

          

    Miracle

    Le jour où les 5 hameaux de la paroisse de Medjugorje se sont unis (Source : FML)

    Au tout début des apparitions de Medjugorje, un événement étonnant s'est produit à l'église Saint Jacques.

    Les fidèles de la paroisse étaient réunis pour prier. Plus tôt, au cours de la même journée, la Vierge avait demandé aux voyants de ne pas simplement "réciter" le Rosaire, mais d'y penser dans leur cœur, et, d'abord et avant tout, de pardonner à leurs voisins. Ce message avait été donné au père Jozo qui l'a transmis à la communauté.

    Il faut dire qu'à cette époque, beaucoup de familles se disputaient constamment, et certains conflits remontaient à plusieurs générations.

    Après avoir transmis le message de la Vierge, le père Jozo est resté silencieux ainsi que l'assemblée. Il a refusé de continuer le programme de prière, et, plus le silence durait, plus la tension était palpable.

    C'est alors qu'un homme s'est levé de son banc et a crié devant tout le monde : "Je pardonne à mon voisin !" En disant cela, il est allé embrassé la personne en question. Elle était présente dans l'assemblée.

    La grâce s'est soudainement propagée dans toute la communauté et d'autres personnes ont également embrassé leurs voisins.

    Le père Jozo a dit plus tard : "C'est ainsi que la conversion a commencé dans toute la paroisse".
    En un seul jour, la paroisse tout entière est complètement revenue à Dieu. D'après un témoin, le lendemain, des voisins qui ne s'étaient pas parlés pendant des années se sont rapprochés, se sont serrés la main, ont fait la paix... et les cinq hameaux composants la paroisse de Medjugorje se sont unis comme jamais auparavant.


  • Les messages dont la date est écrite en bleu sont ceux qui ne sont pas classés dans l'ordre chronologique (ce sont généralement des messages anciens, mais dont le commentaire est récent).
          

         
    Message du 2 août 1984
    5 AOÛT : LE PLUS BEAU CADEAU D'ANNIVERSAIRE QUE L'ON PUISSE OFFRIR A LA SAINTE VIERGE (16/06/14)
    S'il est vrai que l'Eglise universelle fête l'anniversaire de la Sainte Vierge le 8 septembre, la date exacte est en réalité le 5 août.
    A cette occasion, on peut se demander quel cadeau ferait le plus plaisir à la Mère de Dieu.
    Sachant que Marie nous a dit à Medjugorje : "Je ne veux rien pour moi" (le 25/10/88), on peut penser que ce qui lui ferait le plus plaisir, c'est en fait ce qui réjouirait le plus le coeur de Dieu et ce qui déclencherait la plus grande joie dans le Ciel.
    Et qu'est-ce qui déclencherait la plus grande joie dans le Ciel ? C'est simple. Jésus nous donne la réponse dans l'Evangile : "Je vous le déclare, c'est ainsi qu'il y aura de la joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se convertit, plus que pour quatre-vingt-dix neuf justes qui n'ont pas besoin de conversion" (Luc 15, 7).
    C'est peut-être pour cette raison que, le 2 août 1984 (soit quelques jours avant son anniversaire), la Sainte Vierge nous a donné le message hebdomadaire suivant à Medjugorje : Chers enfants, aujourd'hui, je suis dans la joie et je vous remercie pour vos prières. Priez encore plus en ces jours pour la conversion des pécheurs. Merci d'avoir répondu à mon appel.
        

        
    Message du 2 juin 2014

    UN MESSAGE QUI NOUS INVITE A NOUS METTRE EN MOUVEMENT (04/06/14)
    Dans le message qu'elle a donné à Mirjana le 2 juin 2014, la Vierge Marie nous dit qu'elle sait que nous attendons d'elle consolation et espérance.
    Il est vrai que nous venons toujours vers elle le coeur plein de demandes. Nous voudrions obtenir des grâces, des guérisons, des miracles, des changements profonds dans nos vies...
    Notons qu'une fois encore, Marie répond à nos attentes d'une manière un peu particulière : elle nous dit que nous devons d'abord devenir ses apôtres ("J'attends de vous que vous vous unissiez à moi en mon Fils et que vous soyez mes apôtres").
    Elle nous parle également des oeuvres, dans ce message, un peu comme si elle voulait nous rappeler que nous ne devons pas rester sans rien faire et attendre que tout ce dont nous avons besoin "tombe du ciel".

    Il faut dire que, très souvent, nous voudrions faire de l'obtention d'un miracle ou d'une grâce une condition pour suivre la Vierge. Or, la Mère de Dieu nous demande exactement l'inverse : faire de la mise en pratique de ses recommandations la condition pour obtenir des grâces.
    Ce message n'est pas sans nous rappeler ces mots que Marie a prononcés le 12 juin 1986 : "Vous voulez, chers enfants, obtenir des grâces mais vous ne priez pas. Je ne peux donc pas vous aider, car vous ne vous êtes pas mis en mouvement".
    Alors, mettons-nous vite en mouvement ! Prions, aimons, pardonnons, agissons... faisons tout ce que la Sainte Vierge nous demande ! Occupons-nous d'elle... et elle s'occupera de nous !
       


        
    Message du 25 mai 2014
    LA VIERGE NOUS RAPPELLE D'OU NOUS VENONS, QUI NOUS SOMMES ET OU NOUS ALLONS
    (26/05/14)
    Dans le message du 25 mai 2014, on peut trouver des réponses aux trois principales questions que les hommes se posent : D'où venons-nous ? Qui sommes-nous ? Où allons-nous ?
    La Vierge nous rappelle d'où nous venons (même si c'est de manière indirecte) quand elle nous dit : "Sans Dieu vous êtes poussière". En effet, ces mots peuvent nous faire penser au Livre de la Genèse, quand Dieu crée l'homme à partir de la terre (Genèse 2, 7).
    La Vierge nous rappelle également qui nous sommes. Elles nous dit notamment que nous sommes des êtres qui ont du prix aux yeux de Dieu ("Vous êtes précieux") et qui sont appelés à prier et à se convertir ("Tournez votre coeur et vos pensées vers Dieu", "Je vous invite à une nouvelle vie de conversion"). La Vierge nous dit que nous sommes aussi appelés à avoir confiance en Dieu ("Ayez confiance en son amour") ainsi qu'à témoigner et à vivre saintement ("Vous êtes invités à être témoins", "Je vous invite, petits enfants, à la sainteté").
    Enfin, la Vierge nous rappelle où nous allons quand elle nous parle de la vie éternelle. Il en est question à deux reprises, dans ce message, et le mot "vie" est prononcé quatre fois.
    En ces temps où la nature se renouvelle et se pare de belles couleurs, on peut avoir comme l'impression que la Mère de Dieu cherche à nous redresser et à nous tourner dans le bon sens afin de pouvoir nous présenter à Dieu comme un beau bouquet !

         

        
    Message du 25 février 1994
    LA VISITE PASTORALE DU PAPE JEAN-PAUL II A ZAGREB LES 10 ET 11 SEPTEMBRE 1994 (18/05/14)
    Voici un extrait d'un article qui est paru dans "L'Echo de Medjugorje" de mars-avril 2014 (traduit par mes soins à partir de la version anglaise) :
    En janvier 1994, Jean-Paul II a appelé tous les hommes de bonne volonté à prier et à jeûner pour la paix dans les Balkans et, quelques jours plus tard, Notre Dame a dit clairement : "Je vous remercie de vos prières. Vous tous m'avez aidée pour que cette guerre s'arrête le plus tôt possible" (le 25 février 1994).
    A partir de ce moment, et ce à la surprise du monde politique, le conflit a commencé à diminuer, rendant possible la visite du Pape à Zagreb au mois de septembre de cette même année.
         
     

        
    Message du 2 mai 2014
    L'IMPORTANCE DES MOTS "CONNAISSANCE" ET "CONNAÎTRE" (15/05/14)
    Dans le message que la Vierge Marie a donné à Mirjana le 2 mai 2014, nous avons vu que les mots "connaissance" et "connaître" revenaient trois fois, et que cela donnait au message une tonalité un peu "scolaire".
    Il est intéressant de savoir que les traducteurs pour les pays anglophones ont traduit "connaissance" par "cognition" et "connaître" par "to become cognisant".
    Ces deux mots ("cognition" et "cognisant") sont des mots savants, en anglais. On ne les emploie pas tous les jours.
    Lorsqu'il a commenté le message sur le site Mary-TV (le 2 mai 2014, dans l'après-midi) Denis Nolan a dû prendre un dictionnaire pour vérifier le sens de ces mots.

    En fait, ils signifient bien "connaissance" et "connaître", mais ils ont un sens que l'on pourrait peut-être qualifier de plus "profond", de plus "fort".
    En effet, dans son commentaire, Denis Nolan a dit à plusieurs reprises que ces mots évoquaient également : l'entendement, l'apprentissage, la mémorisation...
     
    Je signale cela pour dire que dans la traduction anglaise, le côté "scolaire" apparaît aussi très nettement; un peu comme si la Vierge avait voulu nous faire comprendre que nous devions nous mettre à son école.
        

        
    Message du 2 mai 2014

    IL N'Y A PAS DE VACANCES A L'ECOLE DE MARIE ! (03/05/14)
    Le message que la Vierge a donné à Mirjana le 2 mai 2014 nous rappelle que l’école de Marie est ouverte en permanence. En effet, bien que de nombreux jeunes de notre pays soient encore en vacances, ce message a une tonalité très "scolaire".
    Les mots "connaissance" et "connaître" apparaissent trois fois. Par ailleurs, la Vierge nous dit qu’elle désire être une "enseignante de la vérité", pour nous.
    L’école de Marie est une école très particulière. Non seulement elle ne ferme jamais mais, en plus de cela, on y apprend des choses qui ne sont pas enseignées dans les autres établissements scolaires.
    Dans le message de ce mois, par exemple, Marie voudrait nous apprendre à faire grandir en nous l’espérance, qui est l’une des trois vertus théologales (avec la foi et la charité).
    La Vierge nous dit notamment que l’espérance vient de la lumière et de la pureté qui, elles-mêmes, viennent de la vérité.
    En ces temps où le pessimisme est partout, le "cours" de la Mère de Dieu semble particulièrement utile et intéressant, non ?
    Et pourtant, Marie constate avec tristesse que le nombre de ceux qui la comprennent et qui la suivent est petit. C’est pourquoi elle nous appelle à prier et à agir, afin que nous puissions transmettre aux autres ce qu’elle nous a appris et afin que nous leur donnions envie de venir eux aussi à son école.
    Et pour que nous ne nous sentions pas seuls dans ce grand combat contre l’incroyance et l’indifférence, la Vierge nous rappelle qu’elle est avec nous ainsi qu’avec nos bergers qui nous guident vers le Paradis promis par son Fils.
    Ces mots sont importants parce qu’ils nous invitent à bien comprendre que les prêtres et les laïcs ont un même combat à mener : le combat pour Jésus, qui est le Chemin, la Vérité et la Vie. Ces mots résonnent également comme un appel à nous unir encore plus à nos bergers, je trouve, et à les aimer d’un amour plus fort.
        

        
    Message du 25 avril 2014

    A L'EXEMPLE DE MARIE, SOYONS PRIERE ET AMOUR COMME LE SOLEIL EST FEU ! (26/04/14)
    Dans son message du 25 avril 2014, la Vierge Marie nous dit : "Soyez prière et amour". Puis, un peu plus loin dans le même message, elle nous dit également ces deux choses importantes : "J’intercède pour vous tous" et "Je vous aime d’un amour incommensurable".
    Ces deux dernières phrases sont importantes car elles nous montrent d’une manière très claire que la Vierge est une personne cohérente, et ce parce qu’elle vit elle-même ce qu'elle demande aux autres de vivre.
    En effet, Marie est prière (puisqu’elle intercède pour nous tous) et amour (puisqu’elle nous aime d’un amour incommensurable). Donc, quand elle nous dit "Soyez prière et amour", nous devons voir en elle non seulement une enseignante mais, aussi et surtout, un exemple à suivre et un modèle à imiter. Il n’y a aucun pharisaïsme en Marie. La Vierge ne fait pas partie de ceux qui disent mais ne font pas.
    Cette très grande cohérence qui la caractérise doit stimuler notre confiance en elle ainsi que notre désir de nous mettre à son école.
    "Ouvrez vos cœurs à la grâce que Dieu vous donne à travers moi, comme la fleur s’ouvre aux rayons chauds du soleil", nous dit la Sainte Vierge au début de son message.
    Cette phrase est une invitation à nous abandonner complètement à elle et à laisser de côté toutes nos questions et toutes nos craintes. Nous devons faire ce qu'elle nous demande sans attendre.
    Nous devons nous ouvrir maintenant (les fleurs ne font jamais la grasse matinée mais elles s’ouvrent dès que le soleil se lève).
    Nous devons nous ouvrir entièrement (les fleurs ne laissent aucun de leurs pétales fermés).
    Nous devons nous ouvrir constamment (les fleurs ne se referment pas, au cours de la journée, mais elles restent ouvertes tant que le soleil est là).
    Ah ! Puissions-nous avoir une infinie confiance en la Mère de Dieu et, à son école, puissions-nous apprendre à prier intensément et à aimer intensément. Oui, puissions-nous brûler d’amour pour Dieu et pour notre prochain, et ce en permanence !! Et comme elle, puissions-nous être prière et amour comme le soleil est feu !!!

         

        
    Message non-daté de Mirjana
    LES EPREUVES QUE TRAVERSE L'EGLISE (21/04/14)
    Nous connaissons tous ce message non-daté que la Vierge de Medjugorje a donné à la voyante Mirjana :
    Tu dois savoir que satan existe. Un jour, il s'est présenté devant le trône de Dieu et a demandé la permission d'éprouver l'Eglise durant une période. Dieu lui a permis de l'éprouver pendant un siècle. Ce siècle est sous le pouvoir du démon, mais quand seront réalisés les secrets qui vous ont été confiés, son pouvoir sera détruit (extrait)
    . 
    En lien avec ce message, il est intéressant de connaître cette petite anecdote qui a été publiée dans la revue L'appel du ciel en septembre 2010 (et qui a été postée également par Arnaud Dumouch sur le forum Docteur Angélique) :
        
    Le 13 octobre 1884, Léon XIII finit de célébrer la Sainte Messe dans la chapelle vaticane. Il reste alors immobile pendant 10 minutes. Puis, il se précipite vers ses bureaux sans donner la moindre explication à ses proches qui l’ont vu devenir livide. Léon XIII compose aussitôt une prière à Saint Michel Archange, avec instruction qu’elle soit récitée partout après chaque Messe basse.
    Plus tard, le Pape donne son témoignage : "Après la Messe, j’entendis deux voix; une douce et bonne, l’autre gutturale et dure; il semblait qu’elles venaient d’à côté du tabernacle. Il s’agissait du démon qui s’adressait au Seigneur, comme dans un dialogue. Voici ce que j’ai entendu" :
    -La voix gutturale, la voix de Satan dans son orgueil, criant au Seigneur : "Je peux détruire ton Eglise".
    -La voix douce du Seigneur : "Tu peux ? Alors, fais le donc".
    -Satan : "Pour cela, j’ai besoin de plus de temps et de pouvoir".
    -Notre Seigneur : "Combien de temps ? Combien de pouvoir ?"
    -Satan : "75 à 100 ans et un plus grand pouvoir sur ceux qui se mettent à mon service".
    -Notre Seigneur : "Tu as le temps, tu auras le pouvoir. Fais avec cela ce que tu veux".
        

         
    Message du 25 septembre 1995
    LA PRIERE ET LES NOUVEAUX MOYENS DE COMMUNICATION (14/04/14)
    Dans son message mensuel du 25 septembre 1995, la Vierge de Medjugorje nous a dit : "Je vous invite à devenir amoureux du Très Saint Sacrement de l'autel. Adorez-le, petits enfants, dans vos paroisses et ainsi vous serez unis avec le monde entier".
    Ce message a quelque chose de très moderne. En effet, à l'heure des téléphones portables, des SMS, d'Internet et des réseaux sociaux, c'est un peu comme si la Vierge venait nous rappeler que c'était surtout à travers la prière qu'une véritable communion pouvait exister entre les hommes.
    Il faut dire que la prière, et notamment l'Adoration du Saint Sacrement, nous met en relation directement avec Dieu. Et pouvoir parler avec le Créateur, c'est encore mieux que parler uniquement avec des créatures !
    Mon Dieu, puissent les hommes de ce temps voir en la prière non pas un exercice ennuyeux et dépassé mais, bien au contraire, un moyen de communication qui répond à leur soif immense de contact et d'échange. Un moyen d'autant plus intéressant qu'il est gratuit, sans fil et illimité !

         

         
    Message du 2 avril 2014
    UN MESSAGE DE CARÊME QUI A UNE TONALITE "SPORTIVE" (04/04/14)
    Le temps du Carême est souvent présenté comme un temps d’entraînement durant lequel chacun est invité à faire des exercices de conversion afin de remporter la victoire sur le mal.
    Je ne sais pas si les deux choses sont liées, mais je trouve que le message que la Vierge de Medjugorje a donné à Mirjana le 2 avril 2014 a une tonalité "sportive". En effet, le mot "tentative" est répété deux fois : "Je désire vous aider afin que votre vie de prière et de pénitence soit une tentative sincère pour vous rapprocher de mon Fils" et "Chaque prière, chaque messe, et chaque jeûne est une tentative pour vous rapprocher de mon Fils".
    Le mot "tentative" est très souvent employé par les commentateurs sportifs, notamment lorsqu’un athlète essaye de battre un record : "Il a échoué à la première tentative", "La deuxième tentative sera-t-elle la bonne ?", "Il a réussi à la troisième tentative"...
    Quand on lit ce mot dans le message, il nous suggère l’idée que chacun de nos rendez-vous spirituel avec Dieu (la prière, la Messe, le jeûne...) est un peu comme un "élan" que nous prenons pour essayer d’atteindre le cœur de notre Créateur.
    En ce sens, on peut dire que "tentative" est un mot qui nous invite à la patience, à l’espérance et à la persévérance. En effet, il renforce notre désir de nous appliquer dans nos efforts afin que, comme un sportif qui prend de l’élan avant un saut en longueur ou en hauteur, nous puissions nous aussi aller toujours plus loin et toujours plus haut dans l’amour de Dieu.
    Nul doute que l'un des buts de ce message est de nous inviter à ne pas relâcher nos efforts ou, si cela est nécessaire, à les reprendre avec une ardeur renouvelée.
         

        
    Message du 25 mars 2014
    UN MESSAGE DANS LEQUEL ON SENT LE SOUFFLE DE L'ESPRIT SAINT (26/03/14)
    Le message mensuel du 25 mars 2014 est un message dans lequel la Vierge Marie nous montre la bonne direction.
    Elle nous dit par exemple - même si c'est de manière indirecte - où il ne faut pas aller (vers le péché) et où il faut aller (vers la Confession, la sainteté).
    Elle nous parle également de l'amour de Dieu (qui commencera à couler dans le monde par nous) ainsi que de la bénédiction de Dieu (qui nous comblera).
    C'est un message dans lequel il y a beaucoup de mouvements : on s'éloigne du mal, on va vers le bien, l'amour coule de nous, la bénédiction de Dieu descend sur nous...
    Cela nous donne un peu l'impression que l'Esprit Saint souffle de tous les côtés, qu'il nous entoure, qu'il nous cerne... tant et si bien que l'on finit par se sentir entraîné dans la communion avec Dieu.
    C'est un message qui est tout à fait adapté à notre monde désorienté qui a tant besoin de repères.
    Ce message rappelle aussi aux chrétiens que nous sommes que nous devons toujours être en mouvement vers Dieu, nous aussi, et ne jamais relâcher nos efforts : Commencez la lutte contre le péché comme dans les premiers jours, nous dit la Vierge.
    A noter qu'en ces jours où nous approchons du 33ème anniversaire des apparitions de Medjugorje, c'est le deuxième message mensuel consécutif dans lequel la Mère de Dieu fait allusion au début des apparitions.
         

         
    Message du 18 mars 1994
    VOUS VOYEZ BIEN VOUS-MÊMES QU'AVEC NOTRE PRIERE NOUS DETRUISONS TOUT MAL (01/03/14)
    Dans le message annuel qu'elle a donné à la voyante Mirjana le 18 mars 1994, la Vierge Marie a dit ceci : "A nouveau, je vous dis : ouvrez vos coeurs et laissez-moi vous guider. Mon chemin mène à Dieu. Je vous appelle à vous mettre en route ensemble, car vous voyez bien vous-mêmes qu'avec notre prière nous détruisons tout mal. Prions et espérons".
    Quand on lit ces mots (et notamment le passage : "Vous voyez bien vous-mêmes qu'avec notre prière nous détruisons tout mal"), on peut se demander quel exemple précis (ou quels exemples précis) la Vierge avait en tête au moment où elle a dit cela.
    A ce sujet, il est intéressant de savoir que le 18 mars 1994, le jour même de l'apparition, le Président croate Franjo Tudman et le Président américain Bill Clinton se sont rencontrés à Washington à l'occasion de la signature d'un accord de paix entre les croates et les musulmans (qui étaient alors en guerre en Bosnie Herzégovine).
    C'est peut-être à cela que la Vierge pensait en donnant le message à Mirjana...
         

         
    Message du 25 février 2014
    VOUS QUI DES LE COMMENCEMENT MÊME AVEZ DIT OUI A MON APPEL
    (26/02/14)
    Quand nous lisons un message de la Vierge, nous entendons sa voix. La Mère de Dieu elle-même nous parle.
    Dans certains messages de Medjugorje, il peut parfois arriver que l'on ait comme l'impression de la "voir".
    Cela se produit quand, en lisant certains mots, il nous semble que nous percevons l'expression du visage de la Vierge ou l'attitude qui a été la sienne quand elle les a prononcés.

    Dans le message du 25 février 2014, une phrase illustre bien cela : "Soyez prière, vous qui dès le commencement même avez dit OUI à mon appel".
    En effet, en lisant ces mots, on sent que la Vierge jette un regard plein d'amour et de tendresse sur les fidèles de la paroisse de Medjugorje. C'est comme si elle les couvait du regard.
    A ce propos, il ne faut pas oublier que le tout premier message hebdomadaire à la paroisse a été donné le 1er mars 1984. Nous allons donc fêter le 30ème anniversaire de ce premier message dans seulement trois jours !
    Trente ans, c'est important. C'est exactement le nombre d'années que Jésus a passées auprès de sa Mère au cours de sa vie terrestre !

    Alors, après tant d'années d'apparitions, comment la Vierge pourrait-elle ne pas avoir envie de se retourner vers les habitants de Medjugorje pour penser, ne serait-ce qu'un instant, au chemin qui a été parcouru pendant tout ce temps ?
    Faut-il pour autant en déduire que c'est là un signe que les messages vont bientôt s'arrêter ? Dieu seul le sait !
    Ce que l'on peut dire simplement, c'est que la fin du message de Marie s'ouvre sur la confiance : "Ne l'oubliez pas, petits enfants : je suis avec vous et je vous aime. De jour en jour, je vous présente tous à mon Fils Jésus".
    Ces mots sont extraordinaires car ils nous invitent à penser que pour ceux qui ouvrent leur coeur à la Vierge, Medjugorje ne se terminera jamais !

         

        
    Message du 25 janvier 2014
    L'ÊTRE HUMAIN EST FAIT POUR ENTRER EN RELATION (26/01/14)
    Dans le message mensuel du 25 janvier 2014, j'ai le sentiment que la Vierge de Medjugorje cherche surtout à nous rappeler que l'homme est un être de relation. Il n'est pas fait pour rester seul. Il est fait pour vivre avec les autres, pour donner et recevoir, pour être à la fois "émetteur" et "récepteur".
    En effet, dans la première partie de son message, la Vierge nous demande d'être de bons "émetteurs" (si je puis dire) : "Priez afin que le rayonnement de votre prière ait une influence sur ceux que vous rencontrez". C'est là une phrase très forte. C'est un peu comme si Marie nous disait qu'il fallait prier jusqu'à ce que Dieu soit tellement présent en nous qu'il brille à travers nous et illumine les autres. Quelle puissance dans ces paroles!
    Puis, dans la deuxième partie de son message, la Vierge nous demande d'être également de bons "récepteurs" : "Lisez-là (ndlr : il s'agit ici de la Sainte Ecriture) afin que les paroles de paix se mettent à couler dans vos cœurs". C'est là aussi une phrase très forte. C'est un peu comme si Marie nous invitait à "boire la Parole de Dieu avec les yeux". Quelle merveille !
    Enfin, dans la troisième partie du message, la Vierge prie avec nous et pour nous afin que nous devenions toujours plus ouverts à la volonté de Dieu, Dieu qui, comme nous le savons, est Lui-même relation et communion d'amour entre les trois Personnes divines (le Père, le Fils et l'Esprit Saint). C'est prodigieux !
    En ces jours où nous venons de célébrer la Journée Mondiale des Communications Sociales (comme chaque 24 janvier), on peut dire que ce message de la Vierge tombe à point !
        

         
    Message du 25 décembre 2012
    JE SUIS VOTRE PAIX. VIVEZ MES COMMANDEMENTS (25/12/13)
    Le 25 décembre 2012, à Medjugorje, ce n'est pas la Vierge Marie qui a parlé mais l'Enfant Jésus. Il nous a dit ceci : "Je suis votre paix. Vivez mes commandements".
    Pour approfondir ces paroles qui nous ont été données il y a exactement un an, il est intéressant de les relire à la lumière d'un message que la Vierge a donné à la voyante Mirjana le 2 octobre 2006 :
    Chers enfants, je viens à vous en ces temps pour vous adresser un appel à l’éternité. C’est un appel à l’amour. Je vous appelle à aimer, car c’est seulement par l’amour que vous arriverez à connaître l’amour de Dieu. Beaucoup pensent qu’ils ont la foi en Dieu et qu’ils connaissent ses commandements. Ils tentent de vivre selon ses lois, mais ils ne font pas ce qui est le plus important : ils ne l’aiment pas. Mes enfants, priez et jeûnez. Voilà le chemin qui vous aidera à vous ouvrir et à aimer. Seulement par l’amour de Dieu gagne-t-on l’éternité. Je suis avec vous. Je vous guiderai avec un amour maternel. Merci d’avoir répondu.
         

         
    Message du 20 novembre 1986
    CE QUE SIGNIFIE "BRÛLER D'AMOUR" (22/12/13)
    Le 20 novembre 1986, la Vierge de Medjugorje a donné le message suivant (extrait) : Vous savez que je vous aime, que je brûle d'amour pour vous. C'est pourquoi, chers enfants, décidez-vous à aimer, brûlez d'amour. Apprenez à connaître de jour en jour l'amour de Dieu. Chers enfants, décidez-vous pour l'amour. Que l'amour prédomine en chacun d'entre vous, non pas un amour humain, mais un amour divin.
    Comme c'est bien souvent le cas, la spiritualité franciscaine nous aide à mieux comprendre ce message, et notamment ces mots : "Brûlez d'amour".
    Dans une lettre qu'elle a adressée à Sainte Claire d'Assise, Sainte Agnès de Prague (qui était une sœur Clarisse) dit qu'elle souffre énormément. Elle écrit entre autre ceci : "Je suis accablée", "Je souffre au-delà de toute expression", "Je n'ai presque plus la force de parler", "Mon âme brûle intérieurement et se consume dans des flammes et des tortures infinies", "J'en perd l'esprit", "Je dépéris entièrement", "Je me sens défaillir dans un tel supplice"...
    D'après vous, quelle était la cause de la souffrance d'Agnès ? Elle avait eu une vision du Purgatoire et de l'Enfer ? Non. Elle avait vu Jésus en Croix ? Non. Elle recevait des attaques venant de certains prêtres ? Non. Elle souffrait de fortes migraines ? Non.
    En fait, Sainte Agnès se trouvait loin de Sainte Claire et elle ne pouvait pas lui rendre visite. Là était la cause de sa souffrance.
    Cela nous en dit long sur la signification de ces mots : "Brûlez d'amour", vous ne trouvez pas ?
    Cela nous montre d'une manière extrêmement forte qu'aimer, ce n'est pas simplement "aimer bien" ou simplement "tolérer" l'autre. Non. Aimer, c'est vraiment être embrasé du feu de l'Esprit Saint.
    Mère Térésa disait souvent à ses sœurs : "Aimez jusqu'à ce que cela fasse mal".
    Chers amis, puissions-nous être chaque jour, avec l'aide de Dieu, les témoins de cet amour-là !
        

         
    Message du 25 novembre 2013
    LE PERE JOZO CITE LA PHRASE DE SAINT FRANCOIS D'ASSISE : "TU ES MON DIEU ET MON TOUT" (13/12/13)
    Voici un extrait d'une conférence dans laquelle le Père Jozo Zovko a cité la célèbre phrase de Saint François d'Assise : "Tu es mon Dieu et mon tout" (le 22 octobre 2007 à Siroki Brijeg >>) :
    Comme Saint François est grand - ainsi que tous les Saints - quand il proclame : "Tu es mon Dieu et mon tout".
    -"François, mon Eglise s'effondre", lui dit Jésus.
    -"Que veux-tu que je fasse, Seigneur ?"
    -"Aide-moi à reconstruire mon Eglise".
    Depuis 26 ans et presque 4 mois, la Mère Bénie trouve les reconstructeurs de l'Eglise. La Messagère de Dieu recherche ceux qui vont renouveler l'Eglise. Elle vous a appelés. Et c'est la raison pour laquelle elle dit que sans vous, les plans de Dieu ne peuvent pas se réaliser. Dieu a un plan. Ce plan consiste en ce que personne ne se perde.
        

        
    Message du 25 novembre 2013
    ENCORE UN MESSAGE QUI A UNE FORTE TONALITE FRANCISCAINE (27/11/13)
    Le 25 novembre 2013, la Vierge de Medjugorje nous a dit ceci : Votre foi deviendra ferme, de sorte que vous pourrez dire de tout votre cœur : "Mon Dieu, mon tout !"
    Il est intéressant de savoir que "Mon Dieu, mon tout !" est une courte prière que l'on attribue à Saint François d'Assise. Elle était, dit-on, son oraison favorite.
    Or, il se trouve que dans son message la Vierge nous dit des choses très profondes et vraiment essentielles. C'est un peu comme si elle revenait au cœur même du message de Medjugorje, et ce en nous parlant de la prière et de la conversion qui doivent nous conduire progressivement à l'union à Dieu.
    A partir de là, il n'est pas étonnant que Marie ait prononcé des paroles qui nous fassent penser à celui dont Cyrille Auboyneau disait qu'il était "le héro de Medjugorje" : Saint François d'Assise (source : "La prière à Medjugorje"). En effet, la Vierge ne pouvait pas nous donner de meilleur exemple pour illustrer ses propos !
    A noter que dans les messages de la Vierge de Medjugorje, on trouve de très nombreuses allusions à Saint François. Je ne citerai à titre d'exemple que ces deux extraits : "Je vous appelle à être amour là où il y a la haine, et nourriture là où il y a la faim" (le 25/09/04) et "Soyez amour et lumière là où sont les ténèbres et le péché" (le 25/10/07).
     
         

          
    Message du 25 mars 1999

    QUAND LA VIERGE MARIE NE NOUS DIT PAS "PRIEZ" MAIS "PRIONS"
    (13/11/13)
    Je rajoute dans cette section cette prière qui a été publiée sur "Chère Gospa" lors de la neuvaine pour ceux qui ne connaissent pas l'amour de Dieu (du 12 au 20 novembre 2013). Il s'agit de la prière du deuxième jour : 
    Chère Gospa, à Medjugorje tu nous as dit : "Prions, petits enfants, pour tous ceux qui ne désirent pas connaître l'amour de Dieu, même s'ils sont dans l'Eglise. Prions pour qu'ils se convertissent afin que l'Eglise ressuscite dans l'amour" (25/03/99).
    Ces paroles nous touchent profondément, Vierge Marie. Oui, très profondément, et ce parce que tu ne nous dis pas "priez" (comme c’est le cas dans la plupart des messages que tu nous donnes à Medjugorje) mais "prions".
    En effet, comment pourrions-nous ne pas sentir, en entendant ce "prions", ton cœur de Mère qui bat pour l’Eglise ?
    Vierge Marie, aujourd’hui, remplis de joie et de confiance, nous te supplions pour que tous les catholiques se rassemblent autour de toi, pour qu’ils mettent enfin tes recommandations en pratique et, ainsi, grandissent tous ensemble dans la foi et dans l’amour (
    Je vous salue Marie...).
        

        
    Message du 25 octobre 2013
    PRIERE : POUR QUE LES CHRETIENS NE LAISSENT PAS SATAN LES AGITER COMME LE VENT AGITE LES BRANCHES D'UN ARBRE (29/10/13)
    Je rajoute dans cette section cette petite prière pour l'Eglise en date du 29 octobre 2013 (voir aussi dans la rubrique : "Prières pour l'Eglise et pour le monde) :

    Chère Gospa, à Medjugorje tu nous as dit : "Que Satan ne vous agite pas comme le vent agite les branches" (25/10/13).
    Il est vrai qu’il y a tellement de choses, actuellement, qui inquiètent les chrétiens et par lesquelles Satan cherche à ébranler leur confiance : la crise économique, les menaces de guerre dans certaines régions du monde, les bruits concernant la fin des temps...
    Chère Gospa, en essayant de nous agiter comme le vent agite les branches, Satan cherche à déraciner "l’arbre de la foi" qui est à l’intérieur de nous et, ainsi, à faire tomber tous les beaux fruits qu’il porte : la paix, la joie, la patience, l’espérance, l'amour...
    C’est pourquoi, aujourd’hui, nous voudrions te demander la grâce d'avoir une foi forte, inébranlable, de telle sorte que les autres puissent toujours trouver la paix auprès de nous, et que notre cœur soit toujours pour eux un lieu où il fait bon rester.
    Ainsi que ton Fils Jésus nous l’a dit dans l’Evangile:
    "A quoi le règne de Dieu est-il comparable, A quoi vais-je le comparer ? Il est comparable à une graine de moutarde qu’un homme a jetée dans son jardin. Elle a poussé, elle est devenue un arbre, et les oiseaux du ciel ont fait leur nid dans ses branches" (Luc 13, 18-19).
    >Je vous salue Marie...
        

        
    Message du 25 octobre 2013
    QUE CHERCHE SATAN EN ESSAYANT DE NOUS AGITER COMME DES BRANCHES DANS LE VENT ? (27/10/13)
    Dans les messages qu'elle nous a donnés à Medjugorje, la Vierge Marie nous a dit à plusieurs reprises que Satan cherchait à nous agiter comme des branches dans le vent.
    Le 25 mars 1996, par exemple, elle nous a transmis ces paroles : "Priez, petits enfants, pour que Satan ne vous agite pas comme des branches dans le vent".
    Je crois que Satan réussit à nous agiter à chaque fois qu'il parvient à nous troubler intérieurement, et notamment en faisant croire à certains que l'Eglise se trompe, ou bien que le Pape et le Magistère ne disent pas vraiment la vérité et que, de ce fait, il est préférable de garder ou de prendre une distance par rapport à l'Eglise plutôt que de s'en rapprocher... 
    En effet, le 25 septembre 1992, la Vierge Marie a dit ceci : "Satan désire détruire tout ce que moi-même et mon Fils Jésus construisons. Il désire tout spécialement détruire vos âmes. Il désire vous entraîner le plus loin possible de la vie chrétienne ainsi que des commandements que l'Eglise vous appelle à vivre. Satan désire détruire tout ce qui est saint en vous et autour de vous".
    Pourquoi Satan cherche-t-il à nous agiter comme des branches dans le vent ? A la lumière des messages de la Vierge de Medjugorje, je crois que l'on peut dire que c'est tout simplement parce qu'il cherche à nous arracher à Dieu et à déraciner l'arbre de la foi à l'intérieur de nous !
        

           
    Message du 28 août 2013
    L'APPARITION DE MARIJA DANS LE PETIT BOIS DES "ENFANTS DE MEDJUGORJE" (30/09/13)
    Quand on va à Medjugorje pour le Festival des jeunes (par exemple) où bien quand on participe à des rencontres avec les voyants, on entend toujours des témoignages extraordinaires. Des gens viennent nous parler de guérisons, de conversions, de réconciliations, d'oeuvres qui sont toutes plus belles les unes que les autres... C'est merveilleux !
    On peut regretter cependant qu'il y ait si peu de témoins qui parlent des messages en eux-mêmes et qui expliquent aux autres comment vivre la spiritualité de Medjugorje.
    En effet, les recommandations de la Vierge sont ce qu'il y a de plus important et de plus précieux.
    A Medjugorje, il n'y a pratiquement que les voyants qui fassent cela. Les voyants... et soeur Emmanuel.
    Soeur Emmanuel, en effet, met toujours les messages au centre de ses prédications.
    A partir de là, il n'est pas très étonnant que la Vierge ait donné le message suivant quand elle est apparue à Marija dans le petit bois des "Enfants de Medjugorje" (le 28 août 2013) : "Chers enfants, priez, priez, priez".
    En effet, qu'est-ce que la Vierge pouvait faire de mieux que rappeler l'essentiel dans un lieu où l'on cherche à transmettre l'essentiel ?
         

           
    Locution du 11 juillet 1987
    LA PRIERE EST A DIEU CE QUE LE TOUR EST AU POTIER (15/09/13)
    De la même façon que le tour met la glaise en mouvement et permet au potier de façonner le vase à sa guise, ainsi la prière constante met l'homme en mouvement et permet à Dieu de le modeler selon ses plans.
    Cette petite réflexion m'est venue en lisant cette locution que Jelena a reçue le 11 juillet 1987 (extrait) : Créez dans vos coeurs une prière continue, parce que seulement ainsi serez-vous capables d'être des vases préparés. Par la prière votre Père vous modèlera en vases selon son désir.
         

       
    Message du 25 juillet 2013
    UN MESSAGE QUI ME RAPPELLE UN PEU LA SCENE DE LA CRUCIFIXION (08/08/13)
    C'est bizarre, les trois principales parties du message que la Vierge nous a donné le 25 juillet 2013 (et qui est un message très énergique) me rappellent un peu la scène de la Crucifixion.
    Je trouve que, dans un premier temps, on sent d'une manière particulière l'horizontalité de la Croix; notamment quand la Vierge nous dit ces mots : "(...) je vous appelle tous à vivre votre foi et à témoigner par votre exemple et sous toutes les formes".
    En effet, cela rappelle un peu les bras étendus de Jésus qui, sur la Croix, cherchent à embrasser l'humanité tout entière.

    Ensuite, dans un deuxième temps, on sent également la verticalité de la croix; notamment quand la Vierge nous dit ceci : "(...) que dans vos coeurs il y ait la joie et l'amour pour la sainteté".
    En effet, cela peut nous remettre en mémoire Jésus crucifié qui regarde vers le ciel et s'abandonne totalement à la volonté de son Père.

    Enfin, dans un troisième temps, le message se termine par l'assurance que la Vierge nous accompagne de son intercession devant le Tout-Puissant.
    Oui, Marie est là, à nos côtés, comme elle était aux côtés de son Fils au pied de la Croix.

         

          
    Message du 25 avril 2013

    IL NE FAUT OUBLIER AUCUNE DES RECOMMANDATIONS DE LA VIERGE MARIE (03/05/13)

    On peut assez difficilement oublier de mettre en pratique les principaux conseils que la Vierge Marie nous donne à Medjugorje. Par exemple, il est difficile d'oublier d'aller à la Messe, ou d'aller se confesser une fois par mois, ou bien de prier le Rosaire tous les jours, ou encore de jeûner au pain et à l'eau les mercredis et les vendredis. En effet, ce sont là quatre rendez-vous importants avec Dieu, et l'horaire de chacun d'entre eux est généralement fixé à l'avance. Nous ne pouvons donc pas ne pas nous en souvenir.

    Par contre, c'est un peu différent pour la lecture de la Bible. A moins d'appartenir à un "groupe biblique", nous fixons nous-mêmes (et ce librement) le temps que nous consacrons quotidiennement à la lecture des Saintes Ecritures. Il est donc beaucoup plus facile d'oublier ce rendez-vous là et, avec le temps, d'en arriver à le négliger complètement.

    Il en va de même avec la conversion personnelle (qui dépend uniquement de notre bonne volonté) et, dans une certaine mesure, avec la prière familiale. En effet, il suffit de si peu de chose pour que les membres d'une même famille ne prient plus ensemble : un changement au niveau des horaires de travail, un ami qui prend l'habitude de venir ou de téléphoner à l'heure de la prière, une émission de télévision que quelqu'un veut absolument regarder, un nouvel engagement qui fait que l'on est absent au moment du Rosaire (par exemple)...

    En nous parlant à nouveau de la conversion personnelle, de la prière familiale et de la lecture de la Bible, la Vierge Marie "met le doigt" sur les points importants qui, me semble-t-il, risquent le plus de finir aux oubliettes si nous n'y prenons pas garde. C'est là, à mon avis, l'un des intérêts du message du 25 avril 2013. Il nous rappelle que chaque parole de Marie a son importance et que nous devons toujours VEILLER à n'oublier aucune de Ses recommandations !
        


          

    Message du 25 janvier 2013

    QUE POUR VOUS LA PRIERE SOIT FORTE COMME PIERRE VIVANTE (16/02/13)

    Voici un extrait de la lettre mensuelle de sœur Emmanuel du 15 février 2013 :

    Dans le message du 25 janvier, la Vierge fait une comparaison remarquable entre notre prière et la solidité d'une pierre. “Que pour vous la prière soit forte comme pierre vivante, jusqu’à ce que vous deveniez témoins par votre vie". L'expression croate “Zivi camen“ n'existe pas dans notre langue. La traduction “pierre vivante“ n'en donne pas vraiment l'idée. Dans cette région où le sol est truffé de pierres, les croates appellent “Zivi camen“ ces énormes pierres qui affleurent à peine à la surface, et qui sont tellement énormes sous terre qu'il est impossible de les bouger. Elles sont inébranlables, et heureux celui qui bâtit sa maison dessus, les tempêtes ne peuvent la détruire !
        


        

    Message du 25 janvier 2001

    POURQUOI CELUI QUI PRIE NE CRAINT-IL PAS L'AVENIR ? (12/01/13)

    Le 25 janvier 2001, à Medjugorje, la Sainte Vierge nous a dit ceci : "Petits enfants, celui qui prie ne craint pas l'avenir et celui qui jeûne ne craint pas le mal".

    J'aimerais m'arrêter un instant sur la première partie de cette phrase. Pourquoi celui qui prie ne craint-il pas l'avenir ? Quel est le rapport entre la prière et le temps qui passe ? Voici peut-être (je dis bien : peut-être) une "explication" possible :

    Je pense que la Sainte Vierge souhaite que nous fassions tous l'expérience de l'éternité dans la prière. Cela se sent d'une manière particulière dans le message du 25 avril 2000 : "Décidez chaque jour de consacrer du temps à Dieu et à la prière, jusqu'à ce que la prière devienne pour vous une joyeuse rencontre avec Dieu. C'est seulement ainsi que votre vie aura un sens et que vous contemplerez avec joie la vie éternelle".

    Faire l'expérience de la vie éternelle dans la prière, à mon sens, c'est "ressentir" en soi la présence de Jésus d'une manière suffisamment "profonde" pour que naisse en nous le désir que la prière ne finisse jamais. C'est se sentir bien avec Jésus. C'est l'avoir trouvé et avoir envie de rester toujours avec lui.

    Or, quand nous faisons l'expérience de l'éternité dans la prière, il est clair que nous n'avons pas besoin de tout ce que demain peut nous apporter pour nous sentir heureux. Nous vivons l'instant présent. Nous sommes heureux maintenant. Non, nous n'avons pas besoin de demain. Cela m'amène à poser la petite question suivante en guise de conclusion : "Comment pourrait-on avoir peur de quelque chose dont on n'a pas besoin, c'est à dire, finalement, d'une chose à laquelle on ne pense pas ?"
        


        

    Locution 1986

    JELENA VASILJ ET LA LOCUTION CONCERNANT LA "MAISON FAITE EN CARTON" (11/01/13)

    En 1986, la voyante du coeur Jelena Vasilj a reçu une locution intérieure qui peut nous paraître étrange : "Je vous en supplie, détruisez cette maison faite en carton que vous avez construite par vos désirs. Alors je pourrai agir pour vous" (source : "Chère enfants", de Cyrille Auboyneau, p. 222).

    Qu'est-ce que la Vierge a voulu dire par "maison faite en carton" ? S'agissait-il vraiment d'une "maison concrète" (une sorte de "cabane" que les membres du groupe de Jelena aurait construite pour "s'amuser" ou bien pour prier à l'intérieur) ?

    Récemment, j'ai posé la question à Daria Klanac. Elle m'a répondu qu'à son avis, il devait s'agir d'une belle métaphore : une invitation à nous débarrasser du "carton" sans valeur qui nous couvre pour nous ouvrir à l'action de Marie à travers ses messages.
        


       

    Message du 25 août 1999

    PETITES FLEURS (MEDITATION) (10/01/13)

    Le 25 août 1999, à Medjugorje, la Vierge Marie nous a dit ceci : "Chers enfants, aujourd'hui encore je vous appelle à glorifier Dieu le Créateur dans les couleurs de la nature. Il vous parle aussi à travers la plus petite fleur sur sa beauté et sur la profondeur de l'amour avec lequel Il vous a créés".

    Pour moi, ces "petites fleurs", ce sont aussi tous ces inconnus qui vivent au plus profond d'eux-mêmes le message de l'Evangile. Ce sont tous ces gens "petits" et simples, doux et humbles de cœur, fidèles au Christ et à sa Mère, remplis d'une foi vivante...

    Oui, ce sont eux ces "petites fleurs", ces "petites fleurs" que les "grands" de ce monde passent leur temps à ignorer ou à piétiner - au point d'en faire parfois des martyrs -, mais qu'ils sont si heureux de pouvoir rencontrer et contempler de près quand ils sont tombés de leur trône et qu'ils ont le nez dans la poussière, parce que le parfum de ces "petites fleurs" est si pur qu'il attire les hommes à Dieu et les sauve de leur orgueil.
        


         

    Message du 25 décembre 2012
    "JE SUIS VOTRE PAIX. VIVEZ MES COMMANDEMENTS" : UN MESSAGE QUE JESUS ADRESSE AUSSI AUX FRANCAIS (03/01/13)

    Le 25 décembre 2012, à Medjugorje, l'Enfant-Jésus a parlé pour la toute première fois et il a dit : "Je suis votre paix. Vivez mes commandements".

    Au sujet des commandements, l'article 2069 du Catéchisme de l'Eglise Catholique est très intéressant. Il nous dit ceci : Le Décalogue forme un tout indissociable. Chaque "parole" renvoie à chacune des autres et à toutes; elles se conditionnent réciproquement. Les deux Tables s'éclairent mutuellement; elles forment une unité organique. Transgresser un commandement, c'est enfreindre tous les autres.

    En France, force est de constater que nous avons du mal à sentir que les commandements forment une unité organique. Nous avons tendance au contraire à les hiérarchiser. Cela s'est senti d'une manière très nette pendant la dernière élection présidentielle.

    Quand un candidat enfreint le 5ème commandement ("Tu ne tueras pas") en proposant la légalisation de l'euthanasie, alors nous montons immédiatement au front. Mais quand un candidat enfreint le 3ème commandement ("Observe le jour du Seigneur pour le sanctifier") en proposant l'élargissement du travail le dimanche, nous ne disons rien. Cela nous paraît "moins pire".

    Les attaques contre la vie physique nous semblent toujours plus graves que les attaques contre la vie spirituelle. C'est dommage. Dans les deux cas, nous devrions réagir avec la même force.

    La vie spirituelle, en effet, est à la base de tout. Si nous la négligeons, alors c'est tout l'édifice de la société qui va s'écrouler. D'ailleurs, je suis personnellement convaincu que si l'euthanaise et le "mariage pour tous" font l'objet de projets de lois et que si les chrétiens ont autant de mal à convaincre le gouvernement d'y renoncer, c'est justement parce que les chrétiens négligent la vie spirituelle. Ils s'occupent trop de l'aspect social des choses (pétitions, manifestations...) et pas assez de l'aspect spirituel (Rosaire, jeûne...). Ils s'appuient trop sur leurs propres forces, et pas suffisamment sur Dieu (même s'il est vrai qu'il y a eu une évolution, ces dernières semaines).

        


        

    Message du 25 décembre 2012
    MEDJUGORJE : DU TEMPS DES SEMAILLES AU TEMPS DE LA MOISSON (02/01/13)
    Chaque jour, à Medjugorje, la Mère de Dieu apparaît et elle nous dit comment aller vers Jésus. Le 25 décembre 2012, pour la première fois depuis plus de 31 ans d'apparitions, elle n'a pas parlé. C'est son Fils qui s'est adressé à nous.
          
    Chaque fois que je pense à cela, le mot fruit me vient à l'Esprit. En effet, qui est Jésus si ce n'est le fruit de l'amour de Dieu pour les hommes, le fruit du ciel et de la terre, le fruit de l'action de l'Esprit Saint en Marie, le fruit des entrailles de la Sainte Vierge, le fruit qui doit naître en nous si nous vivons les messages de Medjugorje...
        
    Le 25 décembre 2012, on a eu la sensation très nette que le fruit (Jésus) était apparu à l'endroit même où l'on avait l'habitude de voir "l'arbre" qui le porte (Marie).
    Pour moi, cet événement très important est comme un signal pour nous faire comprendre que nous allons entrer dans le temps des "fruits".
        
    Il y a eu le temps de l'attente, il y aura le temps des réjouissances.
    Il y a eu le temps de l'effort, il y aura le temps de la récompense.
    Il y a eu le temps des attaques menées contre le sanctuaire, il y aura le temps de la justice.
    Il y a eu le temps du désert, il y aura le temps de "l'entrée en Terre Promise".
    Il y a eu le temps de l'enquête du Vatican, il y aura le temps du verdict de l'Eglise.
    Il y a eu le temps de l'ombre, il y aura le temps de la lumière.
    Il y a eu le temps des mensonges colportés sur les voyants, il y aura le temps de la vérité.
    Il y a eu le temps de la division dans le peuple chrétien au sujet de ces apparitions, il y aura le temps de l'unité.
    Il y a eu le temps du sommeil et de l'indifférence, il y aura le temps du réveil et de l'intérêt pour Medjugorje.
    Il y a eu le temps du mal, il y aura le temps de Dieu.
        
    Voilà, pour moi, c'est un peu tout cela que la Vierge a voulu nous faire comprendre le 25 décembre 2012. Au cœur de l'hiver, Marie est venue nous annoncer l'arrivée d'un nouveau Printemps pour Medjugorje !
        

        
    Message du 25 décembre 2012

    POURQUOI EST-CE JESUS QUI A PARLE A MEDJUGORJE LE 25 DECEMBRE 2012 ? (01/01/13)

    Dans le message mensuel du 25 décembre 2012, pourquoi est-ce Jésus qui a parlé, à Medjugorje, et non pas la Sainte Vierge ? La première réflexion qui vient à l'esprit est celle-ci : si la Mère s'efface derrière son Fils, alors c'est que la mission de la Mère arrive à son terme.

    Mais quand on réfléchit plus profondément, on découvre qu'il peut y avoir aussi d'autres explications possibles : peut-être que la Vierge a senti que nous avions besoin d'être fortifiés dans la foi parce que nous ne recevions plus ses messages avec suffisamment de ferveur, peut-être qu'au contraire Elle a voulu nous récompenser de nos efforts en nous mettant directement en relation avec son Fils... Je ne sais pas. C'est là un très grand mystère.

    En tous les cas, quelle que soit la manière dont chacun ressentira et interprétera les choses, il y a deux points sur lesquels tout le monde pourra être d'accord : le 25 décembre 2012, à Medjugorje, la Vierge nous a fait une énorme surprise... et cet événement tout à fait inattendu nous a rappelé très fortement que la plus belle surprise et le plus beau cadeau que la Vierge pouvait faire à ses enfants, c'est - et ce sera toujours - Jésus !
        


        

    Locution du 16 juin 1983

    LA TENTATION DE REGARDER LA MONTRE PENDANT LA PRIERE (21/12/12)

    A Medjugorje, la Sainte Vierge nous a reproché à plusieurs reprises de toujours regarder notre montre pendant nos temps de prière. Dans la charte des groupes de prière de type "Medjugorje" que Marie a donnée à Jelena Vasilj le 16 juin 1983, il y a le point suivant : "Priez avec un grand recueillement. Ne regardez pas sans cesse la montre, mais laissez-vous conduire par la grâce de Dieu".

    Ces mots m'inspirent la petite réflexion suivante : quand nous regardons notre montre, en priant, cela signifie que nous sommes prisonniers du temps et que nous avons hâte que notre prière se termine. Ce qu'il faudrait, au contraire, c'est que nous fassions l'expérience de l'éternité, en priant, et qu'ainsi nous sentions grandir en nous le désir que notre prière ne s'arrête jamais !

    Le 25 avril 2000, la Vierge nous a donné ce message : "Décidez chaque jour de consacrer du temps à Dieu et à la prière, jusqu'à ce que la prière devienne pour vous une joyeuse rencontre avec Dieu. C'est seulement ainsi que votre vie aura un sens et que vous contemplerez avec joie la vie éternelle".

    Quand nous regardons sans cesse notre montre, en priant, c'est que nous ne faisons pas vraiment l'expérience de l'éternité dans la prière.
        


        

    Message du 25 octobre 2012

    UNE HISTOIRE VRAIE POUR NOUS AIDER A MIEUX COMPRENDRE L'IMPORTANCE DE L'ADORATION DU SAINT SACREMENT (17/11/12)

    A découvrir ici >>

         


        

    Message du 25 octobre 2012

    QUELLES SONT LES INTENTIONS DE LA VIERGE ? (26/10/12)

    Dans son message du 25 octobre 2012, la Vierge Marie nous invite à prier à ses intentions. Mais quelles sont ses intentions exactement ? Le message du 25 novembre 2004 nous aide à y voir plus clair :

    Chers enfants, en ce temps, je vous invite tous à prier à mes intentions. Particulièrement, petits enfants, priez pour ceux qui n'ont pas encore connu l'amour de Dieu et ne cherchent pas Dieu, le Sauveur. Vous, petits enfants, soyez mes mains étendues et, par votre exemple, rapprochez-vous de mon coeur et du coeur de mon Fils. Dieu vous récompensera par des grâces et toute sorte de bénédictions. Merci d'avoir répondu à mon appel.
        


        

    Message du 25 septembre 2012
    PAYSAGES DE MONTAGNES (10/10/12)
    "Chers enfants, quand vous regardez dans la nature la richesse des couleurs que le Tout-Puissant vous donne (...), priez pour tout le bien que vous avez (...) et aspirez aux choses du Ciel" (Medjugorje, le 25 septembre 2012).
    Seigneur, comme la création est belle en ce mois d'octobre. Comme les couleurs sont riches ! Comme les montagnes qui se découpent dans le ciel d'automne sont hautes et majestueuses ! Elles sont impressionnantes et on se sent petits face à elles ! Elles sont nées bien avant nous et elles seront là bien après nous...
    Et pourtant, l'homme est loin d'être insignifiant dans l'immensité de l'univers.
    Seigneur, en nous aussi il y a une montagne à gravir, une vocation à accomplir. En nous aussi il y a un sentier étroit et escarpé qui conduit jusqu'au sommet. En nous aussi il y a des fleurs qui bordent le chemin et rendent la marche plus agréable : la foi, l'espérance, la charité... En nous aussi il y a des ronces et des branchages que nous devons couper ou enjamber pour continuer notre route.
    Seigneur, les hauts sommets du monde ont leurs neiges "éternelles", mais la montagne qui se trouve à l'intérieur de nous est également recouverte d'une belle aube blanche : celle de la sainteté qui ouvre les portes de l'éternité bienheureuse. Tous ceux qui ont laissé la pureté et l'humilité les façonner, en chemin, pourront revêtir cette aube un jour.
    Ah, quelle chose extraordinaire que l'amitié avec Dieu ! Ce lien précieux fait que nous ne sommes pas rien au coeur de la création. En regardant dans ce miroir qu'est la nature, l'homme qui s'efforce de marcher vers la sainteté sent progressivement la force des merveilles qui l'entourent entrer en lui, car il comprend de mieux en mieux que le véritable "sommet de la création", c'est l'homme lui-même !
        

        
    Message du 25 juillet 2012
    QU'EN VOTRE COEUR ET EN VOTRE VIE REGNENT TOUJOURS L'ESPERANCE ET LA FIERTE (10/08/12)
    Ana Shawl (l'organisatrice des conférences d'Ivan aux Etats-Unis) a envoyé un mail aux membres de "l'International Internet Prayer Group Queen of Peace" pour expliquer le sens du mot "fierté" que la Vierge Marie a employé dans son message du 25 juillet 2012. Voici un petit résumé de ce qu'elle dit :
    En croate, il y a deux mots pour traduire "fierté" : "Oholost" et "Ponos". Le premier a un sens négatif (l'orgueil, l'arrogance, l'amour-propre) et le second a un sens positif (se tenir droit, ne pas avoir peur, faire les choses avec confiance). 
    Dans le message original en croate, c'est le mot "Ponos" que la Vierge a utilisé (celui qui a un sens positif).
        

        
    Message du 25 juin 2012
    PLUS UN MESSAGE EST LU D'UNE MANIERE "PERSONNELLE", PLUS IL NOUS DIT DE CHOSES (05/07/12)
    Dans le message que la Vierge de Medjugorje nous a donné le 25 juin 2012, il y a une phrase qui m'a beaucoup marqué : "Avec une grande espérance dans le cœur, aujourd'hui encore, je vous invite à la prière".
    Si on lit cette phrase d'une manière "superficielle", elle nous paraît "normale". En effet, la Vierge Marie étant au Paradis, il est "logique" qu'elle soit remplie de joie et d'espérance. Il n'y a rien d'extraordinaire à cela.
    Par contre, si on lit cette phrase d'une manière "personnelle" (et notamment en tant que français, et non pas uniquement en tant que chrétien), alors cette phrase nous atteint beaucoup plus profondément.
    Je m'explique : les mois de mai et juin 2012 ont été pour les français des mois d'élections importantes (les présidentielles et les législatives). Et comme c'est le cas à chaque élection, on a entendu des annonces de catastrophes, de punitions, de châtiments... ce qui a pu créer un climat d'inquiétude et de peur chez certains chrétiens.
    En nous disant qu'elle avait dans le cœur "une grande espérance", la Vierge Marie nous a dit d'une manière implicite (notamment à nous les français) : "Ne craignez pas", "Ne laissez pas la politique vous ravir vos joies", "Ne laissez pas la politique vous rendre tristes", "Vivez dans la confiance", "Quoi qu'il arrive, n'ayez pas peur", "Je suis avec vous"...
    En ce sens, on peut dire qu'un message de la Vierge nous parle toujours beaucoup plus lorsqu'il est lu de manière personnelle, c'est-à-dire lorsque l'on considère qu'il nous est directement adressé et qu'il renvoie à la situation précise que nous vivons au moment où nous le lisons.
        

       
    Locution de Jelena d'août 1984
    POURQUOI LA VIERGE NE VEUT-ELLE PAS QUE NOUS PENSIONS AU MAL ET AUX "CHATIMENTS" ?

    Dans l'Evangile selon Saint Luc (au chapitre 9, versets 51 à 56), on peut lire le fameux épisode où des Samaritains ont refusé que Jésus entre dans leur village. Les apôtres ont alors demandé à leur Maître : "Seigneur, veux-tu que nous ordonnions que le feu tombe du ciel pour les détruire ?" Mais Jésus les a interpellés vivement.

       

    Aujourd'hui encore, quand nous voyons que certaines personnes refusent Jésus de manière délibérée, nous pouvons être tentés de leur parler de la "punition" qui les attend et de tous les cataclysmes que Dieu ne manquera pas de leur envoyer pour leur faire comprendre qu'il ne faut pas agir ainsi.

        

    Mais à l'instar de son Fils, la Vierge Marie nous met elle aussi en garde contre ce genre d'attitude : "Ceux qui pensent seulement aux guerres, aux maux, à la punition, ne font rien de bien. Si vous pensez au mal, au châtiment, aux guerres, vous êtes sur la route qui y mène. Votre responsabilité est d'accepter la paix qui vient de Dieu et de la répandre" (août 1984).

          

    En fait, je crois que chaque fois que nous parlons de "châtiments" ou de "punitions" à ceux qui font le mal, nous les "confirmons" dans leurs péchés (peut-être sans nous en rendre compte nous-mêmes). Autrement dit, nous ne les "branchons" plus sur la Miséricorde de Dieu. Le péché des autres nous scandalise tellement que c'est un peu comme si nous leur disions : "Maintenant, vous allez devoir payer pour ce que vous avez fait" (alors que nous devrions au contraire tout faire pour qu'ils se convertissent et échappent à la "punition").

        

    En laissant de tels sentiments nous envahir, il est clair que nous ne sommes plus dans une démarche de pardon et d'évangélisation mais dans une logique de condamnation de l'autre.

    Je pense que c'est en partie pour cette raison que Jésus et sa Mère n'aiment pas nous entendre parler de "châtiments" ou de "punitions".

    Comme la Vierge l'a dit à Medjugorje : "Votre responsabilité est d'accepter la paix qui vient de Dieu et de la répandre".
         


          

    Message du 25 mars 2011

    SAINTE THERESE DE L'ENFANT-JESUS NOUS AIDE A APPROFONDIR LES PAROLES DE LA GOSPA

    Le message du 25 mars 2011 nous dit ceci : "(...) que votre vie soit de vivre avec joie la volonté de Dieu à chaque moment de votre vie".

    Je trouve que cet extrait fait écho à une célèbre phrase de Ste Thérèse de l'Enfant-Jésus : "Le véritable bonheur sur terre consiste à toujours trouver délicieuse la part que Jésus nous donne".
        


        

    Message du 2 janvier 2010

    FAITES MOURIR TOUT CE QUI VOUS EMPÊCHE D'AIMER ET DE SAUVER

    Dans le message reçu par Mirjana le 2 janvier 2010, la Vierge nous dit ceci: "Faites mourir en vous tout ce qui vous empêche d'aimer, de sauver et d'être auprès de Lui et en Lui" (parlant de Jésus).

    Récemment, un prêtre de ma paroisse a expliqué ce que signifiait "sauver" pour un chrétien. Pour lui, il ne s'agit pas de sauver d'abord et avant tout la vie humaine, car, de toute façon, elle est vouée à la mort. Il s'agit surtout de sauver l'idée de Dieu en l'homme. Autrement dit, il faut susciter et entretenir la foi, l'espérance et la charité dans le coeur de l'homme. C'est surtout cela que signifie "sauver".
        


        

    Message du 25 juillet 2009

    LES PAROLES DE LA VIERGE A MEDJUGORJE

    Pendant longtemps, sur les forums de discussions consacrés à Medjugorje, il y a eu de nombreux messages sur le thème : "Pourquoi la Vierge de Medjugorje parle-t-elle autant ?"

    Depuis le message du 25 juillet 2009 ("Chers enfants, que ce temps soit pour vous le temps de la prière. Merci d'avoir répondu à mon appel"), on voit de nombreux messages sur le thème : "Pourquoi la Vierge de Medjugorje parle-t-elle si peu ?"

    Je trouve que cela est assez marrant ! Pendant des années on s'est demandé pourquoi la Gospa était si "bavarde", et voilà maintenant que l'on s'interroge sur le fait de savoir pourquoi elle est "si peu loquace" !
        


        
    Message du 25 mai 2007

    LA CONVERSION DU GOUT

    Quand nous étions petits, il y avait des plats que nous aimions moins que d'autres : les épinards, le boudin, le poisson, le fromage... Puis, avec le temps, nous nous sommes aperçus que nos goûts évoluaient et que, en nous forçant un peu, certains aliments que nous avions détestés finissaient par nous paraître très bons. Autrement dit, nous avons fait l'expérience qu'il était possible, pour un être humain, de s'habituer progressivement à certaines choses et, avec le temps, d'apprécier ce qu'il n'aimait pas.

    Je pense que ce qui est vrai pour l'alimentation est vrai également pour la spiritualité.

    Dans son dernier message mensuel, la Vierge nous dit : "Recherchez dans le silence de votre coeur le salut de votre âme et nourrissez-la avec la prière". Cette phrase est très importante.

    En réfléchissant bien, nous pouvons nous dire que nous avons tous des choses dont nous aimons nourrir nos âmes : des films, des livres, des émissions de télé, des idéologies, des philosophies... qui nous plaisent. Ces choses sont un peu comme un "carburant" qui circule dans notre esprit et produit en nous un effet que nous apprécions (une excitation, une stimulation, une paix, une joie...).

    Peut-être avons-nous un peu plus de mal à trouver du plaisir quand il s'agit de prier. C'est possible... En tous les cas, s'il en est ainsi, n'hésitons pas à faire comme avec la nourriture, quand nous étions petits. Autrement dit, essayons de nous "forcer" un peu. De la même façon que l'appétit vient en mangeant, il est certain que le goût pour la prière vient en priant !
        


        

    Message du 25 mars 2007
    LA BRANCHE A LAQUELLE NOUS SOMMES ACCROCHES EST SOLIDE !
    Nous sommes tous fragiles. Parfois, dans notre vie, il peut même y avoir des moments où nous sommes si faibles que nous avons besoin de quelqu'un pour nous aider à avancer. Sans une aide providentielle, nous tomberions et nous ne pourrions pas nous relever. Quand nous trouvons cette aide précieuse, autour de nous, alors une appréhension peut germer dans notre cœur : cette personne que Dieu a mise sur mon chemin va-t-elle tenir le choc ? Va-t-elle me rester fidèle ? Ne va-t-elle pas plutôt se lasser de m'aider ? Va-t-elle être plus forte que ma faiblesse ? Ces questions peuvent être très douloureuses, à certains moments, car nous sentons qu'une défaillance de l'autre peut entraîner notre chute totale. Avec Marie, nous n'avons rien à craindre. La Vierge, en effet, est solide. Comme elle nous le dit elle-même dans son message : "Je suis avec vous et je ne suis pas fatiguée". Quelle chose extraordinaire, ne trouvez-vous pas, que de savoir qu'après toutes ces années de tâtonnement et d'indolence nous ne sommes pas venus à bout de la patience de la Mère de Dieu !
        

        
    Message du 25 février 2007
    L'EGLISE EST UNE COMMUNION D'AMOUR
    Pendant le Carême, qui est un temps très important de l'année liturgique, les chrétiens du monde entier se sentent unis dans leurs efforts de prière et de conversion. L'idée que l'Eglise est une communion de personnes qui marchent toutes ensembles dans la même direction apparaît assez bien, dans ce message. En effet, on y sent la "présence" de nombreuses personnes; un peu comme si Marie voulait que nous soyions bien "entourés" en ces temps de jeûne et d'abstinence. Elle fait allusion au Père Céleste (qui veut nous libérer du péché), aux prêtres (qui nous donnent le pardon), à son Fils Jésus (qui nous a racheté par son sang), à nous qui sommes ses enfants (et qui sommes aussi pécheurs), et, enfin, à elle-même (qui est notre guide vers le Ciel). En lisant ces lignes, on sent donc que nous ne sommes pas seuls mais qu'il y a beaucoup de monde pour nous soutenir et nous encourager sur le long chemin où nous marchons. Cela, bien évidemment, implique que nous soyions ouverts les uns aux autres, et notamment que nous fassions une démarche de conversion en nous confessant pendant ce Carême. Si on avait à résumer les paroles de la Gospa en une seule phrase, on pourrait peut-être dire : "Allons ensemble vers Dieu avec l'aide des prêtres, par amour pour Jésus, et ceci en suivant les conseils de la Vierge car nous sommes faibles et pécheurs". A une époque où tant d'hommes et de femmes se laissent entraîner dans de mauvaises directions parce qu'ils ont de mauvaises fréquentations, ces paroles nous interpellent profondément.
        

        
    Message du 25 janvier 2007
    LA VIERGE ET LES COMMANDEMENTS
    Au début de son message du 25 janvier 2007, la Vierge nous demande de découvrir la prière avec le cœur à travers les Saintes Ecritures. A la fin de ce même message, elle nous demande d'aimer notre prochain en laissant un signe de bonté partout où nous passons. Finalement, tout cela n'est rien d'autre qu'un appel à mettre en pratique le plus grand commandement que Jésus nous a laissé : "Tu aimeras le Seigneur ton Dieu et ton prochain comme toi-même". Entre les deux conseils, Marie ajoute également une petite recommandation de Mère : ne pas perdre de temps, car, dit-elle, nous sommes "comme la fleur des champs qui se voit de loin mais disparaît en un instant". Nous voyons donc bien, à travers ce message, que l'enseignement de la Vierge est tout à fait conforme à celui de la Bible !

  • ACTION DE GRACE
         
    -"(…) Petits enfants, remerciez sans cesse pour tout ce que vous possédez, pour tout petit don que Dieu vous a fait. Ainsi une bénédiction de joie venant de Dieu descendra toujours sur votre vie" (25/08/88).
     
    ADORATION
     
    -"(…) je vous invite à devenir amoureux du Très Saint Sacrement de l'autel. Adorez-le, petits enfants, dans vos paroisses et ainsi vous serez unis avec le monde entier" (25/09/95).
     
    AMOUR
     
    -"(…) je vous appelle, afin que chacun de vous commence à nouveau à aimer Dieu en premier (…) et ensuite, les frères et sœurs qui vous sont proches" (25/11/95).
    -"Vous savez que je vous aime et que je brûle d'amour pour vous. C'est pourquoi, chers enfants, décidez-vous à aimer, brûlez d'amour. Apprenez à connaître de jour en jour l'amour de Dieu. Que l'amour prédomine en chacun d'entre vous, non pas un amour humain mais un amour divin" (20/11/86).
    -"(…) Il faut tout faire par amour, accepter toutes les contrariétés, toutes les difficultés, tout avec amour. Dédiez-vous à l'amour" (09/03/85).
     
    BIBLE
     
    -"Quand vous trouverez l'unité avec Dieu, vous sentirez la faim pour la parole de Dieu et votre cœur, petits enfants, débordera de joie et vous témoignerez de l'amour de Dieu partout où vous serez (…)" (25/01/97).
    -Chers enfants, aujourd'hui je vous demande de lire la Bible chaque jour dans vos maisons et de la placer en évidence dans un endroit, pour toujours vous inciter à la lire et à prier" (18/10/84).
     
    BIENS MATERIELS
     
    -"Chers enfants, je suis votre Mère, et je vous invite à vous rapprocher de Dieu à travers la prière, parce que lui seul est votre paix, votre Sauveur. C'est pourquoi, petits enfants, ne cherchez pas de consolations matérielles, mais cherchez Dieu (…)" (non daté).
    -"(…) Vos cœurs sont tournés vers des choses terrestres et elles absorbent toute votre attention. Tournez vos cœur vers la prière et recherchez l'effusion du Saint Esprit sur vous" (09/05/85).
     
    BLESSURES
     
    -"(…) Demandez à Jésus de guérir les blessures que vous, petits enfants, avez reçues pendant votre vie à cause de vos péchés ou à cause des péchés de vos parents. Seulement ainsi vous comprendrez, petits enfants, que le monde a besoin de la guérison de la foi en Dieu le Créateur" (non daté).
     
    BONHEUR
     
    -"C'est seulement ainsi (par la prière) que l'on va vers le vrai bonheur qui comble vraiment l'âme et le corps" (18/03/94).
     
    CADEAU
     
    -"Chacun de vous a un cadeau spécial qui est le sien et vous pouvez le comprendre uniquement intérieurement" (07/85).
     
    CHOIX
     
    -"(…) priez pour pouvoir vous décider uniquement pour Dieu sans aucune influence de satan" (25/10/89).
     
    CONFESSION
     
    -"Que la Sainte Confession soit pour vous le premier acte de conversion et alors, chers enfants, décidez-vous pour la sainteté" (25/11/98).
    -"Priez, priez. Il faut croire fermement, se confesser régulièrement et communier de même. C'est l'unique salut" (10/02/82).
     
    CONFIANCE
     
    -"N'ayez recours à personne. Quand vous avez un problème, vous devez rester souriant et prier. Quand Dieu commence un travail, personne ne peut l'arrêter" (04/04/83).
     
    CONSECRATION
     
    -"Demain sera vraiment pour vous un jour béni, si chaque instant est consacré à mon cœur immaculé. Livrez-vous à moi. Efforcez-vous de faire croître votre joie, de vivre dans la foi, de changer vos cœurs" (08/12/83).
     
    CONSOLATION
     
    -"Donnez-moi vos sentiments et vos problèmes. Je veux vous consoler dans vos épreuves. Je veux vous combler de paix, de joie et d'amour divin" (20/06/85).
     
    CONVERSION
     
    -"(…) Vous ne pouvez pas dire que vous êtes convertis, car votre conversion doit devenir conversion de chaque jour" (25/02/93).
    -"Je vous demande de prier pour la conversion de tous les hommes. Pour cela, j'ai besoin de vos prières" (08/04/84).
    -"Je vous invite tous, petits enfants, dans mes bras pour vous aider, mais vous ne le voulez pas, et ainsi satan vous tente, et dans les plus petits détails votre foi disparaît" (25/03/95).
    -"(…) Dieu vous bénit de jour en jour et il souhaite la transformation de votre vie. Ainsi priez pour avoir la force de changer votre vie" (25/05/90).
     
    DIEU
     
    -"Dieu se donne à celui qui le cherche" (25/04/97).
    -"Si vous n'aimez pas Dieu d'abord, vous ne pourrez pas aimer votre prochain ni celui que vous haïssez" (25/04/95).
      
    EPREUVES
     
    -(…) sachez, chers enfants, que Dieu vous met à l'épreuve parce qu'il vous aime. Abandonnez toujours vos fardeaux à Dieu et ne vous inquiétez pas (…)" (11/10/84).
     
    ESPERANCE
     
    -"La seule attitude d'un chrétien envers le futur c'est l'espoir du salut. Ceux qui pensent seulement aux guerres, aux maux, à la punition, ne font rien de bien"; "Si vous pensez au mal, au châtiment, aux guerres, vous êtes sur la route qui y mène. Votre responsabilité est d'accepter la paix qui vient de Dieu et de la répandre" (08/84).
     
    ESPRIT SAINT
     
    -"Demandez au Saint Esprit de renouveler vos âmes, de renouveler le monde entier" (05/03/84).
    -"(…) je vous appelle à vous ouvrir à Dieu par la prière, afin que le Saint Esprit commence à faire des miracles en vous et à travers vous" (25/05/93).
     
    ETERNITE
     
    -"Je souhaite que vous compreniez que cette vie dure peu de temps par rapport à la vie céleste" (27/11/86).
     
    EUCHARISTIE
     
    -"(…) je vous demande à tous de me montrer votre amour en venant à la messe. Le Seigneur vous récompensera généreusement" (21/11/85).
    -"La messe est la plus grande prière de Dieu. Vous ne pourrez jamais en comprendre la grandeur. C'est pourquoi vous devez être parfaits et humbles à la messe et vous devez vous y préparer" (83).
    -"Mes enfants, je désire que la sainte messe soit pour vous le cadeau de la journée. Attendez-là, désirez qu'elle commence. Jésus lui-même se donne à vous pendant la messe. Ainsi, aspirez à ce moment où vous êtes purifiés. Priez beaucoup pour que l'Esprit Saint renouvelle votre paroisse. Si les gens assistent à la messe avec tiédeur, ils retournent chez eux froids et le coeur vide" (30/03/84).
     
    FOI
     
    -"(…) croyez et priez pour que le Père augmente votre foi et ensuite, recherchez ce qui vous est nécessaire" (25/04/88).
     
    GRACES
     
    -"Toutes les grâces sont à votre disposition. Il ne tient qu'à vous de les conquérir" (12/09/83).
    -"Vous pouvez recevoir une grâce immédiatement, ou dans un mois, ou dans dix ans. Je n'ai pas besoin de 100 ou 200 "Pater". Il vaut mieux en prier un seul, mais avec le désir de rencontrer Dieu" (09/03/85).
    -"(…) Petits enfants, vous ne savez pas vivre dans la grâce de Dieu, c'est pourquoi je vous appelle tous à nouveau à porter la parole de Dieu dans vos cœurs et dans les pensées (…)" (25/08/96).
    -"(…) Le Seigneur vous donnera si vous avez confiance" (28/06/85).
    -"(…) Si vous saviez la valeur des grâces que Dieu vous donne, vous prieriez sans arrêt" (08/11/84).
     
    GUERISON
     
    -"Sans la foi, rien n'est possible ! Ceux qui croiront fermement pourront guérir" (24/07/81).
    -"(…) en particulier priez, chers enfants, pour pouvoir accepter la maladie et les souffrances avec amour, comme Jésus lui-même l'a fait. Seulement ainsi pourrai-je avec joie vous distribuer les grâces de guérisons que Jésus me permet de vous donner" (11/09/86).
     
    GUERRE
      
    -"Quand la guerre survient, c'est parce qu'il y a déjà la guerre dans les cœurs. Et cette guerre dans les cœurs ne fait que sortir à l'extérieur. Mais si vous faites la paix dans vos cœurs, la guerre extérieure s'arrêtera aussi" (11/91).
    -"La troisième guerre mondiale n'aura pas lieu" (12/07/82).
    -"C'est seulement par la prière et le jeûne que la guerre peut être arrêtée" (25/04/92).
     
    INQUIETUDE
        

    -"L'inquiétude produit comme fruit l'éloignement de Dieu" (Février 91).
        
    INTEGRITE
     
    -"Jelena, le cœur de l'homme est comme cette splendide perle. Quand il appartient complètement au Seigneur, il brille même dans l'obscurité. Mais quand il est divisé, un peu à satan, un peu au péché, un peu à tout, il dépérit et ne vaut plus rien" (06/85).
     
    JESUS
     
    -"(…) Petits enfants, que ce temps soit pour vous un temps de grâce. Mettez chaque instant à profit et faite le bien car c'est seulement ainsi que vous pourrez sentir la naissance de Jésus dans vos cœur (…)" (25/11/96).
    -"Mes chers enfants, vous serez capables de recevoir l'amour divin seulement quand vous comprendrez que sur la Croix, Dieu vous offre son immense amour" (22/02/86).
    -"Jésus préfère que vous vous adressiez directement à lui plutôt que par un intermédiaire. Cependant, si vous désirez vous donner totalement à Dieu et si vous désirez que je sois votre protectrice, alors confiez-moi toutes vos intentions, vos jeûnes et vos sacrifices pour que j'en dispose selon la volonté de Dieu" (04/09/82).
     
    JEUNE ALIMENTAIRE
     
    -"Chers enfants, aujourd'hui je vous demande de commencer à jeûner avec le cœur. Beaucoup jeûnent parce que tout le monde le fait. Le jeûne est devenu une habitude que personne ne veut rompre (…). Chers enfants, priez et jeûnez avec le cœur" (20/09/84).
     
    JOIE
     
    -"(…) Chers petits enfants, aujourd'hui encore je vous invite à vous réjouir et à devenir des chrétiens joyeux et responsables (…)" (25/11/97).
    -"(…) je ne souhaite pas que votre vie soit dans la tristesse mais qu'elle soit réalisée dans la joie pour l'éternité, selon l'évangile. Seulement ainsi votre vie aura-t-elle un sens" (25/12/96).
    -"Nous nous réjouissons tous au ciel. Réjouissez-vous avec nous" (22/04/84).
    -"(…) vous n'êtes pas encore remplis de joie parce que vous n'êtes pas encore en état de comprendre mon immense amour" (10/86).
    -"Je ne peux vous guider tant que vous ne ressentez pas la joie dans la prière" (14/08/86).
     
    MALADES
        
    -"Qu'ils (c'est à dire les malades) croient et prient. Je ne peux pas aider celui qui ne prie pas et ne se sacrifie pas. Les malades, comme ceux qui sont en bonne santé, doivent prier et jeûner pour les malades. Plus vous croyez fermement, plus vous priez et jeûnez, pour la même intention, plus grande est la grâce et la miséricorde de Dieu" (18/08/82).
        
    MALADIE
     
    -"Priez et recherchez plus de temps pour Jésus. Ainsi vous pourrez comprendre tout et accepter tout, même les maladies et les croix les plus pénibles (…). Je recherche vos prières afin que par la prière vous me permettiez de vous aider" (25/01/92).
     
    MORT
     
    -"Si vous vous abandonnez à moi, vous ne vous apercevrez pas du passage de cette vie à l'autre vie. Vous commencerez à vivre la vie du ciel sur Terre" (86).
     
    NATURE
     
    -"(…) je vous invite à aller dans la nature car là, vous rencontrerez Dieu le Créateur" (25/10/95).
     
    NON-CROYANTS
     
    -"Chers enfants, je vous invite à nouveau à la prière avec le cœur. Si vous priez ainsi, chers enfants, la glace qui est en vos frères fondra. Toute barrière disparaîtra. La conversion sera facile pour tous ceux qui voudront l'accueillir. C'est un don que vous devez implorer pour votre prochain" (23/01/86).
    -"Prions, petits enfants, pour tous ceux qui ne désirent pas connaître l'amour de Dieu, même s'ils sont dans l'Eglise. Prions pour qu'ils se convertissent afin que l'Eglise ressuscite dans l'amour" (25/03/99).
     
    PAIX
     
    -"(…) Petits enfants, vous cherchez la paix et vous priez de différentes manières, mais vous n'avez pas encore donné votre cœur à Dieu afin qu'il le remplisse de son amour" (25/05/99).
    -"(…) priez, priez, priez, car la prière est le fondement de votre paix" (25/06/97).
    -"(…) Le fruit de la paix est l'amour et le fruit de l'amour est le pardon (…)" (25/01/96).
     
    PAPE
     
    -"Qu'il se considère le père de tous les hommes, et pas seulement des chrétiens. Qu'il propage inlassablement et avec courage le message de paix et d'amour parmi tous les hommes" (26/09/82).
     
    PARADIS
     
    -"(…) Quiconque a fait beaucoup de mal durant sa vie peut aller droit au ciel, s'il se confesse, regrette ce qu'il a fait, et communie à la fin de sa vie" (24/07/82).
     
    PARDON
      
    -"Pour pouvoir comprendre les paroles que je vous donne par amour, priez, priez, priez, et vous serez capables d'accepter les autres avec amour et de pardonner à ceux qui vous ont fait du mal. Répondez par la prière; la prière est un fruit de l'amour envers Dieu le créateur" (25/09/97).
      
    PECHES
      
    -"Heureux êtes-vous si vous ne vous jugez pas sur vos fautes, mais si vous comprenez qu'en vos fautes même vous sont offertes des grâces" (12/05/86).
    -"Si vous voulez accepter mon amour, vous ne devrez jamais pécher" (10/85).
    -"Quand Dieu est avec vous, vous avez tout. Mais quand vous ne le désirez pas, vous êtes misérables et vous ne savez pas de quel côté vous êtes" (25/12/91).
      
    PERSEVERANCE
     
    -"Soyez persévérants et courageux. N'ayez peur de rien. Priez et ne faites pas attention aux autres" (25/02/82).
    -"Ayez de la patience, persévérez dans la prière et la pénitence. Tout vient à son heure" (13/11/83).
    -"Quand je dis priez, priez, priez, je ne veux pas seulement dire d'augmenter le nombre d'heures de prière, mais aussi de renforcer le désir de prier et d'être en contact avec Dieu, et se baigner en permanence dans un état d'esprit baigné de prière" (26/06/84).
     
    PRIERE
     
    -"La prière est une conversation avec Dieu. En toute prière vous devez être à l'écoute de la voix de Dieu" (10/09/84).
    -"Aujourd'hui, je vous appelle à vous ouvrir à Dieu par la prière, comme une fleur s'ouvre aux rayons du soleil levant" (25/04/98).
    -"Créez dans vos cœurs une prière constante, parce que seulement ainsi serez-vous capables d'être des vases préparés pour Dieu (…)" (17/07/93).
    -"Chers enfants, cherchez à rendre heureux vos cœurs par le moyen de la prière. Chers enfants, soyez la joie de tous les hommes, soyez l'espérance pour tout homme. Cela vous l'obtiendrez seulement par le moyen de la prière. Priez, priez !" (03/05/86).
    -"(…) je veux vous mettre en garde en tant que Mère : priez pour que la prière prévale dans vos cœurs à chaque instant" (02/05/85).
    -"La prière peut vous apprendre à pleurer. La prière peut vous apprendre à fleurir" (29/10/84).
     
    PROGRES SPIRITUELS
     
    -"Chers enfants, aujourd'hui je vous invite à l'abandon total à Dieu. Tout ce que vous faites et tout ce que vous possédez, donnez-le à Dieu afin qu'il règne sur votre vie comme un roi sur tout ce que vous possédez. De cette manière, à travers moi, Dieu peut vous conduire à la profondeur de la vie spirituelle. Petits enfants, n'ayez pas peur car je suis avec vous-même quand vous pensez qu'il n'y a pas d'issue et que satan règne. Je vous apporte la paix. Je suis votre Mère et la Reine de la Paix (…)" (25/07/88).
    -"(…) je suis avec vous afin de vous enseigner et de vous conduire dans une vie nouvelle de conversion et de renoncement. Seulement ainsi vous découvrirez Dieu et tout ce qui est maintenant loin de vous" (25/11/92).
     
    REINCARNATION
     
    -"(…) Il est faux d'enseigner aux gens que nous renaissons plusieurs fois, et que nous passons dans différents corps. On ne naît qu'une fois (…)" (24/07/82).
      
    REPETITION
        
    -"Chers enfants, je voudrais donner de nouveaux messages. Je suis votre Mère. Je veux depuis toujours vous enseigner des choses nouvelles. Mais pour cela il faut que vous viviez d'abord les messages que j'ai donnés précédemment. Alors seulement je pourrai vous donner de nouveaux messages" (15/10/90).
        
    ROSAIRE
     
    -"(…) Prenez votre chapelet et rassemblez vos enfants, votre famille à vos côtés. Tel est le chemin pour arriver au salut (…)" (02/02/90).
    -"Un simple Rosaire peut faire des miracles dans le monde et dans vos vies" (25/01/91).
     
    SAINTETE
     
    -"(…) Dieu vous a fait le don de la sainteté. Priez pour mieux connaître ce don, et ainsi vous pourrez témoigner par votre vie pour Dieu" (le 25/09/88).
    -"Petits enfants, je désire que les hommes se convertissent et qu'en vous ils me voient et voient mon Fils Jésus. J'intercéderai pour vous et je vous aiderai à devenir lumière" (25/05/96).
    -"(…) Petits enfants, quand vous êtes dans la sainteté de Dieu, il est avec vous et vous donne la paix et la joie qui viennent seulement de Dieu à travers la prière (…)" (25/05/97).
     
    SACRIFICE
     
    -"Chers enfants, offrez des neuvaines, vous sacrifiant là où vous vous sentez le plus liés. Je désire que votre vie soit liée à moi" (25/07/93).
     
    SALUT
     
    -"Qu'on prie d'avantage pour le salut et uniquement pour le salut, car il est dans la prière" (23/06/82).
     
    SATAN
     
    -"(…) voici ce que je vous dis : satan se joue de vous et de vos âmes, et moi, je ne peux pas vous aider parce que vous êtes loin de mon cœur. C'est pourquoi priez, vivez mes messages, et ainsi vous verrez les miracles de l'amour de Dieu dans votre vie quotidienne" (25/03/92).
    -"petits enfants, n'ayez pas peur, car je suis avec vous-même quand vous pensez qu'il n'y a pas d'issue et que satan règne. Je vous apporte la paix. Je suis votre Mère et la Reine de la Paix" (25/08/88).
    -"Si vous priez, satan ne peut vous faire aucun mal, car vous êtes les enfants de Dieu et je veille sur vous" (25/02/88).
     
    SOUFFRANCE
     
    -"Si vous éprouvez des difficultés ou si vous avez besoin de quelque chose, venez à moi" (08/12/81).
    -"(…) Petits enfants, ouvrez vos cœurs et donnez-moi tout ce qu'il y a dedans, les joies, les tristesses, et chaque douleur, même les plus petites, pour que je puisse les offrir à Jésus, et qu'avec son amour incommensurable, il brûle vos tristesses et les transforme dans la joie de la résurrection" (25/02/99).
    -"Chers enfants, aujourd'hui je vous invite à offrir vos croix et vos souffrances à mes intentions. Petits enfants, je suis votre Mère et je désire vous aider en recherchant la grâce auprès de Dieu pour vous. Petits enfants, offrez vos souffrances comme un cadeau à Dieu afin qu'elles deviennent une très belle fleur de joie. C'est pourquoi, petits enfants, priez pour comprendre que la souffrance peut devenir la joie et la croix le chemin de la joie" (25/09/96).
     
    TELEVISION
     
    -"Evitez la télévision, particulièrement les émissions néfastes, les sports excessifs (…)" (16/06/83).
     
    VOCATION
     
    -"Priez, chers enfants, afin que le plan de Dieu s'accomplisse, et que toutes les œuvres de satan soient changées en faveur de la gloire de Dieu" (17/02/85).

  • Pour cette conférence de sœur Emmanuel, qui a eu lieu dans le petit bois ombragé jouxtant la maison des "Enfants de Medjugorje", il y avait quelque chose qui rappelait les discours de Jésus.
    Certaines personnes avaient pris appui sur les branches d'un arbre, comme Zachée, pour mieux voir l'oratrice.
    Certaines s'étaient assises presque à ses pieds, comme Marie, tandis que Marthe préparait le repas.
    A la fin, d'autres tentaient de fendre la foule avec difficulté pour lui glisser une intention de prière écrite sur un papier, ou pour toucher "la frange de son manteau", comme la femme de l'évangile.
    En ce qui me concerne, j'étais placé juste derrière elle.
    Mes pieds touchaient presque la chaise sur laquelle elle était assise.
    J'avais pris place sur un tas de feuilles mortes sur lequel j'avais mis une brique pour ne pas salir mes vêtements.
        
    Au cours de la conférence, sœur Emmanuel a repris beaucoup de choses qui sont dans ses cassettes.
    Disons simplement que l'on pourrait résumer son exposé selon le plan suivant :
    1-La nécessité de devenir saint.
    2-La vie après la mort.
    3-L'importance de la prière et la manière de prier.
    4-L'importance du pardon et de la messe.
        
    Afin de ne pas trop surcharger cet article, je me contenterai de rapporter ici quelques paroles qui ont particulièrement retenu mon attention :
    -"Il faut faire confiance en Dieu et renoncer à ses propres sentiments. C'est une très grande activité que de s'abandonner à Dieu, comme le disait Marthe Robin".
    -"La sainteté est un échange permanent d'amour".
    -"L'amour entre un homme et une femme est quelque chose de tellement grand qu'il fallait un sacrement pour le protéger".
    -"A la mort, nous verrons le degré de gloire que Dieu avait préparé pour nous, et nous nous désolerons de n'avoir accompli qu'une toute petite partie".
    -"Satan veut nous faire croire que la sainteté est inatteignable. Or, c'est faux".
    -"Avant les apparitions, le voyant Jakov vivait avec toute sa famille dans une cabane où les paysans français ne mettraient même pas leurs chèvres. Et il ne se plaignait jamais".
    -"Depuis le ciel, Dominique Savio a dit un jour à Don Bosco : ce que tu as fait est bien. Mais si tu avais eu encore plus confiance en Dieu, tu aurais pu faire 100 fois plus !"
    -"Il y a trois stades dans la prière : demander, écouter Dieu, et vouloir ce que Lui veut".
    -"Vicka dit toujours, malgré ses maladies et ses hospitalisations à répétition, que porter sa Croix est quelque chose de merveilleux".
    -"Ceux qui croient sans avoir vu possèdent une béatitude de plus".
    -"Les confessions communautaires sont une mauvaise chose. Chacun a besoin du contact direct avec le prêtre pour progresser dans sa foi. Le jour où les prêtres ont commencé à confesser les gens ensemble, il y a eu des déprimes parmi les chrétiens. Le sacrement donne quelque chose qu'un psychologue ne pourra jamais donner".
    -
    "Notre degré de gloire sera proportionnel à la ferveur de nos communions".
    -
    "Comme le disait Marthe Robin : ma vie vaudra ce que vaudra mon oraison".
        
    Voilà donc les principales phrases qui m'ont marqué.
    D'une manière générale, j'ai trouvé que les enseignements dispensés à Medjugorje complétaient très bien ceux reçus dans nos paroisses.
    Chez nous, en effet, on entend rarement parler de la vie après la mort, de la sainteté, de la prière. Surtout avec autant d'insistance. Pourtant, n'est-ce pas là l'essentiel ?
    Il me semble donc que les communautés nouvelles et nos paroisses sont faites pour s'enrichir mutuellement. L'un dit ce que l'autre a omis de dire, et vice versa.
    Voici d'ailleurs ce que sœur Emmanuel a dit à ce sujet : "On perd son temps en critiquant l'Eglise. Ce qu'il faut, ce n'est pas la critiquer mais la guérir".
    Et les quelques 500 personnes présentes dans le petit bois des "Enfants de Medjugorje" ce jour-là ont toutes applaudi chaleureusement.