• "LES PETITES FLEURS DE LA GOSPA" (ARCHIVES 2)

    France
    Une jeune française atteinte de trisomie 21 voit la Sainte Vierge à Medjugorje (17/08/17)
    Voici une histoire que l'on peut lire sur le site du "Marian Movement" (Israël) ainsi que sur le site "Medjugorje et la Gospa" :
    Le 15 août 1995, Florence Majurel (une française de 16 ans qui habite à Montpellier et qui est atteinte de trisomie 21) était présente à l'apparition d'Ivan, à Medjugorje.
    Quand la Sainte Vierge est apparue, Florence a demandé à sa mère : "Qu'est-ce que, maman ?" (elle ne pouvait pas dire : "Qui est-ce ?"). Puis, elle a joint ses mains (chose qu'elle n'était jamais arrivé à faire avant) et a envoyé trois baisers à Marie juste avant la fin de l'apparition.
    Le lendemain, pour la première fois de sa vie, elle a commencé à prier des "Je vous salue Marie".
    Comme elle ne savait pas nommer les couleurs, sa mère a mis devant elle des feuilles de papier de couleurs différentes pour savoir quelle était la couleur de la robe de la Sainte Vierge. Florence a alors mis son doigt sur le papier de couleur or.
    Il faut savoir que le 15 août, Marie porte toujours des vêtements de cette couleur-là, à Medjugorje.

        

        
    Maria Simma
    Maria Simma raconte l'histoire de Vicka et du sac qui contenait une forte somme d'argent (28/02/17)
    Voici un extrait du livre : "Dernier témoignage de Maria Simma". Nicky Eltz demande à Maria Simma si les âmes du Purgatoire peuvent retrouver les objets perdus.
    Oui, cela aussi, et j’en ai un bon exemple. Il y a deux ans, une sœur a fait une tournée de conférences avec Vicka, une des visionnaires de Medjugorje. Les déplacements étaient naturellement rapides et très bousculés, et la sœur transportait un sac d’avion contenant une forte somme d’argent qui devait servir à payer les chambres d’hôtels.
        
    Elles partageaient souvent la même chambre et un matin, se préparant en hâte à partir pour la réunion suivante, elles ne retrouvèrent plus le sac. La sœur se rappelait exactement où elle l’avait déposé la veille, mais elles ont dû naturellement partir et interrompre leur recherche pour ne pas faire attendre les milliers de personnes qui voulaient voir et entendre Vicka.

        
    Avant de partir, elles ont cependant demandé à la propriétaire de fouiller la chambre et, si nécessaire, partout dans la maison pour retrouver ce sac qui contenait beaucoup d’argent destiné à payer des factures déjà existantes. Le sac n’a pas été retrouvé dans la maison et le voyage a continué.
        
    Vicka a poursuivi sa route vers l’Allemagne et la sœur est retournée à Medjugorje, toujours très affectée par cette perte. Elle se sentait naturellement très responsable. En arrivant à Medjugorje, elle a fait appel aux Pauvres Ames: "Retrouvez-nous ce sac, et je vous promets une neuvaine de messes !"
        
    Trois jours plus tard, une lettre est arrivée à Medjugorje. C’était de la propriétaire de la maison où elles avaient logé en France. La lettre disait : "Nous venons de retrouver le sac et tout l’argent qu’il contenait. Rien ne manque. Il était à l’endroit exact où vous nous aviez dit que vous l’aviez vu pour la dernière fois avant de partir !"
    Cela ne m’étonne pas du tout.
        
    Une neuvaine de messes fait certainement entrer bien des âmes au Ciel. Je n’ai appris cette histoire que lorsque la sœur est venue me voir pour poser la question à une Pauvre-Ame : "Est-ce qu’une-Pauvre Ame a retourné le sac perdu avec l’argent pendant le voyage de Vicka en France ?" J’ai reçu la réponse un mois plus tard : "Oui".
         
    Kibeho
    Medjugorje et les voyants de Kibeho, au Rwanda (15/02/17)
    Les apparitions de la Vierge Marie à Kibeho, au Rwanda, ont été officiellement reconnues par l'Eglise le 29 juin 2001. Ces apparitions ont eu lieu du 28 novembre 1981 au 28 novembre 1989.
    Suite à une question posée par une internaute, j'ai demandé à Sean Bloomfield (qui a tourné un documentaire sur Kibeho en 2011, avec Immaculée Ilibagiza) s'il était bien exact que des voyants de Kibeho s'étaient rendus à Medjugorje.
    Selon Sean, la voyante Alphonsine s'y est rendue ainsi que la voyante Valentine. Valentine y est même allée plusieurs fois, et ce en compagnie d'Immaculée Ilibagiza.
        
    Santé
    Un miracle du coeur (15/02/17)
    Bernard Gallagher (du site irlandais "Crown of Stars") vient de raconter une très belle histoire le concernant sur le forum de Sean Bloomfield.
    Bernard souffre d'une insuffisance cardiaque et on lui a posé un pacemaker en 2014. Malgré cela, son cœur reste très faible. En juin 2016, des tests ont révélé qu'il ne fonctionnait qu'à 19% et qu'il allait falloir faire deux nouvelles interventions, avec le risque que Bernard ne supporte pas l'anesthésie.
    Hier (mardi 14 février 2017), contre toute attente et à la grande surprise des médecins, de nouveaux tests ont dit que le cœur fonctionnait maintenant à 59% et que, de ce fait, les deux interventions pourraient peut-être être évitées.

        
    Vocation
    Un signe reçu il y a trente ans à Medjugorje (13/02/17)
    Voici une histoire qui a été rapportée par le "Medjugorje Council of Ireland" en février 2017 :
    Le 7 septembre 1987, à Medjugorje, des pèlerins italiens se sont fait prendre en photo devant la Croix du Krizevac. Il était 19h. Le soleil était juste en face d'eux.
    Tout à coup, l'un des pèlerins s'est écrié : "Regardez le soleil !" Et là, beaucoup de membres du groupe ont vu des signes dans le soleil, notamment le chiffre "7".

    De retour à la pension, un séminariste qui appartenait au groupe a dit qu'il avait vu une sorte de crosse d'évêque dans le soleil. Sur le moment, il n'a pas compris ce que cela signifiait.
    Exactement quatre ans plus tard (le 7 septembre 1991), ce séminariste a été ordonné prêtre. Et le 1er février 2017, il a été ordonné évêque pour le diocèse de Patti, en Italie. Il s'agit de Mgr Guglielmo Giombanco.
        
    Caritas
    La Vierge de Medjugorje et la télévision (25/01/17)
    Voici un petit résumé d'un article qui est paru sur le site de Caritas le 25 janvier 2017 :
    La voyante Marija est restée à la Communauté Caritas de Birmingham (aux Etats-Unis) du 18 novembre 1988 au 26 janvier 1989.
    L'apparition du 24 janvier 1989 a été un peu particulière. Ce jour-là, en effet, Terry Colafrancesco avait autorisé une équipe de télévision locale à filmer l'apparition de Marija. Or, ce 24 janvier, Terry, son épouse et Marija avaient été absents toute la journée.
    Chose surprenante, la Sainte Vierge n'a pas attendu qu'ils soient rentrés à la maison pour apparaître (ce qu'elle faisait pourtant toujours, dans des cas pareils). Non, la Mère de Dieu est apparue à Marija... dans la voiture qui les ramenait à la Communauté !

    Un peu plus tard, en voyant qu'une équipe de télévision était là avec tout son matériel, Marija a dit : "Voilà la raison pour laquelle Notre Dame n'a pas attendu que je sois rentrée pour l'apparition".
    Depuis ce jour-là, Terry et Anette Colafrancesco, ainsi que la Communauté Caritas, ont décidé de vivre sans télévision.
        
    Medjugorje
    Le prêtre qui parlait espagnol (24/11/16)
    Voici une histoire étonnante qui est arrivée en 2002, à Medjugorje. Elle a été racontée par June Klins (du site américain : "Spirit of Medjugorje") dans sa Newsletter du mois de novembre 2016 (traduit par mes soins à partir de la version anglaise) :
    Quand j'étais à Medjugorje, en juin, notre guide, Ana, nous a raconté des histoires très intéressantes.
    L'une d'entre elles concerne une mexicaine qui a rencontré un prêtre en montant sur le Krizevac.
    Le prêtre lui a parlé dans sa langue natale, qui était l'espagnol, et il lui a dit qu'elle menait une vie immorale. Il l'a invitée à aller se confesser le lendemain à 17h.
    Le lendemain, elle s'est rendue aux confessionnaux comme on le lui avait demandé, mais il n'y avait aucun prêtre parlant l'espagnol. Elle est donc allée au presbytère où ils lui ont dit que personne ne parlait l'espagnol.
    La femme était un peu en colère et, en quittant le presbytère, elle a vu une grande photo du Père Slavko Barbaric sur le mur. Elle a reconnu le prêtre qui lui avait parlé sur la montagne et elle a dit : "Ce prêtre parle l'espagnol. Où est-il ?"
    Le responsable lui a répondu que le Père Slavko était décédé deux ans auparavant, le 24 novembre 2000 !
    Inutile de dire que cette femme s'est convertie grâce à cette expérience.

        
    Caritas
    L'histoire du crucifix qui est dans la chambre de Terry et Annette Colafrancesco (18/11/16)
    Voici le résumé d'un long article qui a été posté sur le site Internet de Caritas :
    Le crucifix qui est au-dessus du lit de Terry et Annette Colafrancesco (à la communauté Caritas de Birmingham, aux Etats-Unis) est celui qui se trouvait dans la pièce de la sacristie où les voyants avaient leurs apparitions (à Medjugorje), au cours des premières années.
    Comment se fait-il que ce crucifix soit maintenant à Birmingham ? Voici l'histoire...

        
    En octobre 1988, Terry Colafrancesco se trouvait à Medjugorje. Tandis qu'il passait devant la sacristie, il a vu que le Père Slavko emballait beaucoup de choses dans des cartons et il lui a proposé de l'aider.
    A un moment donné, le Père Slavko a décroché le crucifix du mur où il se trouvait et il a demandé à Terry Colafrancesco de l'accepter comme un cadeau.
    Avant de quitter Medjugorje, Terry Colafrancesco l'a apporté à la voyante Marija pour qu'elle fasse une prière afin que la Sainte Vierge se serve de ce crucifix, d'une certaine façon, pour la conversion des Etats-Unis.
    Marija a alors pris le crucifix dans ses mains et elle a fait une profonde prière. Puis elle s'est inclinée et l'a embrassé.

    De retour aux Etats-Unis, Terry et Annette ont commencé à prier pour savoir où il fallait le mettre. Annette, qui avait été élevée dans la religion protestante et s'était convertie au catholicisme seulement quelques années auparavant, ne voulait pas que ce crucifix soit placé au-dessus de leur lit.
    Mais au cours de la nuit du 18 novembre (et alors que son mari était retourné à Medjugorje pour aller chercher Marija et son frère Andrija), Annette a fait trois fois le même rêve. Elle a rêvé qu'elle plaçait elle-même le crucifix au-dessus du lit.
    Dès l'aube, elle a réveillé ses enfants, elle est allée chercher un marteau et un clou, et ils ont accroché le crucifix au-dessus du lit.

    Le soir même, Terry Colafrancesco, Marija, Andrija ainsi que deux proches amis sont arrivés de Medjugorje.
        

    La Sainte Vierge est apparue pour la première fois à la communauté Caritas de Birmingham le 19 novembre 1988. C'est la voyante Marija Pavlovic-Lunetti elle-même qui, en entrant dans la chambre de Terry et Annette Colafrancesco, a dit : "Les apparitions auront lieu ici". Depuis, plus de 100 000 personnes ont visité ce lieu.
        
    Disney
    David Pacheco à Medjugorje (28/10/16)
    Fin octobre 2016, David Pacheco, le directeur artistique de Disney, était à Medjugorje avec le pèlerinage de Sean Bloomfield. David Pacheco a dessiné notamment la petite sirène (Ariel). Le dessin animé est sorti en 1989.
    Cimela Kidonakis a posté ce commentaire sur sa page FaceBook : "Ca a été quelque chose d'incroyable de faire le voyage avec le directeur artistique de Disney et de le voir faire l'expérience de la joie de Medjugorje ! Ca l'a fait rire d'avoir traversé l'océan Atlantique pour s'éloigner un moment de Mickey Mouse... et de découvrir en arrivant que notre guide s'appelait Miki Musa. On ne peut pas échapper à Mickey".

        
    Père Jozo
    Pourquoi la présidente croate a fait bénir son bureau par le Père Jozo Zovko (14/08/16)
    Dans une interview qu'elle a accordée à Mary-TV en août 2016, la présidente croate Kolinda Grabar-Kitarovic a expliqué pourquoi elle avait fait bénir son bureau par le Père Jozo Zovko au début de son mandat (traduit par mes soins à partir de la version anglaise) :
    Il a été un énorme soutien durant la campagne. Vous avez toujours besoin d'une direction spirituelle pour vous aider dans les périodes difficiles, dans les moments ou vous commencez à douter et quand le moral est bas. Il a donc été un véritable ami, tout d'abord, et un grand guide. Et quand j'ai pensé que nous devions faire cela au bureau, que nous devions commencer avec la Parole de Dieu et avec les valeurs que nous chérissons, j'ai pensé à lui et je l'ai invité à venir au bureau.

        
    Marija
    La mort du petit Sébastien le 19 juillet 2008 (19/07/16)
    Le 19 juillet 2008, la voyante Marija Pavlovic-Lunetti a reçu son apparition à la communauté Caritas de Birmingham, aux Etats-Unis. Voici ce qu'a dit Marija juste après l'apparition (source : Caritas / traduit par mes soins à partir de la version anglaise) :
    Au moment de l'apparition, quand Notre Dame est arrivée, j'ai recommandé à Notre Dame toutes nos intentions. D'une manière spéciale, j'ai demandé à Notre Dame de bénir toutes les personnes présentes ici et dans le champ. J'ai également confié à Notre Dame l'âme du petit Sébastien (ndlr : un petit garçon qui était mort tôt ce matin-là) et je lui ai demandé qu'elle aide sa mère et son père. J'ai demandé à Notre Dame de donner à Sébastien la paix et de le porter dans son Cœur. Elle a immédiatement commencé à prier. J'ai aussi demandé à Notre Dame de bénir toutes les bougies et les roses envoyées par des gens de partout, aux Etats-Unis. Et Notre Dame, elle est restée avec ses mains étendues et elle a prié sur nous tous. Elle a prié également sur toutes ces personnes (ndlr : celles qui avaient fait parvenir les bougies et les roses). Et ensuite, elle a donné la bénédiction. Puis, elle est partie. Et demain : "Même heure, même lieu".
        
    Jakov
    Le pouvoir d'une seule prière (02/02/16)
    Voici un extrait d'un article qui est paru dans la Newsletter du site américain "Spirit of Medjugorje" (de June Klins) au mois de février 2016 (traduit par mes soins à partir de la version anglaise) :
    J'aime raconter cette histoire concernant Jakov.
    Le voyant Jakov aime jouer au football avec ses amis. Alors qu'il était encore un enfant, Notre Dame lui a dit de ne jamais arrêter de prier et d'offrir à Dieu de courtes paroles venant du coeur en allant à l'école ou bien en jouant avec ses amis.

    Le jour suivant, Jakov organisait un match avec ses amis. Avant qu'il commence à jouer, il s'est rappelé ce que Notre Dame lui avait dit le soir précédent, mais il n'avait pas envie de prier. Il était si impatient de commencer à jouer ! Pour faire un petit compromis, Jakov a récité un "Je vous salue Marie" très rapide afin que Notre Dame ne soit pas triste.
    Ce jour-là, quand elle lui est apparue, elle lui a montré un homme qui se trouvait en Chine et qui était en train de mourir. C'était un homme très méchant. Il avait le cœur très dur et il allait aller droit en Enfer.
    Mais Notre Dame a dit à Jakov qu'elle était reconnaissante pour la prière qu'il avait offerte avant le match - bien qu'elle ait été très rapide -, parce que grâce à elle, elle avait pu obtenir une grâce pour cet homme; il avait changé son cœur juste avant sa mort et il avait été sauvé grâce au petit Jakov.
        
    Apparitions
    Le moment où la Sainte Vierge est la plus heureuse (29/12/15)
    Voici une info qui est parue sur le site de Caritas en décembre 2015 (traduit par mes soins à partir de l'anglais) :
    En 2013, lors d'une rencontre avec Mirjana, un pèlerin a posé la question suivante à la voyante : "A quel moment Notre Dame est-elle la plus heureuse ?"
    Mirjana a répondu ceci : "Quand elle voit Jésus dans le cœur de ses enfants".
        
    Politique
    La lettre que la voyante Marija a écrite au président Ronald Reagan en 1987 (15/12/15)
    Dans le cadre de l'émission "Fruit of Medjugorje" (N°195), le site Mary-TV a diffusé un témoignage donné par Alfred Kingon en 1992 lors de la Grande Conférence Medjugorje, aux USA.
    Alfred Kingon était ambassadeur à l'époque du président américain Ronald Reagan. Dans son témoignage, il explique dans quelles circonstances la voyante Marija a écrit une lettre au président Reagan, en 1987.
    En fait, Alfred Kingon se trouvait alors chez Marija car il s'intéressait beaucoup aux apparitions mariales. Marija lui a proposé de rester pour le souper et les personnes présentes ont beaucoup parlé de la question du désarmement. A un moment donné, Marija s'est absentée et elle est revenue avec une lettre à remettre au Président Reagan.
    Alfred Kingon dit que le président a été très très touché par cette lettre et qu'il a demandé qu'on lui donne l'adresse de Marija pour qu'il lui réponde.
    1)-Le témoignage d'Alfred Kingon (en anglais) >>
    2)-La lettre de Marija (voir l'article du 30/09/11) >>

        

    Père Slavko
    Le Père Slavko Barbaric dormait-il la nuit ? (04/11/15)
    Voici une petite anecdote qui a été racontée par le guide Miki Musa en 2003, lors de la conférence Medjugorje de l'université Notre Dame (à South Bend, dans l'Indiana, aux Etats-Unis). Cette anecdote est parue dans la Newsletter de June Klins de novembre 2015 (traduit et résumé par mes soins) :
    Un jour, un homme a dit au Père Slavko Barbaric qu'il était très impressionné par tout ce qu'il faisait chaque jour : temps de prière sur la colline des apparitions tous les matins à 5h, Messes quotidiennes (parfois en plusieurs langues quand des pèlerins étrangers n'avaient pas de prêtre), trois conférences par jour, confessions, programme du soir...
    A un moment donné, cet homme a dit au Père Slavko :
    -Donc, vous allez vous coucher aux alentours de minuit ?
    -Oui, a répondu le Père Slavko.
    -Et vous vous réveillez à 4h30 du matin ?
    -Oui.
    -Bon. Disons qu'un être humain peut tenir le coup avec seulement 4h30 de sommeil. Mais, Père Slavko, quand on entre dans la boutique des Franciscains et que l'on voit autant de livres - dont la moitié ont été écrits par le Père Slavko et ont été traduits en 20 langues -, quand les écrivez-vous, Père Slavko ?
    Le Père Slavko a répondu :
    -Mon cher ami, de minuit à 4h30 du matin, vous avez encore 4h30 pour travailler.
        
    Mladifest
    Le représentant du Royaume-Uni au Mladifest 2015 (02/09/15)
    Voici un extrait d'un article écrit par Ana Shawl (la responsable de l'IIPG "Queen of Peace" et l'organisatrice des rencontres avec Ivan aux Etats-Unis) qui est paru dans la Newsletter de June Klins du mois de septembre 2015 (traduit par mes soins à partir de la version anglaise) :
    Depuis 4 ans, je participe à l'organisation des cérémonies d'ouverture du Festival des Jeunes. C'est beaucoup de travail, mais c'est un travail extraordinaire.
    Nous annonçons que nous avons besoin de jeunes pour venir représenter leurs pays en tenant des panneaux et un drapeau, et ensuite l'un des jeunes de ce pays doit dire quelques mots quand ils viennent à l'autel.
    Généralement, je m'occupe des pèlerins des différents pays anglophones.
    Cette fois-ci, j'ai reçu un coup de fil de Rosie Zubac, à Mary's Meals, et elle m'a dit qu'un homme prénommé Ernest, qui avait emmené ses deux enfants au Festival des Jeunes cette année, pourrait peut-être représenter le Royaume-Uni avec d'autres jeunes.
    Ce qui a été particulier, pour moi, c'est qu'Ernest est celui qui, il y a 26 ans, a été à l'origine du  Festival des Jeunes de Medjugorje, et ce après qu'il ait senti et su dans son cœur qu'il devait emmener les jeunes à Medjugorje !

        
    Vatican
    Le confesseur du Pape François s'est éteint en priant la Reine de la Paix (18/08/15)
    Voici une info qui a été postée sur la page FaceBook du site "Medjugorje et la Gospa" :
    Le samedi 15 août 2015, à 23h30, le Père Berislav Ostojic est décédé après 45 ans de sacerdoce.
    Originaire de Croatie, il est entré chez les Franciscains en 1946 et a exercé son ministère en Argentine où il était le confesseur du Cardinal Bergoglio, le futur Pape François.
    Quelques instants avant sa mort, il a demandé qu'on lui apporte une image de la Reine de la Paix. Il a alors murmuré en langue croate : "Sainte Vierge, aide-moi !"
    , puis il s'est éteint (cette info est parue dans le journal croate Vecernji List).
        
    Jean-Paul II
    Le Pape Jean-Paul II et Medjugorje (18/08/15)
    Voici des paroles de la voyante Mirjana qui ont été rapportées par soeur Emmanuel dans sa lettre mensuelle du 18 août 2015 :

    Un prêtre m'a dit que, dès le début, le Pape avait une grande affection pour Medjugorje parce que deux mois avant que ne commencent les apparitions à Medjugorje, il priait la Vierge, lui demandant de revenir sur terre.
    Il lui disait : "Je ne peux pas y arriver tout seul, parce que la Yougoslavie, la Tchécoslovaquie, la Pologne... tous ces pays sont communistes. Je ne peux faire cela tout seul. J'ai besoin de vous".
    Et plus tard, il a su qu'en Yougoslavie, pays communiste, la Vierge apparaissait dans le petit village de Medjugorje, et il a dit : "Voilà, c'est la réponse à mes prières" (séance de questions-réponses d'octobre 2009 à Medjugorje).

        
    Statue
    Le liquide qui coule de la statue du Christ Ressuscité, à Medjugorje (02/06/15)
    Voici un extrait d'un article de June Klins qui est paru dans la Newsletter du site "Spirit of Medjugorje" du mois de juin 2015 (traduit par mes soins à partir de la version anglaise) :
    Quand je me trouvais à Medjugorje, en 2006, notre guide, qui était le cousin de Vicka, nous a dit que le liquide coulant de la statue de Jésus Ressuscité avait été analysé dans un laboratoire en Allemagne, et qu'ils avaient trouvé que c'était des larmes humaines. Plus tard, j'ai appris qu'un laboratoire américain avait lui aussi analysé le liquide et que le résultat avait été le même.
    Ceux qui ont goûté le liquide - et notamment un docteur qui a participé à mon dernier pèlerinage - disent qu'il a le goût du sel, comme des larmes.
    Des gens ont demandé de qui étaient les larmes. Certains disent que ce sont les larmes de Jésus. D'autres disent que ce sont les larmes de Notre Dame, puisqu'elles viennent des genoux et que la tête de Notre Dame a pu atteindre les genoux de Jésus sur la Croix. Nous ne savons vraiment pas.

        
    Autriche
    Le vice-Chancelier autrichien possède un Rosaire venant de Medjugorje (15/05/15)
    Voici une info qui est parue hier sur le site "Medjugorje Today" :
    Dans une interview qu'il a accordée récemment au journal autrichien Krone, Reinhold Mitterlehner (qui est le vice-Chancelier d'Autriche et le leader du parti autrichien OVP) a dit qu'il avait un Rosaire venant de Medjugorje dans son bureau : "Quelqu'un me l'a ramené de Medjugorje. Cela m'a touché", a-t-il déclaré.

        
    Statue
    La couronne de la statue de la Vierge de Lourdes qui est située dans l'église Saint-Jacques à Medjugorje (24/04/15)
    Voici un article qui a été publié sur le site "Coeur Immaculé de Marie" en avril 2015 >>
    La couronne de douze étoiles de la statue de la Vierge de Lourdes qui est située dans l’église paroissiale de Medjugorje est un don de familles et de pèlerins espagnols. Angel Maria Garcia Alvarez en est le concepteur. Il est de Madrid.

        
    Le 25 juin 2005, après la messe solennelle du soir (la Messe du 24ème anniversaire des apparitions de la Vierge à Medjugorje), le Père Branko Rados (qui était le responsable de la paroisse) a béni la couronne et a couronné solennellement la statue en présence de deux évêques : un évêque du Kerala (en Inde) et un évêque du Congo.
        
    Le concepteur raconte : "La première fois que j’ai eu l’idée de faire une nouvelle couronne fut lors d’un commentaire que fit le Père franciscain Svetozar Kraljevic le 4 octobre 2003 en la fête de Saint François. J’étais devant la statue . Nous avions amené un groupe de pèlerins espagnols. J’avais compris que le curé de la paroisse désirait une belle couronne pour le 24ème anniversaire des apparitions, année où l’on célébrait aussi le 150ème anniversaire du dogme de l’Immaculée Conception proclamé par le Pape Pie IX en 1854.
    Sur chaque étoile de la couronne se trouve un topaze bleu. Ce don est le signe de l’amour des espagnols envers l’Immaculée. Ils désirent sa protection maternelle. Cependant Medjugorje semble trop peu connu en Espagne, bien moins que dans d’autres pays européens. Cela me chagrine beaucoup car en Espagne les valeurs chrétiennes et catholiques sont majoritairement ignorées ou attaquées dans la société civile et nous avons besoin de personnes transformées par les messages de Medjugorje. Nous avons besoin d’un renouvellement de la foi en Espagne".
        
    Etats-Unis
    Le Cardinal Francis George et la première apparition retransmise en direct sur le site Mary-TV (18/04/15)
    Le vendredi 17 avril 2015, le Cardinal américain Francis George est décédé. Il était l'Archevêque de Chicago. Il avait été également le Président de la Conférence Episcopale des évêques américains de 2007 à 2010.
    Le Cardinal George était très ouvert à Medjugorje. Quand on lui a proposé d'accueillir le voyant Ivan dans sa Cathédrale, le 8 mars 2010, il a tout de suite accepté en disant : "Je n'ai aucun problème avec cela. Toutefois, il est mieux de ne pas faire de publicité à l'avance, pour l'apparition. Si Notre Dame vient, elle viendra !"
    A l'occasion de la venue d'Ivan, le Cardinal George a également accueilli l'équipe de Mary-TV qui, pour la toute première fois, a retransmis l'apparition en direct sur Internet.
    Denis Nolan explique que le Père Ljubicic a alors confié à un ami qu'il était vraiment excité car c'était la première fois qu'il allait pouvoir voir un voyant de face pendant une apparition ! (source : la Newsletter de Denis Nolan du 18 avril 2015)
        
    Satan
    Satan a proposé à Dieu de lui rendre le reste du monde en échange de Medjugorje (19/03/15)
    Voici un extrait de la Newsletter de Denis Nolan du 18 mars 2015. Cet extrait concerne la panne qui est survenue au cours de la retransmission de l'apparition de Mirjana du 18 mars 2015, sur Mary-TV (traduit par mes soins à partir de la version anglaise) :
    Il y a de cela des années, Mgr Frane Franic - l'Archevêque aujourd'hui décédé - m'a dit qu'il pensait que la guerre des Balkans "était une tentative de Satan de faire taire les apparitions de la Sainte Vierge à Medjugorje, afin que personne ne puisse l'entendre".
    Nous savons qu'en 1987, la Sainte Vierge a dit à Jelena que Satan avait proposé à Dieu de lui rendre le reste du monde en échange de Medjugorje.
    Je ne doute pas que Satan soit terrifié, aujourd'hui, à l'idée qu'Internet soit mis au service de la Vierge de Medjugorje afin que, par exemple, ses enfants à travers le monde puissent être présents durant son apparition.
        
    Marija
    La voyante Marija et l'incroyable histoire du kilo de sucre (05/03/15)
    Voici un extrait de la Newsletter de Cathy Nolan du 4 mars 2015. Cathy Nolan parle du témoignage de la voyante Marija Pavlovic-Lunetti à la 22ème rencontre internationale des guides (qui s'est déroulée début mars 2015, à Medjugorje) :
    Marija Pavlovic-Lunetti nous a parlé. Elle nous a encouragés par des histoires qui parlaient de l'importance de la providence divine dans sa vie, au cours des premiers jours (ndlr : des apparitions).
    Elle nous a dit qu'alors qu'elle était encore une jeune fille, Mgr Frane Franic, l'Archevêque de Split, est venu lui rendre visite chez elle. Elle s'est aperçue qu'ils (ndlr : ses parents) étaient partis acheter du sucre pour boire leur thé, et elle s'inquiétait de devoir lui offrir un thé sans sucre. Mais juste au moment où le thé était prêt, une main est passée à travers la fenêtre avec un kilo de sucre! Elle a dit que cela se produisait toujours, parce que Notre Dame leur apprenait à avoir confiance. C'est là une belle leçon pour nous tous !
        
    Note (17/10/15) : Cathy Nolan a précisé par la suite que c'était une personne humaine et donc bien réelle (un ami, un voisin... nous ne savons pas) qui avait fait passer le kilo de sucre à Marija par la fenêtre. Il ne s'agit pas ici d'un phénomène surnaturel.
        
    Apparition
    Le jour où le voyant Ivan a vu le Pape Jean-Paul II aux côtés de la Vierge Marie (23/10/14)
    Voici une info qui est parue sur le site Medjugorje Today (traduit par mes soins à partir de la version anglaise) :
    Selon le témoignage d'Ivan, la Vierge Marie était avec le Pape Jean-Paul II quand elle lui est apparue le soir du 2 avril 2005 (juste après la mort du Pape) :
    Quand Notre Dame m'est apparue, je l'ai vu à ses côtés. Le Pape souriait, il paraissait jeune et il était vraiment heureux. Il était habillé de blanc avec un manteau de couleur or. La Vierge Marie s'est tournée vers lui et, se regardant l'un l'autre, ils ont tous les deux souri avec un sourire extraordinaire, merveilleux.
    Jean-Paul II était en extase tandis qu'il la regardait et Notre Dame m'a dit : "Mon cher fils est ici avec moi".
    Elle n'a rien ajouté de plus mais son visage était radieux comme celui du Pape qui se tenait à côté d'elle et contemplait son visage.

        
    Anniversaire
    Le 5 août : le véritable jour de l'anniversaire de la Sainte Vierge (09/09/14)
    Un extrait du livre de Jan Connell "Visions of the children".
    A découvrir ici >>

       

    Apparition
    L'apparition de Marija du 5 août 2014 (07/08/14)
    Le 5 août 2014, le jour de l'anniversaire de la Vierge Marie, les pèlerins ont commencé à se réunir à 16h30 dans la "chapelle des deux coeurs" (la chapelle privée de la voyante Marija Pavlovic-Lunetti).
    Il y a eu un gros orage avec du tonnerre et des éclairs, mais pas de pluie. L'orage a duré une heure entière et il a laissé place à un magnifique arc-en-ciel.
    Comme c'est la tradition à chaque fois qu'il y a un orage, à Medjugorje, les cloches de l'église Saint-Jacques ont sonné pour appeler les gens à prier et à demander à Dieu la protection pendant l'orage.
    L'apparition de Marija a duré 4mn54. A la fin, et juste avant que Marija ne dise quelques mots aux personnes présentes, tous les gens ont chanté à la Vierge : "Joyeux anniversaire", de tout leur coeur.
    Puis, Marija a dit ceci (traduit par mes soins à partir de la version anglaise) :
    Au moment de l'apparition, quand Notre Dame arrive, je vous recommande tous à Notre Dame, ainsi que toutes vos intentions.
    Notre Dame était si douce, ce soir. Elle est venue vêtue d'une robe de couleur or. Elle a prié sur nous et je nous ai tous recommandés, toutes nos intentions, tout ce que nous avons dans nos coeurs, ainsi que tous ces gens qui nous sont recommandés dans nos prières.
    Puis, Notre Dame nous a bénis, elle a prié une nouvelle fois sur nous. Elle a dit : Allez en paix, chers enfants". Elle a fait le signe de la bénédiction, et elle est partie.
        
    Apparition
    L'ange de Notre Dame : une apparition tout à fait étonnante de la voyante Marija (29/07/14)
    Voici un article qui est paru sur le site "Crown of Stars" le 28 juillet 2014 (traduit par mes soins à partir de la version anglaise) :
    Lors d'une conversation avec le Père Livio Fanzaga sur Radio Maria, le week-end dernier, la voyante de Medjugorje Marija Pavlovic-Lunetti a raconté que durant une récente apparition dans un séminaire de Vérone, Notre Dame était apparue en face d'elle et que, étonnamment, elle était passée devant elle et s'était approchée d'une enfant malade qui se trouvait au premier rang, parmi les prêtres, les séminaristes et les familles.
    Marija a dit qu'elle avait été choquée quand Notre Dame était passée ainsi devant elle.
    Elle s'est levée de son agenouilloir et s'est retournée pour voir où l'apparition allait.
    Marija a dit qu'elle avait vu Notre Dame caresser et bénir la petite fille et qu'elle avait entendue très nettement l'enfant dire : "Je vous salue Marie ! Viens chez moi ! Viens dans mon coeur ! Je vous salue Marie, pleine de grâce !"
    Marija a ajouté : "Je ne sais pas si l'enfant a vu la Vierge ou pas. Elle pleurait, comme les autres, quand cela est arrivé. Depuis, l'enfant a été emmenée à Medjugorje. On l'appelle : L'ange de Notre Dame".
    La voyante Marija parlait avec le Père Livio du passage où il est fait mention des anges, dans le dernier message de Notre Dame.
        
    Maranatha
    L'apparition de Vicka à Bethléem en août 2013 (01/05/14)
    Voici un extrait de la newsletter Maranatha du 1er mai 2014. Sabrina Covic revient sur l'apparition de Vicka à Bethléem lors du pèlerinage Maranatha en Terre Sainte, en août 2013 :
    A Bethléem nous nous sommes réunis dans la grande salle de sport de l’école Terra Sancta, tenue par les franciscains de la Custode de Terre Sainte. Cinq mille chaises avaient été installées, mais je pense qu’au moins 2000 personnes supplémentaires étaient debout dans les allées et dans la cour… Il faisait une chaleur étouffante, mais personne ne semblait s’en soucier.
        

    Chaque participant avait dans la main un chapelet.
    A un moment, une femme est montée sur le podium. Je ne savais pas qui elle était. J’écoutais la traduction dans mon oreillette et j’ai compris que c’était madame le maire de Bethléem. Une loi dit que le maire de Bethléem sera toujours choisi parmi les chrétiens.
    Mme Véra Ghattas Baboun s’est approchée du micro et elle a dit en substance : "La première fois les habitants de Bethléem n’ont pas su accueillir la Vierge Marie. Ils lui ont fermé leurs portes. Une nouvelle occasion nous est offerte et nous n’allons pas la laisser passer. Cette fois-ci nous l’accueillons de tout notre cœur, cette fois-ci nous l’accueillons chez nous !"
        
    A cet instant, elle a levé sa main droite dans laquelle elle tenait son chapelet et d’une voix forte a commencé à prier "Je vous salue Marie…" Et les 7000 participants se sont levés, le chapelet dans leurs mains levées et de toute leur force, de tout leur cœur, ont continué avec elle: "… pleine de grâce, le Seigneur est avec vous…" J’ai cru que mon cœur allait cesser de battre d’émotion !
        

    A la fin de la Messe, Mgr Fouad Twal, le Patriache Latin de Jérusalem, a fait la consécration de Bethléem et de la Palestine au Cœur Immaculé de Marie. Je me trouvais à moins de deux mètres de lui, je pouvais donc voir son visage de près : entièrement mouillé, il ruisselait de larmes ! Il avait du mal à lire le texte de consécration tellement l’émotion le submergeait ! Je le regardais et je regardais Mgr Léonard qui se trouvait tout près de lui et je me disais combien nous avions de la chance d’avoir des évêques aussi extraordinaires, aussi courageux !
        

    Le Seigneur et la Vierge Marie sont toujours présents en Terre Sainte, c’est normal, c’est leur pays natal. Certains l’ont peut-être oublié. Un jour je raconterai à mes petits enfants que j’étais présente la semaine où les habitants de Terre Sainte ont de nouveau accueilli la Vierge Marie chez eux !
         
     

    Miracle
    La celèbre histoire de la vache pendant la guerre de Bosnie
    (16/07/13)
    Tout le monde connaît l'histoire de cet habitant de Medjugorje qui avait tué une vache, pendant la guerre de Bosnie, et qui avait nourri un très grand nombre de gens en leur donnant de la viande. Il en donnait à tout le monde... et les morceaux était toujours aussi nombreux dans son réfrigérateur !
    Récemment, sur Mary-TV, Denis Nolan est revenu sur cette histoire. Il a dit qu'il avait rencontré cet homme. A l'intention des personnes qui se demandent parfois comment la viande a pu être conservée étant donné qu'il n'y avait pas d'électricité pendant la guerre, il a dit que cet homme avait un groupe électrogène.
        

    Caritas
    Le crucifix de la chambre de Terry et Annette Colafrancesco
    (03/07/13)
    Terry Colanfrancesco est le fondateur de la communauté "Caritas of Birmingham", aux Etats-Unis.
    Il y a des années, le père Slavko Barbaric lui a offert le crucifix de la pièce des apparitions de Medjugorje. Ce crucifix se trouve aujourd'hui dans la maison de Terry et Annette Colafrancesco, dans leur chambre.
    Chaque fois que la voyante Marija se rend à la communauté "Caritas", la Vierge lui apparaît dans cette chambre, devant le crucifix.
    La Communauté Caritas vient de mettre en ligne des photos de la chambre. A découvrir ici >>
       

    Prophéties
    Soeur Briege McKenna et les deux clochers de l'église Saint Jacques à Medjugorje
    (15/06/13)
    Cette petite anecdote racontée par Louise Lotze vient d'être publiée sur le site du Père Sousa (résumé et traduit par mes soins à partir de la version anglaise) :

    En mai 1981 (soit un mois avant le début des apparitions de la Vierge à Medjugorje), soeur Briege McKenna participait à une conférence internationale pour les prêtres, à Rome. Les prêtres étaient regroupés par pays et elle se trouvait avec ceux de l'ancienne Yougoslavie.
    A un moment donné, un frère Franciscain lui a demandé de prier avec lui pour que l'on puisse trouver des solutions pour ramener les jeunes vers l'Eglise car les communistes en attiraient énormément à leur idéologie.
    C'est alors que deux images sont venues à l'esprit de soeur Briege.
    Elle a vu ce prêtre présidant une Eucharistie dans une église pleine de jeunes. Derrière l'autel, il y avait des rivières qui coulaient et les jeunes venaient s'abreuver, après quoi ils portaient l'eau aux autres.
    Soeur Briege a dit à ce prêtre qu'il ne fallait pas qu'il s'inquiète et que beaucoup de jeunes viendraient dans son église.
    Ensuite, elle a vu également une église avec deux grands clochers... ce qui n'est pas sans nous rappeler l'église Saint Jacques, vous ne trouvez pas ?
    C'est lors de cette même rencontre de prêtres que le Père Emiliano Tardif a donné à ce frère Franciscain la parole de connaissance suivante : "Vous savez, Père, Notre Dame va visiter votre église". Et d'après ce que l'on dit, ce frère Franciscain n'était autre que le Père Jozo Zovko.

          

    Jean-Paul II
    Le Pape Jean-Paul II bénissait Medjugorje chaque fois que son avion survolait le sanctuaire (13/02/13)
    Le 19 octobre 2012, le Père Adamus Slawek (un prêtre polonais) a donné un témoignage très intéressant au groupe de prière italien "Per Maria, Medjugorje e Diakonia".
    Le Père Slawek rapporte ces paroles que le Pape Jean-Paul II lui a dites au cours d'un repas privé au Vatican (traduit par mes soins à partir de la version anglaise publiée sur le site "Medjugorje Today") :
    -Je me rends aussi à Medjugorje, mais savez-vous comment j'y vais ? Quand je me rends dans les pays de l'Est en avion, je demande toujours que l'avion survole Medjugorje. Je vois la Vierge, d'en haut, et je bénis Medjugorje.
    Le Père Slawek affirme également qu'au cours de ce même repas, le Pape l'a fortement incité à se rendre à Medjugorje :
    -Et bien, allez-y ! Parce que moi, je ne peux pas. Il est vrai qu'en tant que Pape, je le pourrais, mais c'est simplement que l'Eglise doit être prudente. Quand j'étais évêque et que le Padre Pio était en vie, je suis allé le voir bien que l'Eglise ne s'était pas prononcée. J'y suis allé parce que j'étais plus libre. Maintenant, je suis sur un piédestal et tout le monde me regarde. C'est pourquoi je dois être plus prudent.
        
    Architecture
    Le Honduras va avoir son "Krizevac" (15/01/13)
    Voici une info qui est parue récemment dans le journal hondurien "El Heraldo" :
    Du 7 au 9 février 2013, sur une montagne de Danli (au Honduras), une réplique de la Croix du Krizevac de Medjugorje sera érigée (avec les stations du Chemin de Croix avant d'arriver au sommet). Ce n'est pas une première car une Croix du même type existe déjà au Malawi.
    La Croix du Honduras sera toutefois plus haute que celle de Medjugorje (20 mètres au lieu d'environ 9 mètres). Le projet est parti de l'Eglise du Honduras et le financement a été apporté par l'université Notre Dame de la Paix, à Danli.
        
    Politique
    Le Président vénézuélien Hugo Chavez embrasse un crucifix de Medjugorje (11/12/12)
    Lorsqu'il a annoncé sa prochaine opération à Cuba (l'annonce a été faite le samedi 8 décembre 2012), le Président vénézuélien Hugo Chavez a embrassé un crucifix sur lequel figurait le visage de la Vierge de Tihaljina (ce petit village situé à 35 kilomètres de Medjugorje où le Père Jozo Zovko a exercé son ministère au milieu des années 80). La photo et son agrandissement peuvent être vus sur le site "Medjugorje Today" >>
     
        
    Vatican
    Medjugorje, le Pape Jean-Paul II et Don Stephan (26/11/12)
    Le 18 novembre 2012, à Sacramento (aux Etats-Unis), la voyante Marija Pavlovic-Lunetti a raconté une anecdote très intéressante. Cette dernière a été rapportée par le site "Medjugorje Today". En voici un petit résumé :
    Don Stephan est un prêtre qui travaille au Vatican. Marija le connaît bien car il a reçu sa vocation à Medjugorje. Très souvent, Don Stephan est venu à Medjugorje avec des chapelets que le Pape Jean-Paul II avait bénis spécialement pour les voyants.

    Marija a dit notamment qu'à Rome, lorsque des personnes sceptiques faisaient part de leurs doutes au sujet des apparitions de Medjugorje, le Pape Jean-Paul II demandait souvent à Don Stephan de leur raconter l'origine de sa vocation, insistant sur le fait que c'était là un fruit de Medjugorje.

        
    Message
    Le message de la Vierge de Medjugorje aux Libanais (12/09/12)
    Le 11 mars 2012, la voyante Marija a participé à une grande rencontre de témoignage et de prière au Liban (avec plus de 50 000 personnes).
    Marija a dit que, parmi toutes les rencontres auxquelles elle avait participé, cette rencontre avait été la plus proche de l'esprit de Medjugorje.
    Lors de l'apparition quotidienne, la Vierge a donné le message suivant (à l'intention des Libanais) : N'oubliez pas que je suis votre mère et que je vous aime.
        
    A noter que la Vierge a déjà donné ce même message (avec les mêmes mots), aux Etats-Unis, le 8 décembre 1999, lors d'une apparition de Marija qui a eu lieu dans le champ situé devant la résidence de Terry Colafrancesco, le fondateur de "Caritas of Birmingham". 4000 personnes ont alors assisté à l'apparition.
    Juste après, Marija a dit plusieurs fois que la simplicité des messages cachait une infinie profondeur spirituelle qu'elle ressentait au moment de l'apparition mais qu'il était difficile de faire passer. Elle a dit : "C'est d'abord que la Vierge Marie prononce ces messages avec un amour infini que nous ne pouvons imaginer !"
        
    Témoignage 
    Les cigales de la Croix Bleue (08/08/12)
    L'histoire suivante, qui s'est passée à la Croix Bleue le 1er août 2012, est l'une des plus "amusantes" qui me soit arrivée à Medjugorje :
        
    Le 1er août au matin, je me suis rendu à la Croix Bleue (la première Croix Bleue, c'est à dire celle qui est située le plus à gauche) pour prier.
    Les années précédentes, j'avais été choqué de constater que certains groupes de pèlerins n'hésitaient pas à prier avec des haut-parleurs. Parfois même, ils improvisaient des "concerts" de chants religieux.
        
    Cette année, j'avais donc pris mes précautions : j'avais emmené avec moi une boîte de boules Quiès.
    Et j'avais bien fait ! En arrivant sur le lieu, en effet, je me suis aperçu qu'une chorale était en train de chanter des chants de Taizé. C'était très beau, vraiment très beau... mais on ne pouvait pas prier. On était obligé de les écouter.
        
    J'ai eu un petit moment d'hésitation avant de mettre les boules Quiès dans mes oreilles car il y avait également beaucoup de cigales (ou des grillons, je ne sais pas) qui chantaient autour de la Croix Bleue (j'étais assis juste devant la Croix). Leur chant était merveilleux. 
    Je me disais : "Si tu mets les boules dans tes oreilles, alors tu ne pourras pas entendre le chant des cigales non plus". Cela me causait beaucoup de peine car, étant de sensibilité franciscaine, j'aime la nature et les animaux.
    Mais sachant que je ne pourrais pas prier du tout à cause de la chorale, j'ai quand même mis les boules Quiès dans mes oreilles.
        
    Le son de la chorale a complètement disparu et là... chose tout à fait étonnante... j'ai pu continuer d'entendre parfaitement le chant des cigales, comme si ces dernières se trouvaient à quelques centimètres seulement de mes oreilles. C'était absolument incroyable : les boules Quiès ne "filtraient" pas le chant des cigales ! J'en était bouleversé.
        
    A un moment donné, un groupe de pèlerins est arrivé en priant avec un haut-parleur. Le son était si fort que j'entendais le haut-parleur malgré les boules Quiès.
    J'ai alors mis mes doigts dans mes oreilles, par dessus les boules, en appuyant très fortement pour faire disparaître totalement le bruit (ce que je suis parvenu à faire)... et le chant des cigales est resté aussi claire et aussi limpide ! Extraordinaire !
        
    Au bout de deux heures, j'ai commencé à avoir chaud à cause du soleil qui montait dans le ciel. Je suis allé me mettre à l'ombre sous un arbre, un peu en contrebas. Je voulais réciter un chapelet avant de partir.
    Sous l'arbre, je n'entendais absolument rien : ni bruit, ni haut-parleur, ni chant de cigales...
        
    A la fin de mon chapelet, j'ai ôté les boules Quiès. Quelle ne fut pas ma surprise de découvrir que l'arbre sous lequel je me trouvais était plein de cigales ! Il y en avait de partout, et elles faisaient un bruit assourdissant qui m'aurait vraiment gêné si je l'avais entendu !
    Mais j'ai pu dire mon chapelet très tranquillement car je n'ai perçu aucun son pendant tout le temps de la récitation.
    Ô merveille de la tendresse de Dieu qui s'occupe de ses enfants comme une Mère !  

        

    Vie des Saints

    Le Padre Pio aurait-il annoncé les apparitions de Medjugorje ? (01/07/12)

    Voici une info intéressante qui est parue sur le site du Père Sousa "In God's Company 2".

    Dans son livre intitulé "A Spark from Heaven" ("Une étincelle venue du Ciel"), Mary Craig, qui est journaliste à la BBC, rapporte un fait qui mérite d'être connu :

    Un jour, un groupe de pèlerins du diocèse de Mostar (le diocèse auquel la paroisse de Medjugorje est rattachée) s'est rendu à San Giovanni Rotondo (en Italie) pour voir le Padre Pio (1887-1968).

    Lors de la rencontre, le Padre Pio leur a dit la chose suivante : "La Sainte Vierge Marie va bientôt visiter votre patrie".

        

    Histoire

    Medjugorje était un lieu connu des Bosniens bien avant les apparitions (Source : Lettre mensuelle de sœur Emmanuel d'avril 2012)

    Les Turcs on régi le pays durant plus de quatre siècles (de 1463 à 1873). Or à cette époque, les chrétiens subissaient une terrible persécution et étaient forcés de se convertir à l’Islam. Selon l’émissaire du pape, Peter Masarecchi, près de 40 ou 50.000 catholiques croates de Bosnie Centrale furent forcés de se convertir à l’Islam en 1624 (d’où la présence de musulmans dans le pays, qui sont en fait des "ex-chrétiens" de par leurs racines).
    Le gouvernement d’alors ne permettait pas aux Catholiques de célébrer la messe. Il se forma alors une sorte de vie chrétienne secrète, similaire à la vie chrétienne des catacombes de Rome dans les premiers siècles du christianisme, que l’on trouve aujourd’hui encore dans certains pays comme la Chine.
    Toutefois, grâce à Dieu, il y avait une exception à la règle. Les chrétiens reçurent l’autorisation de célébrer une messe par an, une seule, et cela dans un lieu bien déterminé, éloigné de tout et perdu dans la campagne.

    La date de cette messe était elle aussi déterminée, il s’agissait du premier dimanche après Pâques, donc le jour que Jésus choisira plus tard comme la Fête de la Divine Miséricorde, selon les révélations de Ste Faustine Kowalska.

    Les chrétiens, si fervents à cette époque, n’hésitaient pas à se rendre à pieds par milliers et milliers vers ce lieu-dit, marchant durant des jours et des nuits par tous les temps (avril est la saison des pluies), affrontant les dangers des grands chemins, pour pouvoir vivre cette messe et "voir Jésus" présent dans l’hostie au moins une fois dans l’année.

    Ce pèlerinage était pour eux la source de leur force, leur espérance, leur joie et leur lumière dans la nuit de la persécution.
    Ce lieu béni, où ces milliers de chrétiens en souffrance célébraient leur messe annuelle, n’était autre que les champs pierreux de Medjugorje, nus à l’époque, précisément là où se trouve maintenant le cimetière de Kovacica (celui où repose le père Slavko), à quelques mètres de l’église actuelle où des milliers de pèlerins se rassemblent à nouveau aujourd’hui !
    Comment s’étonner que des torrents de grâces coulent sur ce village ?! Le Dieu que nous avons n’est-il pas vraiment magnifique ?

        
    Jean-Paul II
    Mgr Mario Rizzi nous dit ce que le Pape Jean-Paul II pensait de Medjugorje (Source : Lettre de soeur Emmanuel parue dans la revue "Maria" de novembre-décembre 1997)
    Lors du dernier Congrès Eucharistique à Bologne (Italie), l'ex Nonce Apostolique de Bulgarie, Mgr Mario Rizzi, raconta qu'il y a un an, il se trouvait à la messe privée du Pape en compagnie de Mgr Roberto Cavallero, Archevêque de Chiavari (Italie).
    Ce dernier revenait tout juste de Medjugorje et en parla au Saint Père. Le Saint Père lui demanda alors : "Medjugorje, vous y croyez ?!" L'évêque lui répondit : "Oui, j'y crois !" Puis, courageusement, il lui renvoya la question : "Et vous-mêmes, très Saint Père, y croyez-vous ?"
    Le Saint Père marqua un silence durant lequel un lourd suspens se fit sentir. Puis, articulant bien chaque mot, il déclara : "Ci credo, ci credo, ci credo !" (J'y crois, j'y crois, j'y crois !).
        
    Marija
    Le message mensuel du 25 octobre 1990 (Source : Père René Laurentin)
    En octobre 1990, la voyante Marija Pavlovic s'est rendue en Union Soviétique avec le Père Léonard Orec. Elle a reçu le message du 25 octobre alors qu'elle se trouvait dans l'avion. Quelle merveille !!
    En pensant à cet épisode, je me dis la chose suivante : peut-être y avait-il, ce jour là (en fin d'après-midi), une personne triste qui, sur terre, regardait vers le ciel à la recherche d'un secours, et qui a vu passer cet avion. Ah, Seigneur ! Si seulement cette personne avait su que la Sainte Vierge était dans l'avion !! Elle se serait mise à genoux et aurait prié de tout son coeur en regardant passer l'avion !!!
    A noter que le mot "Paix" revient 5 fois dans le message.
        
    Messages
    La Vierge de Medjugorje parle des vêtements (Source : L'Echo de septembre 2001)
    Voici un petit extrait de la chronique de Jelena Vasilj (Jelena fait allusion aux années pendant lesquelles elle a animé un groupe de prière, à Medjugorje, avec Marijana) :
    Je dois reconnaître que la Vierge était très exigeante : elle nous dictait des conditions précises pour favoriser notre croissance communautaire.
    Saint Augustin dit : "Donnez-moi un homme qui aime et lui me comprendra"... Et nous, nous aimions vraiment beaucoup la Sainte Vierge. C'est pourquoi nous avions confiance en elle, même si elle demandait vraiment tout : de ne pas perdre de temps devant la télévision, de renoncer à certains vices...
    Je me rappelle le jour où elle nous a même demandé : Ne vous préoccupez pas de vos vêtements; tout cela vous sera donné.
        
    Art

    La tableau de Vlado Falak (Source : Medjugorje today)

    Vlado Falak est un artiste-peintre qui habite Medjugorje. Il peint des œuvres de style naïf.

    Voici un tableau qu'il a réalisé en 1974 (soit 7 ans avant le début des apparitions).

    Etonnant, non ? >>
        
    Gospa
    L'histoire des deux chapelets trouvés par le frère de Vicka (Source: Kresimir Sego) 
    Voici une histoire que Kresimir Sego raconte dans son livre "A conversation with the visionaries", 2011 (traduit par mes soins à partir de la version anglaise) :
    Quelques semaines avant que la première apparition n'arrive, quelque chose d'étrange s'est produit, au Podbrdo, que personne n'a pu expliquer.
    Un matin, alors qu'il allait chercher du bois à Medovice, Franjo, le frère de Vicka qui était âgé de 10 ans, a trouvé deux chapelets dans le coin d'une remorque qui était attachée à un véhicule à moteur qu'ils étaient censés utiliser ce jour-là pour aller ramasser du bois.
    L'un des chapelets était quelque peu plus large, avec des grains en bois et une croix en bois où il y avait les stations du Chemin de Croix imprimées au dos. L'autre chapelet était fait à partir de graines de caroube que l'on trouve facilement dans ces régions.
    Surpris, Franjo a ramené les deux chapelets à la maison. On a demandé aux voisins et aux gens du village si quelqu'un les avait oubliés et les avait laissés là-bas. Mais les réponses ont toutes été négatives. Personne ne savait rien au sujet de ces chapelets.
    Quand les apparitions ont commencé, la grand-mère de Vicka lui a dit de demander à la Gospa d'où venaient ces deux chapelets.
    La Gospa a répondu : "Ces chapelets sont mon cadeau spécial à ta famille".

         

    Apparitions

    Pourquoi les anglais et les américains quittent-ils si vite la Croix Bleue après l'apparition du "2" de Mirjana ? (Source : FML) 

    Si vous allez à Medjugorje et que vous avez la possibilité d'assister à une apparition de Mirjana le "2" du mois, vous serez peut-être surpris de constater que beaucoup d'anglais et d'américains sont très pressés de quitter la Croix Bleue juste après l'apparition (la Croix Bleue est le lieu où Mirjana reçoit habituellement ses apparitions mensuelles).

    Pourquoi en est-il ainsi ? Le restaurant "Le Colombo" offrirait-il un café gratuit après l'apparition ?
    Non. En fait, les anglais et les américains se dépêchent de rejoindre l'église Saint Jacques pour assister à la messe en anglais qui débute à 10h.

        

    Apparitions

    Que dit la Gospa quand elle parle dans sa langue maternelle pendant les apparitions ? (Source : EDM n° 95, printemps 2011)

    Parfois (...), parlant en privé aux voyants, la Gospa s'exprime dans sa langue maternelle.

    Un jour où Marija partageait avec la petite assistance qui l'entourait, comment la Vierge nous avait tous bénis, Marija a ajouté :

    "Puis elle a prié dans une langue que je ne connais pas, je crois que c'est sa langue maternelle !"

    Un prêtre qui se tenait présent s'avérait être un spécialiste en langues sémitiques. Il demanda à Marija si elle se souvenait d'une des paroles prononcées par la Vierge au cours de cette prière.

    Marija répondit oui, et elle rapporta quelques uns des mots entendus durant cette mystérieuse prière. Le prêtre put aussitôt les traduire !

    Il s'agissait d'une prière que Marie adressait à Dieu, disant : "Seigneur, je te remercie de les avoir créés !"

        

    Krizevac

    La Croix du Krizevac et l'étrange rêve du Pape Pie XI

    (Les infos suivantes - que j'ai lues sur le forum "Docteur Angélique" - ont été recueillies par Alban, un pèlerin français, après un travail de plusieurs années effectué auprès de guides touristiques, d'habitants de Medjugorje, ainsi qu'après avoir pu échanger avec un guide français ayant vécu à Medjugorje sur le contenu de la salle des archives qui se trouve sous le magasin des Franciscains).
        

    Le Pape Pie XI (de son vrai nom Achille Ratti) est né près de Milan, à Desio (Italie), en 1857. Il a été Pape de 1922 à 1939.
    Une nuit de février 1932, il était endormi dans sa chambre, au Vatican, et rêva qu'il était en train d'escalader une montagne qu'il n'avait jamais vue auparavant.

    Il savait qu'il n'était pas en Italie car il avait escaladé presque tous les pics des Alpes.
    Quand il atteignit le sommet, une belle dame, qu'il identifia instantanément comme la Sainte Vierge, l'attendait au sommet.
    Elle portait, selon son témoignage, une robe gris clair avec une long voile blanc.

    -"Achille, lui dit-elle, je veux que vous construisiez une croix là où je me tiens. Ce lieu va devenir très important".
    Le regard plein de perplexité, il murmura :

    -"Où suis-je?"

    -"Yougoslavie".
    Et, souriant doucement, elle a ajouté :

    -"Rappelez-vous cette montagne, Achille".
    Le Pape s'est alors soudainement réveillé.

    Quelques mois plus tard, il recevait une requête de l'archevêque de Mostar en Yougoslavie (aujourd'hui la Bosnie-Herzégovine).
    Le diocèse souhaitait ériger une croix en béton sur le mont Sipovac (l'ancien nom du mont Krizevac) commémorant l'anniversaire des 1900 ans de la crucifixion de Jésus-Christ.

    Quand le Pape vit une photo du site proposé, il souffla à voix haute : "J'ai été là-bas". C'était la montagne qu'il avait vue dans son rêve.
    Il a alors signé l'ordre des travaux et ces derniers ont commencé immédiatement.
    Le curé de la paroisse, le père Bernardin Smoljan, fut informé que le Pape Pie XI avait rêvé d'une croix sur la colline la plus élevée en Herzégovine. Il partagea la révélation avec ses paroissiens lors d'une homélie.
         

    Apparitions

    Hollywood filme l'apparition de Mirjana du 2 octobre (Source : Sean Bloomfield)

    Lorsqu'il a filmé l'apparition de Mirjana le 2 octobre 2010, Sean Bloomfield (le créateur du forum "Medjugorje on line") a été aidé par Steve McEveety, l'un des producteurs du film de Mel Gibson : "La Passion du Christ". Cela se sent dès les premières secondes de la vidéo. 

         

    Eglise

    Le clin d'œil de la Gospa au Cardinal Schönborn à son retour de Medjugorje (Source : Mary-TV / traduit par mes soins à partir de la version anglaise)

    Cette histoire a été racontée par le Cardinal Schönborn le 23 septembre 2010, lors de la venue de Marija et de Ivan à la cathédrale de Vienne, en Autriche.

    Après mon séjour à Medjugorje (ndlr : fin 2009-début 2010), j'ai pris le train. J'ai senti que Notre Dame me faisait un petit clin d'œil.

    Je me suis assis, dans le train. Je voulais être pieux et prier le bréviaire.

    Une femme très forte s'est assise à côté de moi. Elle était vraiment forte. J'ai dû me pousser sur le côté car elle ne me laissait que peu de place de libre.

    Je dois admettre que cela m'a gêné un peu. Je n'ai pas été vertueux. Puis elle a commencé à me parler. Je n'ai pas du tout aimé cela. Elle m'a demandé : "Père, êtes-vous un curé de paroisse ?"

    J'ai réagit à la manière de quelqu'un qui se sentait dérangé. Elle était de Burgland. J'ai fait celui qui était gêné, et j'ai dit : "Je voudrais lire".

    Puis, elle m'a demandé une nouvelle fois : "Père, où se trouve votre paroisse ?"

    Me sentant à nouveau dérangé j'ai répondu : "Je suis l'évêque de Vienne".

    Elle a dit alors : "Oh, je suis désolé. Je ne voulais pas vous importuner". Je lui suis devenu ainsi un peu plus amical.

    Puis, tout d'un coup, elle a commencé à me dire : "Mon mari est allé à Medjugorje, récemment". Je n'avais rien dit sur Medjugorje. C'est elle qui a dit : "Mon mari est allé à Medjugorje, récemment. Il a gravi une colline au sommet de laquelle il y avait une grande Croix. Puis il est redescendu. Et depuis son retour à la maison, il est si doux et si gentil avec moi; bien plus qu'il ne l'a été au cours de toute notre vie ensemble" (ndlr : dans la cathédrale, l'assemblée se met à rire et à applaudir).

    Puis, elle a dit qu'elle voulait maintenant se rendre à Medjugorje à son tour.

          

    Renouveau

    Le Père Emiliano Tardif avait "annoncé" les apparitions de Medjugorje (Source : un prêtre des Béatitudes rencontré à Medjugorje)

    En mai 1981 (soit un mois avant le début des apparitions de Medjugorje), il y a eu à Rome une grande rencontre internationale des leaders de groupes charismatiques.

    Pendant cette rencontre, un croate s'est plaint des difficultés rencontrées dans son pays. Le Père Emiliano Tardif a alors eu la parole de connaissance suivante, venant de Jésus : "Ne craignez pas, je vous envoie ma Mère".

        

    Confession

    Le prêtre aux yeux bleus (Source : Chère Gospa)

    Cette histoire m'a été racontée par une personne que j'ai rencontrée à Medjugorje en été 2010 :

    "Lors de mon premier pèlerinage à Medjugorje, j'ai eu la chance de me confesser auprès d'un prêtre tout à fait extraordinaire. Il m'a tout de suite mise en confiance et je lui ai raconté tout ce que j'avais fait de mal pendant ma vie. Cela faisait des années que je ne m'étais pas confessée ! Pendant que je lui parlais, j'étais fascinée par ses beaux yeux bleus. J'adore Maria Valtorta et, dans ses écrits ("L'Evangile tel qu'il m'a été révélé"), Jésus a les yeux bleus. J'avais donc l'impression que c'était Jésus lui-même qui me regardait. Je n'arrêtais pas de penser au fond de moi : Mon Dieu, comme ce prêtre a de beaux yeux bleus !

    Après ma confession, je me suis sentie extraordinairement bien. Tellement bien que je suis allée voir une amie qui était venue avec moi à Medjugorje. Je lui ai tout raconté (le prêtre, les yeux bleus, la joie immense qui a suivi la confession...), et je lui ai conseillé d'aller se confesser elle aussi auprès de ce prêtre.

    De retour dans le sanctuaire, nous l'avons tout de suite retrouvé, dans l'un des confessionnaux. Mon amie est donc allée le trouver pour se confesser. Au bout de quelques minutes, elle est ressortie avec un beau sourire. Elle m'a dit : C'est vrai que ce prêtre est vraiment extraordinaire. Il a su me mettre parfaitement à l'aise moi aussi. Simplement, je l'ai bien regardé... et je peux t'assurer que ses yeux sont marrons".

      

    Voyants

    Le taureau et le voyage de noce de Marija en France (Source : une guide des "Trois blancheurs")

    La voyante Marija a fait son voyage de noce en France. Un jour, elle et son mari roulaient en voiture sur une route de notre beau pays. Voilà que l'heure de l'apparition approche : 18h40. Comme il n'y avait pas d'église en vue, Marija et son mari sont allés s'agenouiller dans un champ. Ils ont enjambé les barbelés et ont attendu, dans l'herbe, la venue de Marie.

    Soudain, le mari de Marija s'est aperçu qu'il y avait un taureau, dans le champ où ils se trouvaient, et que ce dernier les regardait d'un air menaçant. Il était presque 18h40, aussi était-il totalement impossible d'aller ailleurs.

    Marija a alors dit à son mari effrayé : "De toute façon, même s'il charge, ce n'est pas grave pour moi. Comme je serai en extase, je ne sentirai rien !" Finalement, le taureau est resté très calme.

       

    Guerre de Bosnie

    Des bombes ont bel et bien été larguées sur Medjugorje pendant la guerre de Bosnie (Source : un militaire français)

    Nous connaissons tous cette célèbre histoire du pilote serbe qui avait reçu pour mission de larguer une bombe sur Medjugorje pendant la guerre de Bosnie. Une fois arrivé au-dessus du village, ce dernier a disparu à ses yeux et il n'a pas pu lâcher sa bombe.

    Il ne faudrait surtout pas en conclure que Medjugorje a été totalement épargné par les bombes. En effet, en été 2010, pendant le festival des jeunes, j'ai fait la connaissance d'un militaire français à la retraite qui était justement en garnison à Medjugorje pendant la guerre. Il m'a dit que de nombreux obus avaient été lâchés sur Medjugorje. Simplement, aucun d'entre eux n'a explosé. Il en a personnellement désamorcés de nombreux.

    Ce militaire m'a aussi raconté une histoire absolument extraordinaire : un jour, alors qu'il se promenait dans Medjugorje avec d'autres militaires, il a vu un groupe d'enfants qui jouaient au football sur un terrain de sport du village. Il s'est dit alors : "J'espère pour eux qu'il n'y a pas de mines !" A la fin du match, lui et les autres militaires sont allés jeter un coup d'œil au terrain : il était infesté de mines... et aucun enfant n'a été blessé. C'est un véritable miracle !

       

    Sport

    La Gospa et le match France-Croatie du 8 juillet 1998 (Source : un guide des "Trois blancheurs")

    Voici ce que m'a raconté un guide des "Trois blancheurs" (cette histoire lui a été rapportée par des amis du voyant Ivan) :

    Le 8 juillet 1998, l'équipe de France de football a battu la Croatie en demi-finale de la Coupe du monde. Ainsi, les bleus ont pu accéder à la finale contre le Brésil et devenir champions du monde.

    Le jour de France-Croatie, le voyant Ivan devait recevoir une apparition de la Sainte Vierge dans le cadre de son groupe de prière. Peu de temps avant le match, Ivan (qui aime bien le foot) a dit à la Gospa qu'il souhaiterait regarder France-Croatie à la télévision. La Vierge lui a alors répondu qu'en raison de cette retransmission sportive, elle lui apparaîtrait un autre jour.